Les profs se tirent les balles dans les pieds

Page 1 sur 9 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par géraldine le Lun 31 Mai - 17:43

Je sais que ce n'est pas bien de le dire à voix haute, mais parfois, je me dis que c'est nous, profs du public qui sabordons le système. Je suis pour la formation, mais je me suis toujours astreinte à ne prendre qu'un stage long par an. Certains collègues vont jusqu'à demander et obtenir 4 stages en ne prévenant les élèves que la veille + participent à collège au cinéma (en tant qu'accompagnateurs parfois) 3 fois dans l'année + des sorties avec d'autres classes. Les échos des élèves: "c'est cool chez monsieur Machin, on va regarder la fin du film de la semaine dernière" ou "ouai, c'est au tour de Kévin de faire son exposé. C'est trop bien, on fait plein d'exposés" (cf, pour ceux qui n'auraient pas compris "on ne travaille pas")
Nous passons notre temps à râler, à juste titre, contre le manque de temps alors je me demande si nous ne donnons pas les verges pour nous faire battre. Il a fallu que le CDE demandent à avoir les certificats médicaux pour ceux qui étaient arrêtés trop fréquemment! Et moi qui pensait que le certificat était obligatoire ! Attention ! Je ne suis pas contre la formation, et je ne suis pas en train de dire que nous n'avons pas le droit d'être malades, mais quelques collègues foutent notre travail en l'air par négligence. Nous avons même deux collègues qui sont systématiquement malades ensembles. Du coup, dès que l'on est vraiment malades, le doute pèse sur nous.
Les collègues
systématiquement malades ensembles ont mis leurs enfants dans le privé. Quand j'ai appris ça, j'ai failli tomber.

géraldine
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par stench le Lun 31 Mai - 17:49

@géraldine a écrit:
mais quelques collègues foutent notre travail en l'air par négligence.

N'est-ce pas le cas dans presque toutes les professions? Je ne sais pas trop quoi te répondre, sauf que des gens moins professionnels il y en a partout. Je crois que la balle dans le pied, on se la tire plus en acceptant des remplacements internes ou des heures sup en quantité, par exemple

stench
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par géraldine le Lun 31 Mai - 17:50

Mille milliards de fois d'accord avec toi pour les heures sup et les remplacements !

géraldine
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par totoro le Lun 31 Mai - 18:13

Je pense que c'est un peu pareil partout... Qu'il y a toujours ceux qui n'en foutent pas une quand d'autres se donnent à fond.
Le problème des profs, c'est que ça se voit peut-être plus (18h de cours + vacances... si en plus il y en a qui sont de toutes les sorties...)

_________________

La réforme du collège en clair :
http://www.reformeducollege.fr/

totoro
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par lene75 le Lun 31 Mai - 18:30

+1 stench

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par latiteso le Lun 31 Mai - 18:37

Je partage ton avis Géraldine.

_________________
et une nouvelle tzr... une !

latiteso
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par Ruthven le Lun 31 Mai - 18:40

Les boulangers se tirent une balle dans le pied. Je ne sais pas vous, mais moi je connais un boulanger qui fait du pain pourri, il n'utilise pas de la bonne farine, et en plus la boulangère n'est pas aimable avec les clients. Elle tire la tronche devant les clients.

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par Ruthven le Lun 31 Mai - 18:41

Les plombiers se tirent une balle dans le pied. Je ne sais pas vous, mais je connais un plombier qui met deux semaines avant de se déplacer quand on a un problème. C'est d'un pratique quand on a une fuite d'eau. En plus il fait des factures salées et compte toute heure de main d'oeuvre entamée comme une heure complète.

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par Ruthven le Lun 31 Mai - 18:42

Les avocats se tirent une balle dans le pied. Je ne sais pas vous, mais je connais un avocat qui travaille deux heures par jour et qui reçoit les clients entre deux portes. Aucun boulot sérieux lorsqu'il va au tribunal, il découvre les dossiers au fur et à mesure qu'ils sont plaidés.

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par Ruthven le Lun 31 Mai - 18:44

Les ophtalmos se tirent une balle dans le pied. Je ne sais pas vous, mais je connais des ophtalmos où il faut attendre six mois avant d'avoir un rendez-vous. Et bien sûr ils majorent leurs tarifs (60 euros pour une simple visite de routine), tout cela pour dix minutes de consultation...

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par Ruthven le Lun 31 Mai - 18:44

Faut-il que je continue ?

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par scoeurs le Lun 31 Mai - 18:47

Le problème c'est aussi qu'on se tire une balle dans le pied parce qu'on nous a bien appris à culpabiliser à force de mettre sous les projecteurs une minorité...

scoeurs
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par John le Lun 31 Mai - 18:56

Il a fallu que le CDE demandent à avoir les certificats médicaux pour ceux qui étaient arrêtés trop fréquemment! Et moi qui pensait que le certificat était obligatoire !

Il aurait plutôt dû demander leur avis d'arrêt de travail.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par Héliandre le Lun 31 Mai - 19:01

Bravo, Ruthven !

Héliandre
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par géraldine le Lun 31 Mai - 19:11

Si le plombier me gruge, je vais en voir un autre (et je porte plainte à l'occasion), si l'avocat fait du mauvais boulot, je vais voir un confrère (et j'écris au bâtonnier), et si l'ophtalmo me néglige, j'en cherche un autre dans l'annuaire (j'écris au conseil de l'ordre).
L'école, ce n'est pas la consommation: si je me fais porter pâle tous les quinze jours, qu'est-ce qu'il fait le gamin? Rien et il s'écrase. Je crois qu'on ne fait pas un simple boulot, mais ma remarque est peut-être utopique ? Je disais juste que ce n'est pas tant les parents chiants ou les gamins chiants qui sabordent l'école publique, mais certains de nos collègues. Maintenant, on peut discuter de la qualité des cours... Je ne risquerai pas sur cette pente...

géraldine
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par géraldine le Lun 31 Mai - 19:12

@John a écrit:
Il a fallu que le CDE demandent à avoir les certificats médicaux pour ceux qui étaient arrêtés trop fréquemment! Et moi qui pensait que le certificat était obligatoire !

Il aurait plutôt dû demander leur avis d'arrêt de travail.

Oups, c''est moi qui me suis trompée: oui, leur avis d' arrêt !

géraldine
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par Invité13 le Lun 31 Mai - 19:33

La formation est un droit. Je crois que le chef d'établissement donne un avis favorable ou défavorable sur les voeux des profs.
Les sorties hors cadre scolaire et non payées, ça commence à me peser, donc maintenant je ne suis revenue qu'une fois le lundi où je ne travaille pas, toutes les autres sont sur mes heures de cours et je ne culpabilise absolument pas.
Quant aux arrêts maladie: soit ils sont justifiés, soit ils ne le sont pas et dans ce cas c'est plutôt au médecin qu'il faut s'en prendre.

J'ai eu 3 mercredi après-midi pris par le bac latin + une réunion pour être coordo de bac. J'ai mes TL deux heures le mercredi après-midi. Je suis revenue plusieurs fois le mardi matin de 8h à 10h pour rattraper mes heures (sans être payée évidemment). 15 élèves sur 35.

On pensera ce qu'on veut mais je suis en arrêt de 10 jours. Il est hors de question que je fasse une seule de rattrapage sans que celle-ci me soit payée.

On nous croit corvéables à merci, je n'en peux plus de cette situation.

Par ailleurs je culpabilise encore à mort pour tout. La preuve on me colle une nouvelle stagiaire l'année prochaine. Je ne dis mot (officiellement je ne suis pas au courant) car je me dis que je ne peux pas prendre la responsabilité de l'abandonner dans un lycée ZEP-Sensible-Violence - quel vocabulaire affectif !

La solution proposée par un de mes collègues qui trouve que j'ai complètement tort et m'en veut: "on n'a pas besoin d'être tuteur pour l'aider en salle des profs, lui donner des conseils et lui passer des cours". Ben ouais mais moi je refuse de bosser gratuitement et de trouver ça normal.

Désolée si je dévie de ton post Géraldine, mais cette situation me pèse !

Invité13
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par John le Lun 31 Mai - 19:35

La preuve on me colle une nouvelle stagiaire l'année prochaine. Je ne dis mot (officiellement je ne suis pas au courant) car je me dis que je ne peux pas prendre la responsabilité de l'abandonner dans un lycée ZEP-Sensible-Violence - quel vocabulaire affectif !

D'accord, mais imagine que ça se passe mal avec ta stagiaire. On te dira : "ah mais si vous n'en vouliez pas, vous n'aviez qu'à pas l'accepter."

Moi à mon avis si tu ne souhaites pas de stagiaire, surtout dans les conditions qui s'annoncent, il ne faut pas prendre de stagiaire.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par Angua le Lun 31 Mai - 19:38

@Briséis a écrit:

Par ailleurs je culpabilise encore à mort pour tout. La preuve on me colle une nouvelle stagiaire l'année prochaine. Je ne dis mot (officiellement je ne suis pas au courant) car je me dis que je ne peux pas prendre la responsabilité de l'abandonner dans un lycée ZEP-Sensible-Violence - quel vocabulaire affectif !


C'est exactement l'argument du rectorat!
Si tu n'en veux pas, refuse, ce n'est pas de ta responsabilité, mais de celle du rectorat! Ils comptent bien sur ce sentiment pour trouver des tuteurs!

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par Invité13 le Lun 31 Mai - 19:42

Je pars en congé mat' en novembre...

Si ça se passe mal avec ma stagiaire (ou "mon" il y a qq hommes en lettres, même si c'est une espèce rare), ça sera parce qu'il/elle éprouve des difficultés avec les classes, pas à cause de moi. On n'aura aucun reproche à me faire, non mais !

Et si ça se passe mal, il/elle aura encore plus besoin d'aide... C'est le coup à faire une dépression !

Quant aux lettres de refus & co. elles sont parties et les stagiaires arrivent... puisqu'on n'en tient pas compte. 4 pour le lycée l'année prochaine ! On n'en a jamais eu autant !

Invité13
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par John le Lun 31 Mai - 19:45

Je pars en congé mat' en novembre...

Et tu prends un stagiaire alors que tu n'en veux pas ? Shocked

Mais... et si ton remplaçant ne veut pas de stagiaire ?

Sans compter qu'en fonction de ton académie, tu seras déjà remplacée au mois de septembre pour aller dans le cours de ta stagiaire.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par rudie le Lun 31 Mai - 19:54

Je trouve tes propos Géraldine trop généralisateurs :je suis dans deux projets cette année avec sorties culturelles. Cela demande du temps , de la préparation. On peut être parti 11 heures alors que l'on n'avait que 3 heures de cours. C'était le cas pour moi la dernière fois. Mais montrer que notre enseignement ne se cantonne pas à une salle de classe à des élèves qui ne connaissent même pas la ville la plus proche de chez eux n'a pas de prix.

rudie
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par Invité13 le Lun 31 Mai - 19:56

@John a écrit:
Mais... et si ton remplaçant ne veut pas de stagiaire ?

Sans compter qu'en fonction de ton académie, tu seras déjà remplacée au mois de septembre pour aller dans le cours de ta stagiaire.

Non, pas de décharge à Créteil... en théorie: officiellement on n'est au courant de rien ! Si je n'ai pas de papier officiel dans mon casier m'expliquant les modalités du travail de tuteur, je fais comme les années précédentes.

Le problème du congé mat', je l'ai déjà signalé. Quant je vous dis qu'on s'en moque... C'est à peine si je me sens exister... J'avais été en parler à mon proviseur. Elle m'avait dit qu'elle ne savait pas si on avait de stagiaire en lettres. Deux heures plus tard je trouve la liste sur internet. Mais officiellement encore rien !

Quant à mon remplaçant - si il y en a un, je suis en LC ! - ce n'est pas mon problème !!!

Désolée, je suis mal lunée ce soir. Quand je pense que ma stagiaire de cette année a pris un arrêt cette année car elle commençait à bien déprimer...

EDIT: j'en veux à mon proviseur car je sais qu'on l'a appelée pour lui demander si le lycée acceptait des stagiaires l'année prochaine. Mais ça, nous demander notre avis et travailler avec nous...

Invité13
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par Invité13 le Lun 31 Mai - 20:01

@John a écrit:
Et tu prends un stagiaire alors que tu n'en veux pas ? Shocked


En fait j'aime beaucoup avoir des stagiaires, je trouve cela très enrichissant... Le problème c'est qu'on n'a aucun respect pour eux.

Invité13
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par Cath le Lun 31 Mai - 20:18

Mais accepter un stagiaire alors que tu pars en congé mater, ce n'est pas une bonne idée, il me semble.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 9 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum