travailler avec l'album

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: travailler avec l'album

Message par motherof3 le Sam 15 Mai 2010 - 18:15

@doublecasquette a écrit:
@Ruthven a écrit:Je vais avoir l'air d'un âne, mais tant pis, qu'est-ce que vous appelez un album ? C'est de la littérature jeunesse illustrée ? C'est de la BD ? C'est un recueil de dessin ?

C'est de la littérature jeunesse illustrée. Un petit exemple, parmi les plus employés en CM2 :

[url=http://formation.paris.iufm.fr/~archiv03/deliyannis/public_html/index.html
http://formation.paris.iufm.fr/~archiv03/deliyannis/public_html/index.html [/quote[/url]]

Je viens d'aller voir le lien
Si j'ai bien compris, les enfants découvrent l'histoire dand un premier temps par les illustrations, puis par le texte?
Mais que font ces enfants lorsqu'on leur présente Hemingway, Le Clézio ou Clavel lors des évaluations nationales?
Que font les enfants qui dévorent déjà les Jules Verne?
Je suis horrifiée!

motherof3
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: travailler avec l'album

Message par doublecasquette le Sam 15 Mai 2010 - 18:25

Eh bien, oui. C'est bien pour cela que je dis que ce n'est pas la meilleure façon de faire récupérer cinq ans de retard en lecture-écriture...

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: travailler avec l'album

Message par Audrey le Dim 16 Mai 2010 - 1:44

Je vous rejoins en ce qui concerne l'inquiétude face aux projets hyper-maternants-infantilisants qui fleurissent de plus en plus pour aider soi-disant les élèves en difficulté de lecture...
Tout d'abord, leur donner à lire des ouvrages déjà vus et revus en primaire n'a d'autre effet à mon sens que de marquer encore plus l'humiliation de ne pas avoir le niveau attendu. Ils ne sont pas dupes, les élèves, quand ils voient derrière le livre "à partir de 6 ans" en petites lettres...
Pour apprendre à lire, y a pas, faut du texte, hein. Pas des images.
De plus, comment récupérer ensuite le "programme normal" d'oeuvres de 6è? Banaliser l'usage de ces supports ne fera à mon avis qu'accroître la défiance des élèves les plus en difficulté face aux textes littéraires.

Comment aider les élèves en nivelant par le bas? Je préfère 100000 fois donner un texte un peu plus ambitieux, en lever les difficultés avec eux, même si ça prend du temps, pour au final, les rendre fiers de leur travail, fiers de ne pas avoir été traités comme des élèves qui n'auraient pas leur place en 6è.

Maintenant, d'un point de vue plaisir, j'aime les albums, et en art plastiques, ça peut être sympa comme support de réflexion, de création, pourquoi pas. Mais pas en cours de français de 6è.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: travailler avec l'album

Message par Zarko le Dim 16 Mai 2010 - 3:29

:shock:Bah, jaitenté un trus
Bah, jai tenté un truc, il ya qq années..c'est vrai que ce n'était- pas terrible" ni sur le plan musical, ni sur le plan pédagogique...J'attends celui ou celle qui me dira que c'est une merde même si ça l'est l'ést:(et c'est laid !)
Ah, c'est terriblement scolaire(c'est des gosses; ils "récitent")et il est impossible de leur faire faire autrement
!!
http://sd-1.archive-host.com/membres/playlist/19315479235507458/1PisteAudio01.mp3[wow][/wow]


cheers cheers

_________________
Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort. (Gandhi)
La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. (Albert Einstein)

Tout ce qui ne tue pas rend plus fort...ou bien très malade ! (Nietzsche...et moi, mais pas malade !)

Zarko
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: travailler avec l'album

Message par doublecasquette le Dim 16 Mai 2010 - 10:15

Tu ne veux pas enlever les deux [wow] à la fin de ton lien ? Parce que là, du coup, ça ne marche pas...

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: travailler avec l'album

Message par lapetitemu le Dim 26 Mai 2013 - 16:28

Je ne sais pas si cette discussion date de cette année ou d'une autre, mais j'y viens quand même parce que je viens d'avoir une formation sur la lecture en 6e et on a effectivement parlé des albums.

C'est vrai que je n'y connais rien à l'école élémentaire, et je ne savais pas qu'ils "bouffaient" autant de lecture d'albums. Dans ce cas, effectivement, ce n'est pas très opportun d'en remettre une couche en 6e.

Mais je vous trouve quand même assez durs et catégoriques. Les projets d'activités de lecture autour de certains albums, tels qu'ils nous ont été présentés, m'ont semblé intéressants et pas à jeter d'emblée à la poubelle. Et Dieu sait si je suis réticente aux gadgets pédagos habituellement présentés en formation !
Mais là, ce que j'ai aimé, c'est que deux grands principes présidaient toujours à ce qu'on nous a présentés :
- toute activité "simplifiée" de lecture, à partir d'albums, de textes plus courts, etc etc, peut toujours être menée à deux niveaux, sans pénaliser les bons lecteurs. (Principe de la différenciation, pas toujours applicable quand on n'a pas des heures de PPRE, de demi-groupes, etc... mais bon, on peut se débrouiller pour créer des occasions de travailler en moitié de classe, en envoyant l'autre moitié au CDI, par exemple)
- surtout, ces activités nous ont toujours été montrées comme provisoires : elles ne sont que des exercices préparatoires à de "vraies" activités de lecture.

Deux exemples :
- une séance d'une heure sur l'album Une histoire à quatre voix (bon, apparemment, il est archi-connu en primaire...) permet ensuite de faire lire en cursive des romans jeunesse ou non fonctionnant avec le principe de différentes voix/différents points de vue (romans que les lecteurs en difficulté auraient eu extrêmement de mal à lire sans préparation à ce type de narration)
- certaines oeuvres patrimoniales (comme L'Odyssée) ont été adaptées en album (par Yvan Pommaux par exemple). Donc, pour l'étude d'une OI, on peut donner l'album aux élèves en difficulté, ce qui ne les empêchera pas d'étudier, en classe, les mêmes extraits de la "vraie" oeuvre que les autres élèves.

Je ne sais pas, moi ça m'a plutôt convaincue. Les vrais problèmes restants, pour moi, ce serait plutôt l'aspect matériel (1/ faire acheter des albums - chers - au CDI, 2/ les exploiter en classe avec un seul exemplaire, sans vidéoprojecteur, etc...), et puis le fait que certaines activités intéressantes n'ont pas forcément de lien avec le programme de 6e, il faut donc faire des choix (ou se servir des heures de soutien ou autres, mais ce n'est pas toujours facile/possible/suffisant).

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum