Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Violet
Bon génie

La lecture analytique, vous et vos élèves

par Violet le Mer 2 Juin 2010 - 14:18
Merci de m'aider à faire le point sur mes pratiques... je me cherche encore.
Quand vous faites une LA en classe :
- donnez-vous un travail de préparation et lequel ?
- partez-vous de toutes les remarques des élèves que vous notez au tableau pour leur faire ensuite trouver les axes ?
- ou bien donnez-vous les axes au départ et à eux de trouver les idées et les exemples ?
- procédez-vous autrement ?

Ah oui, dernière question : faites-vous trouver la problématique en 1ER ou bien trouvez-vous la problématique en fonction des axes, après coup ?
InvitéeHr
Expert

Re: La lecture analytique, vous et vos élèves

par InvitéeHr le Mer 2 Juin 2010 - 14:33
Très bonne idée de topic Violet, perso je rame...
avatar
Violet
Bon génie

Re: La lecture analytique, vous et vos élèves

par Violet le Mer 2 Juin 2010 - 14:35
Moi aussi, alors je varie... mais rien ne me satisfait vraiment pour l'instant... c'est pour cela que je me dis que si nous mutualisions nos pratiques, cela pourrait nous donner des pistes ! (arghhh, je parle presque " l'IUFM " ...Damned ! je suis contaminée !)
avatar
Violet
Bon génie

Re: La lecture analytique, vous et vos élèves

par Violet le Mer 2 Juin 2010 - 15:19
Personne pour se lancer ?
avatar
cath4
Niveau 6

Re: La lecture analytique, vous et vos élèves

par cath4 le Mer 2 Juin 2010 - 15:22
Moi je fais un petit peu tout ce que tu as listé ! au choix, selon mes envies, ma préparation ou l'ambiance de la classe
quand je leur donne un travail préparatoire, je leur demande soit d'élucider les problèmes de sens, soit d'étudier un registre, soit de trouver des axes d'étude

pour la problématique, on en élabore une au départ et on l'affine au besoin en première générale (en STI on essaye de problématiser le parcours de lecture sans le recopier intégralement)
avatar
Raizel
Habitué du forum

Re: La lecture analytique, vous et vos élèves

par Raizel le Mer 2 Juin 2010 - 15:24
Effectivement, c'est un super topic. je ne trouve pas facile d'aborder les LA sans que ça ne devienne mécanique.
Pour le travail de prép, je donne souvent deux ou trois questions centrales qui devraient leur permettre de dégager déjà les grandes idées (mais ça dépend du degré de difficulté du texte)
Prendre toutes les remarques, c'est intéressant aussi, ça permet de comprendre comment on classe, on hiérarchise.
J'ai aussi essayé avec vidéoprojecteur on a travaillé sur le texte pour voir comment procéder au boruillon (couleurs différentes, légendes...)
Sinon en stage (ben y a parfois des trucs intéressants) on avait vu comment travailler en groupe. Donc ça m'arrive de les répartir en groupe de 4 ou 5 avec un rôle pour chaque élève (prendre des notes, restituer oralement, gérer le temps) et de leur demander de me proposer un plan et une pbtique pour un texte. L'un deux (ou deux) doivent alors présenter oralement le résultat du travail que les autres groupes discutent.
Mais bon, je trouve qu'au bout d'un moment, c'est quand même répétitif donc j'attends avec impatience vos suggestions!! (sinon j'ai une collègue qui dicte toujours toutes les explications avec la ponctuation, s'il vous plaît )
avatar
Nell
Bon génie

Re: La lecture analytique, vous et vos élèves

par Nell le Mer 2 Juin 2010 - 15:26
Mes secondes très souvent...ne font pas grand chose
sur les 31 présents (physiquement), 6-8 réguliers participent...
normalement, ils ont déjà pris connaissance du texte et trouvé le thème (voir recherches sur auteur/contexte historique).
En classe, à partir du thème, on s'oriente vers la thèse. On dresse une pbq.
Je leur donne les axes parce que sinon... il nous faudrait une semaine pour chaque!
et on développe ensemble (ou malheureusement, je fais semblant de ne pas voir qu'ils s'en foutent!). Ils font l'intro seuls en revanche en général et on en refait une ensemble.
mais je suis loin d'être une pro en lycée donc je te donne ça pour ce que ça vaut

_________________
Impose ta chance, sers ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront. (R. Char)
avatar
Violet
Bon génie

Re: La lecture analytique, vous et vos élèves

par Violet le Mer 2 Juin 2010 - 15:28
Et comment faites-vous pour leur faire trouver la problématique ? et les axes...
C'est toujours ça mon problème...
Si je les donne, après je m'en sors grosso modo pour leur faire trouver les idées avec des questions mais j'ai du mal à les rendre autonomes.
avatar
Nell
Bon génie

Re: La lecture analytique, vous et vos élèves

par Nell le Mer 2 Juin 2010 - 15:30
@violet a écrit:Et comment faites-vous pour leur faire trouver la problématique ? et les axes...
C'est toujours ça mon problème...
Si je les donne, après je m'en sors grosso modo pour leur faire trouver les idées avec des questions mais j'ai du mal à les rendre autonomes.

quel est l'intérêt du texte? le fil conducteur que l'on retrouve tout du long? pourquoi avoir choisi cet extrait-là, avoir choisi ce "découpage"?
pour les axes... pas de solution...

_________________
Impose ta chance, sers ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront. (R. Char)
avatar
cath4
Niveau 6

Re: La lecture analytique, vous et vos élèves

par cath4 le Mer 2 Juin 2010 - 15:42
Cette année avec ma classe de première S, j'ai tenté une analyse linéaire, phrase à phrase, pour leur faire trouver les axes, cela leur a semblé très laborieux !
Une autre fois, on a travaillé sur le plan d'un élève : j'avais senti qu'il ne tiendrait pas la route, mais je les ai laissés et on a vu comment s'en sortir si au bout de plusieurs heures, ils se rendaient compte que leur plan n'était pas adéquat
Je leur fais aussi une grille en début d'année pour les aider à dégager les idées essentielles du texte :

2/ DÉGAGER DES HYPOTHÈSES DE LECTURE

Faites une première lecture du texte pour dégager ses grandes caractéristiques :


  • que vous apprend le paratexte ?
  • Dans quel contexte a-t-il été créé ?
  • que est le genre du texte ?
  • à quel objet d'étude est-il associé ?
  • quel est son thème principal ?
  • quel registre domine ?
  • quelles sont les visées du texte ?
  • quelle est la situation d'énonciation (qui parle ? À qui ? De quoi ? Quand ? Où ?) ?
  • quelle est la structure du texte ?

soulignez les notions-clés mises en avant par ces premiers repérages : vous venez de dégager vos premières hypothèses de lecture. Une analyse détaillée viendra maintenant les confirmer et les approfondir.
c'est le moment de questionner le texte : formuler une question sur la spécificité de ce texte, son intérêt particulier. Cette question constituera une première ébauche de PROBLÉMATIQUE.
Gilscudder
Niveau 1

Pour aider, si ça peut...

par Gilscudder le Jeu 24 Juin 2010 - 10:59
Prépa : parfois oui, parfois non… Oui qd application (
autre texte similaifre, applic da la même « démarche d’analyse") ;




Rem El : pas tjrs notées, oralement « relancées »
( En quoi ça fait avancer la démarche d’ « interprétation
du txt
» : notion selon moi fond, on peut y revenir…) ;


Svt, 1 synthèse de certains axes, pour 1 peu guider l’
affaire… Je reprends le mot « guide », ou « « scout »(éclaireur) :
le prof doit ne garder « qu’une longueur d’avance", s’il veut que (presque) tt le monde suive… Sinon, autant changer de métier…
Qd tu veux, on en reparle...
Gil
avatar
doctor who
Vénérable

Re: La lecture analytique, vous et vos élèves

par doctor who le Ven 25 Juin 2010 - 12:37
@Raizel a écrit:Effectivement, c'est un super topic. je ne trouve pas facile d'aborder les LA sans que ça ne devienne mécanique.

Je trouve que le problème est vraiment-là.

Avantage d'une approche systématique du texte (chercher les axes) est que cela permet, si la démarche est comprise, de reproduire les méthodes acquises pendant deux ans devant n'importe quel texte. Le problème, c'est que c'est complètement contre-intuitif. Et quelle image cela donne du français !!! Quelque chose de scolaire, sans portée existentielle ou esthétique. Bref, de quoi dégoûter même les amateurs de lecture. Pour les autres, le terme "axe" ne veut rien dire, tant il est purement rhétorique, renvoyant davantage à la division du discours sur le texte qu'au sens et à l'intérêt du texte lui-même.

Il en est de même pour la recherche de registres, d'un élément matériel du fonctionnement du texte (métaphores, champs lexicaux, situation d'énonciation...). On n'étudie pas, on part à la pêche. Je ne dis pas que cet exercice n'a pas de valeur pédagogique, au contraire, mais pas en tant que moyen d'aborder les textes, en tout cas pas tout le temps.

A l'inverse, la question sur l'intérêt du texte me semble bien vague. Celui qui sait lire et est cultivé le verra sans qu'on le lui demande, les autres ne paneront rien de plus, et répondrons, sans doute, dans leur tête si ce n'est ouvertement : "Aucun intérêt."

On sera alors tenté de ne pas avoir de stratégie d'approche systématique, d'adapter son questionnement au texte, à la classe, au moment de la journée ou de l'année. C'est sans doute le moyen le plus sûr d'arriver à faire comprendre un texte. Mais ce moyen est difficilement reproductible par un élève, seul devant sa feuille. Le bac devient un dialogue socratique sans Socrate, où l'élève doit se débrouiller tout seul.

Je suis moi-même très démuni face à cette alternative (mettre en place des méthodes mécaniques ou partir du texte, au risque, soit de dévitaliser l'ananlyse littéraire, soit de la rendre infaisable).



Si j'ai des secondes cette année( cela risque d'être le cas), je vais tenter de mettre les choses en place progressivement. Le but serait de leur permettre d'arriver petit à petit à dire tout seul quelque chose d'intelligent et d'organiser sur un texte donné.

Premier trimestre :
Qu'est-ce qu'interpréter un texte ? Etre plus précis que "l'intérêt" du texte : quel rôle du texte dans l'oeuvre ? quelle réflexion proposée ? quel jugement sur les personnages ? quel effet l'on vise sur le lecteur ? Et au dessus de ces quatres questions (à relier entre elles, dans l'idéal) : pourquoi est-ce beau ? (à mon avis inaccessible avec les élèves qu'on a actuellement).
S'habituer à parvenir à une interprétation partielle d'un élément donné du mécanisme textuel. Répondre à une question par un paragraphe (révision du collège, normalement).
Le style de l'analyse (exercices d'écriture style "Grammaire pour écrire" du Terre des Lettres de Véronique, mais pour les secondes : la substantivation des verbes, le détachement des adjectifs et participes pour densifier la phrase...)
Décrire un texte : faire son résumé, dire les genres auquel il appartient, son époque...

Le reste de l'année :
Trouver soi-même des questions à se poser, à partir de la description initiale du texte (qui doit devenir très rapide).
Début d'organisation d'un discours complexe (regroupement de paragraphes).

Ensuite, je dois encore réfléchir... Mais le but est de parvenir à faire un commentaire seul d'ici la fin de l'année. Je pense en tout cas voir les éléments vrailent rhétoriques (intro, transitions, conclu) assez tard.

Et j'oubliais, chaque séquence donnerait lieu à une "réflexion dissertatoire" plus ou moins informelle, à partir d'une question donnée bien à l'avance.

Bref, je sépare ma semaine en deux : méthodo et cours.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
Mymi
Niveau 5

Re: La lecture analytique, vous et vos élèves

par Mymi le Mer 15 Sep 2010 - 1:11
Bonsoir,
Je vous lis depuis assez longtemps, mais surtout dans la partie collège. Cette année, je suis en lycée.
J'avoue que la préparation de mes lectures analytiques me pose les mêmes problèmes que ceux que vous évoquez ici.
Par exemple, je n'arrive pas à envisager le travail sur le texte sous forme de "questionnaire".
Est-ce une erreur, en terme de "temps" surtout, en 1ère ?
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: La lecture analytique, vous et vos élèves

par Iphigénie le Mer 15 Sep 2010 - 8:37
pendant des années(avant Viala et consorts) et il me semble encore maintenant en classe prép.,la meilleure approche des textes était:
-recherche de l'organisation générale du texte (toujours très révélatrice des intentions de l'auteur)
-étude linéaire des différentes parties ainsi dégagées.
C'était sans doute trop limpide et pas assez en harmonie avec l'usine à gaz de l'EAF?
En tout cas,moi,je procède le plus souvent ainsi....c'est méthodique,analytique et en conclusion synthétique. Very Happy
Gilscudder
Niveau 1

Re: La lecture analytique, vous et vos élèves

par Gilscudder le Mer 15 Sep 2010 - 23:53
Bon, faut déjà 3 mois pour se répondre, on va pas se disputer... Juste ceci : LES es, justement, et EN classe, soit une possibilité de multiples interactions...On peut amener les Es à discuter autour des "axes".. Et j'entends par là les "catégories" qu'évoque le Dr Who... Mais le coup de la beauté inaccessible, je ne marche pas...
avatar
Botticelli
Niveau 6

Re: La lecture analytique, vous et vos élèves

par Botticelli le Ven 17 Sep 2010 - 8:51
Le principal enjeu est l'intéraction avec les élèves , je pense qu'il faut partir de leurs réponses et de leurs hypothèses. Suite aux questions que je prépare, je note leurs hypothèses sur la partie gauche du tableau et avec l'étude du texte et les autres réponses, j'écris à côté de ces hypothèses confirmées ( dans ce cas, je mets l'exemple ou les exemples qui le montrent) ou infirmées avec une autre couleur. Les figures de style relevées et les éléments importants dégagés dans la phase d'interaction sont notées sur la partie centrale avec à côté les effets que cela produit.
Enfin sur la partie de droite, on note des idées de plan que l'on corrige ensemble. Après, je peux leur faire organiser le plan détaillé ou demander de rédiger une partie ( notamment quand on travaille le commentaire en seconde, ce n'est donc pas en début d'année).
Cette pratique est assez imparfaite, il y en a sûrement des meilleures.
avatar
saramea
Habitué du forum

Re: La lecture analytique, vous et vos élèves

par saramea le Ven 17 Sep 2010 - 13:55
Pour moi il n'y a pas 36 000 méthodes... Je ne sais pas analyser un texte sans passer par l'analyse linéaire. 3 colonnes au tableau (citation / procédé / commentaire, effet, interprétation...) que je remplis en couleur. Ce n'est qu'après que la question des axes et de la problématique peut se poser. Pour l'instant, ça marche bien, même si ce n'est pas très varié...
avatar
Hestia
Niveau 10

Re: La lecture analytique, vous et vos élèves

par Hestia le Ven 17 Sep 2010 - 14:05
Je fais aussi parfois (enfin surtout au début) la méthode des 3 colonnes au tableau mais je suis effarée du temps que cela prend et pour les 1re, comment faire?
Donc, je le fais en 2de en début d'année et ensuite c'est prise de notes de ce qui est dit en classe puis reprise de ces notes pour construire une problématique et un plan.
Mymi
Niveau 5

Re: La lecture analytique, vous et vos élèves

par Mymi le Dim 3 Oct 2010 - 20:00
OSCOUR

Une collègue vient de me dire qu'on ne doit pas faire de lecture linéaire selon l'inspection.
Je lui disais que pour l'instant avec les 1ères c'est ce que je trouve de plus simple, car les gamins comprennent qu'ils doivent analyser la structure des phrases par exemple et pas seulement les "thèmes" et le "sens" du texte.
Bon, je fais comme je peux de toute façon, mais avez vous déjà entendu vos IPR dire ça ?

Je n'ose pas commencer mes LA par des questions écrites mais je sens qu'il le faudrait dans certaines classes. Donc, vous allez trouver ça bête, mais je me demande comment vous créer vos questions.
Faites vous des questions de compréhension, de sens comme dans les manuels en 1ère ou préférez-vous l'oral pour cela ?
Demandez-vous de caractériser le texte (genre, mouvement, registre) pour faire apparaitre une hypothèse de lecture ?
Avez vous une "problématique" propre à chacun des textes, ou répondent-ils tous à la problématique de la séquence ?

Vraiment désolée de vous envahir de questions, mais après avoir passé un mois à me poser ces questions, à chercher, à essayer, j'aimerais avoir vos avis Embarassed
Gilscudder
Niveau 1

Re: La lecture analytique, vous et vos élèves

par Gilscudder le Dim 3 Oct 2010 - 20:44
Ne peut-on faire 2 démarches d'analyse : analyse "linéaire"- groupe de vers par gpe de vers, en voyant ce qu'ils ont en commun-ou pas!; analyse "globale", qui tente de préciser les caract de la versification, certains procédés litt ( métaphores, métonymies, antithèses,...), hypothèses sur les significations ( via les champs lexicaux not.) ... Tout cela étant interrompu par la sonnerie, le cours suivant fournit l'occasion de leur faire reformuler les points essentiels de l'analyse...un texte différent permet "d'affiner" la démarche et puis on passe à autre chose,non?
avatar
LNSAG
Habitué du forum

Re: La lecture analytique, vous et vos élèves

par LNSAG le Dim 3 Oct 2010 - 22:43
L'analyse linéaire fonctionne très bien seulement en poésie.
@LNSAG a écrit:Je leur donne toujours des questions préliminaires, celles qui sont dans le manuels si le texte y figure, ou bien simplement deux ou trois questions que je leur propose moi-même, ainsi qu'une petite question de "synthèse" sur leur impression de lecture.
Je commence toujours par celle-ci lors de la mise en commun, ce qui me permet de cerner leur compréhension du texte mais aussi leur intérêt. Ensuite on corrige les autres questions, et à partir de cela, je leur propose un plan de LA.

_________________
« Ce que j'appelle culture, c'est ce fonds de savoirs plus anciens que nous qui sont notre plus grand secours contre les usines à rêve du monde actuel. » A. Malraux
Mymi
Niveau 5

Re: La lecture analytique, vous et vos élèves

par Mymi le Jeu 7 Oct 2010 - 4:59

Dites, en clair, après la phase "préliminaire", vos élèves participent-ils à la réalisation du plan ?
Proposez-vous des plans détaillés ou dictez-vous quelque chose de rédigé (ou donnez-vous des polys tout fait) ?

Etant donné que la phase de recherche permet de déterminer quelques procédés importants que je fais noter, proposer le plan me semble cohérent. Dicter le tout rédigé me fait penser au commentaire, en fait, alors que ma lecture analytique n'en est pas un puisqu'elle n'est pas exhaustive ...
Pourtant, je vois que plusieurs collègues le font ainsi ... alors je ne sais plus!
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: La lecture analytique, vous et vos élèves

par Iphigénie le Jeu 7 Oct 2010 - 7:25
@Mymi a écrit:OSCOUR

Une collègue vient de me dire qu'on ne doit pas faire de lecture linéaire selon l'inspection.
Je lui disais que pour l'instant avec les 1ères c'est ce que je trouve de plus simple, car les gamins comprennent qu'ils doivent analyser la structure des phrases par exemple et pas seulement les "thèmes" et le "sens" du texte.
Bon, je fais comme je peux de toute façon, mais avez vous déjà entendu vos IPR dire ça ?

Je n'ose pas commencer mes LA par des questions écrites mais je sens qu'il le faudrait dans certaines classes. Donc, vous allez trouver ça bête, mais je me demande comment vous créer vos questions.
Faites vous des questions de compréhension, de sens comme dans les manuels en 1ère ou préférez-vous l'oral pour cela ?
Demandez-vous de caractériser le texte (genre, mouvement, registre) pour faire apparaitre une hypothèse de lecture ?
Avez vous une "problématique" propre à chacun des textes, ou répondent-ils tous à la problématique de la séquence ?

Vraiment désolée de vous envahir de questions, mais après avoir passé un mois à me poser ces questions, à chercher, à essayer, j'aimerais avoir vos avis Embarassed


On ne peut en effet que se poser des questions:les IPR sont d'une rigidité extrême pour les professeurs:après avoir juré par la lecture "méthodique" pendant des années (le temps en fait qu'eux-mêmes arrivent à définir ce qu'était le schmilblick,car pendant longtemps ils professaient surtout "ce que ne devait pas être la lecture méthodique" sans jamais dire ce qu'elle était) ils sont passés à la "lecture analytique" avec le même fanatisme de neo-convertis.
Et les IPR sont à l'inverse d'un laxisme total pour les élèves:je résume pour ceux qui n'ont pas lu le rapport de l'eAF dont j'ai donné le lien:pas besoin d'intro,pas besoin d'axe,pas de savoirs précis à attendre,juste des compétences-et justement,les mauvaises notes à l'oral sont dues à l'incompétence des professeurs qui posent les questions.
Il faudrait peut-être revenir simplement à Molière:
"la principale règle et de plaire et de toucher[faire comprendre le texte]:toutes les autres ne sont faites que pour arriver à cette première."
Invité
Invité

Re: La lecture analytique, vous et vos élèves

par Invité le Jeu 7 Oct 2010 - 8:53
...


Dernière édition par Nectarine le Dim 9 Jan 2011 - 10:18, édité 1 fois
avatar
Galadriel29
Neoprof expérimenté

Re: La lecture analytique, vous et vos élèves

par Galadriel29 le Jeu 7 Oct 2010 - 15:12
moi aussi je rame. surtout qu'un collègue m'a dit qu'il ne fallait pas faire dure une LA plus de 2h en 1ere!
je n'en suis qu'à ma 2eme LA! titanic
pour la 1ere LA, un sonnet, je suis partie du questionnaire du manuel, puis analyse vers par vers, puis problématique et plan.
Pour le 2eme texte, un poème en prose, 1eres questions de repérage: thème, impressions, genre,.., puis je les ai laissé 15min plancher sur le texte, mise en commun, problématiques, et là je leur ai donné un poly avec un plan et des cases à remplir, je verrai ce que ca va donner.
mais je trouve cela compliqué car pour bcp ils ne voient rien, quand je donne une interprétation ils contestent (mais comment on sait que c'est ça qu'il a voulu dire?).
Et puis comment varier les approches?
Est il souhaitable de faire une partie du commentaire de manière "magistrale"?: les laisser chercher un peu, puis donner le reste.
bref, je rame!
Contenu sponsorisé

Re: La lecture analytique, vous et vos élèves

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum