les coûts salariaux de l'enseignement en France/ moyenne OCDE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

les coûts salariaux de l'enseignement en France/ moyenne OCDE

Message par Invité le Sam 15 Mai 2010, 12:26

Je suis en train de lire le rapport de la cour des comptes (oui, je n'ai rien d'autre à faire)
p. 48:

Afin de comparer de façon plus précise le coût du système scolaire
français, il est par ailleurs utile de distinguer l’effet respectif des
différents facteurs explicatifs du coût salarial par élève, c’est-à-dire le
niveau de salaire des enseignants, le nombre d’heures de cours données
aux élèves, la charge horaire moyenne pesant sur chaque enseignant, et la
taille des classes.
Dans l’enseignement primaire, la France se caractérise par un coût
salarial par élève (1.625 $) nettement plus faible que dans la moyenne de
l’OCDE : elle est en 25ème position sur 30 pays. L’écart par rapport à cette
moyenne - c’est-à-dire -637 $ - s’explique par des facteurs de sens
divergent : un salaire des enseignants plus faible (-256 $), un temps
d’enseignement assuré par les enseignants plus élevé (-257 $), une taille
des classes plus importante (-394 $), et en sens inverse un temps
d’instruction des élèves plus long (+270 $).
Au collège, le coût salarial par élève en France (2.392 $) reste
encore inférieur à la moyenne de l’OCDE : la France se situe en 22ème
position sur 28 pays. Ici encore, ce coût moins élevé (écart de -526 $)
s’explique par un salaire des enseignants plus faible (-347 $) et par une
taille des classes plus importante (-803 $) ; en revanche, le temps
d’instruction des élèves est plus élevé que dans la moyenne de l’OCDE
(+315 $), et le temps d’enseignement des enseignants moins élevé
(+310 $).

Enfin, en ce qui concerne le lycée, le coût salarial par élève
(3.498 $) est un peu supérieur à la moyenne de l’OCDE. Si le salaire
moyen par enseignant est à nouveau plus faible (-654 $), le temps
d’instruction par élève est en revanche sensiblement plus élevé (+549 $),
alors que les effets du temps d’enseignement des enseignants (+194 $) et
de la taille des classes (+24 $) sont relativement limités.
Ces comparaisons montrent, au total, que le salaire des enseignants
n’est pas, par rapport aux pays comparables, un facteur explicatif majeur
du coût relatif de l’éducation en France.

(...)

Enfin, si l’on prend en compte la richesse relative des pays, le ratio
obtenu en rapportant le niveau moyen de rémunération des
enseignants au PIB par habitant aboutit, par rapport à la moyenne
de l’OCDE, à un résultat inférieur en France de 17% pour le
primaire, 15% pour le collège, et 19% pour le lycée.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum