Sos: quand le chef s'en mèle

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sos: quand le chef s'en mèle

Message par clemiecamie le Ven 23 Avr 2010 - 14:43

Moi qui me disais que la période à venir serait moins stressante, je suis servie.
J'arrive au collège et dans mon casier, un mot de l'adjoint au principal « Melle clemiecamie (je lui ai pourtant dit que Mademoiselle n'était plus un titre depuis des lustres, au nom de l'égalité des sexes, mais là n'est pas le problème) Je dois vous parler le plus rapidement possible » Glurps... Qu'est-ce que j'ai bien pu faire de mal? En ce moment, je n'oublie pas de faire l'appel, pas de problèmes particulier de gestion de classe. Je vais la voir, je ne la trouve pas. Je la croise et elle me dit très froidement de l'attendre dans son bureau, je sens que ça va durer, je la préviens que je finis mes photocopies.
Et là, après avoir décidé de la date et des modalités de l'épreuve commune (d'ailleurs elle n'a absolument pas pris en compte ce que je racontais..), elle m'explique qu'une de mes collègues doit des heures au collège. Je me dis chouette, on va pouvoir dédoubler la classe, moi qui commence le théâtre, une aubaine! Que nenni!
En fait, il s'agit d'extraire de la classe les élèves en grande difficulté, qui n'arrivent pas à suivre (à ce stade, je n'ai qu'un élève qui colle au profil!), et les « éléments perturbateurs » (le schéma narratif n'a vraiment pas fait que des bonnes choses!), pendant 9h, pour les remettre à niveau en français. Déjà re glurps, (ça veut dire qu'ils n'ont pas confiance en moi et que je suis une mauvaise prof? Je rappelle que je suis stagiaire!)
Comment ça s'organise? Les élèves (à qui on ne demande rien, pourquoi pardi?!) n'iront pas en cours le lundi matin, le mardi après-midi et le vendredi matin, et iront en remédiation.
Il n'est pas question qu'ils rattrapent les cours, et donc ils reviennent comme un cheveux sur la soupe les autres jours.
Je soulève la question de la gestion de classe (ils ne vont pas suivre, vont raconter à leurs copains ce qu'ils ont fait, et auront été catalogués comme des « nuls »). Aucune réponse, si ce n'est du mépris : pendant ce temps-là vous aurez la paix!
Ne croyez pas que je sois hostile au fait de faire cours à deux, à dédoubler la classe, même à faire des groupes de niveau de temps en temps, mais là, je ne comprends pas... Mes autres collègues de français seraient par ailleurs ravis de pouvoir dédoubler leur classes et profiter à bon escient de la collègue en question.
La principale adjointe n'entend pas mes contestations, se contente de me dire qu'il faut que j'apprenne à faire de la pédagogie différenciée...
Cerise sur le gâteau, je ne croise quasiment jamais cette collègue, pratique pour en parler, elle ne sait encore rien, je vais lui envoyer un mail.
Bref je suis désespérée, je ne sais pas du tout comment gérer ça, et ce qui me révolte c'est qu'il n'y a eu aucune concertation, aucun professeur n'a eu la parole, encore moins la principale concernée!

clemiecamie
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sos: quand le chef s'en mèle

Message par Finrod le Ven 23 Avr 2010 - 15:47

Ils font peut être comme Domenech en Foot... ils se basent sur l'astrologie.

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sos: quand le chef s'en mèle

Message par Cipango le Ven 23 Avr 2010 - 15:54

Je ne vois pas ça comme une action menée contre toi. Ton chef est soumis à des obligations hiérarchiques: on l'oblige à trouver des heures dans son collège pour quelqu'un, et au lui de lui donner par exemple le traditionnel CDI, il a imaginé ce système de "soutien" en extrayant certains élèves de ta classe. Evidemment c'est aberrant et anti-pédagogique, mais cela, tu le sais déjà je pense, ce n'est pas la préoccupation première de l'administration...

Si tu t'en sens le courage et l'énergie, fais en part à tes autres collègues, mettez-vous d'accord sur une utilisation plus efficace de ces heures et allez voir l'adjoint en groupe pour lui soumettre votre idée, avec les arguments que tu as ébauchés. Si cela ne marche pas et qu'il s'en tient à son idée initiale, eh bien au moins vous aurez tenté.

Mais, je le répète, ne te sens pas destabilisée pour autant.

Cipango
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sos: quand le chef s'en mèle

Message par Celeborn le Ven 23 Avr 2010 - 15:54

Y a-t-il un représentant syndical dans ton établissement ? Si oui, c'est le moment de lui faire coucou !

ca ne concerne que les heures de français, ou alors ils vont en remédiation (haha ! mon ordi me dit que ce mot n'existe pas ) toute la matinée/tout l'après-midi ? Parce que si d'autres collègues entrent en jeu, ça peut devenir + facile de contester à plusieurs. Appuie-toi de toute manière sur l'équipe pédagogique et le PP, à mon sens : ne reste pas seule. Fais-toi accompagner du PP/de ton coordonnateur d'équipe/du responsable syndical du coin si tu dois de nouveau aller voir la chef.

Sinon, je conseille la version "Aucun élève de correspond au profil demandé, madame la principale. J'applique justement une pédagogie différenciée qui permet à chacun de progresser à son rythme dans mon cours (pan sur le bec). En revanche, un dédoublement serait intéressant à mettre en place."

Si tu peux compter sur les parents d'élèves et si tu as envie de faire chier, un petit mot tapé et collé dans le carnet sur le mode : "un système de remédiation va être mis en place, et Zorglub est concerné. Il est à signaler que cette remédiation a lieu en lieu et place des heures de français, qui ne seront pas rattrapées. Donnez-vous votre accord ?" peut être intéressant.

Ensuite, tout cela n'engage que moi, bien entendu. J'espère que d'autres viendront donner leur avis.

Ah oui, j'oubliais : n'hésite pas à caser l'expression "liberté pédagogique" dans tes discussions avec ta chef.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sos: quand le chef s'en mèle

Message par clemiecamie le Ven 23 Avr 2010 - 16:16

@Cipango a écrit:Je ne vois pas ça comme une action menée contre toi.


Mais, je le répète, ne te sens pas destabilisée pour autant.

Je pense bien que foncièrement, ce n'est pas dirigé contre moi, moi je sais aussi que si ça tombe sur cette classe, c'est en grande partie à cause de moi, et de mon statut. Je vois mes élèves progresser, vraiment, et ça m'agace qu'on ne vienne pas dans ma classe pour voir ce que je mets en place, et que l'on se contente de préjugés. Et puis la méthode!!! Est-ce impossible d'envisager de réunir l'équipe et de nous demander comment utiliser ces heures?

Par ailleurs, Celeborn, il n'y a pas de représentant syndical, le PP s'avère être... le CPE, et pour combler le tout, ma tutrice est en voyage de classe. Je suis soutenue par mes collègues, mais les collègues n'ont pas envie de décider quoique ce soit avant d'en avoir parlé avec la collègue qui s'occupera de ces heures, ce qui me semble assez normal.
Par ailleurs, la collègue d'anglais est assez contente de se voir "soulagée" de ces élèves, elle a été la première à donner la liste. L'autre collègue concernée, en histoire, je ne l'ai pas vue, mais elle n'en a pas parlé aux autres. Je vais m'empresser d'aller la voir lundi... Les élèves concernés ne seront présents qu'une heure sur trois.

Et puis je ne veux pas être prof que pour ceux qui suivent, et cantonner les autres à faire des exercices de bled et de la lecture d'image (parce que, "vous comprenez, ça , les images, ils peuvent comprendre!" comme s'il ne fallait pas posséder certains codes pour comprendre l'image!).

Je suis en colère, et je pense vraiment avoir mal réagi, j'ai fini par lui faire une liste (en même temps, elle ne m'a pas laissée d'autres choix, me suggérant les noms au fur et à mesure, j'ai même dû élever la voix pour qu'une élève n'y aille pas).

Je vais reprendre l'idée du mot aux parents, Céléborn, c'est une bonne idée.

Je ne sais toujours pas comment présenter la situation à ma collègue: j'ai peur de lui imposer ma vision, et de la mettre en mauvaise posture lors de son rendez-vous. Des idées?

Par ailleurs, je ne rejette pas l'idée en bloc, leur offrir du temps pour constituer des demandes en DP6, c'est une bonne chose, mais je ne pense pas que cela doive se faire sur les heures de cours.

Merci de vos réactions!

clemiecamie
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sos: quand le chef s'en mèle

Message par Celeborn le Ven 23 Avr 2010 - 16:24

J'ai bien une autre idée, aussi... Tu passes tes cours à ta collègue, et à l'heure où ils devraient être en français, paf ! elle fait le cours que tu fais aux autres. Si ta collègue est d'accord, tu viens alors de créer un dédoublement qui ne dit pas son nom . Finalement, ça ne fait pas de vagues, les élèves suivent le cours, et vous pouvez mentir à la principale comme des arracheurs de dents sur les vertus de la pédagogie différenciée...

Sinon, ça paraît logique que tu présentes la situation à ta collègue comme tu la ressens, en tant que prof responsable de la classe, connaissant les élèves et ayant travaillé avec eux et développé ta pédagogie avec eux depuis le début de l'année.

Au passage, la CPE qui est PP de la classe, je veux bien que tu m'expliques !

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sos: quand le chef s'en mèle

Message par clemiecamie le Ven 23 Avr 2010 - 16:34

@Celeborn a écrit:

Au passage, la CPE qui est PP de la classe, je veux bien que tu m'expliques !

C'est insupportable comme situation!
Comme la charge de professeur principal semble être très lourde, il n'y a pas assez de volontaires. Qu'à cela ne tienne, la cpe s'en charge, sauf qu'elle n'a pas les élèves en classe. Bref du coup, il n'y a pas d'équipes de classe (on ne se voit jamais...), et puis elle ne peut pas réfléchir avec nous à des solutions, ou alors il n'y a pas de conséquences puisqu'elle n'a pas le temps! Ce qui donne des fiches de suivi, sans suivi ni sanction...
Mais on apprend à travailler sans elle, mais je rêve d'avoir des vrais collègues PP l'année prochaine!

Pour la solution que tu proposes, j'y ai bien pensé Wink mais je trouve quand même que ce n'est pas une solution!

clemiecamie
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sos: quand le chef s'en mèle

Message par Celeborn le Ven 23 Avr 2010 - 16:37

@clemiecamie a écrit:
Pour la solution que tu proposes, j'y ai bien pensé Wink mais je trouve quand même que ce n'est pas une solution!

Moi je la trouve pas mal, pourtant... Qu'est-ce qui te gêne là-dedans ?

Pour le coup de la CPE PP, c'est juste hallucinant ! Et elle touche la prime de PP, cette dame ? Et les parents ne disent rien ? Mon Dioeu mon Dieu mon Dieu...

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sos: quand le chef s'en mèle

Message par clemiecamie le Ven 23 Avr 2010 - 17:41

Ce qui me gène c'est de les cataloguer, de les empêcher d'avoir les mêmes cours que les autres en même temps, d'être exclu de la classe. Et puis surtout, j'ai peur de leur retour, forcément, ce sera la fête, on retrouve les copains... L'équilibre de ma classe est des plus fragiles, mais il est là, j'ai peur que cette mesure vienne rompre cet équilibre, et le rapport de confiance que j'essaie de mettre en place tous les jours!

Sinon, je trouve que c'est la solution, qui limiterait les dégâts...

Peut-être que je me pose trop de questions parce que je suis nouvelle... confused

clemiecamie
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sos: quand le chef s'en mèle

Message par Héliandre le Ven 23 Avr 2010 - 18:21

@Celeborn a écrit:

Si tu peux compter sur les parents d'élèves et si tu as envie de faire chier, un petit mot tapé et collé dans le carnet sur le mode : "un système de remédiation va être mis en place, et Zorglub est concerné. Il est à signaler que cette remédiation a lieu en lieu et place des heures de français, qui ne seront pas rattrapées. Donnez-vous votre accord ?" peut être intéressant.

@clemiecamie a écrit:

Je vais reprendre l'idée du mot aux parents, Céléborn, c'est une bonne idée.


Attention, Clemiecamie, je crois que ce n'est pas légal.
Il y a 3 ans j'avais préparé un mot aux parents des latinistes 3ème pour expliquer qu'ils auraient 2h de cours / semaine au lieu des 3 prévues par les textes. Mon message ne critiquait pas explicitement, j'informais juste du nombre d'heure et ajoutais que nous ferions notre possible pour qu'ils soient au niveau s'ils souhaitaient poursuivre en 2nde. J'ai heureusement, montré le mot à ma CDE avant distribution. Elle l'a très mal pris (et a même "rapporté" à l'IA...).
Depuis j'ai appris par un syndicat que c'est une faute professionnelle ! Ne donne rien aux élèves dans ta classe, ne fais rien coller dans le carnet.
Si tu veux faire passer une info aux parents, ils faut que ce soit hors établissement (téléphone, extérieur, et, je ne suis pas sûre mais je dirais oral seulement... Toute démarche écrite de réclamation, contre l'avis du chef, doit venir des parents, assoc de parents...).

Héliandre
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sos: quand le chef s'en mèle

Message par Invité le Ven 23 Avr 2010 - 19:10

@Celeborn a écrit:
@clemiecamie a écrit:
Pour la solution que tu proposes, j'y ai bien pensé Wink mais je trouve quand même que ce n'est pas une solution!

Moi je la trouve pas mal, pourtant... Qu'est-ce qui te gêne là-dedans ?

Pour le coup de la CPE PP, c'est juste hallucinant ! Et elle touche la prime de PP, cette dame ? Et les parents ne disent rien ? Mon Dioeu mon Dieu mon Dieu...

Mon Dieu + 1 Celeborn... qu'est ce que c'est encore que ce bordel....on aura tout vu. Et pourquoi pas le principal prof principal ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sos: quand le chef s'en mèle

Message par roxanne le Ven 23 Avr 2010 - 20:12

Dans l'absolu , je ne trouve pas que ce soit une si mauvaise idée surtout à cette période de l'année , cela peut permettre aux autres élèves de souffler et à ceux-là de bosser un peu; maintenant si vraiment tu n'as aucun élève concerné , tu es bienheureuse.Evidemment , c'est mieux que les choses se fassent dans la concertation, mais on lit tellement ici de messages de collègues à qui leur direction n'offre aucune aide....

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sos: quand le chef s'en mèle

Message par Pseudo le Ven 23 Avr 2010 - 20:42

Je crois surtout que ta principale adjointe est d'une consternante maladresse, et qu'elle est incapable de travailler en équipe, pour ne pas parler de déléguer.
Moi, je laisserais faire. De toute façon les gamins "extraits" n'auraient pas fait profit de ton cour. En revenant ils ne se rendront pas plus compte que d'habitude que les choses ont avancées sans eux, ça sera comme toujours.
Je ferais même un peu de lèche, accessoirement, en félicitant la chef de sa bonne idée. On est stagiaire ou on ne l'est pas Laughing

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sos: quand le chef s'en mèle

Message par Pseudo le Ven 23 Avr 2010 - 20:47

@clemiecamie a écrit:Ce qui me gène c'est de les cataloguer, de les empêcher d'avoir les mêmes cours que les autres en même temps, d'être exclu de la classe. Et puis surtout, j'ai peur de leur retour, forcément, ce sera la fête, on retrouve les copains... L'équilibre de ma classe est des plus fragiles, mais il est là, j'ai peur que cette mesure vienne rompre cet équilibre, et le rapport de confiance que j'essaie de mettre en place tous les jours!

Sinon, je trouve que c'est la solution, qui limiterait les dégâts...

Peut-être que je me pose trop de questions parce que je suis nouvelle... confused

Pour les gamins, évidemment, il faut habiller le truc. Et expliquer le pourquoi, le comment et tout, et surtout leur dire que tu trouves que c'est une chance supplémentaire qu'on leur donne, enfin tout le bataclan habituel. Si tu as peur du retour, ou si tu sens que ça dérape, donne leur comme mission d'expliquer ce qu'ils ont fait "ailleurs". Mais vraiment, debout devant la classe, avec un propos structuré, et tu leur mets une note d'oral. Ca calme...

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sos: quand le chef s'en mèle

Message par expérience le Ven 23 Avr 2010 - 20:56

Comme la charge de professeur principal semble être très lourde, il n'y a pas assez de volontaires. Qu'à cela ne tienne, la cpe s'en charge, sauf qu'elle n'a pas les élèves en classe.
Mais alors là ... !!!!! c'est juste ...... .... hallucinant !!!!!!

expérience
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sos: quand le chef s'en mèle

Message par Celeborn le Ven 23 Avr 2010 - 21:02

@expérience a écrit:
Comme la charge de professeur principal semble être très lourde, il n'y a pas assez de volontaires. Qu'à cela ne tienne, la cpe s'en charge, sauf qu'elle n'a pas les élèves en classe.
Mais alors là ... !!!!! c'est juste ...... .... hallucinant !!!!!!

beh oui : chez nous, quand il n'y a pas assez de volontaires, on "désigne" des profs volontaires. c'est moche mais c'est normal. J'ai hâte de voir un surveillant, une COP ou une infirmière PP !

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sos: quand le chef s'en mèle

Message par Pseudo le Ven 23 Avr 2010 - 21:44

J'avais demandé à être pp. Je vois bcp les 6eme après tout. Réponse : pourquoi pas mais... gratuitement. Pas d'isoe possible si on est pas prof. Donc, la cpe est pp gratuite.

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sos: quand le chef s'en mèle

Message par Invité le Ven 23 Avr 2010 - 21:47

qu'on supprime la fonction alors! ou qu'on en charge les chefs. Après tout, ils touchent plein de primes (je pense encore à celle accordée lors des émeutes du 93. Pour les profs: nada bien sûr!)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sos: quand le chef s'en mèle

Message par Zarko le Ven 23 Avr 2010 - 21:59

Ben voilà , le collège est contaminé...

ou alors ils vont en remédiation (haha ! mon ordi me dit que ce mot n'existe pas )

J'avais eu la même réaction il y a une quinzaine d'années...L'inspecteur m'avait précisé qu'il s'agissait d'un néologisme qui serait bientôt dans le dico...Il avait donc faux. Twisted Evil

Pour le reste, ben oui, faut voir les syndicats...

_________________
Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort. (Gandhi)
La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. (Albert Einstein)

Tout ce qui ne tue pas rend plus fort...ou bien très malade ! (Nietzsche...et moi, mais pas malade !)

Zarko
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sos: quand le chef s'en mèle

Message par Angua le Sam 24 Avr 2010 - 13:21

@Pseudo a écrit:J'avais demandé à être pp. Je vois bcp les 6eme après tout. Réponse : pourquoi pas mais... gratuitement. Pas d'isoe possible si on est pas prof. Donc, la cpe est pp gratuite.

Mais... mais... statutairement, n'es-tu pas Professeur-documentaliste?

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sos: quand le chef s'en mèle

Message par clems le Sam 24 Avr 2010 - 14:13

Si ça peut vous "rassurer", dans mon collège, certains PP ne sont pas profs de la classe en question....(avec les groupes de compétences en langue par exemple, ils n'ont qu'un tiers de la classe.....forcément ce sont des classes qui partent en vrille....)

clems
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sos: quand le chef s'en mèle

Message par Pseudo le Sam 24 Avr 2010 - 15:28

@Angua a écrit:
@Pseudo a écrit:J'avais demandé à être pp. Je vois bcp les 6eme après tout. Réponse : pourquoi pas mais... gratuitement. Pas d'isoe possible si on est pas prof. Donc, la cpe est pp gratuite.

Mais... mais... statutairement, n'es-tu pas Professeur-documentaliste?

Pour le titre, le recrutement, et les emmerdements affairants, nous sommes prof.

Mais pour les pépettes et les avantages, nous sommes.... ben... on ne sait pas. Enfin si, pour les pépettes, c'est toujours "non !" Pas droit aux heures sup, pas d'isoe, même les heures d'accompagnement éducatif nous sont payés moins cher et sont imposables pour nous mais pas pour les profs.

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sos: quand le chef s'en mèle

Message par zabriskie le Sam 24 Avr 2010 - 15:32

Comme je suis contente de voir qu'il n'y a pas que dans mon collège qu'une CPE est PP !
J'aime partager le grand n'importe quoi ! Chez nous, ça vire au cauchemar, cette situation...

zabriskie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sos: quand le chef s'en mèle

Message par clemiecamie le Mar 27 Avr 2010 - 17:25

Suite et fin de l'épisode.
Après avoir proposé d'autres projets pour occuper notre collègue, tous refusés, j'ai décidé d'aller travailler avec ma collègue pour construire un projet qui soit un peu utile. Nous travaillons 3 bonnes heures. La collègue prend les élèves avec qui ça se passe relativement bien (sauf un qui refuse de travailler).
Finalement, la collègue a été appelée sur un autre établissement.
Je suis plutôt soulagée. Je vais essayer d'expliquer aux élèves le pourquoi de la chose en évoquant les différents statuts dans l'éducation nationale.
J'ai quand même perdu ma journée!

clemiecamie
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sos: quand le chef s'en mèle

Message par Celeborn le Mar 27 Avr 2010 - 17:27

@clemiecamie a écrit:
Finalement, la collègue a été appelée sur un autre établissement.

Le grand classique... Où comment obliger les gens à passer un temps fou pour faire des projets à partir d'une situation précaire... Navré que tu aies perdu du temps à ça...

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum