Quoi faire?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quoi faire?

Message par Pénélope le Ven 2 Avr 2010 - 9:22

J'ai obtenu ma mutation tant attendue dans mon académie d'origine après 5 ans passés en Picardie dans un collège Zep et laisse donc une place vacante. Mais avec mes collègues on a vérifié à tout hasard sur Siam et l'un des deux postes qui se libèrent chez nous ne passe pas au mouvement. Il se trouve que le poste est réservé pour un stagiaire 18H comme nous l'a confirmé l'adjoint. Question 1: il me semblait que les stagiaires ne devaient pas se retrouver dans des établissements difficiles ZEP, RAR et autre. Ai-je mal lu? Question 2: Comment refuser le dit stagiaire? Ma chef a répondu à notre coordo que ce n'était pas possible. Mais l'an dernier quand j'étais coordo et que j'avais appris qu'on devait avoir un stagiaire, j'étais allée la voir, lui avait dit que personne ne voulait en assurer la responsabilité, que c'était un cadeau empoissonné de faire son stage chez nous (on avait eu une stagiaire l'année d'avant pour qui cela avait été un cauchemar) et elle avait à l'époque appelé le rectorat devant moi pour leur dire qu'on refusait (en disant bien que c'était à ma demande et non à son initiative).
Bref concrètement que peut-on faire?

Pénélope
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quoi faire?

Message par vinvin le Ven 2 Avr 2010 - 14:05

Dans mon établissement, nous sommes en train de faire des lettres dans chaque matière adressées à la DPE et aux inspecteurs pour leur signaler que personne ne prendra en charge le tutorat de ces stagiaires dans l'état actuel des choses et nous leur conseillons de ne pas les envoyer dans notre établissement.

vinvin
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quoi faire?

Message par Angua le Ven 2 Avr 2010 - 19:19

@Pénélope a écrit:J Question 1: il me semblait que les stagiaires ne devaient pas se retrouver dans des établissements difficiles ZEP, RAR et autre. Ai-je mal lu?

C'était déjà le cas avant la réforme... mais concrètement, l'année où j'étais stagiaires, deux autres étaient affectées en ZEP...

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quoi faire?

Message par Invité13 le Ven 2 Avr 2010 - 19:33

Il me semble que (du moins à Créteil) l'engagement est que les stagiaires n'iraient pas en "ambition réussite", ce qui laisse le champ ouvert aux ZEP, REP & co.

Invité13
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quoi faire?

Message par Pénélope le Ven 2 Avr 2010 - 20:11

Mais mon établissement est aussi RAR.

Pénélope
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quoi faire?

Message par Invité13 le Ven 2 Avr 2010 - 20:23

Mais je vois que tu es dans l'Oise, donc je te répondrais...
1- ce qui vaut à Créteil, ne vaut peut-être pas partout.
2- les règles existent pour être contournées.

Effectivement, un stagiaire en RAR, je mets un cierge. A 18h/s., je crains la démission en janvier !

Les conseils donnés me semblent bons. Sinon est-ce que l'inspecteur de lettres (ou autre) peut faire qqch ? Tu as pensé à contacter un syndicat ?


Dernière édition par Briséis le Ven 2 Avr 2010 - 20:24, édité 1 fois

Invité13
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quoi faire?

Message par Frisouille le Ven 2 Avr 2010 - 20:23

@Angua a écrit:
@Pénélope a écrit:J Question 1: il me semblait que les stagiaires ne devaient pas se retrouver dans des établissements difficiles ZEP, RAR et autre. Ai-je mal lu?

C'était déjà le cas avant la réforme... mais concrètement, l'année où j'étais stagiaires, deux autres étaient affectées en ZEP...

Je l'ignorais....moi qui n'est connu que la ZEP et le RAR depuis l'année de stage...

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quoi faire?

Message par John le Ven 2 Avr 2010 - 23:17

Question 2: Comment refuser le dit stagiaire? Ma chef a répondu à notre coordo que ce n'était pas possible. Mais l'an dernier quand j'étais coordo et que j'avais appris qu'on devait avoir un stagiaire, j'étais allée la voir, lui avait dit que personne ne voulait en assurer la responsabilité, que c'était un cadeau empoissonné de faire son stage chez nous (on avait eu une stagiaire l'année d'avant pour qui cela avait été un cauchemar) et elle avait à l'époque appelé le rectorat devant moi pour leur dire qu'on refusait (en disant bien que c'était à ma demande et non à son initiative).
Bref concrètement que peut-on faire?

A mon avis, il faut faire comme l'année dernière (mais avec un écrit en plus du coup de fil), et si la chef refuse, il faut faire une lettre signée par toute l'équipe, à l'inspecteur et à différents services du rectorat, envoyée sous couvert de la chef, pour dire qu'il n'y aura pas de tuteur, que ce serait catastrophique d'envoyer un stagiaire dans cet établissement, et que tout stagiaire nommé dans votre établissement aura dès son arrivée un double de votre lettre, de manière à ce qu'il soit bien clair pour tout le monde que l'administration aura été prévenue du moindre incident possible et des problèmes posés par cette affectation.

Et copie aux syndicats locaux, naturellement.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quoi faire?

Message par fgers le Sam 3 Avr 2010 - 6:49

@Pénélope a écrit:J'ai obtenu ma mutation tant attendue dans mon académie d'origine après 5 ans passés en Picardie dans un collège Zep et laisse donc une place vacante. Mais avec mes collègues on a vérifié à tout hasard sur Siam et l'un des deux postes qui se libèrent chez nous ne passe pas au mouvement. Il se trouve que le poste est réservé pour un stagiaire 18H comme nous l'a confirmé l'adjoint. Question 1: il me semblait que les stagiaires ne devaient pas se retrouver dans des établissements difficiles ZEP, RAR et autre. Ai-je mal lu?
La circulaire n° 2010-037 du 25-2-2010 (RLR : 726-2 ; 807-0 ; 830-0) dit exactement: "Réservant ces supports en amont de la rentrée scolaire, vous éviterez, autant que faire se peut, les établissements les plus difficiles, notamment ceux situés en RAR, et ceux qui sont les plus isolés et éloignés des lieux de formation."

C'est un peut différent du premier degré où le texte est plus clair: "Les écoles difficiles (appartenant à un réseau ambition réussite - RAR- par exemple) et les postes spécialisés, notamment, seront évités, de même que l'attribution des classes les plus délicates,..."

Cependant "autant que faire ce peut" est une expression forte qui justifie que le CDE intervienne auprès du rectorat pour qu'ils trouvent une autre implantation.

@Pénélope a écrit:Question 2: Comment refuser le dit stagiaire? Ma chef a répondu à notre coordo que ce n'était pas possible.

Faux. Elle croit qu'elle va faire des vagues et elle manque de sens des responsabilités (variante administrative du courage). C'est tout.Ceci-dit, il faut l'aider par une action des enseignants.

@Pénélope a écrit:Mais l'an dernier quand j'étais coordo et que j'avais appris qu'on devait avoir un stagiaire, j'étais allée la voir, lui avait dit que personne ne voulait en assurer la responsabilité, que c'était un cadeau empoissonné de faire son stage chez nous (on avait eu une stagiaire l'année d'avant pour qui cela avait été un cauchemar) et elle avait à l'époque appelé le rectorat devant moi pour leur dire qu'on refusait (en disant bien que c'était à ma demande et non à son initiative).
Bref concrètement que peut-on faire?

deux choses à faire:

- Signer collectivement (les profs de la matière concernée) un courrier circonstancié de refus d'être tuteur du stagiaire. Un écrit est important dès le début. Envoyer ce courrier à la voie hiérarchique au doyen des IPR et au recteur. Copie à votre syndicat préféré.

- prendre contact avec le SNES (ou un autre syndicat important) pour signaler le cas. Ils négocient les implantation avec le rectorat et vont monter qu'il est possible de trouver une autre implantation.

Je serais très surpris, si vous faites ça et si le CDE prend ses responsabilités, que cela ne bouge pas rapidement. Les implantations ne sont pas définitives et beaucoup vont bouger suite à des refus. Dans mon académie ils ont déjà changé 3 implantations suite à des refus d'établissements.

_________________
Le courrier de S1 est ton meilleur ami

fgers
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quoi faire?

Message par Pénélope le Sam 3 Avr 2010 - 7:09

Merci pour vos réponses.

Pénélope
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum