Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Adri
Guide spirituel

Re: Le faire ou pas ?

par Adri le Lun 7 Juin 2010 - 9:13
@V.Marchais a écrit:Exemple de vérité assénée aux parents, en début d'année.

"Votre enfant a tous les jours des leçons à apprendre et des devoirs à faire. Nous disposons d'un certain nombre de sanctions pour ceux qui ne le font pas mais il faut bien admettre qu'au bout d'un moment, nous atteignons nos limites : vous seuls, parents, pouvez réellement obliger votre enfant à travailler. Nous n'y arriverons pas sans vous.
Que se passera-t-il s'il ne fait rien ? A vrai dire, pas grand chose. Il passera de toute façon dans la classe supérieure, même avec 5 en Français et trois en Maths (mine étonnée des parents). Ce sont des directives nationales : plus de redoublement, sauf cas très exceptionnel. Ce qui veut dire que, si votre enfant ne travaille pas, on ne lui donnera aucune chance de refaire ce qu'il n'aura pas fait. Il devra combler ses lacunes dans la classe supérieure, alors que les exigences seront plus élevées. Peu à peu, ces lacunes deviendront insurmontables. Mais jusqu'en 3e, cela restera absolument sans conséquence. Si vous ne vous inquiétez pas d'un enfant qui ne travaille pas, qui n'apprend rien, personne ne s'en inquiètera à votre place et il ne se passera rien avant qu'il ne soit trop tard pour réagir."

Dans mon établissement, nous sommes un petit groupe à avoir décidé de jouer cartes sur table avec les parents. Cela en a tout de même secoué certains. Nous en avons reparlé en heure syndicale. Nous serons plus nombreux encore l'an prochain à appeler un chat un chat.

Les collègues de langues, eux, ont été très claires sur les conditions de validation du niveau A2.

Nous ne sommes pas (encore) soumis au devoir de réserve. Profitons-en.

J'adore !
Invité
Invité

Re: Le faire ou pas ?

par Invité le Lun 7 Juin 2010 - 16:49
je trouve l'idée très bonne.
avatar
Clarianz
Bon génie

Re: Le faire ou pas ?

par Clarianz le Lun 7 Juin 2010 - 17:06
@V.Marchais a écrit:Exemple de vérité assénée aux parents, en début d'année.

"Votre enfant a tous les jours des leçons à apprendre et des devoirs à faire. Nous disposons d'un certain nombre de sanctions pour ceux qui ne le font pas mais il faut bien admettre qu'au bout d'un moment, nous atteignons nos limites : vous seuls, parents, pouvez réellement obliger votre enfant à travailler. Nous n'y arriverons pas sans vous.
Que se passera-t-il s'il ne fait rien ? A vrai dire, pas grand chose. Il passera de toute façon dans la classe supérieure, même avec 5 en Français et trois en Maths (mine étonnée des parents). Ce sont des directives nationales : plus de redoublement, sauf cas très exceptionnel. Ce qui veut dire que, si votre enfant ne travaille pas, on ne lui donnera aucune chance de refaire ce qu'il n'aura pas fait. Il devra combler ses lacunes dans la classe supérieure, alors que les exigences seront plus élevées. Peu à peu, ces lacunes deviendront insurmontables. Mais jusqu'en 3e, cela restera absolument sans conséquence. Si vous ne vous inquiétez pas d'un enfant qui ne travaille pas, qui n'apprend rien, personne ne s'en inquiètera à votre place et il ne se passera rien avant qu'il ne soit trop tard pour réagir."

Dans mon établissement, nous sommes un petit groupe à avoir décidé de jouer cartes sur table avec les parents. Cela en a tout de même secoué certains. Nous en avons reparlé en heure syndicale. Nous serons plus nombreux encore l'an prochain à appeler un chat un chat.

Les collègues de langues, eux, ont été très claires sur les conditions de validation du niveau A2.

Nous ne sommes pas (encore) soumis au devoir de réserve. Profitons-en.




je pratique déjà sans le savoir!!!

_________________
Mama's Rock
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum