encore ma fille

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: encore ma fille

Message par caperucita le Mar 8 Juin 2010 - 22:54

Je crois que personne n'a justifié les gestes de cette enseignante, nous avons juste essayé de comprendre comment elle avait pu en arriver là... je ne pense pas que "frapper un élève" faisait partie de ses tâches à effectuer, ou d'un plan de carrière, elle a de toute évidence perdu pied... ce qui ne justifie en rien son acte, mais apporte des éléments pour comprendre la situation.
Nous savons tous ce que nous encourons en cas de perte de la maîtrise de soi. Je repense en particulier à ce prof de Maubeuge qui était allé en justice pour avoir giflé un élève). Et évidemment il ne faut pas banaliser ce genre de gestes.

caperucita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: encore ma fille

Message par Invité24 le Mar 8 Juin 2010 - 22:56

oui, on peut relativiser éternellement sur le malaise de cette femme. Mais l'accompagnement psychologique dont elle aurait besoin pour continuer à exercer dignement notre métier n'exclut en aucun cas la sanction qu'elle mérite.

Invité24
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: encore ma fille

Message par lene75 le Mar 8 Juin 2010 - 23:02

Est-ce que la CPE t'a dit ce qui s'était réellement passé ? Visiblement, les versions ne concordent pas, on en a déjà eu plusieurs très différentes dans ce fil. Laquelle est celle de la CPE ? Je suppose que c'est la plus fiable.
Qui t'a parlé de rouer de coups ? Ta fille, la CPE ? De tirer les cheveux ? Frapper dans le dos, c'est frapper ou pousser ? Ça me paraît étrange de frapper dans le dos, on ne peut pas donner une claque dans le dos, donc j'imagine que c'est soit un coup de poing (et là c'est hyper grave), soit juste la pousser en direction de la vie scolaire, ce qui n'est pas la même chose. Si j'ai bien compris, frapper avec un paquet de feuilles, il n'y a que la prof qui dit ça.
Et qui t'a dit que tout ça c'était parce que ta fille avait ricanné ? Finalement, t'a-t-on dit ce qu'elle avait réellement fait pour être exclue du cours ?
Je trouve difficile d'analyser la situation avec autant de questions qui restent sans réponse (je parle pour nous, tu as peut-être eu les réponses à toutes ces questions).

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: encore ma fille

Message par Carabas le Mar 8 Juin 2010 - 23:02

@Nestya a écrit:
@minnie a écrit:En fait je crois que derrière les mots chacun met une scène différente. Pour certains une scène d'une incroyable violence, pour d'autres des gestes brusques qui ont un peu dérapé.
Et à partir de là, le ressenti n'est PAS DU TOUT le même.

Et en fin de quatrième, est-ce que ce sont encore vraiment des enfants?....
Effectivement, pour moi, ce sont surtout des gestes brusques. Quand j'ai lu l'expression "rouée de coups" j'imaginais des coups de poing et et des coups de pied. J'imaginais la gamine en sang, pleine de bleus.
Pareil.

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: encore ma fille

Message par caperucita le Mar 8 Juin 2010 - 23:04

Et quelle est la position de ta fille sur son comportement? sait elle elle même pourquoi elle agit ainsi?

caperucita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: encore ma fille

Message par eowyn le Mar 8 Juin 2010 - 23:07

D'une manière générale, je suis de l'avis de Marquise: bien sur il ne faut pas frapper les élèves, ce n'est pas bien, on en n'a pas le droit, mais eux ont ils le droit de mal se comporter et de se croire tout permis? De plus, nous sommes humains et il peut arriver à tout le monde de déraper, nous n'avons pas tous le même niveau de tolérance à la provocation.

On est bien d'accord, agir ainsi pour juste une ricaneuse, c'est exagéré et anormal... mais peut-être ta fille agit-elle ainsi depuis des mois, peut-être provoque-t-elle ainsi sa prof depuis un certain temps, associé au fait, que oui cette prof ne doit pas être bien en ce moment, elle a craqué... Je ne justifie pas, je cherche à comprendre.

Comme les autres: une rencontre avec la prof et éventuellement le PP et le CPE pour mieux comprendre le comportement de ta fille au collège, une mise au point avec ta fille me semblent une bonne solution.

En tout cas, bon courage!

eowyn
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: encore ma fille

Message par Invité24 le Mar 8 Juin 2010 - 23:08

ben si il ne s'agit que de ricanement, ma foi j'ai envie de dire que la fille de morgane ricane et fait la cruche parce qu'elle a 13 ans, tout simplement...

Invité24
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: encore ma fille

Message par Finrod le Mar 8 Juin 2010 - 23:09

Il faut que le bahut soit ferme avec le prof, c'est entre eux et elle. S'ils ne l'étaient pas, il faudrait que tu agisses, mais vu ce qui est dit du CPE, le bahut à l'air de vouloir être ferme.

C'est toujours mieux de ne pas changer de collège, mais il faut alors discuter avec la prof. Elle doit être bien paumé elle aussi.

rose :
Chercher à aider un prof en difficulté fait parti des actes responsables très minimaliste que l'on devrait avoir, justement, en tant que collègue.
Et par cela j'entends bien entendu en particulier ne pas lui mentir sur le fait qu'il doit assumer ses actes en les justifiant.
ça n'enlève rien à l'acte, ni ne concerne les décisions disciplinaires qui en suivront.
Et surtout, ça ne rend pas moins nécessaire de travailler et de s'interroger sur les causes qui ont amené le prof dans cette situation, parce qu'il faut faire les efforts nécessaires pour qu'elle ne se reproduise pas.

Franchement, j'ai lu aussi et je ne vois pas de "justification". On est juste plusieurs à demander que les prof ne soit pas isolés en cas de problèmes. Car statistiquement, c'est le comportement qui verra apparaitre le plus de dérives.

edit: j'ai raté des mess en écrivant mon roman. On est donc d'accord.

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: encore ma fille

Message par Libé-Ration le Mar 8 Juin 2010 - 23:16

Je suis choquée.
Sans doute minimorgane a-t-elle été insolente et ricaneuse, voire provocatrice en ouvrant la porte. mais on ne frappe pas un élève, on ne lui tire pas les cheveux. Si on est à cran, on s'arrête, les arrêts maladie sont faits pour ça.
J'ai été dans des classes très dures, et non, je n'ai jamais frappé un élève... à vrai dire, j'ai même rarement puni, et pourtant, je tenais mes classes.
Mais quand on ne supporte plus les élèves, il faut savoir s'arrêter.

Morgane, je crois qu'il serait vraiment préférable pour ta fille de changer d'air, quitte à partir en pension. C'est vraiment glauque d'avoir été deux fois victime de violence physique de la part de professeurs dans son collège. Et je crois aussi que tu devrais aller voir le CDE, rapidement.

Bon courage !

Libé-Ration
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: encore ma fille

Message par Cathy le Mer 9 Juin 2010 - 4:42

@eowyn a écrit:D'une manière générale, je suis de l'avis de Marquise: bien sur il ne faut pas frapper les élèves, ce n'est pas bien, on en n'a pas le droit, mais eux ont ils le droit de mal se comporter et de se croire tout permis? De plus, nous sommes humains et il peut arriver à tout le monde de déraper, nous n'avons pas tous le même niveau de tolérance à la provocation.

On est bien d'accord, agir ainsi pour juste une ricaneuse, c'est exagéré et anormal... mais peut-être ta fille agit-elle ainsi depuis des mois, peut-être provoque-t-elle ainsi sa prof depuis un certain temps, associé au fait, que oui cette prof ne doit pas être bien en ce moment, elle a craqué... Je ne justifie pas, je cherche à comprendre.

Comme les autres: une rencontre avec la prof et éventuellement le PP et le CPE pour mieux comprendre le comportement de ta fille au collège, une mise au point avec ta fille me semblent une bonne solution.

En tout cas, bon courage!

+1 - je crois qu'il faut mettre les choses au clair avec tous les partis.
Bon courage dans cette situation difficile...

Cathy
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: encore ma fille

Message par Invité le Mer 9 Juin 2010 - 7:25

S'il y avait eu du sang et des bleus, c'était direct la plainte. Là je n'aurais pas atermoyé.

Les versions concordent jusqu'au passage des coups.
Ma fille a ricané, a été exclue dans le couloir, a entrouvert la porte qques secondes, et la prof est sortie...voilà ce qui concorde chez tout le monde.
C'est ensuite que les choses diffèrent : ma fille dit que la prof lui a tiré les cheveux, et qu'elle a reçu des coups dans le dos (sans doute des coups de poings), elle-même était mortifiée d'avoir eu à se défendre sous le coup de la douleur (elle a fini par repousser la main de la prof de ses cheveux), cette dame l'a ensuite pris par le bras assez fermement et l'a conduite à la vie sco.
Alors j'aurais tendance à croire ma fille car je ne vois pas pourquoi le CPE lâcherait la prof pour des coups de feuilles portés à la tête, ce qui est ma foi assez anodin. Il m'a donné les deux versions, mais m'a bien fait comprendre que celle du prof n'était pas crédible. Je pense qu'elle a dû leur dire de toute façon la vérité, puisqu'elle pleurait.
Je rappelle aujourd'hui pour voir la suite à donner à cette histoire.

Pour le CPE, je crains effectivement qu'il faille prendre rendez vous, ce ne sera jamais que le deuxième en un mois. La première fois était pour demander des explications sur les "insolences" de ma fille...encore une fois il s'agit toujours de sourires, de ricanements, parfois des "c'est toujours moi" à mi voix...jamais de vulgarités, de grossièretés, d'insultes. L'élève de sixième dont parlait Audrey va mille fois plus loin que ma fille, ainsi que la totalité des élèves dont vous parlez dans "incivilités". C'est surtout pour cela que je m'interroge, si l'on perd patience (le mot est faible) pour une élève de ce type, que l'on puisse trouver cela limite normal, alors comment réagir avec des élèves à la limite de la délinquance ? Heureusement pour cette prof qu'elle est dans un bahut de province calme. Puis, bon on ne m'enlèvera pas de l'idée qu'il y a une forme de lâcheté à ça, un mec baraqué n'aurait pas reçu de claques, c'est toujours plus simple de passer ses nerfs sur une petite gamine. Ma fille n'a pas un grand gabarit, elle mesure moins d'un mètre 60, pèse moins de 50 kg.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: encore ma fille

Message par roxanne le Mer 9 Juin 2010 - 7:30

Attention tout de même aux guillemets à insolence , j'en ai trois en 4° comme ça , des toutes mignonnes , effectivement jamais d'insultes, peu de grossièretés,mais les "c'est bon " "ça va" "quoi" à longueur d'heures et désolée c'est de l'insolence.Et ce n'est pas parce que les autres font pire qu'il faut être indulgente.Pour les "coups" c'est un autre problème.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: encore ma fille

Message par Invité le Mer 9 Juin 2010 - 7:48

@roxanne a écrit:Attention tout de même aux guillemets à insolence , j'en ai trois en 4° comme ça , des toutes mignonnes , effectivement jamais d'insultes, peu de grossièretés,mais les "c'est bon " "ça va" "quoi" à longueur d'heures et désolée c'est de l'insolence.Et ce n'est pas parce que les autres font pire qu'il faut être indulgente.Pour les "coups" c'est un autre problème.

Oui, voilà, c'est ça. Elle dit effectivement ce genre de choses. Donc tu vois le genre. Et je n'ai pas dit que ce n'était pas de l'insolence, attention, le simple fait de ricaner est pour moi une insolence.
Je ne soutiens pas ma fille en disant que c'est un ange, elle même a reconnu qu'elle était désagréable.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: encore ma fille

Message par Clarianz le Mer 9 Juin 2010 - 8:11

rose a écrit:moi aussi je suis stupéfaite de ce que je lis, et oui, je pense qu'on peut parler de corporatisme. Ce lever de parapluie pour protéger un adulte qui a commis une faute grave est inacceptable. Pour que l'école aille mieux, il faudrait que chacun prenne ses responsabilités, et en premier lieu les adultes....
Que voulez-vous apprendre à des adolescents lorsque vous justifiez des dérapages de cet ordre?

non, là franchement, je ne peux pas suivre.


+1


mon message de hier soir a disparu... mais je partage cet avis!

_________________
Mama's Rock

Clarianz
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: encore ma fille

Message par Jean-François le Mer 9 Juin 2010 - 8:37

De mon point de vue d'outsider (et disciple d'aïkido), la violence ne se justifie jamais. Venant d'une figure censée être exemplaire, c'est encore pire.

Maintenant, je ne me suis jamais retrouvé soumis 8 heures par jour à des séances de torture psychologique comme celles décrites sur ce forum. Je pense qu'à la longue, je me montrerais assez violent verbalement. C'est bien pour cela que je n'envisage pas ma reconversion dans un tel contexte.

Jean-François
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: encore ma fille

Message par Invité24 le Mer 9 Juin 2010 - 8:40

[quote="eowyn"]D'une manière générale, je suis de l'avis de Marquise: bien sur il ne faut pas frapper les élèves, ce n'est pas bien, on en n'a pas le droit, mais eux ont ils le droit de mal se comporter et de se croire tout permis? De plus, nous sommes humains et il peut arriver à tout le monde de déraper, nous n'avons pas tous le même niveau de tolérance à la provocation.

quote]

alors ça, pardon mais non. C'est un peu facile de dire que les enfants ne sont pas nos égaux quand on veut les punir ou exercer notre autorité sur eux, et puis dire qu'en fait si quand on en a besoin. C'est navrant de revendiquer le droit d'être aussi stupide, irréfléchi et violent que les enfants.

Par ailleurs, je ne sais pas vous, mais moi ce truc de "tirer les cheveux" je trouve ça dingue. Qu'on débate, à l'extrême rigueur, sur une gifle, qu'on peut percevoir comme un geste "institutionnel" et blablabla.... mais on parle de quelqu'un qui est sorti de sa classe, c'est à dire qui n'a pas agi d'une façon purement spontanée (5 pas, ça doit suffire à un professeur exaspéré pour se dire qu'il est en train de faire une grosse connerie et se rétracter), et a attrapé des cheveux et tapé par derrière (dans le dos), ce qui pour moi est le summum de la rage incontrolée.

C'est grave de vouloir "laisser passer" un acte pareil . Personne ne dirait le contraire dans n'importe quel autre métier, alors pourquoi devrait-on nous, les éducateurs, ceux à qui l'état confie ses enfants, l'autoriser ou pire, le couvrir (ce qui est le cas si on réduit l'affaire à des coups de feuille)?

Invité24
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: encore ma fille

Message par DH le Mer 9 Juin 2010 - 9:35

Je ne vais aider personne mais depuis hier je me dis que la situation est trèèèèèès compliquée.

D'un côté, en tant que prof, je suis choquée. Pas étonnée et en même temps choquée. En tant que prof, malheureusement pour certains, je peux "comprendre" (pas justifier et cautionner mais comprendre) le geste malheureux. En tant que prof, selon les circonstances, ma connaissance de la gamine et de la collègue, je pourrais (sans être corporatiste) soutenir l'enseignante.

D'un autre côté, en tant que maman, je péterai un câble. Que qqn touche à ma fille. QQn qui en plus est son enseignant... Je répondrai difficilement de mes actes.

Voilà, les deux sont trop mêlés. Je ne sais pas si je dois laisser la mère ou la prof s'exprimer et faire les bons choix.

Après, j'ai souvenir de mon proviseur ayant mis une claque à un gosse et le même en pousser un lors d'une manif contre le grillage. Apparemment, les nerfs lâchent partout.

Et puis... et puis, il y a la prof. J'imagine le post qu'elle aurait pu écrire. Le post de pétage de plomb, la peur, la grosse peur des sanctions...
Finalement, quand je pense à ce post potentiel, je suis sûre que bcp parmi nous l'aurait soutenue. On aurait vu l'humain, la prof dépassée, à bout, qui ne comprend peut-être pas comment elle a eu ces qqs minutes d'absence.

Enfin, je crois que en tant qu'humain j'essaierais de penser au "moins de dégâts". J'aurais peur de mettre en danger cette femme qui a outrepassé ses droits. Si elle est déjà en difficulté perso, créer des difficultés professionnelles peut l'amener à avoir un geste malheureux.
Qui de ma fille ou de la prof peut tout perdre ou perdre beaucoup???
Des excuses devront ^^etre faites. Après... le haro sur la prof. Bof.

Pour le CPE, qu'il lâche la collègue rien de très probant. J'en ai vu tenir que pour les gosses et limite détester les collègues et se réjouir de leurs soucis.

Je trouve que Morgane a une position très mesurée et je l'admire. J'aime moins certains commentaires sur la prof qu'on ne connait pas surtout quand je pense qu'un post disant qu'on a pété un câble en cours aurait entraîné des réponses de soutien. On lui aurait dit que c'était con mais que vu certains gosses bla bla bla, que la fatigue bla bla bla....

_________________
Et surtout mon corps aussi bien que mon âme, gardez-vous de vous croiser les bras en l'attitude stérile du spectateur, car la vie n'est pas un spectacle, car une mer de douleurs n'est pas un proscenium, car un homme qui crie n'est pas un ours qui danse...

DH
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: encore ma fille

Message par leyade le Mer 9 Juin 2010 - 9:38

Dr Housette a écrit:
Je trouve que Morgane a une position très mesurée et je l'admire.

idem.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: encore ma fille

Message par Barnafée la Patouille le Mer 9 Juin 2010 - 9:40

@cannelle21 a écrit:Je reste catégorique: même si ça démange, même s'ils sont horribles, on ne frappe pas.

+1

Barnafée la Patouille
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: encore ma fille

Message par Invité24 le Mer 9 Juin 2010 - 9:41

Dr Housette a écrit:Je ne vais aider personne mais depuis hier je me dis que la situation est trèèèèèès compliquée.

D'un côté, en tant que prof, je suis choquée. Pas étonnée et en même temps choquée. En tant que prof, malheureusement pour certains, je peux "comprendre" (pas justifier et cautionner mais comprendre) le geste malheureux. En tant que prof, selon les circonstances, ma connaissance de la gamine et de la collègue, je pourrais (sans être corporatiste) soutenir l'enseignante.

D'un autre côté, en tant que maman, je péterai un câble. Que qqn touche à ma fille. QQn qui en plus est son enseignant... Je répondrai difficilement de mes actes.

Voilà, les deux sont trop mêlés. Je ne sais pas si je dois laisser la mère ou la prof s'exprimer et faire les bons choix.

Après, j'ai souvenir de mon proviseur ayant mis une claque à un gosse et le même en pousser un lors d'une manif contre le grillage. Apparemment, les nerfs lâchent partout.

Et puis... et puis, il y a la prof. J'imagine le post qu'elle aurait pu écrire. Le post de pétage de plomb, la peur, la grosse peur des sanctions...
Finalement, quand je pense à ce post potentiel, je suis sûre que bcp parmi nous l'aurait soutenue. On aurait vu l'humain, la prof dépassée, à bout, qui ne comprend peut-être pas comment elle a eu ces qqs minutes d'absence.

Enfin, je crois que en tant qu'humain j'essaierais de penser au "moins de dégâts". J'aurais peur de mettre en danger cette femme qui a outrepassé ses droits. Si elle est déjà en difficulté perso, créer des difficultés professionnelles peut l'amener à avoir un geste malheureux.
Qui de ma fille ou de la prof peut tout perdre ou perdre beaucoup???
Des excuses devront ^^etre faites. Après... le haro sur la prof. Bof.

Pour le CPE, qu'il lâche la collègue rien de très probant. J'en ai vu tenir que pour les gosses et limite détester les collègues et se réjouir de leurs soucis.

Je trouve que Morgane a une position très mesurée et je l'admire. J'aime moins certains commentaires sur la prof qu'on ne connait pas surtout quand je pense qu'un post disant qu'on a pété un câble en cours aurait entraîné des réponses de soutien. On lui aurait dit que c'était con mais que vu certains gosses bla bla bla, que la fatigue bla bla bla....

je ne ferais pas partie de ceux-là. Si une de mes collègues ou qlq1 du forum devait avoir commis ce type d'acte, je ne tenterais certainement pas de relativiser. Je l'encouragerais à en prendre toute la mesure, et à assumer ses responsabilités devant la famille, puis devant l'établissement.
Mais bon, je suis une méchante, tout le monde le sait.

Invité24
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: encore ma fille

Message par Invité24 le Mer 9 Juin 2010 - 9:44

et puis je trouve qu'on a pas à avoir une réaction spéciale "en tant que professeur".... punaise, elle l'a attrapée par les cheveux!!!!! est-ce qu'elle s'est conduite comme un professur, elle?

Invité24
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: encore ma fille

Message par Invité le Mer 9 Juin 2010 - 9:52

@Barnafée la Patouille a écrit:
@cannelle21 a écrit:Je reste catégorique: même si ça démange, même s'ils sont horribles, on ne frappe pas.

+1

idem. C'est inacceptable. En général, on sent ces choses arriver et là il faut s'arrêter.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: encore ma fille

Message par DH le Mer 9 Juin 2010 - 10:05

Ce n'est pas une question de méchanceté que d'avoir une position qui déplaît.
Et oui, c'est difficlement acceptable.

En général, on sent ces choses arriver et là il faut s'arrêter.

En général, on sent ces choses arriver
oui c'est vrai

et là il faut s'arrêter.
pas toujours possible...

Il m'est arrivé, une année, d'être à bout. De le sentir. Et malgré tout, un black out incroyable et j'ai lâché à un gosse "t'es vraiment qu'un petit con".

Je ne l'aurais jamais cru et pourtant...

En sccoter, une fois, j'ai foncé dans une haie. Gros trou noir. J'ai continué d'accélérer. Pendant 30 secondes peut-être, gros trou. Haie défoncé.

Sachez que ça, un black out, ça arrive à tout le monde. Avec un peu de chance ce sera en dehors d'une classe. C'est tout.
On ne l'explique pas.... s'arrêter c'est possible quand on a conscience qu'on commence.

_________________
Et surtout mon corps aussi bien que mon âme, gardez-vous de vous croiser les bras en l'attitude stérile du spectateur, car la vie n'est pas un spectacle, car une mer de douleurs n'est pas un proscenium, car un homme qui crie n'est pas un ours qui danse...

DH
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: encore ma fille

Message par Clarianz le Mer 9 Juin 2010 - 10:08

J'ai déjà chopé par le col un garçon (grand je précise) sous le coup de la colère parce qu'il me menaçait de son poing, j'ai déjà séparé 2 types en train de se battre en les attrapant par les vêtements, j'ai déjà jeté un sac dans le couloir en faisant ma grosse voix, j'ai déjà couru après un élève qui venait d'en frapper un autre pour le conduire au bureau du CPE par le bras, toujours des garçons (je dois pas les aimer) et toujours à la vue et au su de tous.
Le pétage de plomb en tête à tête, tirer les cheveux dans le couloir, c'est quand même le signe qu'elle a besoin de bon gros soutien... Et elle doit assumer ses erreurs.

_________________
Mama's Rock

Clarianz
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: encore ma fille

Message par eowyn le Mer 9 Juin 2010 - 10:26

[quote="rose"]
@eowyn a écrit:D'une manière générale, je suis de l'avis de Marquise: bien sur il ne faut pas frapper les élèves, ce n'est pas bien, on en n'a pas le droit, mais eux ont ils le droit de mal se comporter et de se croire tout permis? De plus, nous sommes humains et il peut arriver à tout le monde de déraper, nous n'avons pas tous le même niveau de tolérance à la provocation.

quote]

alors ça, pardon mais non. C'est un peu facile de dire que les enfants ne sont pas nos égaux quand on veut les punir ou exercer notre autorité sur eux, et puis dire qu'en fait si quand on en a besoin. C'est navrant de revendiquer le droit d'être aussi stupide, irréfléchi et violent que les enfants.

Par ailleurs, je ne sais pas vous, mais moi ce truc de "tirer les cheveux" je trouve ça dingue. Qu'on débate, à l'extrême rigueur, sur une gifle, qu'on peut percevoir comme un geste "institutionnel" et blablabla.... mais on parle de quelqu'un qui est sorti de sa classe, c'est à dire qui n'a pas agi d'une façon purement spontanée (5 pas, ça doit suffire à un professeur exaspéré pour se dire qu'il est en train de faire une grosse connerie et se rétracter), et a attrapé des cheveux et tapé par derrière (dans le dos), ce qui pour moi est le summum de la rage incontrolée.

C'est grave de vouloir "laisser passer" un acte pareil . Personne ne dirait le contraire dans n'importe quel autre métier, alors pourquoi devrait-on nous, les éducateurs, ceux à qui l'état confie ses enfants, l'autoriser ou pire, le couvrir (ce qui est le cas si on réduit l'affaire à des coups de feuille)?


Attention, je ne parlais pas de ce cas particulier, mais d'une manière générale (je pensais plus effectivement à une claque aussi).

Personnellement ça me rend dingue quand un gamin de 14 ans me fait ch*er volontairement tous les jours pour voir jusqu'où il peut aller avant que craque me sort un "Vous avez pas le droit" parce que je l'ai viré/mis au coin/mis 1 de colle/ gardé 5 min à la récré/ me retiens de lui en mettre une.
Les droits et les devoirs sont pour tout le monde, élèves comme profs, ce ne sont pas les mêmes mais personne ne doit oublier de les respecter.

eowyn
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: encore ma fille

Message par Invité24 le Mer 9 Juin 2010 - 10:30

bon je reviens à la charge parce qu'en vrai, ça me fout les boules pour de bon ce post.
J'ai relu les messages avec attention, et je suis atterrée par le nombre d'entre nous qui admet avec facilité qu'un "dérapage est possible...", comme si c'était un aléa de notre boulot....
Vous êtes sérieux???
Vous pensez vraiment qu'on peut "ne pas se controler"?
Mais c'est grave de ne pas pouvoir garder son sang froid dans l'exercice de son métier, même si ce dernier est énervant....
Non mais sans blague, je ne me vois pas envoyer mes enfants dans une école où les profs avouent "faire cours les mains dans les poches..."

Invité24
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum