Contre les bavardages...

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Contre les bavardages...

Message par PAELLA le Mer 7 Avr 2010 - 15:37

J'ai une classe de 3e qui commence à être très très pénible depuis quelques semaines à causes de ses bavardages. Ces élèves ne sont pas méchants au fond. Alors au début je faisais des rappels à l'ordre verbalement. Je leur disais aussi que dans ces conditions on ne pouvait pas travailler correctement etc, etc etc.
Maintenant, c'est trop, sur les 30 il y a presque la moitié de la classe qui bavarde et cela indépendamment de l'activité (expression orale, correction d'exercices, compréhension orale...). Il m'est arrivé de rattraper le temps perdu un mardi car ils ont la récréation ensuite. Mais, cela les laisse indifférents.
Je ne veux pas faire de contrôle surprise car je pénalise ainsi toute la classe, je risque de me les mettre à dos et ils risquent de m'accuser de donner des punitions collectives (le Principal sera de leur côté). Alors dernièrement j'ai mis les noms des bavards au tableau, ce qui signifie : devoir supplémentaire assez lourd + mot aux parents dans le cahier de liaison. Dans le mot, je préviens aux parents que si les bavardages se reproduisent je passe à la retenue avec un devoir noté. Les élèves rigolaient lorsque j'écrivais les noms au tableau, j'ai l'impression qu'ils se moquaient de moi et de mon incapacité (inefficacité) à gérer les bavardages.

Pouvez-vous me donner des conseils pour gérer ce type de situations? Est-ce que j'ai bien agi?

(je précise que mes collègues n'ont apparemment pas ce type de soucis avec cette classe!!!)

PAELLA
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre les bavardages...

Message par John le Mer 7 Avr 2010 - 15:42

Paella, à la lecture des 13 messages que tu as postés depuis ton inscription, on se rend compte que tu poses toujours une question de ce genre, et que tu ne reviens ensuite quasiment jamais sur le fil que tu as créé. Tu ne reviens ni pour donner des nouvelles sur le sujet que tu as lancé, ni pour discuter des solutions et des réponses, ni pour répondre aux questions en retour, ni pour dire merci...

Sur 13 messages, tu en as écrit 12 pour ouvrir un sujet, et tu n'es jamais revenue sur ces sujets, sauf pour poser une question à Loute.

J'avoue que je ne comprends pas.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre les bavardages...

Message par Camélity Jane le Mer 7 Avr 2010 - 15:57

Nous lis-tu, Paella, quand nous te répondons?

Camélity Jane
Banni


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre les bavardages...

Message par cristal le Mer 7 Avr 2010 - 16:22

Je me demande si ce n'est pas trop tard. On dirait que tu n'es plus crédible, ni auprès de tes élèves, ni auprès de ta hierarchie.

Persévère. Il faut qu'il y ait systématiquement sanction.
Ne te laisse pas manger la laine sur le dos!

cristal
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre les bavardages...

Message par PAELLA le Mer 7 Avr 2010 - 16:43

Vous avez raison et je vous prie de m'en excuser.

Tout d'abord, je voudrais remercier tous les collègues qui ont répondu à mes messages.

Evidemment je lis toutes les réponses aux messages que j'ai posté, mais aussi je lis les messages d'autres collègues même si je ne participe pas.

Je suis un peu fainéante pour répondre (je dois le reconnaître), mais je m'engage à répondre dorénavant. D'ailleurs, je vais répondre à tous les messages précédents pour donner des nouvelles sur les sujets que j'ai lancé.

John, si je pose toujours des questions "de ce genre", c'est parce que j'ai pas mal de problèmes de gestion de classe. Je travaille dans un collège ("difficile") avec un internet d'excellence, c'est-dire qu'on reçoit des élèves exclus d'autres collèges ou des élèves avec des situations personnelles et sociales compliquées. Bref, oui, j'ai du mal à trouver des solutions, je commence à être fatiguée, débordée...
Peut-être que d'autres enseignants seraient plus efficaces dans ma situation.
Je suis désolée si mes questions dérangent, mais je n'ai pas une autorité naturelle, je n'ai pas reçu une formation pour faire face à certaines situations, je ne suis pas ni psychologue ni gendarme. Parler de ces sujets avec ces collègues de travail est un tabou. Quoi faire alors?????
Bref, je trouve ce forum où certains enseignants se confient, parlent de leurs difficultés, posent des questions, apportent certaines solutions...

Excusez-moi une fois de plus pour mon silence. J'essayerai de faire attention.

PAELLA
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre les bavardages...

Message par Camélity Jane le Mer 7 Avr 2010 - 16:48

Je rejoins totalement Cristal. Il FAUT qu'il y ait sanction et pas seulement menace de sanction.
Le système des noms au tableau, ça marche bien chez les petits en primaire, mais pas en 3èmes.
Y a-t-il des fortes têtes, des meneurs dans ce groupe classe?
Ou bien s'agit -il de la moitié de la classe?
Y a-t-il des élèves dont l'absence coïncide avec une légère amélioration?


Dernière édition par Camélity Jane le Mer 7 Avr 2010 - 16:54, édité 2 fois

Camélity Jane
Banni


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre les bavardages...

Message par Aredius le Mer 7 Avr 2010 - 16:51

Il fait son boulot John ! et il n'est pas payé. Comme quoi ...
Félicitations John.
Ça existe toujours les "félicitations" dans les collèges et lycées ?

_________________
Aredius, Nantes,http://lefenetrou.blogspot.com
"Homo sum et nihil humani a me alienum puto" (Terence)
"Quis custodiet ipsos custodes? " (Juvenal)

Aredius
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre les bavardages...

Message par John le Mer 7 Avr 2010 - 16:57

Paella, ce n'est pas la nature de tes questions qui me posait problème (au contraire, elles sont tout à fait les bienvenues), mais je voulais juste être sûr, comme l'a demandé Camélity, que tu lisais bien nos réponses avant de poster de nouveaux fils.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre les bavardages...

Message par Sessi le Mer 7 Avr 2010 - 17:15

Au lieu de pénaliser ceux qui s'en foutent (ils ont l'air nombreux), ne peux-tu valoriser ceux qui travaillent? J'ai passé le premier trimestre et une bonne partie du 2° à faire la police dans ma classe de 4°. J'ai distribué des punitions, viré des points (on a un permis à points), rencontré des parents... Mais au bout d'un moment, y en a marre de se tuer à la tâche et de pénaliser ceux qui bossent. J'ai adopté un système pas très pédagogique mais qui fonctionne: une réponse pertinente, une attitude correcte, je leur mets un + Au bout de 3 +, ils ont un point en plus sur leur prochain gros devoir. Alors évidemment, je ne mets pas de + à toutes les réponses, mais je l'annonce: "Allez, celui qui répond bien à la prochaine question a droit à un +". Au début, j'en ai mis beaucoup, pour qu'ils comprennent que je le faisais vraiment. Maintenant, ils le savent. C'est le seul truc que j'ai trouvé pour les tenir, et pour qu'ils se laissent accrocher par le cours. En même temps, ça me permet de m'appuyer sur les bons éléments de la classe et de m'en faire des alliés.

_________________
- Tout ce que nous pouvons faire est d'ajouter à la création, le plus que nous le pouvons, pendant que d'autres travaillent à la destruction. C'est ce long, patient et secret effort qui a fait avancer réellement les hommes depuis qu'ils ont une histoire.-
Albert Camus

Sessi
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre les bavardages...

Message par PAELLA le Jeu 8 Avr 2010 - 18:10

Merci pour vos messages et conseils.

Cristal dit : "Je me demande si ce n'est pas trop tard. On dirait que tu n'es plus
crédible
, ni auprès de tes élèves, ni auprès de ta hierarchie."

Cristal, je ne comprends pas pourquoi tu dis cela, surtout lorsque tu parles de la hiérarchie...

Pour répondre à Carmelity Jane.
Non, il n'y pas des fortes têtes dans ce groupe classe. Il s'agit tout simplement de la moitié de la classe.

Le système de Sessi me semble intéressant. Moi, parfois je passe une liste à la fin de l'heure et ils se mettent une note sur 5 en fonction de leur participation (evidemment je vérifie les notes et j'efface si je ne suis pas d'accord). Au bout de 4 notes sur 5 ils ont déjà une note d'oral sur 20. Cela marche bien dans tous les groupes lorsque je fais de l'oral. Mais évidemment on ne fait pas de l'oral tout le temps, parfois il faut faire des exercices de grammaire (pour eux c'est moins intéressant et ils décrochent...), etc.

PAELLA
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre les bavardages...

Message par Emeraldia le Mer 21 Avr 2010 - 22:04

Ce que je trouve étrange, c'est qu'on dirait que certains profs n'ont jamais de problèmes de bavardages ou qu'il suffit de sévir (comme un robot puisqu'une seule fois ne suffit pas) pour que ça change.
Avec les classes très difficiles, je n'y crois pas. Je suis devenue plus sévère, j'ai convoqué des parents dès le début, mis des heures de colle, des observations etc et ça n'est pas miraculeux ds certains endroits...c'est même inutile et désolant.
Par contre, dans certains collèges, il suffit juste de demander le silence fermement et ça marche !
Alors ??
C'est une culpabilisation de l'enseignant qui est anormale alors q c'est juste symptomatique de notre société. Ds d'autres métiers, on n'accuse pas les gens d'être responsables du comportement des autres.

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre les bavardages...

Message par cristal le Mer 21 Avr 2010 - 22:14

@PAELLA a écrit:
Cristal dit : "Je me demande si ce n'est pas trop tard. On dirait que tu n'es plus
crédible
, ni auprès de tes élèves, ni auprès de ta hierarchie."

Cristal, je ne comprends pas pourquoi tu dis cela, surtout lorsque tu parles de la hiérarchie...

C'est parce que tu dis que "le principal sera de leur côté". J'en déduis donc qu'il n'est pas (toujours) du tien.

cristal
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre les bavardages...

Message par cristal le Mer 21 Avr 2010 - 22:17

@Emeraldia a écrit:C'est une culpabilisation de l'enseignant qui est anormale alors q c'est juste symptomatique de notre société. Ds d'autres métiers, on n'accuse pas les gens d'être responsables du comportement des autres.

C'est vrai que dans notre métier, c'est de notre faute. Le professeur qui a du bruit dans sa classe ne sait pas tenir ses élèves.

cristal
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre les bavardages...

Message par Emeraldia le Mer 21 Avr 2010 - 22:19

@cristal a écrit:
@Emeraldia a écrit:C'est une culpabilisation de l'enseignant qui est anormale alors q c'est juste symptomatique de notre société. Ds d'autres métiers, on n'accuse pas les gens d'être responsables du comportement des autres.

C'est vrai que dans notre métier, c'est de notre faute. Le professeur qui a du bruit dans sa classe ne sait pas tenir ses élèves.
C'est vrai qu'il y a des erreurs à ne pas commettre et q certains collègues peuvent inciter aux bavardages mais la majorité d'entre nous faisons notre boulot et tout est tjs de notre faute, ça me fatigue.

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre les bavardages...

Message par Zarko le Mer 21 Avr 2010 - 23:46

@Camélity Jane a écrit:Je rejoins totalement Cristal. Il FAUT qu'il y ait sanction et pas seulement menace de sanction.
Le système des noms au tableau, ça marche bien chez les petits en primaire, mais pas en 3èmes.
Y a-t-il des fortes têtes, des meneurs dans ce groupe classe?
Ou bien s'agit -il de la moitié de la classe?
Y a-t-il des élèves dont l'absence coïncide avec une légère amélioration?
C'est vrai, d'ailleurs j'utilise svt ce moyen. diable
Pour le collège, je ne sais pas mais je crois que je "collerais" facilement (ça n'existe pas au primaire...)
Autre chose, je sais bien qu'il y a des classes plus pénibles que d'autres, mais je crois déjà qu'il ne faut jamais commencer un cours ou une activité tant que les élèves ne sont pas calmes et attentifs, quitte à attendre s'il le faut.
Au primaire, j'exige le silence dès l'entrée en classe, même s'il faut perdre qq minutes pour l'obtenir.

_________________
Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort. (Gandhi)
La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. (Albert Einstein)

Tout ce qui ne tue pas rend plus fort...ou bien très malade ! (Nietzsche...et moi, mais pas malade !)

Zarko
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre les bavardages...

Message par Emeraldia le Jeu 22 Avr 2010 - 12:13

On peut attendre longtemps ss que ça se calme ds certains collèges... Ils st dans leur monde, racontent leurs conneries comme si on n'était pas là.

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre les bavardages...

Message par yasyas le Jeu 22 Avr 2010 - 12:27

Chez moi ils restent debout tant qu'il n'y a pas le silence, c'est marrant parce qu'avant d'être prof, j'aurais jamais cru être adepte de ce genre de pratique, et puis quand j'était nétotit j'étais dans un lycée où ça se faisait, au début je trouvais ça un peu ridicule, et finalement, c'est très efficace pour commencer le cours dans de bonnes conditions...

yasyas
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre les bavardages...

Message par Emeraldia le Jeu 22 Avr 2010 - 18:03

Ca dépend des classes. Je l'ai fait ce matin et ça n'a pas marché. Ils sont restés debout dix minutes dans le bruit, puis certains râlent et s'assoient qd même. Il n'y a pas de panacée !

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre les bavardages...

Message par Ornella le Jeu 22 Avr 2010 - 20:13

je ne sais pas pourquoi, quand j'ai lu le titre, j'ai pensé à un médoc, genre :"contre les bavardages, prenez tous les matins antiparlotium avec un grand verre d'eau. N'hésitez pas renouveler si nécessaire"

Ornella
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre les bavardages...

Message par cristal le Jeu 22 Avr 2010 - 20:21

@Ornella a écrit:je ne sais pas pourquoi, quand j'ai lu le titre, j'ai pensé à un médoc, genre :"contre les bavardages, prenez tous les matins antiparlotium avec un grand verre d'eau. N'hésitez pas renouveler si nécessaire"

Ca serait trop bien.

cristal
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre les bavardages...

Message par Esméralda le Jeu 22 Avr 2010 - 20:48

Je suis tout à fait d'accord avec toi Emeraldia... Je crois qu'en plus d'un pseudo très proche, nous avons le même type de 3ème ... Les miens sont aussi exactement du style de ceux de Paella : bavard, inattentifs, sourds aux punitions...

Esméralda
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre les bavardages...

Message par Emeraldia le Jeu 22 Avr 2010 - 22:36

@Esméralda a écrit:Je suis tout à fait d'accord avec toi Emeraldia... Je crois qu'en plus d'un pseudo très proche, nous avons le même type de 3ème ... Les miens sont aussi exactement du style de ceux de Paella : bavard, inattentifs, sourds aux punitions...
Même type de 3ème oui, mais mes deux autres classes ds ce collège st devenues pénibles aussi. Je suis inspectée lundi avec ces fameux 3è.

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre les bavardages...

Message par Invité14 le Jeu 22 Avr 2010 - 22:57

@Emeraldia a écrit:
@cristal a écrit:
@Emeraldia a écrit:C'est une culpabilisation de l'enseignant qui est anormale alors q c'est juste symptomatique de notre société. Ds d'autres métiers, on n'accuse pas les gens d'être responsables du comportement des autres.

C'est vrai que dans notre métier, c'est de notre faute. Le professeur qui a du bruit dans sa classe ne sait pas tenir ses élèves.
C'est vrai qu'il y a des erreurs à ne pas commettre et q certains collègues peuvent inciter aux bavardages mais la majorité d'entre nous faisons notre boulot et tout est tjs de notre faute, ça me fatigue.

eh oui moi je me culpabilise tout le temps et cela me pourrit ma vie!

Invité14
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre les bavardages...

Message par Zarko le Ven 23 Avr 2010 - 1:59

@Emeraldia a écrit:
@Esméralda a écrit:Je suis tout à fait d'accord avec toi Emeraldia... Je crois qu'en plus d'un pseudo très proche, nous avons le même type de 3ème ... Les miens sont aussi exactement du style de ceux de Paella : bavard, inattentifs, sourds aux punitions...
Même type de 3ème oui, mais mes deux autres classes ds ce collège st devenues pénibles aussi. Je suis inspectée lundi avec ces fameux 3è.
Bah, aussi bien ils se tiendront à peu près tranquilles ce jour là,( sinon l'inspecteur comprendra...et te mettra des points supplémentaires pour la souffrance !) lol!
Sinon, je ne sais pas...une bande d'ado qui vient en cours pour ne rien faire ou pire pour ne rien écouter , je les fous dehors...! (facile à dire).
Ah, j'ai revu un collègue PE qui avait passé le CAPES SVT...Il a tenu 2 ans au collège et il est revenu au primaire...
Comme quoi, je ne crois pas aux planques (abordables facilement ! diable )

_________________
Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort. (Gandhi)
La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. (Albert Einstein)

Tout ce qui ne tue pas rend plus fort...ou bien très malade ! (Nietzsche...et moi, mais pas malade !)

Zarko
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre les bavardages...

Message par Emeraldia le Sam 24 Avr 2010 - 17:29

Le problème est que le nombre d'ados qui ne fout rien dans cette classe doit s'élever à au moins...15 personnes. Je ne peux pas virer tout le monde.

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum