Qu'attendiez-vous de votre métier ?

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Qu'attendiez-vous de votre métier ?

21% 21% 
[ 91 ]
9% 9% 
[ 39 ]
17% 17% 
[ 74 ]
18% 18% 
[ 79 ]
17% 17% 
[ 74 ]
14% 14% 
[ 59 ]
1% 1% 
[ 4 ]
2% 2% 
[ 7 ]
1% 1% 
[ 9 ]
 
Total des votes : 436

Re: Qu'attendiez-vous de votre métier ?

Message par Zarko le Lun 24 Mai 2010 - 23:19

Personnellement deux choses (outre le pb des retraites) sont à "réclamer:
_une véritable reconnaissance salariale (pas l'arnaque qu'on vient de gober) furieux
_de meilleures conditions de travail, c'est à dire moins d'élèves par classe et surtout l'arrêt de toutes les expérimentations pédago-administratives (style SCC...) furieux

Zarko
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'attendiez-vous de votre métier ?

Message par Invité le Lun 24 Mai 2010 - 23:24

Ce que j'attendais?
je ne sais plus.
Certainement de l'épanouissement, la satisfaction de bien faire mon travail.

Ben je n'y ai trouvé ni l'un ni l'autre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'attendiez-vous de votre métier ?

Message par Zarko le Lun 24 Mai 2010 - 23:29

Lorica a écrit:Ce que j'attendais?
je ne sais plus.
Certainement de l'épanouissement, la satisfaction de bien faire mon travail.

Ben je n'y ai trouvé ni l'un ni l'autre.
Par curiosité, Lorica, depuis combien de temps enseignes-tu ?

_________________
Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort. (Gandhi)
La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. (Albert Einstein)

Tout ce qui ne tue pas rend plus fort...ou bien très malade ! (Nietzsche...et moi, mais pas malade !)

Zarko
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'attendiez-vous de votre métier ?

Message par Invité le Lun 24 Mai 2010 - 23:34

depuis 13 ans (on ne pourra pas dire que je ne me suis pas acharnée)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'attendiez-vous de votre métier ?

Message par John le Lun 24 Mai 2010 - 23:39

Ils ont bien choisi parce que s'ils étaient devenus aide-soignant, éleveur de chèvres, caissière, gardien de nuit etc... je crois qu'ils t'auraient enviée.

Je ne comprends pas : quand les agriculteurs ou les infirmières se plaignent (généralement à juste titre) de leur niveau de vie et de leurs conditions de travail, personne ne leur répond qu'ils gagnent plus que des caissières ou des gardiens de nuit, et qu'ils ont plus de liberté dans leurs horaires.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'attendiez-vous de votre métier ?

Message par Zarko le Lun 24 Mai 2010 - 23:50

Lorica a écrit:depuis 13 ans (on ne pourra pas dire que je ne me suis pas acharnée)
Et combien d'établissements ? Je dis ça parce que j'ai failli faire la même chose que toi il y a 5 ans et que je ne regrette pas de ne pas l'avoir fait...J'aichangé de dpt, d'écoles, d'environnement et je me plais là où je suis ...
Donc, réfléchis bien et dis-toi que les métiers faciles, ils sont rares...Je te dis pas ce que subit la secrétaire de mon inspection...

_________________
Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort. (Gandhi)
La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. (Albert Einstein)

Tout ce qui ne tue pas rend plus fort...ou bien très malade ! (Nietzsche...et moi, mais pas malade !)

Zarko
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'attendiez-vous de votre métier ?

Message par Invité le Lun 24 Mai 2010 - 23:55

4 établissements, LP pourris et collège rural
7 chefs
et je rechange l'année prochaine, mais je ne sais pas quoi encore.

(ce n'est pas moi qui veux devenir secrétaire; moi je veux me coltiner des chiffres!)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'attendiez-vous de votre métier ?

Message par Pierre_au_carré le Mar 25 Mai 2010 - 0:18

@Chocolat a écrit:
@Pierre_au_carré a écrit:


KarineB disait que ça n'existait pas officiellement.
Mais je veux bien croire que la grille de rémunération a été faite en utilisant ça...



Le 2 juin 1986 une question écrite à l'Assemblée Nationale a été rédigée
de la manière suivante :

« M. Robert-André Vivien rappelle à M. le ministre de l'Éducation Nationale que les commissions interministérielles du 6 janvier 1945 et du 11 avril 1946, ainsi que le décret du 10 juillet 1946 portant sur le traitement des différents fonctionnaires de l'État, ont fixé les traitements des enseignants au 10/12 ième de celui des autres fonctionnaires de grade équivalent afin de tenir compte des vacances alors plus importantes dont ils bénéficiaient. Or les congés des enseignants et plus particulièrement ceux des personnels de direction et d'éducation n'ont cessé depuis cette date de se réduire, alors que ceux des autres fonctionnaires ont pratiquement doublé. Il lui demande si, dans ces conditions, abrogation de la clause des 10/12 et l'alignement des traitements des enseignants, et plus particulièrement ceux des personnels de direction et d'éducation, sur ceux des fonctionnaires de grade et de responsabilité équivalents ne pourraient être envisagés »


Quelqu'un avait mis ça aussi et il me semble que dans la suite du texte la personne qui répondait, répondait que ce qu'il disait n'existait pas...

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'attendiez-vous de votre métier ?

Message par John le Mar 25 Mai 2010 - 0:20

Et on ne peut plus contacter Robert-André Vivien : il est décédé depuis 15 ans :-(

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'attendiez-vous de votre métier ?

Message par Pierre_au_carré le Mar 25 Mai 2010 - 0:21

@Leclochard a écrit:
@lene75 a écrit:
@Carabas a écrit:
@lene75 a écrit:Moi aussi, et même quand je compare avec les salaire de ceux qui ont raté les concours et ont été obligés de se reconvertir...
Puis-je te demander dans quoi ils se sont reconvertis?

Commerce, finance, RH, marketing, communication, consulting (? je ne sais pas comment on dit, bref, consultants), audit, etc. Tous les métiers de ce type.

Chouettes, ces reconversions. Ils ont bien choisi parce que s'ils étaient devenus aide-soignant, éleveur de chèvres, caissière, gardien de nuit etc... je crois qu'ils t'auraient enviée. Comme toujours, dans les comparaisons, ce qui compte, c'est d'où on part et à qui on se compare. Pierre a raison de dire que beaucoup de bac +4 ou +5 n'ont pas réalisé leurs espoirs.
Par ailleurs, pour faire une juste comparaison, il faudrait tenir compte de tous les paramètres (temps de travail annuel, satisfaction etc..) et le faire à la fin de sa carrière...parce que quand on sait que seulement 40% des salariés du privé travaillent à 60 ans, on se demande qui enviera qui dans quelques années. La retraite repoussée à 65 ans quand on se retrouve chômeur à 55 et qu'on devra cotiser 45 ans, je me demande ce que va donner socialement.

C'est bien ce que je pense aussi...

Lene, la finance, le marketing, la communication, le consulting, à part à Paris...

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'attendiez-vous de votre métier ?

Message par Mamino le Mar 25 Mai 2010 - 0:46

@Chocolat a écrit:
@Pierre_au_carré a écrit:


KarineB disait que ça n'existait pas officiellement.
Mais je veux bien croire que la grille de rémunération a été faite en utilisant ça...



Le 2 juin 1986 une question écrite à l'Assemblée Nationale a été rédigée
de la manière suivante :

« M. Robert-André Vivien rappelle à M. le ministre de l'Éducation Nationale que les commissions interministérielles du 6 janvier 1945 et du 11 avril 1946, ainsi que le décret du 10 juillet 1946 portant sur le traitement des différents fonctionnaires de l'État, ont fixé les traitements des enseignants au 10/12 ième de celui des autres fonctionnaires de grade équivalent afin de tenir compte des vacances alors plus importantes dont ils bénéficiaient. Or les congés des enseignants et plus particulièrement ceux des personnels de direction et d'éducation n'ont cessé depuis cette date de se réduire, alors que ceux des autres fonctionnaires ont pratiquement doublé. Il lui demande si, dans ces conditions, abrogation de la clause des 10/12 et l'alignement des traitements des enseignants, et plus particulièrement ceux des personnels de direction et d'éducation, sur ceux des fonctionnaires de grade et de responsabilité équivalents ne pourraient être envisagés »



Tout le monde connaît la question posée par Robert-André Vivien, mais personne ne cite la réponse qui y a été faite :

218i . - 2 juin 1986 . - M. Robert-André Vivien rappelle à
M. le ministre de l'éducation national« que les commissions
interministérielles du 6 janvier 1945 et du I I avril 1946, ainsi que
le décret du IO juillet 1946 portant sur le traitement des différents
fonctionnaires de l'Etat, ont fixé les traitements des enseignants
aux 10/12 de celui des fonctionnaires de grade équivalent
afin de tenir compte des vacances alors plus importantes dont ils
bénéficiaient . Or les congés des enseignants et tout particulièrement
ceux des personnels de direction et d'éducation n'ont cessé
depuis cette date de se réduire, alors que ceux des autres fonctionnaires
ont pratiquement doublé . Il lui demande si, dans ces
conditions, l'abrogation de la clause des 10/12 et l'alignement
des traitements des enseignants, et plus particulièrement ceux des
personnels de direction et d'éducation, sur ceux des fonctionnaires
de grade et de responsabilité équivalents ne•pourraient être
envisagés. - Question t a smise d M. le ministre délégué auprès du
Premier ministre, chargé de la fonction publique et du Plan.

Réponse . . - En application du décret nt 48-1108 du
10 juillet 1948 modifié, le classement hiérarchique des grades et
emplois des personnels civils et militaires de l'Etat affiliés au
régime général des retraites est défini par les indices extrêmes
bruts qui leur sont affectés dans les tableaux annexés à ce décret.
Ce décret constitue le seul fondement réglementaire en la
matière. Il n'existe pas de règle juridique ni de clause implicite
établissant un rapport entre les rémunérations des personnels
enseignants et celles des fonctionnaires appartenant à des corps
classés dans les mêmes catégories.



Lien vers la question/réponse (page 3390) : http://archives.assemblee-nationale.fr/8/qst/8-qst-1986-09-29.pdf

Lien vers le décret dont il est question dans la réponse : http://ptitlien.com/fb7lq

Mamino
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'attendiez-vous de votre métier ?

Message par Chocolat le Mar 25 Mai 2010 - 0:55

En conclusion?

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'attendiez-vous de votre métier ?

Message par Zarko le Mar 25 Mai 2010 - 1:15

@Chocolat a écrit:En conclusion?

On se fait avoir.

_________________
Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort. (Gandhi)
La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. (Albert Einstein)

Tout ce qui ne tue pas rend plus fort...ou bien très malade ! (Nietzsche...et moi, mais pas malade !)

Zarko
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'attendiez-vous de votre métier ?

Message par Frisouille le Mar 25 Mai 2010 - 2:13

J'attendais - sans jamais avoir voulu être prof- un travail en lien avec mes études, et avec un Master de Lettres, que faire d'autres?

La sécurité de l'emploi et le salaire relativement correct ont évidemment eu un rôle positif dans ma motivation quand je trimais pour concilier boulot alimentaire et préparation du CAPES.

Et je suis assez fière quand on m'interroge sur ma profession. "Professeur", tout de même, ça le fait, non ?

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'attendiez-vous de votre métier ?

Message par Frisouille le Mar 25 Mai 2010 - 2:18

J'ajoute que le temps libre me paraissait attractif... parce qu'un jour je souhaiterais devenir maman...

Et le CAPES me paraissait être le sésame pour pouvoir continuer de lire et m'enrichir toute ma vie, pour mon épanouissement professionnel !

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'attendiez-vous de votre métier ?

Message par Zarko le Mar 25 Mai 2010 - 2:32

@Frisouille a écrit:J'attendais - sans jamais avoir voulu être prof- un travail en lien avec mes études, et avec un Master de Lettres, que faire d'autres?

La sécurité de l'emploi et le salaire relativement correct ont évidemment eu un rôle positif dans ma motivation quand je trimais pour concilier boulot alimentaire et préparation du CAPES.

Et je suis assez fière quand on m'interroge sur ma profession. "Professeur", tout de même, ça le fait, non ?
Plus vraiment...

pale pale

_________________
Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort. (Gandhi)
La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. (Albert Einstein)

Tout ce qui ne tue pas rend plus fort...ou bien très malade ! (Nietzsche...et moi, mais pas malade !)

Zarko
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'attendiez-vous de votre métier ?

Message par Daphné le Mar 25 Mai 2010 - 7:05

@Zarko a écrit:
@Frisouille a écrit:J'attendais - sans jamais avoir voulu être prof- un travail en lien avec mes études, et avec un Master de Lettres, que faire d'autres?

La sécurité de l'emploi et le salaire relativement correct ont évidemment eu un rôle positif dans ma motivation quand je trimais pour concilier boulot alimentaire et préparation du CAPES.

Et je suis assez fière quand on m'interroge sur ma profession. "Professeur", tout de même, ça le fait, non ?
Plus vraiment...


Plus vraiment, je dirais même au contraire

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'attendiez-vous de votre métier ?

Message par Leclochard le Mar 25 Mai 2010 - 8:25

@John a écrit:
Ils ont bien choisi parce que s'ils étaient devenus aide-soignant, éleveur de chèvres, caissière, gardien de nuit etc... je crois qu'ils t'auraient enviée.

Je ne comprends pas : quand les agriculteurs ou les infirmières se plaignent (généralement à juste titre) de leur niveau de vie et de leurs conditions de travail, personne ne leur répond qu'ils gagnent plus que des caissières ou des gardiens de nuit, et qu'ils ont plus de liberté dans leurs horaires.

Peut-être parce qu'effectivement, ils n'ont pas de temps libre (surtout les agriculteurs, d'ailleurs) et surtout qu'ils ne gagnent pas plus...qu'un gardien de nuit. Beaucoup d'éleveurs se payent au smic et sont surendettés.
Se comparer aux professions bac+5 et les envier parce qu'elles gagnent plus sans envisager les inconvénients éventuels, c'est aussi c... que d'envier les profs parce qu'ils ont un emploi du temps de 18 heures ou qu'ils ont trois mois de congés sans comprendre qu'il y a une contrepartie de travail à la maison. Il faut comparer dans la globalité. J'ai l'impression parfois que certaines personnes du forum vivent dans le 5ème arrondissement de Paris et ne fréquentent que des directeurs marketing, des chefs publicitaires, des hauts cadres d'entreprises internationales. Il n'y a que Pierre et moi pour fréquenter des gens modestes et qui ont pourtant fait des études.

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'attendiez-vous de votre métier ?

Message par Mr le Mar 25 Mai 2010 - 9:18

Euh, non, il y a moi aussi... D'ailleurs, j'en suis un.

Et sur la question du salaire, je rejoins Pierre au carré : "Les salaires ne sont pas si mirobolants que ça ailleurs". Surtout si on prend en compte la totalité d'une carrière, avec les périodes de chômage qu'on peut connaître dans le privé... Bien sur, c'est comme partout (même chez les enseignants) : il y a la règle commune et les exceptions...

On se figure souvent que les agents immobiliers gagnent de grosses sommes. Je ne dis pas que c'est impossible, mais la plupart de ceux que j'ai connu ont un standing courant (sauf pour la voiture, mais souvent avec un long crédit...) et connaissent des périodes de chômage de plus en plus fréquentes avec la crise...

Bref, tout cela pour dire que si on habite pas une grande métropole et qu'on a une matière moins exigeante que les lettres en terme de préparation/correction, on a pas mal de temps libre et un salaire très correct, surtout si on le rapporte au nombre d'heures.

Bien sur, il ne s'agit que de mon avis, issu de ma seule expérience et qui n'a pas dimension à faire autorité.

Cordialement.

Mr
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'attendiez-vous de votre métier ?

Message par Pierre_au_carré le Mar 25 Mai 2010 - 9:45

@Leclochard a écrit: J'ai l'impression parfois que certaines personnes du forum vivent dans le 5ème arrondissement de Paris et ne fréquentent que des directeurs marketing, des chefs publicitaires, des hauts cadres d'entreprises internationales. Il n'y a que Pierre et moi pour fréquenter des gens modestes et qui ont pourtant fait des études.

C'est cette impression que j'ai aussi...
Pas fréquenter forcément des gens modestes, mais plus "normaux" et représentatifs.

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'attendiez-vous de votre métier ?

Message par Carabas le Mar 25 Mai 2010 - 10:05

@Pierre_au_carré a écrit:
@Leclochard a écrit: J'ai l'impression parfois que certaines personnes du forum vivent dans le 5ème arrondissement de Paris et ne fréquentent que des directeurs marketing, des chefs publicitaires, des hauts cadres d'entreprises internationales. Il n'y a que Pierre et moi pour fréquenter des gens modestes et qui ont pourtant fait des études.

C'est cette impression que j'ai aussi...
Pas fréquenter forcément des gens modestes, mais plus "normaux" et représentatifs.
Je suis d'accord aussi.
C'est pour ça que je dis, au risque de m'attirer des foudres, que la paie d'enseignant, quand on a fait Lettres (je ne parle pas des autres matières) reste la meilleure à laquelle on puisse prétendre.

Les autres métiers "littéraires" sont souvent sous-payés : vous trouverez beaucoup de bac + 5 en bibliothèque rémunérés au SMIC. Et ça c'est les chanceux (les autres ne trouvent pas, c'est plus simple). Parmi les vendeurs de la fn*c ou de virg*n, beaucoup de bac +5 aussi.

Je crois que c'est plus représentatif que les directeurs marketing.
Surtout que je parle à diplôme égal, là.

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'attendiez-vous de votre métier ?

Message par Invité le Mar 25 Mai 2010 - 11:02

On est payé moins à cause du fameux lissage pendant les vacances.
Néanmoins , je pense que je gagne beaucoup moins que pas mal d'artisans du coin qui n'ont pas fait d'études poussées.
Mon mari charge des camions dans un abattoir (il a un bts de maintenance en informatique mais il pris le job qu'il a pu trouver), ben il gagne plus que les paies proposées pour un ingénieur en info sur Limoges (pas toujours mais dans 80 % des cas)... et son salaire est pas si ridicule par rapport au mien qui est gonflé grâce à mes 6 enfants.
Lui-même trouve que notre salaire est pas si extraordinaire que ça.

Les agents immobiliers sont souvent payés à la com....et s'ils n'ont pas de fixe, avec la crise , ils l'ont dans l'os.
On en connait un qui a dû demander à sa femme de reprendre le boulot car il ne s'en sortait plus.... bon je suis dans la campagne profonde, je suppose qu'à Paris les choses doivent être différentes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'attendiez-vous de votre métier ?

Message par Pierre_au_carré le Mar 25 Mai 2010 - 11:18

morgane9513 a écrit:
Néanmoins , je pense que je gagne beaucoup moins que pas mal d'artisans du coin qui n'ont pas fait d'études poussées.

Oui, les artisans s'en sortent bien en ce moment...
Ils travaillent beaucoup mais même s'ils travaillaient un peu moins, ils gagneraient encore bien leur vie.
Une mère d'élèves m'a dit que son mari gagnait 4 fois ce qu'elle gagnait, soit sans doute 3 000 € net (en travaillant aussi le samedi)...

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'attendiez-vous de votre métier ?

Message par papillonbleu le Mar 25 Mai 2010 - 11:26

Je ne sais pas trop ce que j'en attendais...
Peut-être un bon salaire et une position sociale reconnue.
Mais jeune j'étais très naïve !

papillonbleu
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'attendiez-vous de votre métier ?

Message par lene75 le Mar 25 Mai 2010 - 12:01

Parfois, je me dis que le gouvernement a raison : les profs eux-mêmes trouvant leur paie mirobolante compte tenu de leur niveau d'études et de leurs conditions de travail, pourquoi changer quelque chose ? au contraire, on pourrait peut-être essayer de tirer un peu plus sur la corde, les gens ont bien raison de trouver que les profs sont encore trop payés "pour ce qu'ils font".

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'attendiez-vous de votre métier ?

Message par Carabas le Mar 25 Mai 2010 - 12:08

@lene75 a écrit:Parfois, je me dis que le gouvernement a raison : les profs eux-mêmes trouvant leur paie mirobolante compte tenu de leur niveau d'études et de leurs conditions de travail, pourquoi changer quelque chose ? au contraire, on pourrait peut-être essayer de tirer un peu plus sur la corde, les gens ont bien raison de trouver que les profs sont encore trop payés "pour ce qu'ils font".
J'ai démissionné parce que le métier est trop dur pour moi.
En revanche, oui, je regrette la paie, parce que je ne trouverai jamais l'équivalent, qui n'est pourtant pas mirifique.

Le vrai problème réside dans l'inflation des diplômes : pour faire un métier basique, il faut je ne sais combien de diplômes. J'hallucine quand je lis les annonces pour être "agent des bibliothèques", rémunéré au SMIC : DUT exigé + un diplôme de sciences humaines + expérience...
Dans les années 70, un simple bac aurait suffi pour ce genre de poste.

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum