Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Invité
Invité

Re: appréciation acceptable ?

par Invité le Ven 2 Avr 2010 - 11:57
J'ai une fois un élève qui m'a traitée de "salope" , et il a eu une exclusion... le mercredi matin.
J'ai eu beau tempêter , cela n'a rien changé.
avatar
Invité31
Grand sage

Re: appréciation acceptable ?

par Invité31 le Ven 2 Avr 2010 - 12:00
Moi aussi j'ai les mêmes exigences de silence, de respect et de travail que j'aurais partout ailleurs. Mais (dans mon établissement en tout cas) on n'a pas le droit de virer un élève du cours pour bavardages. On réserve cette possibilité aux perturbations plus graves, aux menaces, etc.
Donc on doit se débrouiller par nous-mêmes pour gérer ce type de problèmes parce que dans ces établissements dits "sensibles", clairement, il y a des choses beaucoup plus graves à gérer. A charge donc du prof de se démener seul pour trouver des solutions efficaces aux problèmes de bavardages (et j'édite pour ajouter que de toute façon à mes yeux ça fait partie intégrante de notre boulot): avertissements, punitions, plan de classe, appels aux parents, fiches de suivi. Quand rien ne marche, rapport, et qui dit rapport (chez moi en tout cas) dit remontage de bretelles sérieuses par la direction.
Si ça ne fonctionne toujours pas, encore rapports, puis exclusion temporaire d'un jour, etc.
avatar
mel93
Grand sage

Re: appréciation acceptable ?

par mel93 le Sam 3 Avr 2010 - 10:53
Je n'ai pas de baguette magique ! D'abord, j'ai toujours eu des gens raisonnables comme CE, j'entends par là avec qui on peut discuter.
Ensuite, je dirais que le fait que je sois entendue de mes directions successives est lié à plusieurs facteurs :
1. Je tente d'être irréprochable dans tout ce qu'aime le CE : je suis aux réunions, je rends les documents en temps et en heure, je monte des projets pédagogiques, je suis au CA, je n'exclus jamais d'élève (enfin, si, deux ou trois fois pas an), je suis peu absente, et si jamais je viens bosser en étant malade, je peux vous dire que je m'arrange pour que le CE le voie.
2. Quand il n'y a pas de Section Syndicale, j'en crée une !
Bref, avec tout ça, j'ai des leviers de chantage...Si on me refuse ma sanction (ou celle d'un collègue qui me sollicite comme soutien syndical), je dépose illico une heure syndicale, j'affiche le rapport d'incident concerné en salle des profs et promets au CE du grabuge...

Tout ça, c'est valable en poste fixe, depuis que je suis TZR, je ne suis plus syndiquée (je sais, c'est mal), et je fréquente peu les CE.
Invité
Invité

Re: appréciation acceptable ?

par Invité le Sam 3 Avr 2010 - 13:15
Bah oui mais tu es la prof idéale pour le coup et je dis ça sans ironie, je le précise.
Avec mes 6 enfants, je n'arrive pas à m'investir autant que toi Smile comme le disait mon ex principale : "il faut mettre vos enfants en pension, c'est extraordinaire, c'était la meilleure expérience que j'ai vécue pour ma part"....
Bref, j'ai vu la prof principale de ma fille hier, et nous avons eu une discussion très sympa, nous avons bien ri d'ailleurs...
avatar
mel93
Grand sage

Re: appréciation acceptable ?

par mel93 le Sam 3 Avr 2010 - 13:20
Tant mieux, si cette histoire se décante.
yasyas
Niveau 9

Re: appréciation acceptable ?

par yasyas le Sam 3 Avr 2010 - 13:22
Contente pour toi...
Tout le monde doit se sentir soulagé!
Contenu sponsorisé

Re: appréciation acceptable ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum