L'enseignant est comme le bon vin, il se bonifie avec le temps...

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'enseignant est comme le bon vin, il se bonifie avec le temps...

Message par Fourseasons le Ven 14 Mai 2010 - 19:56

On a tous fait des progrès depuis nos débuts ? On progresse encore et encore ?

C'est ma 3ème année de titulaire et en faisant le bilan de cette année (bah oui plus que 3 semaines de cours) je me dis que j'ai beaucoup progressé en gestion de classe. Lors de ma première année, j'avais des problèmes de discipline avec 3 classes sur 4 et cette année je n'ai pas eu de problème de discipline avec mes 6 classes (la moitié dans le même lycée que la première année et toujours que des STG forcément). Je suis beaucoup plus ferme et exigeante, et en même temps je suis beaucoup plus zen. Je m'assume beaucoup plus en cours.

Ca fait un bien fou, non ?

Fourseasons
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignant est comme le bon vin, il se bonifie avec le temps...

Message par leyade le Ven 14 Mai 2010 - 20:04

Félicitations!

C'est vrai qu'en ce qui concerne la gestion de classe, je crois qu'on s'améliore vraiment en l'espace de deux-trois ans. ça parait long au début, mais finalement une fois que c'est bon, tout se passe beaucoup mieux.

Moi j'ai progressé en ce qui concerne les relations avec les cde. Des années à ramper, m'écraser, m'excuser, ne rien oser demander, et là je commence à m'affirmer.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignant est comme le bon vin, il se bonifie avec le temps...

Message par pallas le Ven 14 Mai 2010 - 20:15

Qu'est ce que ça fait du bien d'entendre ça ? Ca me laisse beaucoup d'espoir alors : je vais bientôt finir (bon euh moi il me reste 7 semaines de cours) mon année de T1, alors c'est vrai ça, je vais m'améliorer en gestion de classe, vous croyez ?!
Non déjà entre le début de l'année et la fin, c'est quand même mieux, j'apprends tous les jours (bon il y a une classe vraiment ça va pas du tout, du tout, mais c'est tout le monde pour cette classe alors...) : à chaque fois que j'y vais, je me dis "mais que vont-ils bien pouvoir faire comme c* qu'ils n'ont déjà faite ?".
Vraiment merci pour cette lueur d'espoir.

pallas
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignant est comme le bon vin, il se bonifie avec le temps...

Message par leyade le Ven 14 Mai 2010 - 20:17

pallas a écrit:Qu'est ce que ça fait du bien d'entendre ça ? Ca me laisse beaucoup d'espoir alors : je vais bientôt finir (bon euh moi il me reste 7 semaines de cours) mon année de T1, alors c'est vrai ça, je vais m'améliorer en gestion de classe, vous croyez ?!



Oui, vraiment : comme tu le remarques, rien qu'entre le début de l'année et maintenant, tu as beaucoup appris, tu cernes mieux ce qu'il faut dire, faire, à quel moment. Et entre la 2ème année et la 1ère, pareil! Et ainsi de suite, et rapidement.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignant est comme le bon vin, il se bonifie avec le temps...

Message par pallas le Ven 14 Mai 2010 - 20:19

Cool !

pallas
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignant est comme le bon vin, il se bonifie avec le temps...

Message par clemiecamie le Ven 14 Mai 2010 - 20:27

C'est fou Pallas, j'ai eu la même réaction en lisant le post...
aat

clemiecamie
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignant est comme le bon vin, il se bonifie avec le temps...

Message par Fourseasons le Ven 14 Mai 2010 - 20:28

Oui je crois que c'est le temps de trouver sa façon d'être professeur, le temps d'assumer ce rôle... de connaitre le fonctionnement de l'éducation nationale, des élèves... Pallas

Fourseasons
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignant est comme le bon vin, il se bonifie avec le temps...

Message par Daphné le Ven 14 Mai 2010 - 20:35

36 ans de métier, je dois être presque au top non ??

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignant est comme le bon vin, il se bonifie avec le temps...

Message par pallas le Ven 14 Mai 2010 - 20:40

Forcément, Daphné, chapeau bas, la question : est-ce que j'arriverai à rester dans le métier 36 ans ? Pour l'instant, ça me paraît infaisable.
Mais bon si déjà ça va de mieux en mieux, d'année en année, je prends, tout est bon à prendre.

pallas
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignant est comme le bon vin, il se bonifie avec le temps...

Message par sand le Ven 14 Mai 2010 - 20:54

Tu y es sans aucun doute, Daphné. Moi j'ai peur de vieillir dans ce métier.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignant est comme le bon vin, il se bonifie avec le temps...

Message par tabou le Ven 14 Mai 2010 - 21:13

je ne suis pas au top au bout de trois ans et toujours aussi mal à l'aise, en plus mon public est de pire en pire

tabou
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignant est comme le bon vin, il se bonifie avec le temps...

Message par Invité24 le Ven 14 Mai 2010 - 21:36

8 ans de métier, j'ai des reflexes, on peut même dire que je commence à avoir un peu de bouteille.

Le revers de la médaille, c'est que je m'emmerde en cours et que j'ai l'impression d'avoir fait le tour du boulot....

alors profitez bien des qlq années où vous sentirez l'équilibre entre l'expérience et la motivation.....

Invité24
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignant est comme le bon vin, il se bonifie avec le temps...

Message par leyade le Ven 14 Mai 2010 - 21:39

C'est très bien dit Rose, parce qu'effectivement au bout de quelques années il n'y a plus le plaisir des découvertes, et moins de motivation...
Spoiler:
Euh, je parle toujours de boulot, là ?

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignant est comme le bon vin, il se bonifie avec le temps...

Message par Hermione0908 le Ven 14 Mai 2010 - 22:33

Rien que pendant l'année de stage, on gagne en maturité. Ma conseillère péda m'avait dit qu'en début d'année, je ressemblais plus à une étudiante qui essaie de son mieux de prendre le rôle du prof, alors qu'en fin d'année, j'étais devenue prof.
Sinon, c'est la fin de ma troisième année de titulaire aussi, et je me trouve effectivement plus zen d'année en année. Le fait d'être TZR joue aussi, on est obligé de s'adapter vite à des élèves, des établissements différents, et si on n'apprend pas à relativiser et à être zen, on en souffre.

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignant est comme le bon vin, il se bonifie avec le temps...

Message par doublecasquette le Ven 14 Mai 2010 - 22:39

Daphné a écrit:36 ans de métier, je dois être presque au top non ??

Forcément plus que moi, je n'en ai que 35 ! topela

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignant est comme le bon vin, il se bonifie avec le temps...

Message par ysabel le Ven 14 Mai 2010 - 22:41

rose a écrit:8 ans de métier, j'ai des reflexes, on peut même dire que je commence à avoir un peu de bouteille.

Le revers de la médaille, c'est que je m'emmerde en cours et que j'ai l'impression d'avoir fait le tour du boulot....

alors profitez bien des qlq années où vous sentirez l'équilibre entre l'expérience et la motivation.....


8 ans aussi mais je n'ai pas du tout l'impression d'avoir fait le tour du boulot... je n m'ennuie pas en cours, jamais...

au contraire, bien rodée quant à la discipline et autre je peux vraiment me centrer sur le cours en lui-même. (mais je suis en lycée, c'est peut-être pour cela)

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignant est comme le bon vin, il se bonifie avec le temps...

Message par Fourseasons le Sam 15 Mai 2010 - 6:45

Hermione0908 a écrit:Rien que pendant l'année de stage, on gagne en maturité. Ma conseillère péda m'avait dit qu'en début d'année, je ressemblais plus à une étudiante qui essaie de son mieux de prendre le rôle du prof, alors qu'en fin d'année, j'étais devenue prof.
Sinon, c'est la fin de ma troisième année de titulaire aussi, et je me trouve effectivement plus zen d'année en année. Le fait d'être TZR joue aussi, on est obligé de s'adapter vite à des élèves, des établissements différents, et si on n'apprend pas à relativiser et à être zen, on en souffre.


Je suis aussi TZR et je pense que le fait de l'être m'a beaucoup aidé. Je suis bien d'accord avec ce que tu dis. Et les remplacements sont autant d'essais pour apprendre son métier...

Pour le coup c'est un métier qui permet de te connaitre bien davantage...

Aussi avec le temps, je ne peux que constater qu'on met beaucoup moins de temps à préparer un cours et ca aussi c'est appréciable. Il m'arrive même d'improviser mais bon j'ai 5 matières et 6 classes sur 2 lycées cette année et je tiens à avoir une vie privée...

J'ai pensé à cet ennui qui arrive après un temps mais ce qui m'éclate oui ce sont les contenus mais surtout la transmission de savoirs, de savoirs-faire et de savoirs-être. De plus, je suis prof d'économie gestion et pour le coup l'ennui est difficile avec la quantité de matières qu'on enseigne.

Fourseasons
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignant est comme le bon vin, il se bonifie avec le temps...

Message par Abraxas le Sam 15 Mai 2010 - 6:59

Je crois qu'il faut en gros cinq ans pour faire un prof. Après, il y a une période dangereuse où l'on a l'impression d'avoir fait le tour du métier — et pour reprendre la comparaison sous-entendue de Leyade plus haut, c'est comme en amour : on croit avoir fait le tour des femmes / hommes (cocher la bonne case…) — et alors on s'aperçoit que c'est sans fin, que chaque élève est vraiment différent, que chaque classe propose des variantes, et que se mettre à l'écoute pour les pousser à écouter, oui, c'est vraiment tout un art, et c'est une longue patience, comme dit l'autre. Et on n'en a jamais fini. 35 ans plus tard, je m'ennuie moins que jamais — et même si je peux travailler désormais sans filet, je bosse au fond davantage, parce que je raffine sur les détails — et que le diable est dans les détails.

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignant est comme le bon vin, il se bonifie avec le temps...

Message par Daphné le Sam 15 Mai 2010 - 9:19

De toute façon sur une carrière le métier change tellement qu'il faut s'adapter, chez nous comme dans toute autre profession.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignant est comme le bon vin, il se bonifie avec le temps...

Message par Cath le Sam 15 Mai 2010 - 10:18

Abraxas a écrit:Je crois qu'il faut en gros cinq ans pour faire un prof. Après, il y a une période dangereuse où l'on a l'impression d'avoir fait le tour du métier — et pour reprendre la comparaison sous-entendue de Leyade plus haut, c'est comme en amour : on croit avoir fait le tour des femmes / hommes (cocher la bonne case…) — et alors on s'aperçoit que c'est sans fin, que chaque élève est vraiment différent, que chaque classe propose des variantes, et que se mettre à l'écoute pour les pousser à écouter, oui, c'est vraiment tout un art, et c'est une longue patience, comme dit l'autre. Et on n'en a jamais fini. 35 ans plus tard, je m'ennuie moins que jamais — et même si je peux travailler désormais sans filet, je bosse au fond davantage, parce que je raffine sur les détails — et que le diable est dans les détails.


Mon Dieu que c'est vrai!
Au bout de quelques années, on a l'impression qu'on a tout vu...
Et on se lasse de faire toujours la même chose devant le même public...
Et puis, petit à petit, pas forcément pour une raison particulière, l'enthousiasme revient et c'est reparti, comme -mieux?- qu'avant.
J'aime plus mon travail qu'il y a 5 ans. peut-être même plus qu'il y a 10 ans. Autant, mais différemment, qu'il y a 21 ans, la première fois qu'on m'a confié une classe sans crier gare (un remplacement qui m'est tombé dessus du jour au lendemain alors que j'étais en fac) et que chaque nuit je vivais et revivais la surexcitation du comédien débutant qui doit monter sur scène le lendemain, sous l'effet du même coup de foudre qui m'empêchait de dormir.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignant est comme le bon vin, il se bonifie avec le temps...

Message par Invité14 le Sam 15 Mai 2010 - 11:00

oui c'est sur qu'en 10 ans je me suis améliorée mais trrèèèès lentement...beaucoup plus que d'autres profs.

J'ai toujours 1 classe (ou 2 )avec qui cela ne va pas , mais avant c'était toutes mes classes.
Mais comme je suis perfectionniste je voudrais que cela se passe très bien et donc je suis toujours angoissée. Je crois que j'ai encore du mal à me dire " c'est moi le chef"

La perfection n'existant pas et les élèves étant de plus en plus "durs", c'est pas gagné!

Invité14
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignant est comme le bon vin, il se bonifie avec le temps...

Message par alinette le Sam 15 Mai 2010 - 11:16

C'est ma 5e année et que de progrés réalisés en matière de gestion de classe. Bon il paraît que j'ai une autorité naturelle mais quand même.
Pour le reste, chaque année est nouvelle pour moi. Il faut dire que pour l'instant j'ai changé de bahut tous les ans et encore l'année prochaine. Je ne connais donc pas la routine.
Ce métier m' a également permis de prendre confiance en moi et c'est vrai qu'aujourd'hui je suis à l' aise devant une classe.
Par contre, je mets toujours autant de temps dans mes préparations car trop perfectionniste mais leur contenu est différent, bien meilleur à mon sens.

alinette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignant est comme le bon vin, il se bonifie avec le temps...

Message par lene75 le Sam 15 Mai 2010 - 11:31

C'est vrai que ça donne de l'espoir !
En ce qui me concerne, je n'ai pas d'autorité naturelle, loin de là. Cette année de T1 est un peu une année de pause après la tempête de l'année dernière, parce que j'ai des élèves adorables et qui ressemblent beaucoup à ce que j'ai connu au lycée, donc je les comprends beaucoup plus facilement et sais beaucoup mieux comment réagir. Il est vrai que certaines choses que j'ai apprises l'année dernière me servent, mais j'ai besoin de si peu avec eux, ils sont tellement plus faciles que ceux que j'avais l'année dernière.
N'empêche, quand ils me disent que je suis gentille, ça me fait frémir pour les années à venir... alors j'espère me bonifier = qu'on ne me prenne plus pour la prof gentille assez rapidement !

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignant est comme le bon vin, il se bonifie avec le temps...

Message par Ruthven le Sam 15 Mai 2010 - 11:36

lene75 a écrit:
N'empêche, quand ils me disent que je suis gentille, ça me fait frémir pour les années à venir... alors j'espère me bonifier = qu'on ne me prenne plus pour la prof gentille assez rapidement !

Hum ... On n'en sort pas comme cela, surtout si tu as une sensibilité platonicienne qui suppose qu'on ne peut philosopher que s'il y a du désir.

Je suis condamné à être le prof "que l'on aime bien" malgré l'impression, dans certaines classes, du degré zéro de la transmission (et le pire, c'est qu'ils ne s'en rendent pas compte ; lorsque j'ai dit à mes STG qu'on n'avait strictement rien fait depuis que j'étais là, ils étaient persuadés d'avoir appris des choses (je me demande bien quoi ?)).

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignant est comme le bon vin, il se bonifie avec le temps...

Message par lene75 le Sam 15 Mai 2010 - 11:48

Ruthven a écrit:Hum ... On n'en sort pas comme cela, surtout si tu as une sensibilité platonicienne qui suppose qu'on ne peut philosopher que s'il y a du désir.

C'est le gros problème.
Je devrais plaider auprès du rectorat que je ne suis adaptée qu'aux lycées calmes

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum