Histoire de Mr Dupont, professeur principal et plus...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Histoire de Mr Dupont, professeur principal et plus...

Message par neo le Ven 21 Mai 2010 - 23:31

Sans faire de science fiction voici ce que cela va devenir ou l’histoire de Monsieur Dupont.

Monsieur Bernard Dupont enseigne l’histoire et la géographie, il est professeur principal depuis 2005 dans un collège de la grande banlieue toulousaine.


En 2004-2005, il est professeur principal pour la 1ère fois de sa classe de 3ème. Il rencontre souvent la COPsy, il lui arrive même d’avoir des réunions d’équipe pédagogique pour quelques élèves en difficulté avec la COPsy et le CPE, voire a une ou deux reprises l’assistante sociale. Un travail en complémentarité est mis en place.

En 2008-2009, le travail amorcé les années précédentes continue, néanmoins la COPsy n’est pas remplacée pendant son congé de maternité. Il doit avoir avec chaque élève et leur famille un entretien d’orientation. De fait il se limite aux questions de niveaux scolaires et conseille souvent aux familles de prendre un rendez vous avec la COPsy.

En 2009-2010, en plus des entretiens personnalisés, il doit mettre en place le PDMF, aider à la recherche de lieux de stages d’observation d’une semaine, en faire à la fois la préparation et le bilan.
Il n’y a pas d’heure de vie de classe et tout cela se fait dans le cadre de son cours. Monsieur Dupont commence à douter de son rôle de professeur principal.

En 2010-2011, la COPsy est venue en début d’année pour aider les équipes à moduler le PDMF en fonction de l’expérience de l’année dernière. Elle ne vient plus qu’une demi-journée par mois, et ne rencontre que les élèves handicapés, ou susceptibles d’être scolarisés en EGPA, ou décrocheurs. Elle passe de longs moments avec l’équipe de direction du collège, qui s’est fait remarquer pour un taux de redoublement trop élevé (3.5%). Le contact avec les enseignants, voire les élèves et les familles se fait donc surtout par messagerie électronique. Il est vrai qu’elle n’est plus remboursée pour ses frais de déplacements, et cela fait plus de 50KM aller retour du CIO. Néanmoins le CIO existe encore pour quelques mois et elle peut y recevoir les élèves. La COPsy étant sur d’autres missions, Monsieur Dupont doit gérer seul les projets d’orientation de ses élèves, projets plus ou moins construits, et plus ou moins réalisables. La COPsy n’est plus là pour prendre en compte l’élève dans sa globalité, l’aider à construire son projet. Monsieur Dupont a bien du mal assurer les deux rôles, celui d’enseignant, forcément transmetteur de savoirs et évaluateur, et celui de conseiller d’orientation-psychologue dont il n’a ni les connaissances, ni la qualification.

En 2011-2012, le CIO a déménagé pour être intégré dans le réseau s’occupant d’orientation, d’insertion et d’emploi ; il est plus loin. Cette grosse structure rassemble les personnels des anciens CIO toulousains (ou du moins ce qu’il en reste, car pour 10 départs à la retraite un seul est remplacé), des missions locales et du pôle emploi, ainsi qu’une antenne de la chambre des métiers pour l’apprentissage. Les locaux sont insuffisants, mais les personnels font des permanences dans les mairies, et une fois par mois dans les établissements où les élèves à besoins particuliers sont nombreux (établissements ayant une UPI, les classes pour élèves nouvellement arrivés en France et les collèges ambition réussite). Pour obtenir un rendez vous, c’est difficile car ce lieu est surtout fréquenté par les adultes en recherche d’emploi. Le personnel est en lien avec le service dématérialisé pour recevoir tous ceux qui n’ont pu être renseignés par téléphone ou messagerie. Les familles sont reçues dans des petits box peu isolés, et cela crée un lien particulier entre orientation et chômage d’avoir un échange sur les projets d’avenir d’un jeune de 15 ans en entendant de part et d’autres les autres consultants évoquer leurs problèmes d’emploi.
A côté du collège et du lycée, un cabinet de coaching, tenu par deux psychologues vient de s’ouvrir, les élèves et leur familles peuvent y passer des tests d’intérêts. Le bilan coûte 200 euros. Les informations sur le système de formation sont limitées, car ces psychologues exercent en libéral, et ne sont pas psychologues de l’éducation nationale comme le sont les COPsy. En fait d’un élève à l’autre le bilan est toujours assez formaté, mais les familles préfèrent cela au rendez vous au pôle emploi, pour celles bien sûr qui peuvent se le permettre.

Ah, j’allais oublier : Monsieur Dupont a jeté l’éponge, il n’est plus professeur principal. Il faut dire qu’avec 3 heures supplémentaires imposées et la découverte d’une autre discipline (et oui la bivalence vient d’être mise en place à titre expérimental !), plus l’annualisation du temps de service, Monsieur Dupont en a assez !

Alors pour ne pas devenir un Monsieur Dupont ,signez la carte pétition incluse dans l’US du 20 mai 2010, adressez des messages de protestation au recteur, au ministre, faites voter une motion dans votre CA et dans vos établissements et refusez de prendre en charge les missions des COPsy.

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Mr Dupont, professeur principal et plus...

Message par John le Ven 21 Mai 2010 - 23:34

La COPsy étant sur d’autres missions, Monsieur Dupont doit gérer seul les projets d’orientation de ses élèves, projets plus ou moins construits, et plus ou moins réalisables. La COPsy n’est plus là pour prendre en compte l’élève dans sa globalité, l’aider à construire son projet.

C'est déjà le cas, ça. Je ne sais pas qui est responsable de la situation, mais c'est le cas.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Mr Dupont, professeur principal et plus...

Message par miss terious le Sam 22 Mai 2010 - 0:19

Il existe même désormais un site internet "jeuns" pour l'orientation, signé du MEN.

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Mr Dupont, professeur principal et plus...

Message par eowyn le Sam 22 Mai 2010 - 10:41

Tu oublies que M. Dupont doit aussi faire passer le brevet de 1ers secours, valider le B2i pour sa classe et remplir les livrets de compétence.

A noter aussi que, tant qu'elle est encore là, la COPsy a la fâcheuse tendance à vouloir envoyer le maximum d'élèves en 2nde gle, même ceux dont M. Dupont a rencontré 3 fois les parents afin de leur faire comprendre que, non, avec 5 de moyenne en maths, français et anglais, le dit élève ne peut pas prétendre aller en 2nde générale...(oui mais il a 10 de moyenne générale) ...mais je m'égare...

eowyn
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Mr Dupont, professeur principal et plus...

Message par leyade le Sam 22 Mai 2010 - 10:42

@eowyn a écrit:Tu oublies que M. Dupont doit aussi faire passer le brevet de 1ers secours, valider le B2i pour sa classe et remplir les livrets de compétence.

et l'HIDA!

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Mr Dupont, professeur principal et plus...

Message par John le Sam 22 Mai 2010 - 11:08

Ils n'oublient rien du tout : c'est un document pour rappeler que les Co-Psy font un travail efficace et indispensable sans lequel les élèves seraient obligés de faire des recherches par eux-mêmes pour s'orienter, et sans lequel les professeurs principaux devraient se débrouiller tout seuls pour orienter leurs élèves.

D'où ma réponse : c'est déjà le cas.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Mr Dupont, professeur principal et plus...

Message par eowyn le Sam 22 Mai 2010 - 11:27

j'avais bien compris, je voulais juste signaler tout ce qui attend les futurs PP de 3e EN PLUS du boulot d'orientation.

Et je suis d'accord avec toi: c'est déjà le cas.

eowyn
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum