Les profs se tirent les balles dans les pieds

Page 8 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par Daphné le Sam 5 Juin - 11:21

@lene75 a écrit:En partie d'accord avec toi, Lorica : il ne faut jamais réclamer son dû (des heures sups par exemple mais non j'ai pas mes surveillances de bac blanc en travers de la gorge), il faut faire les choses bénévolement, il faut acheter soi-même toutes ses fournitures, il faut toujours en faire plus, organiser ceci ou cela en plus des cours, des réunions, des corrections, des trajets, etc., parce que ça ne fait pas bien de réclamer, parce qu'on le fait "pour les élèves"... normal ensuite que les activités bénévoles deviennent peu à peu obligatoires (et toujours non rémunérées) pour tout le monde.

Et puis, puisque c'est le topic pour cracher sur les collègues il y a aussi ceux qui "se tuent à la tâche" dans tout ce qui se voit, dans toutes les activités annexes, dans tous les "projets", mais beaucoup moins pour leurs cours pendant que toi tu passes des heures à préparer tes cours et corriger tes copies, à bosser pour faire progresser tes élèves et qu'on t'envoie ensuite dans les dents que machin s'investit dans la "vie de l'établissement", lui. En fait, on ne peut même pas leur cracher dessus, puisqu'ils ne font que faire ce qu'on nous demande de plus en plus... d'ailleurs, j'ai moi-même participé à l'une de ces activités cette année, pensant que ça allait être du solide alors que c'était essentiellement de la poudre aux yeux... mais ça m'a fait super bien voir par le CDE et en plus j'ai été payée en heures sup alors que ça n'était pas prévu au départ

Tu as tout compris Lene75

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par Mr le Sam 5 Juin - 12:42

[quote="Lorica"]
@Emeraldia a écrit: beaucoup ont intégré le discours "dominant" les concernant et se tuent à la tâche, avec enthousiasme.

Je suis résilient !

Mr
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par Reine Margot le Sam 5 Juin - 12:55

Moi j'aimerais qu'on parle plus du manque de travail, d'investissement, de sérieux, des élèves. Il y a certainement des profs fumistes mais des élèves qui ne remplissent pas leurs obligations d'élèves il y en a légion. Et des parents aussi, qui élèvent pas/mal leur gosse.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par Invité le Sam 5 Juin - 13:02

marquisedemerteuil a écrit:Moi j'aimerais qu'on parle plus du manque de travail, d'investissement, de sérieux, des élèves. Il y a certainement des profs fumistes mais des élèves qui ne remplissent pas leurs obligations d'élèves il y en a légion. Et des parents aussi, qui élèvent pas/mal leur gosse.

mais ça, c'est parce que tu ne sais pas les intéresser! Mauvaise prof! honte de la profession!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par Reine Margot le Sam 5 Juin - 13:03

Oui, je n'ai pas de M2 de domptage de fauves...honte à moi.

mais tu sais ce que la CDE ma dit quand je lui ai fait part des pb dans la classe: "mais avec la personne que vous remplacez il n'y avait pas de pb" , je réponds "oui mais je suis remplaçante, ils testent" "moi 'jai fait des remplacements pendant des années et ce n'était pas comme ça" j'ai répondu que la collègue remplacée était au courant et 'nétait pas étonnée.


Dernière édition par marquisedemerteuil le Sam 5 Juin - 13:05, édité 1 fois

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par Invité le Sam 5 Juin - 13:04

marquisedemerteuil a écrit:Oui, je n'ai pas de M2 de domptage de fauves...honte à moi.
j'aurais donc dû ajouter: incompétente! Tssss...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par lene75 le Sam 5 Juin - 13:34

marquisedemerteuil a écrit:Oui, je n'ai pas de M2 de domptage de fauves...honte à moi.

mais tu sais ce que la CDE ma dit quand je lui ai fait part des pb dans la classe: "mais avec la personne que vous remplacez il n'y avait pas de pb" , je réponds "oui mais je suis remplaçante, ils testent" "moi 'jai fait des remplacements pendant des années et ce n'était pas comme ça" j'ai répondu que la collègue remplacée était au courant et 'nétait pas étonnée.

S'il est si malin, il n'a qu'à la remplacer, lui.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par John le Sam 5 Juin - 13:36

mais tu sais ce que la CDE ma dit quand je lui ai fait part des pb dans la classe: "mais avec la personne que vous remplacez il n'y avait pas de pb" , je réponds "oui mais je suis remplaçante, ils testent" "moi 'jai fait des remplacements pendant des années et ce n'était pas comme ça"

Il est là pour te soutenir ou pour te démonter ? Qu'il t'annonce clairement la couleur, pour savoir si tu peux compter sur son soutien ou non. Sa fonction n'est pas de juger les enseignants à l'aune de sa carrière personnelle.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par Reine Margot le Sam 5 Juin - 13:49

C'est une femme, et en effet c'est salaud de sa part. On ne peut absolument pas compter dessus.

il y a aussi le "il n'y a de pb dans cette classe qu'avec tel et tel prof"

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par roxanne le Sam 5 Juin - 13:58

Ah oui ! le nôtre n'est pas forcément très efficace mais au moins il reconnaît que les élèves sont difficiles .Il m'avait dit à propos des zoos :Moi je ne ferais pas mieux !" Ca ne m'a pas aidée mais au moins j'étais "déculpabilisée" !

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par Chocolat le Sam 5 Juin - 14:21

@lene75 a écrit:En partie d'accord avec toi, Lorica : il ne faut jamais réclamer son dû (des heures sups par exemple mais non j'ai pas mes surveillances de bac blanc en travers de la gorge), il faut faire les choses bénévolement, il faut acheter soi-même toutes ses fournitures, il faut toujours en faire plus, organiser ceci ou cela en plus des cours, des réunions, des corrections, des trajets, etc., parce que ça ne fait pas bien de réclamer, parce qu'on le fait "pour les élèves"... normal ensuite que les activités bénévoles deviennent peu à peu obligatoires (et toujours non rémunérées) pour tout le monde.

Et puis, puisque c'est le topic pour cracher sur les collègues il y a aussi ceux qui "se tuent à la tâche" dans tout ce qui se voit, dans toutes les activités annexes, dans tous les "projets", mais beaucoup moins pour leurs cours pendant que toi tu passes des heures à préparer tes cours et corriger tes copies, à bosser pour faire progresser tes élèves et qu'on t'envoie ensuite dans les dents que machin s'investit dans la "vie de l'établissement", lui. En fait, on ne peut même pas leur cracher dessus, puisqu'ils ne font que faire ce qu'on nous demande de plus en plus... d'ailleurs, j'ai moi-même participé à l'une de ces activités cette année, pensant que ça allait être du solide alors que c'était essentiellement de la poudre aux yeux... mais ça m'a fait super bien voir par le CDE et en plus j'ai été payée en heures sup alors que ça n'était pas prévu au départ

Qq'un peut vraiment se faire rembourser ses fournitures?

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par lene75 le Sam 5 Juin - 14:48

@Chocolat a écrit:Qq'un peut vraiment se faire rembourser ses fournitures?

Il y a une petite quinzaine d'année, à l'intendance, on avait dit à ma mère (qui était prof) qu'il y avait des stylos, pochettes, etc. prévus pour les profs (comme en primaire) mais qu'ils n'étaient pas distribués (pas achetés ?), alors qu'il y avait des budgets pour (qui ont peut-être aujourd'hui disparu, du coup), parce que les profs ne les demandaient pas. À quoi elle a répondu : "Bah moi j'en veux". On lui a donc donné un stylo rouge (et rien d'autre, alors qu'on venait de lui dire qu'il y avait plein d'autres trucs) en lui disant que si elle en voulait un autre, il fallait qu'elle rende l'ancien, ce qu'elle a systématiquement fait, rien que pour faire ch*, et ce qui a économisé des stylos rouges à l'administration de mon père... bah oui, parce que dans les autres administrations, le matériel de papeterie est fourni, pas comptabilisé à l'unité, de même que les ordinateurs, etc. pour bosser.

Je ne suis pas encore la digne fille de ma mère, mais j'en prends le chemin : je refuse désormais d'acheter moi-même les enveloppes pour les dizaines de lettres de recommandation que mes élèves me demandent, donc je vais en demander à l'intendance (ils en ont plein aussi, de toutes les tailles !), quant au papier pour la lettre, je vais le "piquer" dans les photocopieuses... bon, pour l'instant, j'imprime toujours mes cours, polys, etc. chez moi, par peur de la panne hyper fréquente de l'unique imprimante de la salle des profs, mais bon, c'est déjà une petite victoire, juste pour le principe...

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par Jane le Sam 5 Juin - 14:53

Lorica a écrit:
marquisedemerteuil a écrit:Moi j'aimerais qu'on parle plus du manque de travail, d'investissement, de sérieux, des élèves. Il y a certainement des profs fumistes mais des élèves qui ne remplissent pas leurs obligations d'élèves il y en a légion. Et des parents aussi, qui élèvent pas/mal leur gosse.

mais ça, c'est parce que tu ne sais pas les intéresser! Mauvaise prof! honte de la profession!

+1
il est de notoriété publique que les profs n'ont que des devoirs et les élèves tous les droits !!

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par Emeraldia le Sam 5 Juin - 16:55

Lorica a écrit:
@Emeraldia a écrit:Et si les profs font du corporatisme, c'est parce qu'ils se soutiennent (et encore pas partout !) contre une société devenue franchement agressive envers eux.
je ne trouve pas que les profs se soutiennent entre eux, beaucoup ont intégré le discours "dominant" les concernant et se tuent à la tâche, avec enthousiasme. Cela me sidère. Pour moi, c'est cette attitude qui va nous perdre: on travaille gratuitement, on en redemande et après on voudrait qu'on nous prenne au sérieux? Mais pourquoi?
Notre travail mérite mieux que ça.
Je parlais d'ici...pas forcément dans les établissements, je l'ai bien constaté tu sais...

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par totoro le Sam 5 Juin - 17:52

@lene75 a écrit: bon, pour l'instant, j'imprime toujours mes cours, polys, etc. chez moi, par peur de la panne hyper fréquente de l'unique imprimante de la salle des profs, mais bon, c'est déjà une petite victoire, juste pour le principe...

Moi en revanche j'imprime TOUT au lycée (même mes papaiers pour l'assurance et les trucs perso).

_________________

La réforme du collège en clair :
http://www.reformeducollege.fr/

totoro
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par Lornet le Sam 5 Juin - 18:30

marquisedemerteuil a écrit:C'est une femme, et en effet c'est salaud de sa part. On ne peut absolument pas compter dessus.

il y a aussi le "il n'y a de pb dans cette classe qu'avec tel et tel prof"

Entendu cette année, ça. Classe terrible...mais surtout dans le cours de Mme X...
Et puis, un mois plus tard : classe terrible, mais surtout dans les cours de Mme X et de M. Y...
Et puis deux mois plus tard : classe terrible, sauf dans les cours de Mme T. et de M. V (et encore...on a eu la visite lors du conseil de classe d'une enseignante qui n'a pas la classe, mais fait cours dans la salle à côté de cette classe trois fois par semaine, et n'arrive plus à faire cours à cause du boucan à côté...et qui fait cours à côté ? M.V. donc classe terrible partout, même si certains enseignants disent que tout va très bien...)

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par Emeraldia le Sam 5 Juin - 19:06

@Lornet a écrit:
marquisedemerteuil a écrit:C'est une femme, et en effet c'est salaud de sa part. On ne peut absolument pas compter dessus.

il y a aussi le "il n'y a de pb dans cette classe qu'avec tel et tel prof"

Entendu cette année, ça. Classe terrible...mais surtout dans le cours de Mme X...
Et puis, un mois plus tard : classe terrible, mais surtout dans les cours de Mme X et de M. Y...
Et puis deux mois plus tard : classe terrible, sauf dans les cours de Mme T. et de M. V (et encore...on a eu la visite lors du conseil de classe d'une enseignante qui n'a pas la classe, mais fait cours dans la salle à côté de cette classe trois fois par semaine, et n'arrive plus à faire cours à cause du boucan à côté...et qui fait cours à côté ? M.V. donc classe terrible partout, même si certains enseignants disent que tout va très bien...)
Ca m'énerve ça. Qd tu fais de ton mieux, que tu n'es pas injuste mais que tu essaies de punir, que tu as vu les parents etc. il ne faut pas m'inventer, la preuve, que la classe est super avec les autres... Quelle mauvaise foi.

On y gagnerait plus à faire bloc et à dire ce qui ne va pas. Les élèves jouent de cela : une 4ème a voulu manipuler sa PP en prétendant avoir un problème avec moi (alors qu'elle était odieuse et me provoquait). La PP m'a demandé si je voulais bien qu'on lui parle à trois. J'ai sauté sur l'occasion car je me suis dit que si elle fayotait avec sa PP, à trois, ce serait une autre chanson. Et j'ai bien fait ! Twisted Evil On l'a remise à sa place, elle a pleuré, était un peu de mauvaise foi, puis s'est écrasée pour ensuite bien bosser tout le trimestre (elle est redevenue odieuse en cette fin d'année).

Arrivés au conseil de classés, la PP était malade et remplacée par une collègue. Tout le monde s'est plaint d'elle ! J'ai raconté sa manipulation à mon égard et ils m'ont tous rétorqué q je n'étais pas la seule avec qui elle se tenait mal...mais bizarrement, comme je suis la seule à l'avoir prise entre "6 yeux", il n'y avait plus qu'avec moi qu'elle travaillait...comme quoi !

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par géraldine le Sam 5 Juin - 19:23

@Lornet a écrit:
marquisedemerteuil a écrit:C'est une femme, et en effet c'est salaud de sa part. On ne peut absolument pas compter dessus.

il y a aussi le "il n'y a de pb dans cette classe qu'avec tel et tel prof"

Entendu cette année, ça. Classe terrible...mais surtout dans le cours de Mme X...
Et puis, un mois plus tard : classe terrible, mais surtout dans les cours de Mme X et de M. Y...
Et puis deux mois plus tard : classe terrible, sauf dans les cours de Mme T. et de M. V (et encore...on a eu la visite lors du conseil de classe d'une enseignante qui n'a pas la classe, mais fait cours dans la salle à côté de cette classe trois fois par semaine, et n'arrive plus à faire cours à cause du boucan à côté...et qui fait cours à côté ? M.V. donc classe terrible partout, même si certains enseignants disent que tout va très bien...)

C'est aussi un des problèmes majeurs de notre profession: quand un enseignant n'y arrive pas, il a honte de le dire aux autres. J'ai une collègue "d'un certain âge" (attention, je vous entends: je ne dis pas que c'est la cause de ses problèmes) qui a un chahut monstre dans ses classes. Difficile de lui qu'en passant dans les couloirs, on entend tout, mais impossible d'en parler avec elle. Cette année, nous avons une classe en commun dont je suis PP. J'ai essayé plusieurs fois de lui parler, mais elle me dit que tout va bien... Elle fait ce qu'elle veut, c'est vrai, et comme elle est en fin de carrière, tout cela va enfin se terminer pour elle, mais elle n'accepte pas d'aide des autres (je ne suis pas la seule à avoir essayé d'en discuter).

Pour bondir sur le fil de ce post, combien de fois vous est-il arriver d'aller à la correction du DNB et de vous entendre dire que vous aurez bien plus de copies à corriger que prévu car certains de vos autres collègues ne sont pas venus sans prévenir (ceux qui mutent hors académie par exemple)? Attention, je ne veux pas jeter d'huile sur le feu mais si vous me dites que cela ne s'est jamais produit, je vais manger mes semelles.

géraldine
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par Lornet le Sam 5 Juin - 19:27

Je ne me souviens pas que ça se soit produit les années où j'étais de correction, mais je ne t'oblige pas à manger tes semelles.
Je crois avoir entendu des collègues en parler.

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par Lornet le Sam 5 Juin - 19:31

Il y a aussi des collègues qui ne parlent pas du chahut dans leur classe non par honte, mais parce qu'ils ne le perçoivent pas comme un chahut. J'ai ainsi eu un collègue TZR toujours partant, toujours de bonne humeur qui après chaque remplacement nous disait que ça s'était bien passé, et il le pensait vraiment, alors que les élèves, les AVS et les autres enseignants mentionnaient des classes dissipées comme jamais, y compris les classes habituellement calmes.
(Quand il disait que ça s'était mal passé... Une fois, tous les élèves ont quand même réussi à sortir de la salle et à le laisser seul en lui disant qu'ils allaient revenir...)

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par Emeraldia le Sam 5 Juin - 19:56

Et puis, comme on est humains, il y a des classes que l'on arrive mieux à gérer que d'autres...et inversement...

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par Lornet le Sam 5 Juin - 20:00

@Emeraldia a écrit:Et puis, comme on est humains, il y a des classes que l'on arrive mieux à gérer que d'autres...et inversement...

C'est vrai.
Un professeur bordélisé l'est avec toutes ses classes et tous les ans. J'ai vu ça deux fois dans ma carrière.
Quand c'est épisodique, rien d'alarmant. On ne peut pas réussir à tous les coups (enfin, je ne crois pas... ).

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par géraldine le Sam 5 Juin - 20:32

La collègue dont je parle a traîné derrière elle sa réputation. Dès qu'elle est arrivée, les élèves (et les parents derrière, certainement) ont propagé l'image d'une enseignante qui ne tenait pas ses classes; ça ne l'a pas aidée. Il faut dire qu'elle n'a pas été très fine: muter à 1km de son ancien bahut! Elle reconnait elle-même qu'elle est au bout du rouleau, mais n'évoque pas ses problèmes avec les élèves. Ce n'est pas une personne très rigolote, elle s'isole souvent dans la salle des profs. Je ne sais pas comment aller vers elle plus que je ne le fais aujourd'hui sans être "lourde".
Le jour où je porterai toute l'année le poids de mon métier, je crois que je n'aimerais pas non plus qu'on vienne vers moi par commisération.


géraldine
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par guillaume.ransinan le Sam 5 Juin - 20:36

J'ai raté quelques pages, donc ce point a peut être été abordé.
On dit qu'il y a autant de fumistes chez les profs ( je vais élargir - chez les fonctionnaires) qu'ailleurs. C'est sans doute vrai. A part le fait que la répartition selon les endroits peut être légèrement différente, parce que tel ou tel secteur peut attirer particulièrement des gens pensant qu'ils seront planqués.
MAis au delà de ce point, en supposant qu'il y a autant de fumiste partout, il peut y avoir une autre différence: il peut y en avoir autant, mais ils peuvent peut être plus facilement exprimer leur fumisterie dans certains boulots que dans d'autres. Ou en tout cas, les mauvais travailleurs selon les postes ou type de statuts pourront s'exprimer différemment : chez les plombiers pour reprendre un exemple de Ruthven, il y a les salariés, les patrons avec salariés, et ceux qui sont à leur compte. Les salariés payés au mois ou à l'heure pourront avoir tendance à faire tirer en longueur pour ne pas trop se fatiguer( et parfois, sans doute à raison selon ce qu'on leur impose, mais avec excès chez les "vilains"). Les patrons avec salariés auront tendance à vouloir maximiser leur gain, tout en assurant la pérennité de leur entreprise, quitte à casser du salarié , et à gruger le client sur la qualité(ce qui est risqué à moyen terme) chez les "vilains" patrons( les plus humains chercheront à préserver les intérêts du client, de l'entreprise, des salariés et du patron, si on rajoute et des actionnaires ça se complique beaucoup). Les indépendants devront à la fois penser à leur entreprise et à leur santé, avec encore une fois la possibilité du travers de la qualité au rabais.

Dans une grande entreprise ( privée, mais encore plus publique), quelqu'un qui veut se planquer a plus de facilité à le faire que dans une petite boite privée.

Il n'y a pas de remèdes miracles, c'est sûr, on a évoqué plusieurs fois ceux qui brasaient beaucoup de vent dans le spectre visible, mais qui en fait, font bien moins l'essentiel que des travailleurs plus discrets.
Ce qui rend difficile des solutions de récompense/punition en fonction de ce qui est mesurable pour évaluer un travailleur ( je suis sûr que vous êtes nombreux à vous poser beaucoup de questions sur la démarche qualité à l'école, la pertinence de ce qui est mesuré par le "nouveau" système d'exploitation-non je me trompe de post...- système d'évaluation ANE , et sur ses grands effets pervers...).

Ceci dit, cela n'empêche pas de se poser la question, en évitant de trop cracher dans la soupe ou de faire du corporatisme outrancier.

guillaume.ransinan
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par guillaume.ransinan le Dim 6 Juin - 13:42

Encore un fil de tué à mon actif Twisted Evil

guillaume.ransinan
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par lene75 le Dim 6 Juin - 13:43

@guillaume.ransinan a écrit:Encore un fil de tué à mon actif Twisted Evil

Et pas des moindres en plus. Comment fais-tu ?

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum