Pétition des profs de lettres pour retirer de Gaulle en TL

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Pétition des profs de lettres pour retirer de Gaulle en TL

Message par Ruthven le Ven 4 Juin 2010 - 12:42

@doctor who a écrit:
marquisedemerteuil a écrit:Oui, en effet. Mais Aragon ne sera pas récupéré comme Guy Moquet, et son communisme dans les yeux d'Elsa qu'on avait eu en TL n'est pas le thème premier du recueil.

Sinon, la question c'est bien la qualité littéraire de l'oeuvre de De gaulle.

Pas seulement. C'est plus particulièrement son importance dans l'histoire littéraire et la place qu'on lui donne dans la constitution d'une culture littéraire chez les terminales L.

Il y aurait un travail intéressant à faire dans une perspective diachronique sur la rhétorique militaire. Si vous avez des références (autres que Thucycide et César), je suis preneur, j'ignore totalement la question ; j'ai bien envie de faire mon cours sur l'histoire à partir de cela en complément du cours de lettres en L.


Dernière édition par Ruthven le Ven 4 Juin 2010 - 12:43, édité 1 fois

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition des profs de lettres pour retirer de Gaulle en TL

Message par John le Ven 4 Juin 2010 - 12:43

Ce n'est pas De Gaulle qui est gênant dans le programme, c'est quand même le grand déséquilibre avec trois oeuvres du XXème alors que la culture classique fait défaut aux élèves.
Oui, je suis d'accord sur ce point. Il faudra donner des extraits de mémoires antiques et modernes pour établir des perspectives.

Ce serait parmi les premier édités en Pléiade totalement nul littérairement, non ?
Non ! Mais je refuse de donner un nom ! Very Happy

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition des profs de lettres pour retirer de Gaulle en TL

Message par Miguel le Ven 4 Juin 2010 - 12:46

@John a écrit:
Non ! Mais je refuse de donner un nom ! Very Happy

Je suis conscient de la provocation... j'attends un nom ! lol!

_________________
"Puisque ces mystères me dépassent, feignons d'en être les organisateurs", Cocteau, Les Mariés de la Tour Eiffel.

Miguel
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition des profs de lettres pour retirer de Gaulle en TL

Message par Carabas le Ven 4 Juin 2010 - 12:48

@John a écrit:
Ce n'est pas De Gaulle qui est gênant dans le programme, c'est quand même le grand déséquilibre avec trois oeuvres du XXème alors que la culture classique fait défaut aux élèves.
Oui, je suis d'accord sur ce point. Il faudra donner des extraits de mémoires antiques et modernes pour établir des perspectives.

Tout à fait d'accord.
Et puis, il y a quand même d'autres priorités que d'étudier De Gaulle.

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition des profs de lettres pour retirer de Gaulle en TL

Message par doctor who le Ven 4 Juin 2010 - 12:57

@Ruthven a écrit:
@doctor who a écrit:
marquisedemerteuil a écrit:Oui, en effet. Mais Aragon ne sera pas récupéré comme Guy Moquet, et son communisme dans les yeux d'Elsa qu'on avait eu en TL n'est pas le thème premier du recueil.

Sinon, la question c'est bien la qualité littéraire de l'oeuvre de De gaulle.

Pas seulement. C'est plus particulièrement son importance dans l'histoire littéraire et la place qu'on lui donne dans la constitution d'une culture littéraire chez les terminales L.

Il y aurait un travail intéressant à faire dans une perspective diachronique sur la rhétorique militaire. Si vous avez des références (autres que Thucycide et César), je suis preneur, j'ignore totalement la question ; j'ai bien envie de faire mon cours sur l'histoire à partir de cela en complément du cours de lettres en L.

C'est sans doute ce qui peut sauver les quelques mois de l'année passés à étudier De Gaulle, en plus de l'intérêt historique (qui existe, tout de même) : rameuter les César, Napoléon, Louis XIV, Richelieu mais aussi les Cardinal de retz, Chateaubriand... Nos TL, si bons lecteurs et friands de gros pavés à dévorer vont se régaler.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition des profs de lettres pour retirer de Gaulle en TL

Message par Iphigénie le Ven 4 Juin 2010 - 13:23

Je n'associe pas De Gaulle et l"UMP,s'il vous plaît.Je dis que la référence à De Gaulle est néanmoins encore constante chez nos hommes politiques,et plus particulièrement de droite.D'ailleurs le débat ne serait pas aussi important si le personnage politique de De Gaulle n'était pas encore si présent(à tort ou à raison)Que je sache,on n'entend pas aussi souvent parler d'Aragon ou Césaire comme références de nos politiques....C'est le même coup que la lettre de Guy Mocquet effectivement.(et il n'est pas à l'UMP,lui!)Je suis convaincue que le coeur du problème c'est cette confusion des genres(littérature et histoire)qui est d'ailleurs aussi au coeur de la réforme du lycée.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition des profs de lettres pour retirer de Gaulle en TL

Message par John le Ven 4 Juin 2010 - 13:26

Mais enfin le thème est : "littérature et débat d'idées" Shocked

Ca n'a rien de choquant en soi qu'il y ait de Gaulle.

La seule erreur, à mon sens, ça a été de choisir de mettre deux oeuvres du 20e pour remplacer les Liaisons et les Pensées.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition des profs de lettres pour retirer de Gaulle en TL

Message par doctor who le Ven 4 Juin 2010 - 13:33

@John a écrit:
Ca n'a rien de choquant en soi qu'il y ait de Gaulle.

Ce n'est pas choquant. C'est peu utile et peu efficace.

@John a écrit:La seule erreur, à mon sens, ça a été de choisir de mettre deux oeuvres du 20e pour remplacer les Liaisons et les Pensées.
C'est une erreur, certes. Encore un problème d'utilité et d'efficacité des programmes. Et je pense que les programmes ne sont pas une question accessoire et méritent qu'une pétition ou un mouvement de protestation les mettent au centre des débats sur l'éducation. Si seulement c'était le cas pour les autres niveaux!!!

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition des profs de lettres pour retirer de Gaulle en TL

Message par nuages le Ven 4 Juin 2010 - 14:38

Je ne veux pas relancer cette polémique car c'est inutile à présent . Je fais partie du collectif d'enseignants qui a lancé la pétition au moment opportun et j'admire ceux de ce collectif qui se battent encore. Pour ma part je m'inclinerai, à contre coeur, je redemande des TL parce que j'aime travailler la littérature, même si peu d'élèves de cette série sont encore de vrais littéraires, j'étudierai le mieux possible et sans mauvais esprit Les Mémoires pour préparer consciencieusement les élèves au bac . J'ai déjà simplement dit ici que le choix de cette oeuvre ne me semblait pas prioritaire dans la mesure où il n' y a que 4 oeuvres au programme et que les élèves ne connaissent pas les écrivains majeurs de la littérature française (mes TL n'ont jamais lu Flaubert, ni Stendhal, ni Proust etc..) . De Gaulle ne marque pas non plus l'histoire littéraire du XXème siècle par un style innovant, à l'inverse de Beckett qui a vraiment renouvelé le théâtre . Les écrits du Général ont avant tout un grand intérêt historique. Le programme Homère-Beckett- de Gaulle- Quignard ne me semble pas représentatif de la diversité des courants littéraires , alors que les programmes de TL l'ont toujours été (cette année: Homère- Pascal- Laclos- Beckett)

merci à ceux qui ont compris la déception exprimée par certains professeurs de TL

nuages
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition des profs de lettres pour retirer de Gaulle en TL

Message par Miguel le Ven 4 Juin 2010 - 14:42

@nuages a écrit:Je ne veux pas relancer cette polémique car c'est inutile à présent . Je fais partie du collectif d'enseignants qui a lancé la pétition au moment opportun et j'admire ceux de ce collectif qui se battent encore. Pour ma part je m'inclinerai, à contre coeur, je redemande des TL parce que j'aime travailler la littérature, même si peu d'élèves de cette série sont encore de vrais littéraires, j'étudierai le mieux possible et sans mauvais esprit Les Mémoires pour préparer consciencieusement les élèves au bac . J'ai déjà simplement dit ici que le choix de cette oeuvre ne me semblait pas prioritaire dans la mesure où il n' y a que 4 oeuvres au programme et que les élèves ne connaissent pas les écrivains majeurs de la littérature française (mes TL n'ont jamais lu Flaubert, ni Stendhal, ni Proust etc..) . De Gaulle ne marque pas non plus l'histoire littéraire du XXème siècle par un style innovant, à l'inverse de Beckett qui a vraiment renouvelé le théâtre . Les écrits du Général ont avant tout un grand intérêt historique. Le programme Homère-Beckett- de Gaulle- Quignard ne me semble pas représentatif de la diversité des courants littéraires , alors que les programmes de TL l'ont toujours été (cette année: Homère- Pascal- Laclos- Beckett)

merci à ceux qui ont compris la déception exprimée par certains professeurs de TL

Ces arguments me semblent beaucoup plus recevables que de dire on n'étudiera pas de Gaulle parce qu'il est de droite !
Je peux même y souscrire.

_________________
"Puisque ces mystères me dépassent, feignons d'en être les organisateurs", Cocteau, Les Mariés de la Tour Eiffel.

Miguel
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition des profs de lettres pour retirer de Gaulle en TL

Message par Violet le Ven 4 Juin 2010 - 14:43

Tout à fait. Nuages a eu les mots justes.

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition des profs de lettres pour retirer de Gaulle en TL

Message par Carabas le Ven 4 Juin 2010 - 15:18

@Miguel a écrit:
@nuages a écrit:Je ne veux pas relancer cette polémique car c'est inutile à présent . Je fais partie du collectif d'enseignants qui a lancé la pétition au moment opportun et j'admire ceux de ce collectif qui se battent encore. Pour ma part je m'inclinerai, à contre coeur, je redemande des TL parce que j'aime travailler la littérature, même si peu d'élèves de cette série sont encore de vrais littéraires, j'étudierai le mieux possible et sans mauvais esprit Les Mémoires pour préparer consciencieusement les élèves au bac . J'ai déjà simplement dit ici que le choix de cette oeuvre ne me semblait pas prioritaire dans la mesure où il n' y a que 4 oeuvres au programme et que les élèves ne connaissent pas les écrivains majeurs de la littérature française (mes TL n'ont jamais lu Flaubert, ni Stendhal, ni Proust etc..) . De Gaulle ne marque pas non plus l'histoire littéraire du XXème siècle par un style innovant, à l'inverse de Beckett qui a vraiment renouvelé le théâtre . Les écrits du Général ont avant tout un grand intérêt historique. Le programme Homère-Beckett- de Gaulle- Quignard ne me semble pas représentatif de la diversité des courants littéraires , alors que les programmes de TL l'ont toujours été (cette année: Homère- Pascal- Laclos- Beckett)

merci à ceux qui ont compris la déception exprimée par certains professeurs de TL

Ces arguments me semblent beaucoup plus recevables que de dire on n'étudiera pas de Gaulle parce qu'il est de droite !
Je peux même y souscrire.
Ce sont ces arguments-là que j'ai le plus vus/lus, et non ceux politiques.

Il me semble qu'on étudie beaucoup Céline sans arrière-pensée, non?

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition des profs de lettres pour retirer de Gaulle en TL

Message par Iphigénie le Ven 4 Juin 2010 - 16:43

"Il me semble qu'on étudie beaucoup Céline sans arrière-pensée, non?"

oui,bien sûr ,mais le Céline que l'on étudie c'est celui du Voyage,pas celui des pamphlets.(mutatis mutandis,oeuf corse)
Enfin,je veux bien que l'on ne raisonne pas ici en terme politique,mais vous pensez vraiment que ce choix soit neutre?
C'est peut_être affaire de génération,mais pour moi ça restera un choix qui me choque(autant que si on avait imposé Sartre à l'EAF de juin 68......)
En tout cas bravo pour ceux qui ont réagi tout de suite,par leur pétition.Pourquoi sort_elle maintenant?(c'est peut_être politique?)
En tout état de cause,oui,nous travaillerons le plus honnêtement possible si ce programme reste en l'état,mais c'était important de dire ô combien il y avait d'autres priorités en littérature...
Pour relancer le débat,pourrait_on m'expliquer pourquoi c'est le tome 3 qui a été choisi?Tant qu'à faire,"la figure du 18 juin" était moins contestable,non?et tout autant "débat d'idées" que les difficultés de la Libération?

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition des profs de lettres pour retirer de Gaulle en TL

Message par John le Ven 4 Juin 2010 - 17:52

Pourquoi sort_elle maintenant?(c'est peut_être politique?)

On est en juin 2010, c'est le défilé des célébrations.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition des profs de lettres pour retirer de Gaulle en TL

Message par Lornet le Ven 4 Juin 2010 - 18:08

Personne ne s'insurge contre Quignard ?

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition des profs de lettres pour retirer de Gaulle en TL

Message par nuages le Ven 4 Juin 2010 - 23:24

Si, à l'origine certains membres du collectif voulaient aussi s'insurger contre Quignard qui n'est pas un écrivain majeur du XXème et qui a participé lui-même à la mise en images assez classique de son livre par Corneau (un très beau film mais pas une vraie réécriture) . Mais on voulait aussi s'insurger contre la réduction de 4h à 2h de littérature en TL à partir de 2012. Cela aurait été s'insurger contre trop de choses pour rester crédibles et ne pas se disperser... Les échos actuellement donnés dans la presse à cette pétition sont hélas bien tardifs et un peu confus...

nuages
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition des profs de lettres pour retirer de Gaulle en TL

Message par John le Sam 5 Juin 2010 - 0:45

Mouhahahaha,

Voilà ce qu'écrit l'Uni au sujet de la pétition contre de Gaulle :

http://unidijon.com/actus/politique/politique-nationale/397-peut-on-accepter-que-de-gaulle-soit-banni-de-lenseignement-francais-.html

L’homme qui, par deux fois, a restauré les institutions et les libertés dans notre pays sera-t-il interdit de séjour dans l’enseignement français ?

Alors que les Mémoires de guerre avait été inscrit au programme du baccalauréat 2011, le SNES principal syndicat de gauche du secondaire, avait protesté contre cette inscription. Un collectif de professeurs proche de ce syndicat, et d’ailleurs non désavoué par lui, est allé jusqu’à lancer une pétition pour exiger du ministre de l’éducation nationale, Luc Chatel, qu’il retire en effet ce texte du programme du baccalauréat.

L’initiative en elle-même serait grotesque, mais elle apparait comme franchement odieuse et scandaleuse quand on se souvient que les professeurs de gauche ont endoctriné sans retenue dans le marxisme de nombreuses générations d’élèves et que beaucoup n’hésitent pas à faire étudier en classe des produits de la sous-culture qui se distinguent par leur indigence formelle et par leur haine affichée de la France, alors que les Mémoires du général de Gaulle, qui ont fait l’objet d’une édition savante dans la prestigieuse collection de la Pléiade, sont reconnus comme un des chefs-d’œuvre de la littérature mémorialiste.

L’UNI qui à la différence de la gauche éducative refuse de laisser l’enseignement littéraire enfermé dans les mêmes « références » a lancé une pétition demandant instamment à Monsieur le ministre de l’éducation nationale de ne pas céder aux pressions qui s’exercent sur lui et de maintenir les Mémoires de guerre du général de Gaulle au programme du Baccalauréat 2011.

Retrouvez la pétition sur le site de l’UNI : http://www.uni.asso.fr

Ils n'ont rien compris, ces pitres !

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition des profs de lettres pour retirer de Gaulle en TL

Message par Iphigénie le Sam 5 Juin 2010 - 9:25

ouè,comme quoi,rien à voir avec le politique,cette histoire!(on entend grincer les dentiers,comme dirait Gainsbourg)

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition des profs de lettres pour retirer de Gaulle en TL

Message par Iphigénie le Sam 5 Juin 2010 - 9:52

Vidéos correspondant à férré les chiens


Leo ferre - Le Chien (live)
6 min - 10 août 2007
www.youtube.com

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition des profs de lettres pour retirer de Gaulle en TL

Message par Iphigénie le Sam 5 Juin 2010 - 9:55


Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition des profs de lettres pour retirer de Gaulle en TL

Message par Carabas le Sam 5 Juin 2010 - 9:58

Z'en tiennent une couche, à l'UNI.

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition des profs de lettres pour retirer de Gaulle en TL

Message par John le Sam 5 Juin 2010 - 21:39

De mieux en mieux : voici maintenant le Snes rebaptisé Syndicat national de l'Enseignement supérieur, et initiateur d'une pétition protestataire ! C'est le téléphone arabe ! Ca devient n'importe quoi ! Sans compter que l'article comporte des fautes d'orthographe ou de grammaire, et que le seul syndicat interrogé est le SIAES.

http://www.francesoir.fr/culture-litterature/de-gaulle-doit-il-etre-etudie-en-litterature

Contexte. Une décision prise par cinq inspecteurs nationaux et régionaux de l'Education nationale à la fin 2009 et entérinée début 2010 est sujette, ces derniers jours et après des mois de polémiques, à une pétition protestataire de la part du Syndicat national de l’enseignement supérieur.

Les membres du syndicat, classé à gauche, refusent de « transmettre des opinions politiques » du 3e tome des Mémoires de guerre de De Gaulle. Choisi pour la partie « littérature et débat d'idées » en cours de lettres en terminale L, ce tome susciterait davantage, selon le syndicat, le travail des professeurs d'histoire que de lettres. Sous la signature de Claude Jaëcklé-Plunian, agrégée de lettres, il est écrit : « proposer de Gaulle aux élèves est tout bonnement une négation de notre discipline ».

L' agrégée de lettres du SNES ajoute : « Nul ne songe à discuter l'importance historique de l'écrit de De Gaulle : la valeur du témoignage est à proportion de celle de témoin. Mais enfin, de quoi parlons-nous ? De littérature ou d'histoire? Nous sommes professeurs de lettres. Avons-nous les moyens, est-ce notre métier, de discuter une source historique ? D'en dégager le souffle de propagande mobilisateur de conscience nationale ? »

« Une œuvre littéraire suppose un certain recul »

En matière d'un éventuel manque de recul historique, soulevé par le syndicat, pour traiter d'une œuvre qui relate les tribulations du Général au cours de la période 1944-46, la commission met en avant que la période historique en question est étudiée par les élèves de première.

Dans l'Académie d'Aix Marseille, le Syndicat Indépendant Académique de l'enseignement secondaire (SIAES) n'a pas de « position arrêtée » sur ce sujet. Mais le caractère « polémique politicienne » de la pétition du SNES est « évident » bien qu'on leur reconnaisse « la légitimité de se demander s'il n'y avait pas d'autres œuvres à étudier ? ».

Le trésorier du SIAES, Jean-Baptiste Verneuil, insiste, lui, sur le fait qu'il « ne faut pas mélanger littérature politique et littérature politicienne » alors qu'il existe des sujets « encore brûlants comme la Guerre d'Algérie en France ».

Polémique partisane

La pétition du SNES arrive évidemment dans un contexte de vives protestations plus large contre la réforme scolaire prévue par le gouvernement à la rentrée prochaine. De ce fait, plusieurs écrivains dénonce un caractère partisan dans cette polémique. Certains se sont par exemple réunis pour écrire une tribune qui décerne un « bonnet d'âne au SNES ».

Cependant, Marie-Françoise Labit, professeur de lettres en lycée depuis 32 ans, et commissaire paritaire au rectorat pour le SIAES rapproche également cette décision des inspecteurs de l'Education nationale à la prochaine réforme des lycées. Elle évoque notamment les modules interdisciplinaires que la réforme prévoit de mettre en place à la rentrée en seconde, tel celui intitulé « littérature et société ».

« Personne ne sait vraiment à quoi s'en tenir au sujet de ces modules mais ils sont voulus dans le cadre d'une nouvelle pédagogie qui veut que l'élève découvre tout par lui-même avec une ouverture d'esprit 'plus large' », explique-t-elle.

En ce qui concerne le mélange histoire et littérature décrié par le SNES. Elle rappelle qu'il « ne sera pas le premier à voir ses mémoires politiques et historiques étudiées en lettres » en faisant référence aux Mémoires d'outre-tombe de Chateaubriand. Mais elle est aussi consciente qu'il soit « difficile » de travailler sur une « œuvre politique » qui traite d'une partie de l'Histoire du XXe siècle car l'étude d'une œuvre littéraire « suppose un certain recul ». Cependant, elle argue aussi qu'une « même polémique » aurait pu naître lorsque Marx a été enseigné en classe préparatoire.

« Un grief politique ne peut remettre en question la valeur littéraire d'un texte »

La position politique de l'œuvre est le principal grief reproché par le SNES en tant que questionnement sur sa pertinence littéraire mais la représentante du SIAES défend l'idée que « tout peut heurter dans n'importe quelle conscience » et qu'un « grief politique ne peut remettre en question la valeur littéraire d'un texte ».

« Certains peuvent ne pas y trouver leur compte en matière de littérature puriste et esthétique certes, mais sa conviction profonde, son ampleur et son souffle sont une qualité d'écriture », affirme-t-elle en se souvenant d'élèves de STG (Sciences et Technologies de la Gestion) « touchés » par un groupement de poèmes sur la Résistance de Paul Eluard et Louis Aragon entres autres.

Suite à leurs lectures, un élève lui aurait fait part de cette phrase : « On sent que ce n'est pas écrit pour être beau ».

Reste à savoir si, dans les écrits de l'ancien Général et ancien homme politique, les élèves de terminal littéraire sauront faire la différence entre l'ouverture à différentes personnalités et convictions qu'offre la littérature et entre le caractère politique des actes de De Gaulle ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition des profs de lettres pour retirer de Gaulle en TL

Message par Reine Margot le Dim 6 Juin 2010 - 9:26

Non, ce n'est pas le SNES mais le SNESUP, le syndicat du supérieur, également FSU (secrétaire général Jean Fabbri)

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition des profs de lettres pour retirer de Gaulle en TL

Message par Daphné le Dim 6 Juin 2010 - 9:35

@John a écrit:De mieux en mieux : voici maintenant le Snes rebaptisé Syndicat national de l'Enseignement supérieur, et initiateur d'une pétition protestataire ! C'est le téléphone arabe ! Ca devient n'importe quoi ! Sans compter que l'article comporte des fautes d'orthographe ou de grammaire, et que le seul syndicat interrogé est le SIAES.

Dans l'Académie d'Aix Marseille, le Syndicat Indépendant Académique de l'enseignement secondaire (SIAES) n'a pas de « position arrêtée » sur ce sujet. Mais le caractère « polémique politicienne » de la pétition du SNES est « évident » bien qu'on leur reconnaisse « la légitimité de se demander s'il n'y avait pas d'autres œuvres à étudier ? ».

Le trésorier du SIAES, Jean-Baptiste Verneuil, insiste, lui, sur le fait qu'il « ne faut pas mélanger littérature politique et littérature politicienne » alors qu'il existe des sujets « encore brûlants comme la Guerre d'Algérie en France ».


Cependant, Marie-Françoise Labit, professeur de lettres en lycée depuis 32 ans, et commissaire paritaire au rectorat pour le SIAES rapproche également cette décision des inspecteurs de l'Education nationale à la prochaine réforme des lycées. Elle évoque notamment les modules interdisciplinaires que la réforme prévoit de mettre en place à la rentrée en seconde, tel celui intitulé « littérature et société ».

« Personne ne sait vraiment à quoi s'en tenir au sujet de ces modules mais ils sont voulus dans le cadre d'une nouvelle pédagogie qui veut que l'élève découvre tout par lui-même avec une ouverture d'esprit 'plus large' », explique-t-elle.

En ce qui concerne le mélange histoire et littérature décrié par le SNES. Elle rappelle qu'il « ne sera pas le premier à voir ses mémoires politiques et historiques étudiées en lettres » en faisant référence aux Mémoires d'outre-tombe de Chateaubriand. Mais elle est aussi consciente qu'il soit « difficile » de travailler sur une « œuvre politique » qui traite d'une partie de l'Histoire du XXe siècle car l'étude d'une œuvre littéraire « suppose un certain recul ». Cependant, elle argue aussi qu'une « même polémique » aurait pu naître lorsque Marx a été enseigné en classe préparatoire.

La position politique de l'œuvre est le principal grief reproché par le SNES en tant que questionnement sur sa pertinence littéraire mais la représentante du SIAES défend l'idée que « tout peut heurter dans n'importe quelle conscience » et qu'un « grief politique ne peut remettre en question la valeur littéraire d'un texte »

C'est vrai que ce syndicat est trèèèèèès représentatif surtout son trésorier qui n'est pas prof de lettres

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition des profs de lettres pour retirer de Gaulle en TL

Message par Iphigénie le Dim 6 Juin 2010 - 10:52

Toutes ces réactions me confirment dans ma conviction....
La mise au programme des Mémoires n'est pas neutre.Non seulement poltiquement mais surtout,c'est le coeur de ce qui nous importe,scolairement parlant.Ce n'est pas un hasard si trois des oeuvres au programme appartiennent à la littérature contemporaine(De Gaulle Quignard,même combat).Cela participe d'un profond chngement de la conception même de notre enseignement.

La littérature en tant que telle n'intéresserait plus personne.
Voir La Princesse de Clèves,voir aussi la réforme sur l'oral de français au concours des ENS (extrait du courrier envoyé parpar Cécilia Suzzoni, vice-présidente de l'APFLA-CPL, aux professeurs de l'ENS-LSH au sujet de la réforme en cours portant sur l'oral de français et la nouvelle épreuve de culture générale:

"Je suis peut-être davantage étonnée, j’oserais dire un peu consternée, par la philosophie plus générale qui inspire ce projet de réforme. Vous prétendez d’une part le défendre au nom d’une « modernité » qui serait susceptible de rendre l’option plus « attractive » face à ces options concurrentielles que sont les Arts du spectacle, les Arts plastiques, le Cinéma, la Musique. J’avoue ne pas comprendre ce raisonnement qui consisterait à faire basculer Montaigne, pour ne citer que lui, du côté des « œuvres du passé », étude d’un passé qui, dites –vous, serait paradoxale pour « une épreuve spécifique de Lettres modernes » !!! Je ne sais pas quelle idée vous vous faites de la modernité, mais il me semble, si l’on s’en tient à cet exemple de Montaigne (ou Cervantès ou Shakespeare, puisque vous parlez de littérature européenne), que c’est bien cet auteur qui serait le plus à même d’initier des optionnaires de lettres modernes à une modernité littéraire, comme l’attestent, de fait, les ouvrages critiques qui lui sont consacrés par ceux-là mêmes qui se trouvent de plain pied avec la modernité. Et prétendre de surcroît, et pour finir, que cette « modernisation » serait « véritablement en accord avec l’évolution actuelle des études littéraires » me paraît on ne peut plus mystérieux : de quelle « évolution » s’agit-il ? Nous aurait-il échappé, dans le paysage critique contemporain, un ouvrage important de théorie littéraire, une somme, qui autorise le jury de lettres modernes à des conclusions aussi hâtives ? J’ajoute que très curieusement, ce même jury prend pour exemple ces options concurrentielles qui, elles, « affichent clairement leur dimension artistique » : pourquoi alors ne pas en faire autant, et afficher nous aussi notre dimension littéraire, qui ne sort pas grandie de se négocier en termes de plus ou moins grande proximité avec « les aspects les plus modernes de la littérature ». Est-ce bien la peine de faire lire à nos étudiants, Gérard Genette, Jean Starobinski, Antoine Compagnon, Michel Charles, si l’on doit pour finir défendre une vision aussi naÏvement moderniste de la littérature ?"...

Et de fait cela rejoint l'idéologie de la réforme du lycée qui pousse de plus en plus à la confusion des disciplines et l'intrusion y compris dans le domaine de l'histoire de la "contemporéanité":pour donner un exemple,étudier le citoyen romain d'après l'édit de Caracalla(extension de la citoyenneté romaine aux hommes libres de tout l'empire),qui comme on le sait(?...) ,est tout à fait central dans l'histoire de Rome,qu'il permet à coup sûr ,de résumer(je devrais dire:de réduire)...

Dernier élément,je trouve très ennuyeux cette révérence obligatoire,y compris de ceux qui s'insurgent contre le programme,devant le style du Général;comme s'il était inconcevable de mettre en question son écriture(ce qui devrait pourtant être le propre d'une oeuvre véritablement littéraire)Ici,il est entendu que nul ne conteste l'écriture très classique du Général,alors même que tout le monde y va à souligner le manque d'originalité:on dirait-au choix-du Bossuet,du Michelet,du Claudel, etc etc:obligation de révérer.Ca aussi c'est ennuyeux.
Cela dit,nos élèves ne pourront que le trouver profondément original,dans l'ignorance radicale jusqu'au nom même,des écrivains sus-cités....

Je suis désolée de la longueur et l'insistance de mon intervention,mais je suis convaincue que l'on est à un tournant d'une extrême conséquence.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition des profs de lettres pour retirer de Gaulle en TL

Message par Karine B. le Dim 6 Juin 2010 - 16:25


_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum