Ortho. étranges chez Totor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ortho. étranges chez Totor

Message par miss terious le Mar 20 Avr 2010 - 18:24

Je suis en train de lire L'Homme qui rit de Victor Hugo et ai trouvé le verbe "tetter" pour "téter". J'ai regardé dans Bob, qui confirme "tette" : bout de la mamelle chez les animaux, mais pas "tetter". Alors, alors ?
D'ailleurs, j'ai aussi trouvé "dénoûment" pour "dénouement".
Serait-ce des orthographes anciennes ?
Tant que j'y suis : quelqu'un pour m'expliquer le trait d'union dans les expressions commençant pas "très", genre "très-beau" ?
Merci d'avance !

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ortho. étranges chez Totor

Message par Carabas le Mar 20 Avr 2010 - 18:33

@miss terious a écrit:Je suis en train de lire L'Homme qui rit de Victor Hugo et ai trouvé le verbe "tetter" pour "téter". J'ai regardé dans Bob, qui confirme "tette" : bout de la mamelle chez les animaux, mais pas "tetter". Alors, alors ?
D'ailleurs, j'ai aussi trouvé "dénoûment" pour "dénouement".
Serait-ce des orthographes anciennes ?
Oui, on voit souvent ces orthographes dans les textes du XIXe siècle. J'ai vu la même chose chez Balzac. J'avoue ne pas savoir précisément pourquoi. J'imagine que les 2 orthographes se concurrençaient à l'époque et qu'on en a gardé une. Il a dû y avoir une harmonisation à un moment.

Pour le trait d'union, pareil : je l'ai souvent vu, mais j'ignore la raison.

Oui, je sais, je ne t'aide pas...

Edit : http://littre.reverso.net/dictionnaire-francais/definition/d%C3%A9no%C3%BBment/20808

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ortho. étranges chez Totor

Message par Hervé Hervé le Mar 20 Avr 2010 - 20:35

@miss terious a écrit:
D'ailleurs, j'ai aussi trouvé "dénoûment" pour "dénouement".
Serait-ce des orthographes anciennes ?

Dans mon Littré, à "dénouement" on est renvoyé à dénoûment". Il doit donc bien s'agir de l'orthographe ancienne puisque dans le petit Robert on ne trouve que "dénouement".

Hervé Hervé
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ortho. étranges chez Totor

Message par Hervé Hervé le Mar 20 Avr 2010 - 20:45

@miss terious a écrit:
Tant que j'y suis : quelqu'un pour m'expliquer le trait d'union dans les expressions commençant pas "très", genre "très-beau" ?

Il suffit de demander

Dans le Grevisse, §109, b), hist: "Jusqu'en 1835, l'Acad.faisait suivre très d'un trait d'union, qu'elle a supprimé en 1878. Littré (1863-1872) appliquait la règle de 1835: Une campagne très-agréable. Cela lui arrive très-rarement."

Hervé Hervé
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ortho. étranges chez Totor

Message par miss terious le Mar 20 Avr 2010 - 21:15

Merci pour les infos. Rien pour "tetter" ?

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum