Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
didine
Je viens de m'inscrire !

Supervielle, "vivre encore"

par didine le Mer 24 Sep 2008 - 18:35
Qui a déjà étudié ce poème et pourrait m'expliquer la référence aux "tables de marbre"?
Merci beaucoup.
veneration
Hervé
Niveau 5

Re: Supervielle, "vivre encore"

par Hervé le Jeu 25 Sep 2008 - 16:30
Bah, des fruits sur une table de marbre (je crois que dans un premier temps, Supervielle avait inversé, du genre " Ce qu'il faut de marbre ..." mais le choix des rimes croisées a imposé cette version ; à vérifier, je n'ai pas l'édition de la Pléiade - très riche en annotations - sous la main ...) Y a-t-il une référence à un tableau ? Peut-être ... Reste que c'est un très beau poème sur le temps qui passe ... En deux parties, en opposition, l'une positive (la série des anaphores), l'autre traduisant une détresse certaine face au " fil de nos jours / Chaque jour plus mince"... "Le seau est si lourd" ...

Ce qu'il faut de nuit
Au-dessus des arbres,
Ce qu'il faut de fruits
Aux tables de marbre,
Ce qu'il faut d'obscur
Pour que le sang batte,
Ce qu'il faut de pur
Au coeur écarlate,
Ce qu'il faut de jour
Sur la page blanche,
Ce qu'il faut d'amour
Au fond du silence.
Et l'âme sans gloire
Qui demande à boire,
Le fil de nos jours
Chaque jour plus mince,
Et le coeur plus sourd
Les ans qui le pincent.
Nul n'entend que nous
La poulie qui grince,
Le seau est si lourd.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum