Où vont tous ces enfants...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Où vont tous ces enfants...

Message par Frisouille le Mer 19 Mai 2010 - 19:00

Où vont tous ces enfants dont
pas un seul ne rit ?
Ces doux êtres pensifs que la fièvre maigrit ?
Ces filles de huit ans qu'on voit cheminer seules ?
Ils s'en vont
travailler quinze heures sous des meules ;
Ils vont, de l'aube au soir, faire éternellement
Dans la même prison le même mouvement,
Accroupis sous les dents d'une machine sombre,
Monstre hideux, qui mâche on ne sait quoi dans l'ombre.
Innocents dans un bagne, anges dans un enfer,
Ils travaillent. Tout est d'airain, tout est de fer.
Jamais on ne s'arrête et jamais on ne joue.
Il fait à peine jour, ils sont déjà bien las.
Ils ne comprennent rien à leur destin, hélas !
Ils semblent dire à Dieu : Petits comme nous sommes,
Notre père, voyez ce que nous font les hommes !
O servitude infâme imposée à l'enfant !
Rachitisme ! travail dont le souffle étouffant
Défait ce qu'a fait Dieu, qui tue, oeuvre insensée,
La beauté sur les fronts, dans les coeurs la pensée,
Et qui ferait - c'est là son fruit le plus certain ! -
D'Apollon un bossu, de Voltaire un crétin !
Travail mauvais qui prend l'âge tendre en sa serre,
Qui produit la richesse en créant la misère,
Qui se sert d'un enfant ainsi que d'un outil !
Progrès dont on se demande : Où va-t-il ? que veut-il ?
Qui brise la jeunesse en fleur !qui donne, en somme,
Une âme à la machine et la retire à l'homme !
Que
ce travail, haï des mères, soit maudit !
Maudit comme le vice où
l'on s'abâtardit,
Maudit comme l'opprobre et comme le blasphème !
O
Dieu ! qu'il soit maudit au nom du travail même,
Au nom du vrai
travail, saint, fécond, généreux,
Qui fait le peuple libre et qui
rend l'homme heureux !

Les Contemplations (Victor Hugo) 1856

En prélude, ce poème de Hugo auquel j'ai immédiatement pensé ce matin. Vous allez comprendre....

Cours avec une classe 6è : autour d'un texte de Joseph Zobel, nous évoquions les conditions de vie au début du XXè siècle très différents de celles qu'ils connaissent. La discussion a glissé sur la scolarité obligatoire, et tous de s'écrier "j'aime pas l'école, je préfèrerais travailler !" Deux seulement trouvaient du plaisir à venir à l'école et à apprendre des choses. L'un, extrêmement doué, me confiait qu'il prévoyait de faire des études "au moins jusqu'à 18 ans"
Voilà, c'est pourquoi j'ai pensé à Hugo... je suis dégoûtée...
Je concède que je n'ai pas été très réactive, j'aurais dû expliquer que justement ils viennent à l'école pour se former l'esprit et acquérir des connaissances qui leur permettront plus tard d'exercer un métier. Mais j'étais sciée...

Voilà, c'était mon coup de déprime du jour...


Dernière édition par Frisouille le Mer 19 Mai 2010 - 19:04, édité 1 fois

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Où vont tous ces enfants...

Message par Violet le Mer 19 Mai 2010 - 19:03

Dans ces cas-là, je leur raconte les petits qui font des kms à pied pour se rendre à l'école dans certains pays ou je leur parle de cette jeune fille qui a pris du vitriol car elle se rendait à l'école en Afghanistan... j'ai entendu son interview à la radio. Celui qui l'a défigurée lui a crié : "ça t'apprendra à aller à l'école."
ça les calme en général.

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Où vont tous ces enfants...

Message par doctor who le Mer 19 Mai 2010 - 19:10

Marchands de grec ! marchands de latin ! cuistres ! dogues !
Philistins ! magisters ! je vous hais, pédagogues !
Car, dans votre aplomb grave, infaillible, hébété,
Vous niez l’idéal, la grâce et la beauté !
Car vos textes, vos lois, vos règles sont fossiles !
Car, avec l’air profond, vous êtes imbéciles !
Car vous enseignez tout, et vous ignorez tout !
Car vous êtes mauvais et méchants ! — Mon sang bout
Rien qu’à songer au temps où, rêveuse bourrique,
Grand diable de seize ans, j’étais en rhétorique !
Que d’ennuis ! de fureurs ! de bêtises ! — gredins ! —
Que de froids châtiments et que de chocs soudains !
— Dimanche en retenue et cinq cents vers d’Horace ! —
Je regardais le monstre aux ongles noirs de crasse,
Et je balbutiais : — Monsieur... — Pas de raisons !
— Vingt fois l’ode à Plancus et l’épître aux Pisons ! —
Or j’avais justement, ce jour là, — douce idée.
Qui me faisait rêver d’Armide et d’Haydée, —
Un rendez-vous avec la fille du portier.
Grand Dieu ! perdre un tel jour ! le perdre tout entier !

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Où vont tous ces enfants...

Message par Frisouille le Mer 19 Mai 2010 - 19:31

Oh... je me reconnais volontiers dans "l'imbécile qui ignore tout"...
Je sais bien, qu'à cet âge, et parce que tout ce que l'on a connu depuis notre naissance est l'école, on a qu'une envie, c'est d'échapper au train-train. Et pourquoi pas travailler, tant que cela change du quotidien...

Mais ce qui vraiment me fait mal, c'est que ces gamins réaliseront trop tard que l'école aurait peut-être pu changer leur vie. Mais ils semblent croire que le métier dont ils rêvent leur tombera tout cuit dans les mains... Même pour devenir coiffeur, footballeur ou mécanicien, il faut se donner un peu de mal...

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Où vont tous ces enfants...

Message par leyade le Mer 19 Mai 2010 - 20:16

La seule fois où ils ont tenté le coup, je leur ai parlé denfants qui sont plus jeunes qu'eux, en Inde : 16heures de travail physique par jour, un seul repas, 6heures maxi de sommeil dans un carton, plusieurs tonnes de briques portées par jour.
J'ai eu un calme!

http://jc.vincent.over-blog.com/article-drame-enfants-porteurs-briques-travail-enfants-esclaves-35803998.html

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Où vont tous ces enfants...

Message par Cath le Mer 19 Mai 2010 - 22:32

Vous avez de la chance...
Les miens, quand je leur parle des salaires misérables, me répondent:" oui mais pour eux là-bas, c'est bien!"

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Où vont tous ces enfants...

Message par Hervé Hervé le Jeu 20 Mai 2010 - 12:59

cath5660 a écrit:Vous avez de la chance...
Les miens, quand je leur parle des salaires misérables, me répondent:" oui mais pour eux là-bas, c'est bien!"

On doit avoir les mêmes.

Un élève m'a expliqué qu'il ne fallait pas donner pour Haïti car comme ils sont pauvres ils ne pourront pas nous aider en cas de problème en France.

Hervé Hervé
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum