PH. COMPLEXE

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: PH. COMPLEXE

Message par doctor who le Mar 27 Avr 2010 - 22:52

Bon, c'est ce que j'ai fait il y a quelques mois. Wouhou!!!

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: PH. COMPLEXE

Message par V.Marchais le Mer 28 Avr 2010 - 7:56

@doctor who a écrit:Bon, c'est ce que j'ai fait il y a quelques mois. Wouhou!!!

topela

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: PH. COMPLEXE

Message par V.Marchais le Mer 28 Avr 2010 - 8:07

@miss terious a écrit:
Moi aussi j'ai reçu le specimen (et en double même - enseignant et coordo - ! et même les deux formats ! sont généreux chez Nathan). Alors, je suis allée faire ma curieuse. Ca tombe bien , je revois justement la notion de compléments avec mes 4è à partir de demain.
C'est très clair !
Par contre, un petit point me chiffonne. Tu disais, Véronique, dans un post récent qu'il fallait éviter la question qui/ quoi, de-à qui/de-à quoi pour repérer les CO. Or c'est l'astuce qui est indiquée dans la leçon (ou alors ai-je lu trop vite ?). Il me semblait que tu conseillais plutôt de passer par "qu'est-ce que + vb + sujet" (ex. : Paul mange un gâteau --> Qu'est-ce que mange Paul ? et non Paul mange quoi ?). Contrainte éditoriale ?

Tu m'as fait peur, Miss Térious : j'ai cru que l'éditeur avait au dernier moment modifié ma leçon sans me le dire ! Mais non, j'ai vérifié. Il est bien écrit :
"Pour trouver le complément d'objet d'un verbe, il faut poser la question : sujet + verbe + (à, de) quoi ?"

Et plus bas, dans "les deux pièges à éviter" :
"Cherchez toujours le sujet avant le COD pour éviter de confondre COD et sujet inversé."

Je te copie ce que j'avais répondu à une question sur le sujet (message complet ici :http://www.neoprofs.org/le-francais-et-les-lettres-au-college-f29/comment-faire-reperer-le-cod-sans-passer-par-la-question-quoi-t18512-15.htm#312678 )

Personnellement, je ne suis pas du tout opposée à la question "quoi". Il faut seulement apprendre aux élèves à bien l'utiliser.
Parce que pour mes loulous, la pronominalisation ou la transformation passive, comme toutes les transformations un peu délicates, c'est hors de portée.

Pour comprendre la notion de CO D ou I, il faut travailler la notion de transitivité.
On observe les verbes. Pour certains, l'ajout d'un sujet suffit pour exprimer une action complète. Ex : dormir. Ce sont les verbes intransitifs.
Pour d'autres, le sujet ne suffit pas (ex : *Je soulève) parce que l'action exprimée par le verbe s'exerce forcément sur un objet. On dit ramasser quelque chose. Ce sont les verbes transitifs. Ce qui complète le verbe et précise l'objet sur lequel s'exerce l'action s'appelle, en bonne logique, complément d'objet.
La question "quoi" n'a de sens que si on la lie à cette réflexion sur la construction du verbe : on soulève qqch : quoi ?
On apprend donc aux élèves une méthode d'analyse invariable :
1°) On cherche le verbe de la proposition ; on vérifie si ce n'est pas un verbe d'état (toujours intransitif) ;
2°) On cherche son sujet (étape obligatoire et indispensable pour éviter de se prendre les pieds dans les nombreux sujets inversés) ;
3°) On fait une pause et on réfléchit à la construction du verbe. On dit "schtroumpfer" tout court, "schtroumpfer" qqch, "schtroumpfer" de qqch, à qqch ? Et là, si c'est "schtroumpfer" qqch, on cherche quoi, sans oublier de reprendre dans la question, dans l'ordre, le sujet + le verbe + quoi.

Là, ça marche. Non seulement ça marche, mais ça développe des méthodes d'analyse et la conscience de l'organisation de la phrase autour du verbe en fonction de sa construction.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: PH. COMPLEXE

Message par miss terious le Mer 28 Avr 2010 - 8:22

Merci Véronique !

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: PH. COMPLEXE

Message par doctor who le Mer 28 Avr 2010 - 9:13

Véronique, dans mon collège, on m'annonce que les manuels de 5è doivent être changés d'ici jeudi (!) Gros lobbying pro-Terre des lettres en perspective...

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: PH. COMPLEXE

Message par doctor who le Mer 28 Avr 2010 - 9:14

Et faire l'attribut donne l'occasion de revoir ce qu'est le fait d'attribuer quelque chose à quelqu'un. On peut par exemple l'avoir déjà vu avec les attributs des dieux grecs.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: PH. COMPLEXE

Message par Celeborn le Mer 28 Avr 2010 - 10:23

@doctor who a écrit:Véronique, dans mon collège, on m'annonce que les manuels de 5è doivent être changés d'ici jeudi (!) Gros lobbying pro-Terre des lettres en perspective...

Moi aussi, je prépare la grosse artillerie ! :bangbang: :mitrailler:

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: PH. COMPLEXE

Message par V.Marchais le Mer 28 Avr 2010 - 10:31

Ben dites donc, j'ai intérêt à assurer, après ça...

Merci à la garde d'honneur. Je me sens toute Embarassed

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: PH. COMPLEXE

Message par doctor who le Mer 28 Avr 2010 - 12:22

Je pense que ça va être le tenant du titre Fleur d'encre contre le challenger Terre des lettres.
Le petit nouveau saura se défendre avec ses parties rédaction et vocabulaire.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: PH. COMPLEXE

Message par V.Marchais le Mer 28 Avr 2010 - 12:34

C'est pas mal du tout, Fleur d'Encre. Honnêtement, c'est ce que j'aurais choisi si je n'avais pas réussi à publier mon travail (donc à en disposer pour les élèves, luxe suprême). Comme tu dis, ce qui pèche, dans Fleur d'Encre, c'est le vocabulaire et l'écriture. La grammaire aussi est bien moins opérante du point de vue de la démarche (du notionnel ! du notionnel !) et de la progression. Mais l'étude des textes n'est pas mal du tout. La moins instrumentalisante de tout ce qui existe - mis à part TDL, of course.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: PH. COMPLEXE

Message par retraitée le Mer 28 Avr 2010 - 14:16

Est-ce très différent de ce que tu faisais, Retraitée ?

V.Marchais

Pas du tout. Je proposais, par exemple, 2 phrases de construction similaire en apparence.
a)L'hôtesse renseigne une jeune femme blonde.
b) L'hôtesse est une jeune femme blonde.

1 Ensuite, comme toi, les Gn suivant le verbe sont nécessaires.

2 Mise au pluriel du sujet.
Dans a), pas de mise au pluriel du GN (COD)
Dans b), pluriel obligatoire (les hôtesses sont de jeunes femmes blondes)
3 Substitution d'un adjectif qualificatif impossible pour a), possible pour b).

4 Mise au passif possible pour a, impossible pour b)

5 Dessin : pour a, deux femmes différentes, pour b), une seule et même, avec identité (signe = entre les deux)
6 Ensuite, en affinant, remarque que dans le cas de l'attribut, le pronom personnel est le neutre le, alors que dans le cas du COD, on a le, la, les.

Ce n'était pas forcément dans cet ordre. ensuite, on voyait les différents verbes attributifs.

Moi aussi, pour l'analyse : chercher le verbe, puis son sujet, puis verbe à l'infinitif et observation de sa construction. Peu d'erreurs alors.

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: PH. COMPLEXE

Message par V.Marchais le Mer 28 Avr 2010 - 14:25

topela

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: PH. COMPLEXE

Message par miss terious le Mer 28 Avr 2010 - 20:13

J'aime bien l'idée du passage au pluriel. J'adopte l'astuce et la fait noter à mes élèves dès demain.
Mon support est "Le Nègre de Surinam". Ca irait comme exemples ?
L'esclave semble misérable --> Les esclaves semblent misérables.
L'esclave mène une vie misérable --> Les esclaves mènent une vie misérable.
J'ai peur que les élèves réécrivent en : "Les esclaves mènent des vies misérables" (même si je leur explique que chacun n'a qu'une vie).
Pourriez-vous m'aider à trouver mieux, SVP.


Dernière édition par miss terious le Mer 28 Avr 2010 - 22:45, édité 1 fois

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: PH. COMPLEXE

Message par Thalie le Mer 28 Avr 2010 - 22:36

@doctor who a écrit:Véronique, dans mon collège, on m'annonce que les manuels de 5è doivent être changés d'ici jeudi (!) Gros lobbying pro-Terre des lettres en perspective...
Tout pareil, en plus, je suis calife à la place du calife. Ma coordo n'est pas là donc, je vais faire ma chef !

Thalie
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: PH. COMPLEXE

Message par Ecureuil le Mer 17 Aoû 2011 - 10:33

Bonjour !
Je suis enseignante de francais en Roumanie et je dois passe l'examen de proffs cette annee. Mais j'ai constate que je suis nulle en francaise, surtout sur la syntaxe de phrase. Est-ce que vous pouvez me recomander un livre sur "la phrase"?
Merci !

Ecureuil
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum