Consternée par mes cours

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Consternée par mes cours

Message par mel93 le Ven 4 Juin 2010 - 0:41

Ça me semble un peu long comme fable pour des 6e.

mel93
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Consternée par mes cours

Message par Zarko le Ven 4 Juin 2010 - 0:47

@mel93 a écrit:Ça me semble un peu long comme fable pour des 6e.
Celles citées ? Certainement pas ...après il y a forcément un aspect motivation ...Mais bon, chaque classe est différente et se révèle pourrie ou...assez extraordinaire. veneration...Il en existe encore. Rolling Eyes

_________________
Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort. (Gandhi)
La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. (Albert Einstein)

Tout ce qui ne tue pas rend plus fort...ou bien très malade ! (Nietzsche...et moi, mais pas malade !)

Zarko
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Consternée par mes cours

Message par moon le Ven 4 Juin 2010 - 5:47

@Mada Mouette a écrit:
Pour le reste de ton post, je fais plus comme toi, je me concentre sur les textes. Je donne bcp d'infos autour, mais à voix haute, comme des anecdotes.
Anecdotes et connaissances retenues de mes études, de mes lectures, de ce que j'entends à la radio...

+1.

Ne te torture pas hopopop! Tu fais ton métier et c'est déjà énorme! Les élèves ont tellement de mal avec les textes, alors ce que tu fais c'est l'essentiel...et puis quand on a des classes difficiles, difficile de faire le reste quand on voit la masse de travail "de base" à accomplire avec eux (et qui a déjà été accomplie avant au primaire, et le sera encore après).
Comme Mada Mouette, je me repose sur mes lectures perso (plaisir, pas de théorie), de ce que j'entends à la radio (merci france c... le matin dans la voiture) de mes études lointaines ou autre ( voyages). Quand j'ai un doute, je file sur internet ou dans un dico au moment de préparer mes séances.
Les trois-quart de ce qu'on pourrait appeler "culture", je le donne à l'oral, quand la réflexion me vient en tête. Prend qui veut.
Après, si tu veux approfondir, les nouveaux manuels ont beaucoup travaillé là-dessus cette année. J'utilise pas mal "terre des lettres", ils ont au début de chaque chapitre une double page d'histoire culturelle.En général, je démarre mon chapitre avec ça. Je note au tableau le titre du chapitre, je demande aux élèves tout ce qu'ils savent là-dessus, on note dans un coin du tableau, et ensuite documents + questionnaire + trace sous forme de leçon. Au contrôle final ils ont des questions de cours.

moon
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Consternée par mes cours

Message par Amaliah le Ven 4 Juin 2010 - 8:54

Pour la fable, j'ai donné à apprendre cette année "La Cigale et la fourmi", " Le Laboureur et ses enfants", "Le Loup et l'agneau" et "Heureux qui comme Ulysse". C'est le dernier qui a été le plus difficile pour eux en fait!
D'ailleurs j'ai un élève qui s'est trompé et a appris par coeur "Le Cochet, le chat et le souriceau" qui est extrêmement long: les élèves ont halluciné (et moi aussi!).

Sinon pour tes interrogations, je comprends tout à fait ce que tu veux dire Hophophop et j'ai moi aussi à coeur de leur apporter cette culture dont tu parles sans toujours y arriver! Je lis beaucoup de choses quand je prépare un cours en général: pour la séquence sur Ulysse, j'ai réouvert tous les manuels de 6° que j'avais (histoire de voir si je ne passais pas à côté de quelque chose!), puis j'ai cherché sur Internet des cours de Terminale vu que c'est au programme et enfin j'ai comparé mes textes dans diverses traductions! Mais en fait j'adore ce boulot de préparation! Very Happy

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Consternée par mes cours

Message par hophophop le Ven 4 Juin 2010 - 13:57

Le pire, c'est que j'aime aussi cette partie du boulot, c'est clair... mais je ne fais que le minimum vital par manque de temps (je dois être lente, j'ai l'impression de manque de temps pour tout en fait), et c'est un peu pour ça que je me demandais si vous aviez des "sources" un peu systématiques dans lesquelle chercher.

hophophop
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Consternée par mes cours

Message par Jean-François le Mar 8 Juin 2010 - 12:48

Question bête : ça les intéresse ces compléments culturels ?

Jean-François
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Consternée par mes cours

Message par Serge le Mar 8 Juin 2010 - 15:37

@Jean-François a écrit:Question bête : ça les intéresse ces compléments culturels ?

Ben, je dirais que c'est surtout à nous à les y intéresser

Cela ne marche pas à tous les coups ni pour tous, mais quand même, la culture les intéresse généralement bien plus que savoir différencier une complétive d'une interrogative par exemple. Wink

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Consternée par mes cours

Message par hophophop le Mar 8 Juin 2010 - 15:45

Oui je crois que ça les intéresse. A chaque fois que je fais une mini digression (exemple au hasard : sur le devoir d'hospitalité chez les Grecs anciens), j'ai plein de questions, auxquelles quelquefois j'aimerais pouvoir répondre, mais, honte, sur moi, je me suis contentée du minimum, donc pas potassé le sujet spécialement, et hop on repart sur le texte.

Je ne serais sans doute pas adepte des cours vraiment trop axés sur l'aspect culturel / historique, mais je fais souvent trop light quand même.
En fait j'ai un peu de mal à trouver un "juste milieu" je crois (comme souvent, je trouve que c'est LA grosse difficulté du métier : équilibrer, tout, tout le temps, tout le monde, dans tous les domaines).

Serge, j'en profite pour te remercier de ce que tu m'as envoyé en MP !

hophophop
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Consternée par mes cours

Message par Jean-François le Mar 8 Juin 2010 - 15:59

@hophophop a écrit:Oui je crois que ça les intéresse. A chaque fois que je fais une mini digression (exemple au hasard : sur le devoir d'hospitalité chez les Grecs anciens), j'ai plein de questions, auxquelles quelquefois j'aimerais pouvoir répondre, mais, honte, sur moi, je me suis contentée du minimum, donc pas potassé le sujet spécialement, et hop on repart sur le texte.

Je crois comprendre ton malaise. Je me souviens que lorsque j'étais élève, je n'aimais pas trop ces digressions culturelles car en général elles faisaient assez artificielles, genre "le prof récite son cours". Sauf que maîtriser toute la culture mondiale sur le bout du pouce et la rendre passionnante, ce n'est pas vraiment donné à tout le monde, mais ça quand tu es gamin tu ne te rends pas compte.

Jean-François
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Consternée par mes cours

Message par Angua le Mar 8 Juin 2010 - 20:37

@Jean-François a écrit:Question bête : ça les intéresse ces compléments culturels ?

Je trouve que ça dépend un peu des classes et des établissements. Cette année, j'ai 3 classes sur 4 (é 6e et une 4e) passionnés d'anecdotes. Bon, le souci c'est qu'ils ont tendance à davantage les retenir que ce qui est encadré en rouge, est écrit sous le dous nom de "leçon", mais c'est une autre histoire!

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Consternée par mes cours

Message par expérience le Mar 8 Juin 2010 - 21:02

Cela ne marche pas à tous les coups ni pour tous, mais quand même, la culture les intéresse généralement bien plus que savoir différencier une complétive d'une interrogative par exemple.

+10

expérience
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum