Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
zoorah
Banni

Thomas Jefferson sur les banques Empty Thomas Jefferson sur les banques

par zoorah le Mar 11 Mai 2010 - 11:26
Je pense que les institutions bancaires sont plus dangereuses pour nos libertés que des armées entières prêtes au combat. Si le peuple américain permet un jour que des banques privées contrôlent leur monnaie, les banques et toutes les institutions qui fleuriront autour des banques priveront les gens de toute possession, d’abord par l’inflation, ensuite par la récession, jusqu’au jour où leurs enfants se réveilleront, sans maison et sans toit, sur la terre que leurs parents ont conquis”

Thomas Jefferson (1802

Les US ont perdu leur droit régalien à émettre lerur monnaie en 1913, la France en 1973. Kennedy a voulu s'y attaquer, on l' a tué pour cela entre autre

Le discours de Thomas Jefferson date du 19ème siècle est d'une actualité féroce
avatar
papillonbleu
Grand sage

Thomas Jefferson sur les banques Empty Re: Thomas Jefferson sur les banques

par papillonbleu le Mar 11 Mai 2010 - 11:54
"Aussi, même si les medias s'entêtent à présenter l'idéologie libérale comme dominante, les foules prêtent plus volontiers l'oreille à ceux qui crient à l'horreur économique et nous désignent des coupables plausibles : multinationales, marchés financiers, progrès technique, spéculateurs, patrons... Mais cette "contre-pensée unique", anti-économique, anti-européenne, anti-mondialisation, abrutit plus le citoyen qu'elle ne l'éclaire, car elle se trompe de cible. En effet, une société horrible nous guette peut-être, mais cette horreur n'a rien d'économique, elle est politique. Elle résulte avant tout des stratégies de pouvoir de nos gouvernements.
Car la pauvreté, le chômage, l'exclusion sociale ne sont inscrits nulle part dans les fameuses "lois de l'économie" ; ces fléaux résultent des lois des hommes que la politque a justement vocation à redéfinir en fonction des choix collectifs issus du débat démocratique. L'exclusion sociale a commencé de caractériser nos sociétés démocratiques bien avant la "mondialisation", bien avant la "tyrannie des marchés financiers" [...]"

Jacques Généreux, Introduction à la politique économique
avatar
zoorah
Banni

Thomas Jefferson sur les banques Empty Où veux-tu en venir par cette citation

par zoorah le Mar 11 Mai 2010 - 12:01
myfarenier a écrit:"Aussi, même si les medias s'entêtent à présenter l'idéologie libérale comme dominante, les foules prêtent plus volontiers l'oreille à ceux qui crient à l'horreur économique et nous désignent des coupables plausibles : multinationales, marchés financiers, progrès technique, spéculateurs, patrons... Mais cette "contre-pensée unique", anti-économique, anti-européenne, anti-mondialisation, abrutit plus le citoyen qu'elle ne l'éclaire, car elle se trompe de cible. En effet, une société horrible nous guette peut-être, mais cette horreur n'a rien d'économique, elle est politique. Elle résulte avant tout des stratégies de pouvoir de nos gouvernements.
Car la pauvreté, le chômage, l'exclusion sociale ne sont inscrits nulle part dans les fameuses "lois de l'économie" ; ces fléaux résultent des lois des hommes que la politque a justement vocation à redéfinir en fonction des choix collectifs issus du débat démocratique. L'exclusion sociale a commencé de caractériser nos sociétés démocratiques bien avant la "mondialisation", bien avant la "tyrannie des marchés financiers" [...]"

Jacques Généreux, Introduction à la politique économique

L'humanité pêche par sa cupidité, mais le summum de la cupidité , c'est tout de même les banques . Nos impôts servent à payer des intérêts indus aux banques, sans ces intérêts, la France ne serait pas en déficit. La déficit a augmenté depuis 1973 pour atteindre 1500 milliards environ . Donc inflation, chômage, précarité, casse de la fonction publique, destruction des acquis sociaux et j'en passe. :colere:
Leclochard
Leclochard
Empereur

Thomas Jefferson sur les banques Empty Re: Thomas Jefferson sur les banques

par Leclochard le Mar 11 Mai 2010 - 18:26
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:

L'humanité pêche par sa cupidité, mais le summum de la cupidité , c'est tout de même les banques . Nos impôts servent à payer des intérêts indus aux banques, sans ces intérêts, la France ne serait pas en déficit.

Faux.
Son budget ne serait pas déficitaire, si elle ne dépensait pas plus que ses ressources ne lui permettent. Les intérêts, c'est la cerise de plus en plus coûteuse sur le gâteau. Pas de déficit, pas de dette, pas d'intérêts.
Dépense 20% de plus que ce que tu gagnes par an, tu verras que le problème, ce n'est pas, en premier, les intérêts, (surtout quand on emprunte à 3 ou 4% comme la France).
Pierre_au_carré
Pierre_au_carré
Guide spirituel

Thomas Jefferson sur les banques Empty Re: Thomas Jefferson sur les banques

par Pierre_au_carré le Mar 11 Mai 2010 - 21:19
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit: Nos impôts servent à payer des intérêts indus aux banques, sans ces intérêts, la France ne serait pas en déficit.

Leclochard a raison et je rajouterais que "les banques" ça ne veut rien dire : il y a des particuliers par forcément riches, sans doutes des plus riches et des institutionnels qui eux peuvent être voraces, mais la banque n'est qu'un intermédiaire.

En terme de logique ce ne sont pas "les banques qui ont besoin de la dette", mais "la dette qui a besoin des banques".
La dette nous rend dépendant des prêteurs ... qui veulent être sûrs d'être remboursés.


Dernière édition par Pierre_au_carré le Mar 11 Mai 2010 - 23:04, édité 1 fois
avatar
zoorah
Banni

Thomas Jefferson sur les banques Empty Re: Thomas Jefferson sur les banques

par zoorah le Mar 11 Mai 2010 - 21:30
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Voir la vidéo et vous verrez que les intérêts nous ont conduit à une dette de 1500 milliards, pourquoi pas créer sa banque pour devenir plus riche et plus cupide.
C'est fou ce que les banques font au Grecs et pas besoin d'armée, le peuple est esclave du bon vouloir des banquiers internationaux
Leclochard
Leclochard
Empereur

Thomas Jefferson sur les banques Empty Re: Thomas Jefferson sur les banques

par Leclochard le Mar 11 Mai 2010 - 21:48
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Voir la vidéo et vous verrez que les intérêts nous ont conduit à une dette de 1500 milliards, pourquoi pas créer sa banque pour devenir plus riche et plus cupide.
C'est fou ce que les banques font au Grecs et pas besoin d'armée, le peuple est esclave du bon vouloir des banquiers internationaux

Parce que les banques et les assureurs prêtent avec un intérêt, tu parles de "cupidité": c'est vrai, elles devraient prêter sans intérêt et les commerçants devraient vendre sans marge et les médecins soigner gratuitement et les profs faire cours bénévolement -ces pourris gagnent leur vie en profitant de la maladie ou de l'ignorance des enfants ! etc... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Zoorah, je comprends ta révolte mais ne te trompe pas de cible. Les dirigeants grecs ont géré désastreusement leur pays. Souviens-toi du conseil de Machiavel: le prince doit avoir l'air "libéral" (généreux) mais ne pas l'être car il entraînerait la banqueroute. Les Grecs l'ont oublié. C'est trop facile d'accuser les financiers.
avatar
zoorah
Banni

Thomas Jefferson sur les banques Empty Re: Thomas Jefferson sur les banques

par zoorah le Mar 11 Mai 2010 - 22:03
Ce qui est grave, c'est notre pays n'émet plus sa monnaie, c'est une mise en esclavage des nations.
Quand tu demandes un prêt à la banque, l'argent n'existe pas, c'est une pratique de faux-monnayeurs car créer à partir de simple chiffres.
Voir la vidéo sur l'argent dette

Tu cites les médecins, j'ai du respect pour les médecins, mais pour ceux qui pratique des dépassemnts d'honoraires, je les fuis comme la peste, car ca crée une iniquité des soins.

Peut-être que les Grecs ont mal géré leur argent, ce n'est pas une raison de mettre en esclave le peuple.

L'état doit nationaliser les banques, et retrouver son droit régalien à émettre sa monnaie tout en gérant en bon père de famille l'argent de la nation.
Voilà leclocahrd
Leclochard
Leclochard
Empereur

Thomas Jefferson sur les banques Empty Re: Thomas Jefferson sur les banques

par Leclochard le Mar 11 Mai 2010 - 22:44
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Ce qui est grave, c'est notre pays n'émet plus sa monnaie, c'est une mise en esclavage des nations.
Quand tu demandes un prêt à la banque, l'argent n'existe pas, c'est une pratique de faux-monnayeurs car créer à partir de simple chiffres.
Voir la vidéo sur l'argent dette

Tu cites les médecins, j'ai du respect pour les médecins, mais pour ceux qui pratique des dépassemnts d'honoraires, je les fuis comme la peste, car ca crée une iniquité des soins.

Peut-être que les Grecs ont mal géré leur argent, ce n'est pas une raison de mettre en esclave le peuple.

L'état doit nationaliser les banques, et retrouver son droit régalien à émettre sa monnaie tout en gérant en bon père de famille l'argent de la nation.
Voilà leclocahrd

Tu es pour un retour du Franc? Parce que c'est la seule solution pour que ta dernière propostion se réalise. Je doute qu'elle résolve les problèmes sans casse (inflation?, dévaluation violente parce que cette monnaie ne vaudra pas grand chose?). On ne manipule pas la comptabilité nationale comme ça.
Gérer en bon père de famille: il y a belle lurette que les dirigeants français ne le font plus. Je crois qu'on réagira -comme l'a montré la crise grecque- lorsqu'on sera au bord du gouffre. Attendons encore que les taux d'intérêts remontent et là, on prendra des mesures qui feront vraiment mal.
Je ne comprends trop l'idée de "faux-monnayeurs". Ce n'est pas parce que l'argent n'existe pas sous une forme papier ou métallique qu'il n'existe pas. Dès que l'argent a cessé d'être représenté par un métal précieux (l'argent ou de l'or), sa dématerialisation était logique. Ensuite, s'il est vrai que la Banque ne possède pas sous une forme matérielle l'argent qu'elle te prête, il faut que tu saches qu'elle a emprunté elle-même cette somme auprès de la BCE -qui la crée. (De fait, si tu ne rembourses pas, elle perdra le capital et les intérêts auquels elle a emprunté ce qu'elle t'a prêté (au passage, c'est ce qui s'est passé avec les subprimes aux USA, des particuliers qui refusaient de payer et des banques qui ont coulé). Cette monnaie existe donc bel et bien. Je ne comprends pas cette idée que parce que quelque chose ne se voit pas, alors elle n'existe pas! Sans mauvais esprit, je crois que Dieu est plus immatériel que la dette française. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Pierre_au_carré
Pierre_au_carré
Guide spirituel

Thomas Jefferson sur les banques Empty Re: Thomas Jefferson sur les banques

par Pierre_au_carré le Mar 11 Mai 2010 - 22:55
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit: Les dirigeants grecs ont géré désastreusement leur pays. Souviens-toi du conseil de Machiavel: le prince doit avoir l'air "libéral" (généreux) mais ne pas l'être car il entraînerait la banqueroute. Les Grecs l'ont oublié. C'est trop facile d'accuser les financiers.

Il me semble même que les grecs peuvent comprendre ce qui leur arrive avec un peu de bonne foi : fraude fiscale massive, beaucoup de travail au noir.
Si les cotisations ou impôts ne rentraient pas, n'importe quel Etat serait mal en point...
Pierre_au_carré
Pierre_au_carré
Guide spirituel

Thomas Jefferson sur les banques Empty Re: Thomas Jefferson sur les banques

par Pierre_au_carré le Mar 11 Mai 2010 - 23:03
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Voir la vidéo et vous verrez que les intérêts nous ont conduit à une dette de 1500 milliards, pourquoi pas créer sa banque pour devenir plus riche et plus cupide.
C'est fou ce que les banques font au Grecs et pas besoin d'armée, le peuple est esclave du bon vouloir des banquiers internationaux


C'est essentiellement chaque déficit annuel qui se reporte, mais forcément les intérêts grossissent quand cette somme devient très
grande.

C'est très facile de viser "les banques" de cette façon.
S'il n'y a pas de déficit chaque année, les Etats n'auraient pas à demander d'argent pour "boucler les fins d'années".
avatar
zoorah
Banni

Thomas Jefferson sur les banques Empty Re: Thomas Jefferson sur les banques

par zoorah le Mer 12 Mai 2010 - 7:51
la France n'aurait pas de déficit à l'heure actuelle si elle n'avait pas à rembourser les intérêts, regarde la vidéo.

Je suis désolée , il faut que la France retrouve sa souveraineté monétaire.

Oui, je suis pour le retour au franc.

[De Gaulle avait nationaliser la Banque de la France, Pompidou qui venait du monde bancaire a tout cassé, et voilà où nous en sommes. On peut faire des reproches à De gaulle mais au moins il aimait son pays.[/b]

Nos gouvernants qu'il soit de gauche ou de droite , on vendu notre pays aux financiers étrangers. ca va de pair avec l'entrée de la France dans l'otan, la guerre est un gouffre financier.
Leclochard
Leclochard
Empereur

Thomas Jefferson sur les banques Empty Re: Thomas Jefferson sur les banques

par Leclochard le Mer 12 Mai 2010 - 20:47
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:la France n'aurait pas de déficit à l'heure actuelle si elle n'avait pas à rembourser les intérêts, regarde la vidéo.

Je suis désolée , il faut que la France retrouve sa souveraineté monétaire.

Oui, je suis pour le retour au franc.

[De Gaulle avait nationaliser la Banque de la France, Pompidou qui venait du monde bancaire a tout cassé, et voilà où nous en sommes. On peut faire des reproches à De gaulle mais au moins il aimait son pays.[/b]

Nos gouvernants qu'il soit de gauche ou de droite , on vendu notre pays aux financiers étrangers. ca va de pair avec l'entrée de la France dans l'otan, la guerre est un gouffre financier.

Les propos de la vidéo sont intéressants. C'est dommage qu'ils passent sous silence les conséquences de la solution qu'il préconise. Si la France quittait la zone euro, le Franc ne vaudrait plus grand chose. Il est clair que la spéculation s'exercerait massivement. On n'est pas la Suisse. On vit des échanges avec les autres pays. l'idée que la souveraineté résoudrait le problème de la dette, c'est ridicule : les Etats-Unis et le Japon possèdent cette souveraineté. Cela ne les empêche pas d'être endettés fortement et de payer des intérêts ! Pourquoi? Parce que quand un pays manque d'argent, il ne crée pas d'argent en proportion de ses besoins. Cela dévaluerait automatiquement la monnaie. Bonjour après pour acheter du pétrole ou d'autres produits qui se payent en dollars. Sans compter qu'aujourd'hui, on ne peut plus dire aux créanciers: "désolé, on ne vous paiera pas ce qu'on vous doit !" parce qu'alors là... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
John
John
Médiateur

Thomas Jefferson sur les banques Empty Re: Thomas Jefferson sur les banques

par John le Mer 12 Mai 2010 - 21:02
Et Brecht disait :

Qu'est-ce qui est plus malhonnête que de dévaliser une banque ?

C'est d'être banquier.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Zarko
Zarko
Habitué du forum

Thomas Jefferson sur les banques Empty Re: Thomas Jefferson sur les banques

par Zarko le Jeu 13 Mai 2010 - 2:01
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:la France n'aurait pas de déficit à l'heure actuelle si elle n'avait pas à rembourser les intérêts, regarde la vidéo.

Je suis désolée , il faut que la France retrouve sa souveraineté monétaire.

Oui, je suis pour le retour au franc.

[De Gaulle avait nationaliser la Banque de la France, Pompidou qui venait du monde bancaire a tout cassé, et voilà où nous en sommes. On peut faire des reproches à De gaulle mais au moins il aimait son pays.[/b]

Nos gouvernants qu'il soit de gauche ou de droite , on vendu notre pays aux financiers étrangers. ca va de pair avec l'entrée de la France dans l'otan, la guerre est un gouffre financier.
Zoorah, je comprends ce que tu veux dire et j'en partage certains points de vue.
Oui l'Euro et l'Europe en général sont terriblement mal fichus et ne servent que les puissants et les riches... Mais cela, bcp l'on dit sans être entendus ou compris au bon moment !
Sortir de l'Euro maintenant n'aurait plus de sens (Le R.U n'est pas plus avancé socialement, loin de là). Il faut que les peuples inventent une autre solution même s'ils comprennent un peu tard qu'ils se sont fait arnaquer.

J'imagine Le Pen...hilare... No

_________________
Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort. (Gandhi)
La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. (Albert Einstein)

Tout ce qui ne tue pas rend plus fort...ou bien très malade ! (Nietzsche...et moi, mais pas malade !)
Zarko
Zarko
Habitué du forum

Thomas Jefferson sur les banques Empty Re: Thomas Jefferson sur les banques

par Zarko le Ven 14 Mai 2010 - 16:43
Quoique...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Rolling Eyes

_________________
Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort. (Gandhi)
La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. (Albert Einstein)

Tout ce qui ne tue pas rend plus fort...ou bien très malade ! (Nietzsche...et moi, mais pas malade !)
Leclochard
Leclochard
Empereur

Thomas Jefferson sur les banques Empty Re: Thomas Jefferson sur les banques

par Leclochard le Ven 14 Mai 2010 - 19:47
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Quoique...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Rolling Eyes

C'était du bluff, bien sûr. Et pourquoi pas aussi une déclaration de guerre aussi ?
Zarko
Zarko
Habitué du forum

Thomas Jefferson sur les banques Empty Re: Thomas Jefferson sur les banques

par Zarko le Ven 14 Mai 2010 - 23:12
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Quoique...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Rolling Eyes

C'était du bluff, bien sûr. Et pourquoi pas aussi une déclaration de guerre aussi ?
Je crois aussi, mais d'une semaine à l'autre, tout peut changer...Et il y a d'autres surprises à venir... Rolling Eyes

_________________
Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort. (Gandhi)
La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. (Albert Einstein)

Tout ce qui ne tue pas rend plus fort...ou bien très malade ! (Nietzsche...et moi, mais pas malade !)
Zarko
Zarko
Habitué du forum

Thomas Jefferson sur les banques Empty Re: Thomas Jefferson sur les banques

par Zarko le Sam 15 Mai 2010 - 1:11
Tiens, des réactions...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort. (Gandhi)
La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. (Albert Einstein)

Tout ce qui ne tue pas rend plus fort...ou bien très malade ! (Nietzsche...et moi, mais pas malade !)
iconophile
iconophile
Niveau 9

Thomas Jefferson sur les banques Empty Re: Thomas Jefferson sur les banques

par iconophile le Sam 15 Mai 2010 - 9:34
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Quoique...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Rolling Eyes

C'était du bluff, bien sûr. Et pourquoi pas aussi une déclaration de guerre aussi ?

L'embêtant, c'est qu'avec Sarkozy, "tout devient possible" (c'était son slogan de 2007) surtout les conneries
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum