Ce que je ne ferai pas l'année prochaine

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Ce que je ne ferai pas l'année prochaine

Message par carofifi le Lun Mai 24 2010, 13:23

Justement, dans la même situation que toi, Eowyn, j'ai remisé CL. Gueux et Le Dernier Jour pour faire cette année La Ferme des Animaux, qui est très riche et très apprécié des élèves, à l'aise ou pas en lecture.

carofifi
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que je ne ferai pas l'année prochaine

Message par Amaliah le Lun Mai 24 2010, 13:37

J'émets la réserve suivante sur La Ferme des animaux: peu de LA en fin de compte, je ne le referai plus en OI, je le donnerai en LC sur laquele on fera une grosse séance pour établir le parallèle entre l'histoire de l'URSS et celle du livre ou alors des exposés sur les grands thèmes du livre pour mettre en évidence ces points communs justement.

Parce qu'entre le DJC et La Ferme des animaux, quand même le premier est plus riche pour les élèves. Mais ce n'est que mon point de vue personnel.

Donc je ne le ferai plus en OI pour ma part.

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que je ne ferai pas l'année prochaine

Message par Abraxas le Lun Mai 24 2010, 14:11

@Ruthven a écrit:
@Abraxas a écrit:Pour être tout à fait clair — et parce que je prépare un livre sur le sujet —, je crois fermement qu'il faudrait aligner les deux premières années de fac sur le régime des CPGE, avec 35 heures de cours + des interrogations orales d'entraînement, et une obligation de présence (des étudiants et des profs : celles et ceux qui sont passés par là ont dû remarquer que malgré la charge de travail, les profs de CPGE sont là, eux…).

Une bonne idée qui restera un voeu pieux : le système de dotation en moyen la rend impossible (en tout cas avec la norme de dotation SAN REMO, cela ne passait pas ; je n'ai pas suivi ce qui se passait avec SYMPA), à moins de faire des montages complexes entre divers départements (comme la licence Humanités de Nanterre). C'est bien trop coûteux, à moins de secondariser le premier cycle (jamais les EC n'accepteront cette idée de collège universitaire qui assèchera leurs postes, même si sur le fond, c'est une idée qui peut se défendre).

Parlons-en, des moyens : l'allocation par étudiant est d'un peu moins de 7000 euros en moyenne (et c'est très peu, si on compare avec l'allocation moyenne par élève de prépa, aux alentours de 15 000), mais si vous répartissez la somme au prorata des étudiants effectivement présents, on approche déjà de quelque chose de plus significatif.
Quant à secondariser le premier cycle, on y est déjà — de fait. Le recrutement des PRAG en est le symbole criant. Et j'attends encore que les Maîtres de conf' et les profs de fac fournissent le quart du travail des profs de prépas (en corrections, par exemple : huit à neuf disserts dans l'année, vous avez eu ça en fac en Première année ?). Il faut peut-être s'inspirer de ce qui se fait aux USA — "college" avant "university" —, mais en donnant aux facs le droit de trier à l'entrée (et pas par une augmentation des droits d'inscription…). Après tout, plus de 40% du Supérieur le fait déjà (et davantage si l'on compte médecine, qui trie en fin de première année — autre solution).

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que je ne ferai pas l'année prochaine

Message par Ruthven le Lun Mai 24 2010, 15:42

@Abraxas a écrit:

Parlons-en, des moyens : l'allocation par étudiant est d'un peu moins de 7000 euros en moyenne (et c'est très peu, si on compare avec l'allocation moyenne par élève de prépa, aux alentours de 15 000), mais si vous répartissez la somme au prorata des étudiants effectivement présents, on approche déjà de quelque chose de plus significatif.
Quant à secondariser le premier cycle, on y est déjà — de fait. Le recrutement des PRAG en est le symbole criant. Et j'attends encore que les Maîtres de conf' et les profs de fac fournissent le quart du travail des profs de prépas (en corrections, par exemple : huit à neuf disserts dans l'année, vous avez eu ça en fac en Première année ?). Il faut peut-être s'inspirer de ce qui se fait aux USA — "college" avant "university" —, mais en donnant aux facs le droit de trier à l'entrée (et pas par une augmentation des droits d'inscription…). Après tout, plus de 40% du Supérieur le fait déjà (et davantage si l'on compte médecine, qui trie en fin de première année — autre solution).

1) Si les universitaires pouvaient gonfler les horaires des maquettes des L1/L2, ils le feraient, et sans doute plutôt deux fois qu'une ... Pour ce que je connais un peu, les départements de LC et de philo, ils sont contraints d'aller chercher les heures à droite et à gauche pour combler leur service. Les universités dans les disciplines classiques - LC, LM, philo mais aussi maths - sont désertées .

2) Pour les Prag, il y a aussi une illusion de perspective ; la plupart des Prag sont recrutés sur des matières "exotiques" par rapport au département (langue pour non spécialiste ; FLE ...), je n'ai pas l'impression qu'en Lettres il y ait beaucoup de Prag qui interviennent directement dans le cursus disciplinaire (ou alors on leur réserve la méthodo/parcours professionnel/machin chose).
Mais je suis tout à fait d'accord avec vous pour étendre sur la nécessité d'étendre le modèle de la prépa à l'université.

3) Pour le nombre de devoirs, cela varie énormément : en LC, j'ai eu à l'université comme en prépa des versions à faire tous les quinze jours ; pour les disciplines à dissert. c'était bien plus variable il est vrai (généralement 3 + 2 examens, parfois (en littérature) 1 +1 examen) ; en prépa CAPES/agrég. j'ai eu une dissert. tous les quinze jours aussi (c'était un agrégé avec une partie de service à l'IUFM qui s'en chargeait) ; pour les oraux, tous les enseignants ou presque m'en ont proposé (bénévolement car cela ne relevait pas de leur service) ; quand j'étais ATER, je donnais 6 disserts ou commentaires de texte (selon l'UV) facultatifs plus les deux examens semestriels ...
On ne peut pas comparer l'enseignant en CPGE et le MCF, les conditions d'exercices sont différentes (en tout cas pour les gros départements). Si on doublait ou triplait vos effectifs, je ne crois pas que vous tiendriez le même rythme de devoirs, sans parler de la gangrène administrative (de plus en plus délirante avec les réformes en cours surtout pour le versant recherche).

Pour les petits départements, c'est effectivement une autre histoire, et trop souvent les universitaires se détournent de ce que la pédagogie réclame concrètement parce que c'est laissé à leur libre appréciation. Etre enseignant du secondaire est d'ailleurs souvent considéré comme une tare dans le recrutement des MCF.

4) La sélection est nécessaire uniquement parce que nous faisons mal notre travail dans le secondaire, nous donnons un Bac qui ne permet pas d'affronter les exigences du supérieur, cela ne peut être qu'un pis-aller qui entérine notre échec ; test de sélection ou principe du numerus clausus (qui au passage permettrait de revaloriser les diplômes) avec concours d'entrée permettrait certes d'éviter bien des déconvenues, voire même de motiver nos élèves en Terminale (enfin avec l'effet pervers d'un effondrement après les tests, comme c'est le cas aujourd'hui lorsqu'ils savent que les dossiers post-bac sont partis).

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que je ne ferai pas l'année prochaine

Message par cristal le Lun Mai 24 2010, 20:43

C@ro a écrit:J'émets la réserve suivante sur La Ferme des animaux: peu de LA en fin de compte, je ne le referai plus en OI, je le donnerai en LC sur laquele on fera une grosse séance pour établir le parallèle entre l'histoire de l'URSS et celle du livre ou alors des exposés sur les grands thèmes du livre pour mettre en évidence ces points communs justement.

Parce qu'entre le DJC et La Ferme des animaux, quand même le premier est plus riche pour les élèves. Mais ce n'est que mon point de vue personnel.

Donc je ne le ferai plus en OI pour ma part.

Je t'avais prévenue....
Je voulais retenter l'année prochaine, tu me décourages là

cristal
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que je ne ferai pas l'année prochaine

Message par Amaliah le Mar Mai 25 2010, 20:17

Oui, c'est vrai, cela dit la séquence était courte, je ne regrette pas le choix mais je ne referai pas l'oeuvre en OI, juste en LC exploitée en classe en deux séances!

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que je ne ferai pas l'année prochaine

Message par Gibert Elodie le Dim Mai 30 2010, 21:27

C@ro a écrit:J'émets la réserve suivante sur La Ferme des animaux: peu de LA en fin de compte, je ne le referai plus en OI, je le donnerai en LC sur laquele on fera une grosse séance pour établir le parallèle entre l'histoire de l'URSS et celle du livre ou alors des exposés sur les grands thèmes du livre pour mettre en évidence ces points communs justement.

Parce qu'entre le DJC et La Ferme des animaux, quand même le premier est plus riche pour les élèves. Mais ce n'est que mon point de vue personnel.

Donc je ne le ferai plus en OI pour ma part.

Et pourquoi réduire ainsi la ferme des animaux par un parallèle avec l'URSS ? Il me semble que ce qui justement intéressant (dans ce livre facile à lire pour les élèves, ce qui est atout considérable) c'est la critique de tout régime totalitaire, quel qu'il soit : le Chili aussi par exemple. On reproche assez aux élèves de tout simplifier...pour ne pas les imiter !
C'est d'ailleurs ce qui est décevant sur le forum : je vois que certains préfèrent "le Rouge" à "la Chartreuse", mais rien pour préciser le pourquoi...moi j'adore les deux bouquins. Mais disons-le : la Chartreuse est illisible pour un élève moyen, le Rouge c'est limite pour la plupart. De mon point de vue la question serait plutôt : comment les réconcilier avec ce type de littérature ? Leur faire lire le Rouge et le Noir, qu'ils vont soupeser en terme de nombre de pages, ça peut les démoraliser...

Gibert Elodie
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que je ne ferai pas l'année prochaine

Message par Clarianz le Dim Mai 30 2010, 21:30

@Gibert Elodie a écrit:
C@ro a écrit:J'émets la réserve suivante sur La Ferme des animaux: peu de LA en fin de compte, je ne le referai plus en OI, je le donnerai en LC sur laquele on fera une grosse séance pour établir le parallèle entre l'histoire de l'URSS et celle du livre ou alors des exposés sur les grands thèmes du livre pour mettre en évidence ces points communs justement.

Parce qu'entre le DJC et La Ferme des animaux, quand même le premier est plus riche pour les élèves. Mais ce n'est que mon point de vue personnel.

Donc je ne le ferai plus en OI pour ma part.

Et pourquoi réduire ainsi la ferme des animaux par un parallèle avec l'URSS ? Il me semble que ce qui justement intéressant (dans ce livre facile à lire pour les élèves, ce qui est atout considérable) c'est la critique de tout régime totalitaire, quel qu'il soit : le Chili aussi par exemple. On reproche assez aux élèves de tout simplifier...pour ne pas les imiter !
C'est d'ailleurs ce qui est décevant sur le forum : je vois que certains préfèrent "le Rouge" à "la Chartreuse", mais rien pour préciser le pourquoi...moi j'adore les deux bouquins. Mais disons-le : la Chartreuse est illisible pour un élève moyen, le Rouge c'est limite pour la plupart. De mon point de vue la question serait plutôt : comment les réconcilier avec ce type de littérature ? Leur faire lire le Rouge et le Noir, qu'ils vont soupeser en terme de nombre de pages, ça peut les démoraliser...


C'est pas un peu tôt pour être déjà déçue? Shocked

_________________
Mama's Rock

Clarianz
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que je ne ferai pas l'année prochaine

Message par Amaliah le Lun Mai 31 2010, 09:06

@Gibert Elodie a écrit:
C@ro a écrit:J'émets la réserve suivante sur La Ferme des animaux: peu de LA en fin de compte, je ne le referai plus en OI, je le donnerai en LC sur laquelle on fera une grosse séance pour établir le parallèle entre l'histoire de l'URSS et celle du livre ou alors des exposés sur les grands thèmes du livre pour mettre en évidence ces points communs justement.

Parce qu'entre le DJC et La Ferme des animaux, quand même le premier est plus riche pour les élèves. Mais ce n'est que mon point de vue personnel.

Donc je ne le ferai plus en OI pour ma part.

Et pourquoi réduire ainsi la ferme des animaux par un parallèle avec l'URSS ? Il me semble que ce qui justement intéressant (dans ce livre facile à lire pour les élèves, ce qui est atout considérable) c'est la critique de tout régime totalitaire, quel qu'il soit : le Chili aussi par exemple. On reproche assez aux élèves de tout simplifier...pour ne pas les imiter !
C'est d'ailleurs ce qui est décevant sur le forum : je vois que certains préfèrent "le Rouge" à "la Chartreuse", mais rien pour préciser le pourquoi...moi j'adore les deux bouquins. Mais disons-le : la Chartreuse est illisible pour un élève moyen, le Rouge c'est limite pour la plupart. De mon point de vue la question serait plutôt : comment les réconcilier avec ce type de littérature ? Leur faire lire le Rouge et le Noir, qu'ils vont soupeser en terme de nombre de pages, ça peut les démoraliser...

Oui, je suis allée un peu vite en m'exprimant: bien entendu que le livre dénonce les dérives possibles d'une utopie qui mènent à un sytème totalitaire, quel qu'il soit! Et d'ailleurs je fais comparer des passages du livre et des documents qui évoquent Mussolini, Hitler, tout aussi bien que Staline! En même temps, si je fais bref, c'est que ce n'est pas le lieu de détailler ma séquence!
Cela dit, du point de vue d'une étude d'oeuvre intégrale, il me semble plus intéressant de consacrer mes heures à Claude Gueux qu'à La Ferme des animaux. Du point de vue de l'écriture, Claude Gueux est plus riche. Parce qu'une fois qu'on a montré la critique de tout système totalitaire et étudié le discours de Sage l'Ancien... ben, la séquence est finie!

La première de tes remarques que je mets en gras me fait sourire: je te remercie de ton conseil avisé!

Pour la deuxième: entièrement d'accord avec Clarianz!

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que je ne ferai pas l'année prochaine

Message par cristal le Lun Mai 31 2010, 14:16

Je pense refaire l'année prochaine La ferme des animaux donc
je suis preneuse de conseils avisés!

cristal
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que je ne ferai pas l'année prochaine

Message par Passerose le Sam Juin 19 2010, 09:28

En 6e, je ne referai pas la séquence sur les mots (début du Fleurs d'encre, comme vous). Ca me paraissait bien pour revoir les natures de mots, mais je ferai autrement. Les Contes, ça peut aller aussi bien.
En 4e, je ne ferai pas le fantastique à la fin de l'année (plus assez de temps, pour le genre que j'aime le plus enseigner). Pour la lettre, je ferai les Lettres de Calamity Jane en cursive pour "doper" la séquence, et des Lettres de Mme de Sévigné ou des Lettres persanes. Je n'ai pas envie de faire une séquence fourre-tout. Je la ferai plus tard, quand ils connaîtront le XVIIIe siècle.

J'ajoute : les exposés comme je les ai conçus l'an dernier et cette année : environ 8 à 10 livres proposés trois fois dans l'année (une fois obligatoire pour chaque élève) sur le thème de la séquence quand c'est possible. Ca me paraît toujours bien, mais cela s'est tellement accéléré au troisième trimestre que tous n'y sont pas passés, donc pas très sympa pour les autres, même si c'était une note qui les a plutôt remontés.

_________________
Si tes paroles ne valent pas mieux que le silence, alors mieux vaut le silence.
(Kwai Chang Caine)

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum