Les profs se tirent les balles dans les pieds

Page 2 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par Cath le Lun 31 Mai 2010 - 20:18

Mais accepter un stagiaire alors que tu pars en congé mater, ce n'est pas une bonne idée, il me semble.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par Lornet le Lun 31 Mai 2010 - 20:19

@Briséis a écrit:La solution proposée par un de mes collègues qui trouve que j'ai complètement tort et m'en veut: "on n'a pas besoin d'être tuteur pour l'aider en salle des profs, lui donner des conseils et lui passer des cours". Ben ouais mais moi je refuse de bosser gratuitement et de trouver ça normal.

Désolée si je dévie de ton post Géraldine, mais cette situation me pèse !

Ton collègue accepterait pourtant de "bosser" gratuitement en donnant des conseils au stagiaire et en lui passant des cours, alors que tu veux être payée plus en étant considérée comme tutrice les quelques mois où tu ne seras pas en congé maternité.

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par Invité13 le Lun 31 Mai 2010 - 20:25

Mon collègue est en HG, donc ça ne l'engage à rien.

On ne m'a pas demandé mon avis pour être tuteur et officiellement je ne le suis pas. C'est juste que j'ai trouvé sur internet que mon bahut recevrait un stagiaire de LC, que je suis la prof de LC du lycée... Mon proviseur ne m'a pas répondu.

Après on verra à la rentrée, officiellement je ne sais rien, mais je m'attends au pire.

Invité13
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par Cath le Lun 31 Mai 2010 - 20:41

Tu n'as pas à t'attendre au pire dans la mesure où on ne peut rien t'imposer.
Il suffit de dire "non".

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par Herrelis le Lun 31 Mai 2010 - 20:49

Ben mince!!! Dans ce cas Géraldine, j'ai eu tord de partir une semaine en voyage culturel en Italie avec mes classes?!! Oo Pire, je devrais culpabiliser à mort quand mes pb de santé me rattrapent et me bloquent au lit deux jours? (je précise que j'exagère volontairement ^^) Il ne faut pas être réducteur. En effet certains collègues exagèrent, mais à ce rythme de "rentabilité" (très dans l'air du temps), on ne va plus vivre, et c'est dommage. Les sorties, les élèves aiment ça, ça leur ouvre des horizons, il ya juste un juste milieu entre le trop et le trop pas. Et on peut être très présent en cours et ne faire que passer des films ou des exposés.

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Without you I feel... hollow." - "Such a lovely way to say that 'am a pain in the ass."

Herrelis
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par Chocolat le Lun 31 Mai 2010 - 21:07

@géraldine a écrit:
Je sais que ce n'est pas bien de le dire à voix haute, mais parfois, je me dis que c'est nous, profs du public qui sabordons le système. Je suis pour la formation, mais je me suis toujours astreinte à ne prendre qu'un stage long par an. Certains collègues vont jusqu'à demander et obtenir 4 stages en ne prévenant les élèves que la veille + participent à collège au cinéma (en tant qu'accompagnateurs parfois) 3 fois dans l'année + des sorties avec d'autres classes. Les échos des élèves: "c'est cool chez monsieur Machin, on va regarder la fin du film de la semaine dernière" ou "ouai, c'est au tour de Kévin de faire son exposé. C'est trop bien, on fait plein d'exposés" (cf, pour ceux qui n'auraient pas compris "on ne travaille pas")
Nous passons notre temps à râler, à juste titre, contre le manque de temps alors je me demande si nous ne donnons pas les verges pour nous faire battre. Il a fallu que le CDE demandent à avoir les certificats médicaux pour ceux qui étaient arrêtés trop fréquemment! Et moi qui pensait que le certificat était obligatoire ! Attention ! Je ne suis pas contre la formation, et je ne suis pas en train de dire que nous n'avons pas le droit d'être malades, mais quelques collègues foutent notre travail en l'air par négligence. Nous avons même deux collègues qui sont systématiquement malades ensembles. Du coup, dès que l'on est vraiment malades, le doute pèse sur nous.
Les collègues
systématiquement malades ensembles ont mis leurs enfants dans le privé. Quand j'ai appris ça, j'ai failli tomber.


La question n'est pas de savoir si ce que tu dis est bien ou pas bien, mais de savoir à quoi cela peut servir, que tu le dises.

Cela ne sert à rien de généraliser à cause d'une minorité, et Ruthven l'a très bien exprimé.

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par Libé-Ration le Lun 31 Mai 2010 - 21:12

+1

Libé-Ration
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par littleJulie le Lun 31 Mai 2010 - 21:31

Quand un élève est absent (quelle qu'en soit la raison, valable ou pas), qui est gêné ? pas grand monde. Parfois, même, ça soulage la classe.

Mais quand un prof est absent (quelle qu'en soit la raison, valable ou pas), qui est gêné ? les 25 à 30 élèves que ce prof a à chaque heure de cours.
Si je suis absente un mardi, ce sont 175 élèves et autant de familles qui disent que Mme LittleJulie est (encore) absente.
Alors forcément, ça fait beaucoup.

littleJulie
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par Lornet le Lun 31 Mai 2010 - 23:03

Les élèves n'ont pas l'air gêné. Ils crient dans les couloirs : "Ouais ! Machin il est pas là !!!!" sur l'air de 'On est en finale ! On est en finale !"

Je connais aussi un professeur qui était toujours là alors qu'il était malade et avait de gros problèmes de discipline. Il toussait horriblement. Mais jamais une absence. Les parents voulaient quand même qu'on le vire : c'était le bordel dans ses classes. Mais chaque matin, il était là, et personne ne lui en était reconnaissant.

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par Chocolat le Lun 31 Mai 2010 - 23:07

@Lornet a écrit:Les élèves n'ont pas l'air gêné. Ils crient dans les couloirs : "Ouais ! Machin il est pas là !!!!" sur l'air de 'On est en finale ! On est en finale !"

Je connais aussi un professeur qui était toujours là alors qu'il était malade et avait de gros problèmes de discipline. Il toussait horriblement. Mais jamais une absence. Les parents voulaient quand même qu'on le vire : c'était le bordel dans ses classes. Mais chaque matin, il était là, et personne ne lui en était reconnaissant.


_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par Lornet le Lun 31 Mai 2010 - 23:52

Il avait téléphoné au rectorat : il n'y avait aucun remplaçant disponible dans sa discipline, donc il ne voulait pas s'absenter.

C'est sûr que d'autres dans son cas, après avoir reçu des boulettes, des insultes, s'être fait broyer le téléphone portable par des élèves hilares l'ayant coincé dans une porte, sans compter les préservatifs gonflés comme des ballons de baudruche lancés à travers la classe (véridique), etc. se seraient précipités chez leur médecin traitant pour être arrêtés.

Mais là, non. Et tout ça, pour des prunes.
Alors que tel professeur qui néglige son travail, ne vient pas aux conseils de classe, est souvent absent pour des raisons autres que médicales peut très bien être respecté à la fois par les élèves et par leurs parents.

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par coco le Mar 1 Juin 2010 - 15:45

@Briséis a écrit:Mon collègue est en HG, donc ça ne l'engage à rien.

On ne m'a pas demandé mon avis pour être tuteur et officiellement je ne le suis pas. C'est juste que j'ai trouvé sur internet que mon bahut recevrait un stagiaire de LC, que je suis la prof de LC du lycée... Mon proviseur ne m'a pas répondu.

Après on verra à la rentrée, officiellement je ne sais rien, mais je m'attends au pire.

l'inspection peut tout à fait demander à un prof d'un autre établissement d'être tuteur. Je me suis trouvée dans la même situation que toi (à ceci près que BB2 tarde...) plus question de céder à cette culpabilisation! J'ai dit niet pour l'année prochaine par rejet de ces méthodes abjectes :j'adore mon travail mais pour continuer à le faire correctement, il faut garder des conditions d'exercice décentes. Oui à l'accompagnement des stagiaires si cela est organisé correctement.

coco
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par lene75 le Mar 1 Juin 2010 - 15:51

N'empêche que c'est vrai que c'est de l'arnaque, parce que si tu acceptes tu cautionnes, mais je suis d'accord avec Briséis que si tu refuses, tu te fais doublement couillonner (qu'est-ce que je suis vulgaire en ce moment ) : le stagiaire va forcément te solliciter, et forcément tu vas l'aider et donc finalement cautionner... mais bénévolement en plus.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par Cath le Mar 1 Juin 2010 - 17:16

@lene75 a écrit:N'empêche que c'est vrai que c'est de l'arnaque, parce que si tu acceptes tu cautionnes, mais je suis d'accord avec Briséis que si tu refuses, tu te fais doublement couillonner (qu'est-ce que je suis vulgaire en ce moment ) : le stagiaire va forcément te solliciter, et forcément tu vas l'aider et donc finalement cautionner... mais bénévolement en plus.


Soyons juste: tu l'aideras beaucoup moins que si tu es tuteur! Tu n'auras pas les rapports à faire, ni les réunions, ni les évaluations...Le travail n'est pas comparable.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par Pseudo le Mar 1 Juin 2010 - 17:26

@géraldine a écrit:Nous avons même deux collègues qui sont systématiquement malades ensembles. Du coup, dès que l'on est vraiment malades, le doute pèse sur nous.
Les collègues systématiquement malades ensembles ont mis leurs enfants dans le privé. Quand j'ai appris ça, j'ai failli tomber.

Ah ! ah ! De l'idylle dans l'air ? Les enfants, ils les ont fait ensemble (peut-être même sur le lieu de travail ) ? Sont-ce seulement des balles qui se tirent ? Et est-ce vraiment dans le pied ? J'attends la suite !!!

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par Invité le Mar 1 Juin 2010 - 18:41

moi, quand je n'en peux plus, je m'arrête et je ne culpabilise absolument pas. Non mais franchement, qu'est-ce que ça va changer à la vie des élèves? Faut arrêter! (dans tous les sens du terme)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par Ruthven le Mar 1 Juin 2010 - 18:50

@Pseudo a écrit:
@géraldine a écrit:Nous avons même deux collègues qui sont systématiquement malades ensembles. Du coup, dès que l'on est vraiment malades, le doute pèse sur nous.
Les collègues systématiquement malades ensembles ont mis leurs enfants dans le privé. Quand j'ai appris ça, j'ai failli tomber.


Ah ! ah ! De l'idylle dans l'air ? Les enfants, ils les ont fait ensemble (peut-être même sur le lieu de travail ) ? Sont-ce seulement des balles qui se tirent ? Et est-ce vraiment dans le pied ? J'attends la suite !!!


Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par Invité13 le Mar 1 Juin 2010 - 20:41

@coco a écrit:
@Briséis a écrit:Mon collègue est en HG, donc ça ne l'engage à rien.

On ne m'a pas demandé mon avis pour être tuteur et officiellement je ne le suis pas. C'est juste que j'ai trouvé sur internet que mon bahut recevrait un stagiaire de LC, que je suis la prof de LC du lycée... Mon proviseur ne m'a pas répondu.

Après on verra à la rentrée, officiellement je ne sais rien, mais je m'attends au pire.

l'inspection peut tout à fait demander à un prof d'un autre établissement d'être tuteur. Je me suis trouvée dans la même situation que toi (à ceci près que BB2 tarde...) plus question de céder à cette culpabilisation! J'ai dit niet pour l'année prochaine par rejet de ces méthodes abjectes :j'adore mon travail mais pour continuer à le faire correctement, il faut garder des conditions d'exercice décentes. Oui à l'accompagnement des stagiaires si cela est organisé correctement.

C'est toi qui as raison. La culpabilisation ça marche toujours avec moi. C'est d'ailleurs sans doute pourquoi le topic m'avait fait réagir ainsi. J'ai de plus en plus un sentiment de découragement dans cette profession... Et pourtant dieu sait que j'aime faire cours, c'est tout le reste que je ne supporte plus.

Sur ce, fermons la parenthèse !

Invité13
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par Invité13 le Mar 1 Juin 2010 - 20:50

@lene75 a écrit:N'empêche que c'est vrai que c'est de l'arnaque, parce que si tu acceptes tu cautionnes, mais je suis d'accord avec Bris
éis que si tu refuses, tu te fais doublement couillonner (qu'est-ce que je suis vulgaire en ce moment ) : le stagiaire va forcément te solliciter, et forcément tu vas l'aider et donc finalement cautionner... mais bénévolement en plus.

Ben ouais... tu as raison aussi... ça me déprime encore plus. (Et qu'est-ce qu'on fait lorsqu'on retrouve sa stagiaire en pleurs, comme moi une fois cette année ?)

Faut que j'arrête de lire Néoprofs, ça me plombe (notamment le topic de Ralph avec sa drôle d'idée de lister les incivilités).

Invité13
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par John le Mar 1 Juin 2010 - 20:55

Faut que j'arrête de lire Néoprofs, ça me plombe (notamment le topic de Ralph avec sa drôle d'idée de lister les incivilités).

Ah ben non, c'est pas le but !

Ce qui "plombe", ce n'est pas neoprofs, c'est la situation.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par lene75 le Mar 1 Juin 2010 - 20:59

@John a écrit:
Faut que j'arrête de lire Néoprofs, ça me plombe (notamment le topic de Ralph avec sa drôle d'idée de lister les incivilités).

Ah ben non, c'est pas le but !

Ce qui "plombe", ce n'est pas neoprofs, c'est la situation.

Ouais, moi, ça me rassure de savoir que je ne suis pas la seule...

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par Invité13 le Mar 1 Juin 2010 - 21:02

Je vais aller faire un tour sur le topic "suivi de grossesse": y'a que ça de vrai et d'important !! Crying or Very sad

Invité13
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par Héliandre le Mar 1 Juin 2010 - 21:23

@lene75 a écrit:

Ouais, moi, ça me rassure de savoir que je ne suis pas la seule...
Moi aussi ! J'ai l'impression qu'on fait front, même loin les uns des autres, et la pensée de ça m'aidera demain, je crois.

Héliandre
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par Pseudo le Mar 1 Juin 2010 - 21:29

Je vais aller faire un tour sur le topic "amours en salle des profs", y a que ça de vrai et d'important Wink

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par neo le Mar 1 Juin 2010 - 21:35

@stench a écrit:Je crois que la balle dans le pied, on se la tire plus en acceptant des remplacements internes ou des heures sup en quantité, par exemple
+1 !

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs se tirent les balles dans les pieds

Message par guillaume.ransinan le Mer 2 Juin 2010 - 17:30

Il serait très injuste de tenter d'affirmer qu'une majorité de profs, ou même une grosse minorité sont des tire au flanc ou des gens qui ne sont pas à leur place.
Ca n'empêche pas de s'interroger sur les solutions qu'on pourrait trouver pour limiter les dégâts (si si, une minorité de mauvais profs ou d'élèves fouteurs de merdes peuvent faire des dégâts à grande échelle), sans faire trop pâtir les enseignants responsables.

Je m'attendais plus au vu du titre à voir un début de débat sur l'angélisme, qui a lui au moins le mérite de partir d'un bon sentiment ( et d'être un but louable, dans un monde parfait, ou au moins un idéal à chercher à mettre en place petit à petit). Mais qui finit par causer bien plus de dégats que la minorité de fonctionnaires abusant des failles du système... Et qui est difficile à combattre, comment s'avouer (et surtout avouer aux autres à haute voix) qu'il va falloir être un peu "méchant", inique même d'un certain point de vue, pour remettre de l'ordre, sans tomber dans un autre excès ?

guillaume.ransinan
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum