sdp : les coincées ou les vulgaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

sdp : les coincées ou les vulgaires

Message par Ornella le Mar 8 Juin 2010 - 21:10

Il y a un gros problème dans mon bahut. Des clans. De petits clans épars et hermétiques (pauvre de moi qui viens d'arriver, hein...) mais qui forment deux groupes distincts:
- les coincés, à mettre plus ou moins au féminin. Des profs qui ont de la culture, qui sont bosseurs (certains font d'ailleurs de l'excès de zèle), mais qui sont très discrets et limite ... chiants!
- les cooool, qui font tout pour en foutre le moins possible -soyons honnête- mais qui sont parfois rigolo, très "présents" en salle des profs contrairement aux précédents. Leur humour est souvent graveleux, lourd voire raciste (mais ce n'est que de l'humour, disent-ils ).

et moi, le cul entre deux chaises. Non que je veuille trouver absolument ma place, mais j'aurais aimé me sentir mieux (poste fixe).

C'est aussi votre cas, de ne pas sentir d'affinités, réellement, avec aucun collègue?

Ornella
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: sdp : les coincées ou les vulgaires

Message par alinette le Mar 8 Juin 2010 - 21:17

Alors avec aucun collègue non. Ma MCS m'oblige à quitter un collège dans lequel je me sens vraiment bien.On est peu nombreux mais on s'entend à peu près tous bien.
Maintenant, je connais le clan des coincés, que je fuis.
Par contre, j'aime bien être avec les gens qui ne se prennent pas la tête et qui savent plaisanter et parler d'autres choses que du boulot ( sans être graveleux !).

alinette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: sdp : les coincées ou les vulgaires

Message par Ornella le Mar 8 Juin 2010 - 21:22

j'ai connu un collège génial où je m'entendais avec tout le monde. En fait, je crois qu'ici, mon pb est que justement, je suis du genre à ne pas chercher de noise, j'aime tout le monde (à prendre au sens très large du terme) et j'ai l'impression que, quand on n'a pas choisi son camp, on est nécessairement éliminé!

Ornella
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: sdp : les coincées ou les vulgaires

Message par micaschiste le Mar 8 Juin 2010 - 21:29

@alinette a écrit:Alors avec aucun collègue non. Ma MCS m'oblige à quitter un collège dans lequel je me sens vraiment bien.On est peu nombreux mais on s'entend à peu près tous bien.

comme toi Alinette...et comment te sens-tu en cette fin d'année ???
perso, je ne sais pas encore où je vais atterrir (le projet n'est pas encore en ligne...) et je déprime à l'idée de quitter mon établissement

micaschiste
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: sdp : les coincées ou les vulgaires

Message par Angua le Mar 8 Juin 2010 - 21:31

J'ai connu ce type d'ambiance Ornella, et je l'ai très mal vécu... deux clans, deux salles: grivoiseries,photos de vacances et rires gras d'un côté, conversations intellectuelles et bavage sur les collègues de l'autre... honnêtement, ce fut mon pire poste, même si j'ai vu bien pire avec les élèves ailleurs.

Cette année, je me sens bien seule aussi, mais la situation est différente. Collège où l'équipe est "vieille", personne ne part, personne n'arrive, habitudes et rituels pris de tous les côtés, mais pas vraiment de clan, plutôt un vaste anonymat. Si je "m'entends bien" avec tout le monde, il y a au final peu de collègues que j'apprécie vraiment et avec qui j'ai plaisir à discuter. C'est vraiment bizarre, froid... fermé. Pour la première fois, après une année totale quelque part, je vais quitter les lieux sans regrets autre que les élèves sympas!

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: sdp : les coincées ou les vulgaires

Message par InvitéN le Mar 8 Juin 2010 - 21:34

Je me suis retrouvée comme toi une année dans un petit collège à Plouc Land coincée entre deux clans et ne trouvant pas ma place. Les deux clans ne se partageaient pas de la même façon et on y trouvait :

- le clan des locaux - plutôt anciens profs installés dans le village et "notables" du coin ( se vivant comme tels ) investis dans tout ce qui se voyait que j'avais surnommés les "maffieux" qui copinaient avec la cde ancienne prof de ce collège

- et le clan des "estrangers" de passage dans cet établissement rural isolé des villes et des grands axes routiers...investis dans leurs cours point barre ...

Difficile de trouver ma place isolée au sein d'une équipe EPS du clan des maffieux locaux mais considérée comme des leurs du fait de la matière enseignée donc doublement isolée. Qu'est ce que je me suis ennuyée !... mais j'ai fini par faire de belles rencontres

_________________
Plus on partage, plus on possède !

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: sdp : les coincées ou les vulgaires

Message par Ornella le Mar 8 Juin 2010 - 21:35

@Angua a écrit:J'ai connu ce type d'ambiance Ornella, et je l'ai très mal vécu... deux clans, deux salles: grivoiseries,photos de vacances et rires gras d'un côté, conversations intellectuelles et bavage sur les collègues de l'autre... honnêtement, ce fut mon pire poste, même si j'ai vu bien pire avec les élèves ailleurs.

Cette année, je me sens bien seule aussi, mais la situation est différente. Collège où l'équipe est "vieille", personne ne part, personne n'arrive, habitudes et rituels pris de tous les côtés, mais pas vraiment de clan, plutôt un vaste anonymat. Si je "m'entends bien" avec tout le monde, il y a au final peu de collègues que j'apprécie vraiment et avec qui j'ai plaisir à discuter. C'est vraiment bizarre, froid... fermé. Pour la première fois, après une année totale quelque part, je vais quitter les lieux sans regrets autre que les élèves sympas!
tu me fais peur! dans ma tête, je dois rester au moins 5-6 ans...

Ornella
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: sdp : les coincées ou les vulgaires

Message par lulucastagnette le Mar 8 Juin 2010 - 21:38

Je redoute un peu une éventuelle mut dans le futur car je suis sur deux bahuts : l'un où j'adore un grand nombre de mes collègues (le clan des cools s'il faut lui trouver un nom, où ça rigole, ça parle fort (et pas d'élèves), ça rit, ça se confie... c'est super !)
l'autre où je m'entends bien avec bp de collègues mais où c'est moins "fun"

lulucastagnette
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: sdp : les coincées ou les vulgaires

Message par Ornella le Mar 8 Juin 2010 - 21:39

je pourrais écrire un roman sur certains de mes collègues...

Ornella
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: sdp : les coincées ou les vulgaires

Message par alinette le Mar 8 Juin 2010 - 21:44

@micaschiste a écrit:
@alinette a écrit:Alors avec aucun collègue non. Ma MCS m'oblige à quitter un collège dans lequel je me sens vraiment bien.On est peu nombreux mais on s'entend à peu près tous bien.

comme toi Alinette...et comment te sens-tu en cette fin d'année ???
perso, je ne sais pas encore où je vais atterrir (le projet n'est pas encore en ligne...) et je déprime à l'idée de quitter mon établissement

Toute tristounette .. et j'appréhende la dernière semaine avec le pot de fin d'année et le barbecue. Sad
Je sais que je resterai en contact avec quelques uns car on habite la même ville et qu'on se voit déjà en extérieur.

alinette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum