insultée

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

insultée

Message par Invité31 le Mer 12 Mai 2010 - 7:38

Voilà, hier j'ai essuyé de graves insultes émanant d'élèves que je n'ai pas, qui rôdaient en horde dans les couloirs, ouvrant nos portes de cours à gros coups de pieds. Les insultes, gravissimes (mes élèves eux-mêmes étaient interloqués) me visaient nominativement.
Bien évidemment, ceux qui les ont lancées se sont barrés tellement vite que je n'ai pu les voir que de dos. Impossible de les reconnaître et donc de punir, mais j'ai une petite idée et compte leur tendre un piège.

Seulement voilà, ça m'a fichu un grand coup au moral quand même. Je voulais juste savoir si nous étions nombreux à vivre ce genre de choses ? Deux de mes collègues ont eu des insultes les visant nominativement sur leur tableau.

Invité31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: insultée

Message par Lornet le Mer 12 Mai 2010 - 7:48

J'ai eu des élèves entrant dans ma classe pour me demander à propos d'un de mes élèves "Il a une tête de voyou, vous trouvez pas ?"
J'ai eu des élèves venus pour demander des joints à mes élèves.
J'ai eu des coups dans la porte, des élèves ouvrant la porte et ressortant...
Mais aucune insulte pour l'instant.
Un collègue a aussi eu des élèves venus pour donner des coups de couteau dans la porte du fond devant une classe médusée.
Le jour où les couloirs seront surveillés, ça changera peut-être.

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: insultée

Message par Invité31 le Mer 12 Mai 2010 - 7:57

C'était presque une première pour moi. Il y a quelques années, une gamine que je n'avais pas comme élève m'avait traitée de sale juive. Il y avait eu une vraie sanction et elle a bien senti qu'elle avait de la chance que je ne porte pas plainte (si j'avais été juive effectivement je pense que je l'aurais fait)

Mes élèves ressemblent aux tiens, je connais tout ce que tu décris. Mais là, avec les insultes, il m'a semblé que nous franchissions un degré supplémentaire.

Invité31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: insultée

Message par DH le Mer 12 Mai 2010 - 8:09

Dans mon ancien bahut, j'avais viré un élève (BTS) qui est parti en claquant la porte. Il la rouvre et me dit en me plantant son regard dans le mien me dit: "la prochaine fois c'est pas la porte que je claque , c'est votre gueule".

J'ai eu les pneus de mon vélo crevés par des agrafes

Un élève m'a dit: "retournez chez vous. Votre place est à la maison". Bon, ce n'est pas une insulte en soi mais Suspect je l'ai mal prise quand même et ça m'a découragée... si jeunes et si cons

Bref, ça m'est arrivé mais je n'ai jamais vécu ça au quotidien... Donc jamais de réel coup au moral. Ce sont plus les attaques sur le physique et non les menaces physiques qui m'ont déstabilisée. je dois être très superficielle et inconsciente...

_________________
Et surtout mon corps aussi bien que mon âme, gardez-vous de vous croiser les bras en l'attitude stérile du spectateur, car la vie n'est pas un spectacle, car une mer de douleurs n'est pas un proscenium, car un homme qui crie n'est pas un ours qui danse...

DH
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: insultée

Message par DH le Mer 12 Mai 2010 - 8:11

et Lynette: kiss et fleurs2

_________________
Et surtout mon corps aussi bien que mon âme, gardez-vous de vous croiser les bras en l'attitude stérile du spectateur, car la vie n'est pas un spectacle, car une mer de douleurs n'est pas un proscenium, car un homme qui crie n'est pas un ours qui danse...

DH
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: insultée

Message par Invité le Mer 12 Mai 2010 - 8:14

J'ai eu "salope" (gage de qualité comme le disait un humoriste), et l'élève a eu un mercredi matin d'exclusion. Sinon pas d'insultes mais des réflexions désobligeantes "vous ne savez pas vous faire respecter", "notre ancienne prof était mieux", j'en passe et des meilleures.

Par contre, un collègue juif en avait pris plein la figure. Mais les collègues ont jugé qu'il était limite en tort car il avait un pendentif en forme d'étoile de David. Attristant.....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: insultée

Message par Passerose le Mer 12 Mai 2010 - 8:45

J'ai eu "mon nom + nul" gravé sur une table : on a cherché tous les élèves susceptibles d'avoir été à cette table-là, mais même avec la vie scolaire, on n'a pas réussi à savoir si cela datait de cette année ou de l'an dernier, par exemple. En tout cas, l'élève avait de sérieux besoins en orthographe !

_________________
Si tes paroles ne valent pas mieux que le silence, alors mieux vaut le silence.
(Kwai Chang Caine)

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: insultée

Message par yasyas le Mer 12 Mai 2010 - 8:49

Lynette, je comprends pour le coup au moral... j'ai eu vent une fois d'un graffiti me concernant dans la cafet' : "l'espagnol avec yasyas ça pue la m...", c'était pourtant dans un lycée où ça se passait très bien (ce sont d'ailleurs des élèves qui croyant que j'étais au courant sont venus pour me dire qu'ils n'étaient pas d'accord), et bien même comme ça, j'ai eu du mal à digérer...

Alors bon courage, et ne le prends pas trop à coeur (je sais c'est facile à dire)
fleurs2

Par contre en ce qui concerne le "sale juive", petite réflexion (et non jugement) toute personnelle , je trouve dommage de ne pas porter plainte parce que tu n'es pas juive... au contraire, ce n'est pas seulement aux juifs/arabes/noirs/homos de porter plainte, c'est l'insulte en elle même qui est inacceptable, peu importe à qui elle s'adresse.

yasyas
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: insultée

Message par pandora51 le Mer 12 Mai 2010 - 8:50

La première année dans mon collège j'ai vu écrit "Mme ..... la put" sur la tranche d'un dictionnaire. Mes élèves étaient outrés. Comme je leur ai dit, il faut le prendre de qui ça vient: je vais pas mal prendre l'insulte d'un gus qui ne sait pas que pute s'écrit avec un E!!
Bref, je relativise....

pandora51
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: insultée

Message par Passerose le Mer 12 Mai 2010 - 8:51

Je suis d'accord avec yasyas, si l'insulte était de type raciste, j'aurais dit porter plainte.

_________________
Si tes paroles ne valent pas mieux que le silence, alors mieux vaut le silence.
(Kwai Chang Caine)

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: insultée

Message par Invité24 le Mer 12 Mai 2010 - 9:55

je suis désolée pour toi, lynette. I love you

Invité24
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: insultée

Message par moon le Mer 12 Mai 2010 - 10:10

Oui Lynette, ça arrive beaucoup plus souvent qu'on ne le pense et qu'on ne le dit. Moi ça m'est déjà arrivé dans des couloirs, dans la rue quand je rentrais à pied (et ça c'est chaud à gérer, parce que l'insulte balancée de loin d'une fenêtre d'un immeuble par un morveux qui n'a même pas le cran de le faire en face ça m'énerve), et au téléphone. Pas mal de mes collègues l'ont vécu aussi. On est en ZEP, mais ça n'est pas une raison. Bref.
Ne le prends pas personnellement - effectivement s....c'est un gage de qualité - mais par contre, il ne faut surtout pas laisser cet état d'esprit gangrener le collège. Ca va très vite et c'est extrêmement malsain. Ce qui me mine le plus dans ces cas là ce n'est pas forcément l'attaque mais ce qui peut se propager derrière. Si votre CDE ne réagit pas d'autres essaieront, forcément. Parles-en avec les collègues, et si tu ne peux pas résoudre le problème en interne à l'établissement, tu peux éventuellement déposer une main courante, alternative à la plainte (c'est un premier signalement sans enjeu, sauf s'il y a récidive et plainte derrière, cela alourdit le dossier). L'idéal serait que ton CDE fasse la même chose au nom de l'établissement en vertu de la "protection juridique de l'enseignant". Mais bon en général ils rechignent fortement. Ca c'est pour l'option lourde.
L'autre option, disons optimiste, c'est une grosse sanction disciplinaire si vous trouvez les coupables, et que ça se sache dans l'établissement! Surtout qu'il s'agit d'une insulte raciste. Peu importe que tu sois juive ou pas, noire, arabe, blanche ou ...etc.
Dans tous les cas dis-toi bien que ce n'est pas toi qui est visée personnellement, mais ce que tu représentes. Et malheureusement il y a une première à tout. Surtout vu le contexte dans lequel tu travailles.
Et pour relativiser, un petit exercice qu'on m'a fait faire après les insultes au téléphone : ça fait six ans que j'enseigne en ZEP et que je ne suis pas sur liste rouge. Avec un nom tellement peu fréquent pour le coin que si on me cherche, on me trouve du premier coup. A raison de cent élèves par an, je tiens la moyenne d'une insulte pour six cent gamins. Finalement, c'est peu...

moon
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: insultée

Message par jehanne le Mer 12 Mai 2010 - 10:15

J'ai eu des menaces de mort nominatives gravées sur une table. Impossible de savoir de qui ça venait...

jehanne
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: insultée

Message par sand le Mer 12 Mai 2010 - 12:55

Personne n'est à l'abri. Lynette

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: insultée

Message par Lornet le Mer 12 Mai 2010 - 12:55

morgane9513 a écrit:
Par contre, un collègue juif en avait pris plein la figure. Mais les collègues ont jugé qu'il était limite en tort car il avait un pendentif en forme d'étoile de David. Attristant.....

Ça me rappelle Ils sont votre épouvante, et vous êtes leur crainte de Jonquet, avec la jeune professeur juive qui arrive dans un collège ZEP - Zone violence où la plupart des élèves sont musulmans. Elle s'intègre assez bien mais une collègue qui l'a précédée dans l'établissement, juive également, y a souffert, ce qui fait qu'en salle des profs, certains collègues, loin de soutenir la nouvelle arrivée, attendent qu'elle s'en prenne plein la figure à son tour...

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: insultée

Message par InvitéeHr le Mer 12 Mai 2010 - 13:15

Un élève de seconde que je réprimandais s'est levé, a balancé mon cartable par terre et est sorti. Un jour d'exclusion seulement et lettre d'excuse des parents. Il était arrivé tard dans l'année et avait séjourné en hôpital psychiatrique.

Pour l'insulte raciste il faut porter plainte et ne pas laisser passer. Savez-vous si l'autonome de solidarité de la MAIF est compétente en cas de recours juridique ? Il y a aussi la GMF.

InvitéeHr
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: insultée

Message par Invité31 le Mer 12 Mai 2010 - 13:20

Merci de vos témoignages. Ils sont tout de même effarants affraid

Pour l'insulte antisémite, je voulais dire que si j'avais été juive, cela m'aurait tellement affectée j'imagine que je n'aurais pas pu m'empêcher de porter plainte. Là, j'ai été bouleversée, nous avons sanctionné la jeune fille en question et j'ai eu des excuses, j'ai laissé couler, voulant lui laisser une seconde chance.

Pour l'incident qui vient de se produire, j'ai une excellente nouvelle: on a trouvé les coupables et ils ont pris 8 jours d'exclusion. Je suis contente !
Mais vu la gravité de l'insulte, je me pose tout de même la question de la main courante. A voir.


Dernière édition par Lynette le Mer 12 Mai 2010 - 13:47, édité 2 fois

Invité31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: insultée

Message par Ornella le Mer 12 Mai 2010 - 13:27

un 6ème aurait pété une pile (comme ça lui arrive souvent, il n'est pas très net) et m'aurait menacée de mort.
Moi et d'autres... c'est arrivé il y a qq jours et je l'apprends seulement ce matin, la collègue me racontait ça comme si de rien n'était, sur le ton de la rigolade...
je n'ai pas peur mais c'est vraiment le profil-type du gamin qui peut rapporter un couteau au collège...

Ornella
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: insultée

Message par eowyn le Mer 12 Mai 2010 - 13:28

Je me suis faite traiter de "p*tasse" l'an passé par une mère d'élève. mère d'un des pires cas du collège parce que j'avais déplacé son fils sans m'étendre dans de loooongues explications. C'est le fils qui est venu s'excuser le lendemain... et la mère aussi sous pression de la principale (sinon j'aurais porté plainte)

eowyn
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: insultée

Message par Celeborn le Mer 12 Mai 2010 - 13:35

Lynette a écrit:j'ai laissé couler, voulant lui laisser une seconde chance.

Il faudrait comptabiliser le nombre de "secondes" chances qu'on a laissées à certains élèves...

Fais comme tu le sens, Lynette, mais en ce qui me concerne, tout élève conscient de ce qu'il fait et qu'il m'insulte violemment se retrouvera avec une plainte au c.. aussi sec (et là, je ferai jouer l'assistance protection juridique que me donne mon syndicat, merci à lui).

En tous les cas, je suis soulagé qu'on ait trouvé les coupables et qu'ils se soient pris une bonne sanction.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: insultée

Message par pandora51 le Mer 12 Mai 2010 - 14:28

tant mieux si les élèves ont été sanctionnés.

pandora51
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: insultée

Message par Invité31 le Mer 12 Mai 2010 - 14:45

Je n'irai pas au commissariat mais, pour la petite histoire, j'ai regardé sur internet et les insultes envers un professeur dans l'exercice de ses fonctions est passible de 7500 euros d'amende et de six mois de prison.

Invité31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: insultée

Message par Invité31 le Mer 12 Mai 2010 - 14:46

Eowynn, dis donc, se faire insulter par un parent en plus...

Invité31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: insultée

Message par Invité31 le Mer 12 Mai 2010 - 14:49

Dr Housette a écrit:Dans mon ancien bahut, j'avais viré un élève (BTS) qui est parti en claquant la porte. Il la rouvre et me dit en me plantant son regard dans le mien me dit: "la prochaine fois c'est pas la porte que je claque , c'est votre gueule".
.

affraid Et quelle sanction ?

Invité31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: insultée

Message par Invité31 le Mer 12 Mai 2010 - 14:50

@Lornet a écrit:
Le jour où les couloirs seront surveillés, ça changera peut-être.

Tout à fait...
Encore que, parfois, je vois bien un surveillant ici ou là, mais tous ne sont pas réactifs/formés à leur mission/mûrs pour l'exercer.

Invité31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum