ne rien laisser passer et ménager la relation avec les élèves...

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ne rien laisser passer et ménager la relation avec les élèves...

Message par Reine Margot le Ven 9 Avr 2010 - 15:25

cette année j'ai décidé de hausser mes exigences en septembre, une classe de 6e ayant été pénible en fin d'anée dernière, je voulais éviter le cas de figure.
Donc, je n'ai laissé aucun élève me répondre ("tais-toi! " à la Ysabel Twisted Evil ), j'ai fait en sorte de ne rien laisser passer.
mais le résultat n'a pas été terrible, les élèves se braquant contre moi et devenant ingérables dans une des classes. Lors de mon court rempla en LP j'ai fait en sorte de bien expliquer les règles au début, qu'elles n'aient pas l'air arbitraires, j'ai évité de m'énerver les 1eres heures, tout en maintenant les exigences. mais dès le 2e cours avec les bac pro, ayant repris moultes fois deux élèves qui discutaient à voix haute et leur ayant expliqué les règles, je leur ai donné du texte à copier sans faute, et à nouveau ça les a braqués.
heureusement le rempla n'a pas été prolongé.

j'ai l'impression que se faire apprécier est indispensable (avant je m'en moquais, maintenant je vois que c'est aussi par là que les élèves acceptent d'obéir, et surtout ça évite la spirale du bras de fer contre une classe, où le prof seul perd toujours), mais en même temps que craindre se braquer les élèves est paralysant car on hésite à intervenir...

Que faites-vous?

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: ne rien laisser passer et ménager la relation avec les élèves...

Message par littlemary le Ven 9 Avr 2010 - 15:37

Malheureusement, je crains qu'il n'y ait pas de recettes miracles...Perso, je suis très ferme sur certains points, comme tous je pense, mais j'essaie au maximum de ne pas me braquer ni braquer les élèves...pas toujours évident !
Exs : je ne punis pas systématiquement un élève s'il laisse échapper un gros mot (ça m'arrive aussi) ,si lson portable sonne (ça aussi ça m'arrive!) ou s'il arrive avec un chewing gum même si c'est interdit (Je dis "poubelle!" et on n'en parle plus), je leur fait part de mon humeur du jour ("aujourd'hui je suis de mauvaise humeur alors ..." et il m'arrive même de leur dire pourquoi "je me suis pris la tête avec l'adjointe" : en ce moment c'est fréquent!)
Bref j'essaie d'être le plus sincère et juste avec eux, si bien que je crois qu'ils me craignent (surtout en 6è/5è) mais qu'ils m'apprécient quand même (pas tous bien sûr!)...
Pour l'instant, ça fonctionne plutôt bien. Mais il faut avouer que je suis dans un petit collège rural plutôt tranquille et ça aide forcément !

littlemary
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: ne rien laisser passer et ménager la relation avec les élèves...

Message par Marianne le Ven 9 Avr 2010 - 15:38

Tout dépend de l'établissement dans lequel on intervient...

J'ai pris beaucoup de recul avec ce métier et je parviens plus facilement à me blinder face à la méchanceté de certains élèves.

Aujourd'hui a pris fin mon remplacement dans un collège / lycée et je me suis montrée sévère vis-àvis de quelques jeunes filles d'une de ces classes. Résultat : elles passaient leur temps à ricaner à tout ce que je leur disais (sauf quand je m'énervais un bon coup). J'ai compris trop tard que j'aurais dû plutôt me faire apprécier d'elle.

Pour moi la psychologie adolescente est un mystère et le restera très probablement attendue que je ne suis pas une fine psychologue. Alors, je fais comme je peux. En même temps, c'est très difficile d'établir une relation basée sur l'échange quand on est seulement de passage dans un établissement. Une relation avec une classe se construit dans le temps.

Marianne
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: ne rien laisser passer et ménager la relation avec les élèves...

Message par Poups le Ven 9 Avr 2010 - 15:42

Je prends le temps de les connaître ,je m'intéresse sincèrement à eux...
J'aide au maximum ....ILs peuvenr venir me parler !
Je punis quand il le faut .... Ils me voient comme gentille....
Je reste calme ...
Je suis moi même et ne porte pas de masque.
Derrière chaque "pénible" , je vois un ado qui ne va pas bien....
Je ne sais pas si je t'aide !

Poups
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: ne rien laisser passer et ménager la relation avec les élèves...

Message par Camélity Jane le Ven 9 Avr 2010 - 15:47

Modestie à part, je suis très appréciée de mes élèves, mais je ne fais rien de spécial pour cela.
Je veux dire que je suis naturelle : je ne laisse rien passer, mais j'aime rire, plaisanter, faire de l'auto-dérision.
J'annonce la couleur en début d'année et chaque fois qu'un élève dérape, je lui rappelle ce qu'il encourt s'il ne se reprend pas. S'il continue, très calmement je punis, en faisant remarquer que j'ai été honnête avec lui en le prévenant et qu'il aurait été plus avisé de m'écouter.
Je veux absolument essayer de créer l'ambiance que j'ai connue, élève, et que j'ai adorée : un cours vivant, où on se sent bien, où on aime bien aller, et où on travaille bien dans une ambiance sympathique.
Maintenant, Marquise, il y a une énorme différence d'avec toi : j'ai un poste fixe. Je suis dans le bahut depuis 18 ans, ma réputation est faite, je connais les familles pour avoir eu les frères et soeurs aînés, et je peux me permettre ce grain de folie que je déconseille vivement aux jeunes profs de manifester.
Tu as beaucoup plus de mérite que moi à créer une ambiance, Marquise. Je connais quantité de remplaçants qui n'essaient même pas.
Je te dirais de te rappeler TES années collège ou lycée. Qu'aimais-tu, alors? Qu'est-ce qui te rebutait parfois? Te semblait injuste?
Ce n'est pas facile, et j'en bave aussi parfois, dans certaines situations, mais je suis convaincue que se faire apprécier est absolument indispensable.

Camélity Jane
Banni


Revenir en haut Aller en bas

Re: ne rien laisser passer et ménager la relation avec les élèves...

Message par Artémis le Ven 9 Avr 2010 - 15:48

@Poups a écrit:Je prends le temps de les connaître ,je m'intéresse sincèrement à eux...
J'aide au maximum ....ILs peuvenr venir me parler !
Je punis quand il le faut .... Ils me voient comme gentille....
Je reste calme ...
Je suis moi même et ne porte pas de masque.
Derrière chaque "pénible" , je vois un ado qui ne va pas bien....
Je ne sais pas si je t'aide !
+1
A peu près les mêmes méthodes, mais je reconnais qu'être de passage dans un établissement ne nous aide pas. Cette année, j'ai une AFA et c'est incomparable !
J'essaie surtout de ne pas m'énerver, je suis plutôt cassante, mais avec humour. C'est mon arme dans la vie, et je l'utilise sans problème au boulot. Ca dédramatise beaucoup de choses. On rit sur un texte, mais on rit aussi sur Kévin qui n'a pas de cerveau au point d'oublier ses affaires ou sur Kevina qui ne s'en rend pas compte qu'elle parle toute seule et est sûrement malade. Bon évidemment, il y a une limite, si ça dure, après pan la sanction tombe, mais généralement sans colère, à base de "tu étais prévenu"...

Artémis
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: ne rien laisser passer et ménager la relation avec les élèves...

Message par roxanne le Ven 9 Avr 2010 - 17:21

hum...d'abord une relation avec une classe , ça évolue..ça peut être très tendue en début de l'année et se terminer en apothéose en Juin.J'ai connu ça , plutôt en lycée c'est vrai.Il faut aussi accepter que les élèves ne nous "aiment pas " à certains moments .Et puis derrière chaque élève pénible , voir l'ado qui ne va pas bien , je suis plus dubitative.D'abord , parce que ce n'est pas notre rôle , et après parce que parfois un élève pénible , il y a juste un gamin pénible dont la seule idée est de pourrir le cours.C'est vrai que l'humour peut dédramatiser les situations, mais pas toujours.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: ne rien laisser passer et ménager la relation avec les élèves...

Message par tabou le Ven 9 Avr 2010 - 17:50

ben moi l'année dernière avec mes quatrièmes pénibles de l'année dernière qui m'ont fait limite péter les plombs, je me demande encore quelle était la façon de les prendre ... Je pense qu'il faut être très au clair sur nos limites et ne rien laisser passer à partir de là tout en leur montrant de temps à autre notre humanité, la sanction doit être acceptée ce qui n'est pas toujours evident

tabou
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: ne rien laisser passer et ménager la relation avec les élèves...

Message par Invité24 le Ven 9 Avr 2010 - 17:53

je reste moi même. Si un gamin a ponctuellement un comportement, un attitude, un mot susceptible d'être sanctionné par le reglement mais que moi,dans le fond, je m'en fiche (comme le chewing gum, le portable qui sonne), ou même que je peux en comprendre la raison, je reprends à l'oral mais je ne punis pas.
J'essaye de ne pas me cacher derrière un arsenal de pret à dégainer, j'ajuste, je gère, je préviens, je demande ce qui se passe.
Je parle parfois sechement / familièrement .
Je vanne.
Je personnalise. Une remarque s'adresse à un élève en particulier.
Je n'accuse pas sans savoir.
Je hausse peu le ton, je ne crie plus jamais (ce que je faisais en début de carrière).
Eventuellement, je m'assois, je me tais, je fais autre chose.
Quand un conflit est réel avec un élève, je dis que je cesse de discuter, et si necessaire, calmement, je lui dis qu'il vaut mieux qu'il parte (en gros, je le vire, mais pas sous le coup de la colère).
Si un ou des élèves dérape(nt) et que je suis intervenue, que j'ai puni, que je me suis arrêtée...etc, une fois que l'incident est clos, il est clos. Je ne reste pas sur la defensive, je reprends le fil de mon cours, et celui de la relation avec la classe.

en vrac, voilà. topela

Invité24
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: ne rien laisser passer et ménager la relation avec les élèves...

Message par tabou le Ven 9 Avr 2010 - 18:06

intéressant ce que tu dis Rose, pour ma part j'ai du mal à hierarchiser et à sentir quand je dois ou pas sanctionner, je suis rigide et à la fois pleine de doutes, espérons que ça s'améliore avec l'âge

tabou
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: ne rien laisser passer et ménager la relation avec les élèves...

Message par hophophop le Ven 9 Avr 2010 - 18:09

Je me reconnais bcp dans ce que tu dis, Rose. D'ailleurs plus de système de croix oua utre truc qui finalement ne me conviennent pas à l'usage. 
Moi aussi il m'arrive de laisser courir quand un portable sonne. Si je sens l'léève gêné, je me contente de faire les gros yeux et de dire d'un ton bien sec : "Je suppose que ça ne t'arrivera plus". Si le gosse n'est pas gêné, là, je le vanne ouvertement, comme dans bcp d'autrtes cas. Les élèves ont tendance à apprécier et / ou respecter un prof qui a de l'à - propos.Moi aussi qqfois je parle familièrement ("Tu me saoules"), et souvent je m'en veux après (quand je dis des choses pires que "tu me saoules")
Ca se passe plutôt pas mal... enfin je ne suis pas un modèle mais bon... ça me convient, ainsi que l'ambiance de travail. Il m'arrive rarement d'être débordée par une classe "en général". Par contre les conflits plus individuels avec un élève sont encore trop fréquents à mon goût.
Cette année j'avoue aussi avoir du mal avec mes 6°, qui ne comprennent pas l'ironie, qui sont vraiment "neuneus" (j'entends par là incapables de se tenir convenablement pdt une heure de cours, discutant pendant les contrôles à l'occasion... sans malice - et les instits qui les avaient en CM2 confirment le "sans malice"...) sur lesquels rien n'a vraiment de prise.

hophophop
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: ne rien laisser passer et ménager la relation avec les élèves...

Message par Invité24 le Ven 9 Avr 2010 - 18:11

@tabou a écrit:intéressant ce que tu dis Rose, pour ma part j'ai du mal à hierarchiser et à sentir quand je dois ou pas sanctionner, je suis rigide et à la fois pleine de doutes, espérons que ça s'améliore avec l'âge

Sauf cas très grave, tu DOIS sanctionner quand le fait te pose réellement un problème à toi. C'est à dire quand tu es sincère par rapport à la sanction que tu prends, ou l'attitude que tu adoptes.
Si en vrai, tu punis pour le principe ou parce que c'est écrit dans le reglement intérieur, mais que tu ne te sens pas concernée, tu deviens une machine, qui applique un système. Et ça les élèves ne supportent pas (à juste titre).
C'est comme ça que je le vois.

Invité24
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: ne rien laisser passer et ménager la relation avec les élèves...

Message par John le Ven 9 Avr 2010 - 18:21

Je personnalise. Une remarque s'adresse à un élève en particulier.

Ah, moi je fais l'inverse et ça passe mieux que la remarque personnelle ("ceux qui parlent...", "ceux qui n'ont pas encore sorti leurs affaires", "ceux qui n'ont pas fini...", etc.).


Dernière édition par John le Ven 9 Avr 2010 - 18:21, édité 1 fois

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: ne rien laisser passer et ménager la relation avec les élèves...

Message par littlemary le Ven 9 Avr 2010 - 18:21

rose a écrit:
@tabou a écrit:intéressant ce que tu dis Rose, pour ma part j'ai du mal à hierarchiser et à sentir quand je dois ou pas sanctionner, je suis rigide et à la fois pleine de doutes, espérons que ça s'améliore avec l'âge

Sauf cas très grave, tu DOIS sanctionner quand le fait te pose réellement un problème à toi. C'est à dire quand tu es sincère par rapport à la sanction que tu prends, ou l'attitude que tu adoptes.
Si en vrai, tu punis pour le principe ou parce que c'est écrit dans le reglement intérieur, mais que tu ne te sens pas concernée, tu deviens une machine, qui applique un système. Et ça les élèves ne supportent pas (à juste titre).
C'est comme ça que je le vois.

tout pareil !

littlemary
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: ne rien laisser passer et ménager la relation avec les élèves...

Message par Invité24 le Ven 9 Avr 2010 - 18:27

j'ajoute la devise que ma transmise ma tutrice, et qui est mon crédo aussi:
il faut être ferme et souple, et non rigide et mou.

Invité24
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: ne rien laisser passer et ménager la relation avec les élèves...

Message par Poups le Ven 9 Avr 2010 - 18:30

rose a écrit:j'ajoute la devise que ma transmise ma tutrice, et qui est mon crédo aussi:
il faut être ferme et souple, et non rigide et mou.
Tout à fait d'accord avec toi .

Poups
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: ne rien laisser passer et ménager la relation avec les élèves...

Message par sand le Ven 9 Avr 2010 - 18:31

La fermeté bienveillante et l'ironie sont mes armes. Le fait d'être dans l'établissement depuis plus de 10 ans est un atout majeur. Mais il y a des classes avec lesquelles rien ne marche...

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: ne rien laisser passer et ménager la relation avec les élèves...

Message par Angela le Ven 9 Avr 2010 - 18:33

@Marianne a écrit:Pour moi la psychologie adolescente est un mystère

pour ma part je la trouve simple, je la comprends bien, la difficulté est plutôt de la gérer.


@Poups a écrit:je m'intéresse
sincèrement à eux...

Le champ lexical (!) de la sincérité revient plusieurs fois dans cette discu : je suis persuadée que c'est un des meilleurs remèdes, et les élèves sont les premiers à le penser (et à le dire quand on leur demande leur avis) !


Dernière édition par Angela le Ven 9 Avr 2010 - 18:37, édité 1 fois

Angela
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: ne rien laisser passer et ménager la relation avec les élèves...

Message par Poups le Ven 9 Avr 2010 - 18:34

@sand a écrit:La fermeté bienveillante et l'ironie sont mes armes. Le fait d'être dans l'établissement depuis plus de 10 ans est un atout majeur. Mais il y a des classes avec lesquelles rien ne marche...
Je suis d' accord aussi Sand !
Il faut aussi ne rien attendre des élèves...

Poups
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: ne rien laisser passer et ménager la relation avec les élèves...

Message par Ruthven le Ven 9 Avr 2010 - 18:40

Je suis extrêmement permissif mais j'ai les élèves à l'usure car j'arrive au final à casser la représentation qu'ils peuvent avoir de la relation de l'élève à l'enseignant (passer d'un modèle d'opposition à une position un peu comparable à celle de l'entraîneur d'une équipe sportive), et, dans mes meilleurs moments, j'arrive aussi à casser le rapport qu'ils ont à la note (de la récompense nimbée d'affectivité à un critère objectif d'évaluation). Cela suppose de pouvoir avaler un certain nombre de couleuvres; avec certaines classes, l'atmosphère pourrait paraître surréaliste, mais j'en tire plus dans cette atmosphère que si j'étais dans une opposition ferme et résolue (c'est ce que je faisais en début de carrière, et ce n'était jamais une réussite). C'est une méthode qui ne pourrait pas marcher en collège, qui est un peu difficile avec les élèves très scolaires , mais qui marche bien avec les atypiques et les cas de tout genre.
Enfin, il n'y a pas de miracle non plus : il faut du temps, et j'ai parfois l'impression que certains élèves attendent d'être matés.

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: ne rien laisser passer et ménager la relation avec les élèves...

Message par MS le Ven 9 Avr 2010 - 18:47

De la fermeté et de la bienveillance comme cela a été dit. Et aussi le fait d'être dans le même collège depuis 15 ans. Ma réputation est faite mais je ne dois pas lâcher prise pour autant.

_________________
Pas de deuxième année d'IUFM!

MS
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: ne rien laisser passer et ménager la relation avec les élèves...

Message par Angela le Ven 9 Avr 2010 - 18:50

@Ruthven a écrit: avec certaines classes, l'atmosphère pourrait paraître surréaliste, mais j'en tire plus dans cette atmosphère que si j'étais dans une opposition ferme et résolue

Pourrais-tu donner un petit exemple de cette atmosphère "surréaliste" ? ça m'intéresse parce que mon cours aussi a des tendances "surréalistes", je crois...

Angela
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: ne rien laisser passer et ménager la relation avec les élèves...

Message par Ruthven le Ven 9 Avr 2010 - 19:22

@Angela a écrit:
@Ruthven a écrit: avec certaines classes, l'atmosphère pourrait paraître surréaliste, mais j'en tire plus dans cette atmosphère que si j'étais dans une opposition ferme et résolue

Pourrais-tu donner un petit exemple de cette atmosphère "surréaliste" ? ça m'intéresse parce que mon cours aussi a des tendances "surréalistes", je crois...

J'ai eu une classe de S avec une capacité de concentration qui n'excédait pas 10 min (classe composée de 50/60% de redoublants); en fin de parcours, c'est trop tard pour essayer de corriger cela, donc je faisais cours par vague avec d'énormes digressions toutes les 10 min et une sorte de désordre ambiant qui ne les empêchait pas de travailler. C'était une expérience très étrange parce qu'effectivement ces élèves s'intéressaient à la philo et bossaient (à condition que je bosse avec eux (je faisais avec eux les devoirs que je leur donnais)) dans ce qui, à partir d'un regard extérieur, aurait pu passer comme une classe bordélique ; cela partait dans tous les sens ; j'ai vraiment eu des résultats significatifs avec eux (les copies sont passées de 2 pages à une copie double puis 6 pages) que je n'aurais pas eu si j'avais tenter d'imposer par la force le silence.

Avec certaines classes techniques, j'essaie d'exploiter leur logique de zapping qui fait qu'ils vont poser des questions totalement saugrenues par rapport au cours. Ils ont un polycop pour le cours, ce qui me permet de suivre leur cheminement (qui, je l'avoue, me dépasse parfois totalement ; je ne comprends pas comment ils arrivent à se poser telle ou telle question à partir de ce que je dis). Avec une telle méthode, en remplacement, en technique, c'est souvent difficile.

J'essaie de laisser une liberté de parole maximale en cours. Mes élèves ont le droit de dessiner (mais pas de faire autre chose que de la philo), car certains écoutent bien mieux en dessinant (là encore, cela peut paraître bizarre, mais j'ai eu de très bons élèves, dont une qui fait actuellement de la philo, qui dessinaient beaucoup).

En fait, je me rends compte qu'il n'y a qu'une chose que je ne supporte pas en cours, c'est l'agressivité, sans doute parce que je suis fondamentalement platonicien et que, pour moi, la réflexion philosophique passe par l'envie et le désir de philosopher, peu importe les moyens pour susciter cette envie.

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: ne rien laisser passer et ménager la relation avec les élèves...

Message par Angela le Ven 9 Avr 2010 - 19:36

merci pour l'explication ! J'ai bien la même définition du "surréalisme", et elle me plaît - et surtout, elle est efficace, je confirme ! Après, chacun a une personnalité différente. A chacun de devenir le meilleur prof qu'il peut être ! (facile à dire...)

Angela
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: ne rien laisser passer et ménager la relation avec les élèves...

Message par yasyas le Ven 9 Avr 2010 - 19:46

Pareil que Ruthven, je me sens un peu coach... J'encourage les faibles et les timides, je forme des duos d'élèves,... Et mon arme secrète pour les enquiquineurs : le regard qui tue (si si ça marche, et c'est beaucoup moins fatiguant que de crier)

Mais je suis TZR, donc c'est vrai qu'en début d'année, il faut gérer et j'ai tendance à être un peu "réac" sur ce que je considère comme important (qui ne l'est pas forcément pour les collègues, d'ailleurs) : se tenir droit, s'exprimer correctement en classe, ne jamais se moquer des autres élèves (même si rire ensemble on a le droit!)
en 4 ans de TZR , je n'ai pas eu de vrai problème de discipline.
Et puis avec le recommencement chaque année, j'aime l'idée que au bout de quelques mois ils sont "apprivoisés", ils viennent en cours avec le sourire et la motivation, même (surtout) ceux que j'ai eus "à l'usure'"

J'aime aussi beaucoup rire en classe, (d'ailleurs il m'est déja arrivé de "bordéliser" mon cours toute seule ), et je dis souvent aux élèves qu'ils ont les cours qu'ils méritent .

yasyas
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum