Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Ruthven
Monarque

Re: je suis nulle...?

par Ruthven le Jeu 10 Juin 2010 - 19:49
Je vais aller à contre-courant : on demande leur avis aux élèves, ils le donnent ... C'est normal dans ce contexte de prendre en plein visage leur vécu, et c'est difficile ensuite de leur reprocher de s'être exprimé alors qu'on leur a explicitement demandé de le faire ; car tous les élèves ne s'éclatent pas pendant nos cours (pas que les tiens, hein, tite prof, ce n'est pas une critique personnelle), certains très bons élèves peuvent aussi s'ennuyer ; certains peuvent travailler et trouver le temps long etc... Il suffit qu'un nombre suffisant y trouve son compte (et de savoir aussi avec quels types d'élèves cela ne marche pas pour essayer de limiter les dégâts avec eux).

PS. J'ai eu droit à une remarque perfide d'une élève modèle travailleuse et scolaire ; alors que je leur disais que je viendrais le jour où les élèves au rattrapage devraient choisir leur matière pour l'oral afin de les faire réviser l'après-midi (bien bon car mon remplacement sera fini), elle m'a dit :"Oui, mais M.X (que je remplace) sera là" (sous-entendu on n'a pas besoin de vous). Objectivement, je sais que cette élève a détesté ce que j'ai fait, elle m'a dit qu'elle n'avait jamais compris de quoi je parlais en cours ... Cela ne fait pas plaisir, mais ce n'est pas une raison pour se laisser abattre (et oui, je l'aiderai à réviser son oral parce qu'elle a le droit de ne pas aimer mes cours).
avatar
Serge
Médiateur

Re: je suis nulle...?

par Serge le Jeu 10 Juin 2010 - 20:04
Et s'il faut positiver, dis-toi aussi qu'il a écrit plutôt bien. Il n'a pas écrit ; "court de merdes la profe et a chiée"

Mais plutôt :

" cours ennuyeux, sans intérêt, d'une placidité incroyable , n'a rien apporté sur l'année. appris qes termes techniques, et méthodologie, c'est tout. Conseils: arrêter de rire bêtement, insérer une dynamique, de l'enthousiasme dans votre enseignement. rendre plus vivant le cours. arrêter l'étude basique de corpus et de textes . trouver autre chose. "

Plutôt pas mal pour un petit billet anonyme d'élève de seconde... Et ce niveau de vocabulaire, etc. c'est sans doute en grande partie grâce à toi finalement Wink

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI
Invité
Invité

Re: je suis nulle...?

par Invité le Jeu 10 Juin 2010 - 20:44
Pédant et ne se prenant pas pour de la m...
avatar
Carabas
Vénérable

Re: je suis nulle...?

par Carabas le Jeu 10 Juin 2010 - 20:51
Lornet a écrit:Pédant et ne se prenant pas pour de la m...
Ouais, comme un formateur IUFM, quoi.

Oui, je sais, je l'ai déjà dit.

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett
avatar
Chocolat
Guide spirituel

Re: je suis nulle...?

par Chocolat le Jeu 10 Juin 2010 - 23:26
@Ruthven a écrit:Je vais aller à contre-courant : on demande leur avis aux élèves, ils le donnent ... C'est normal dans ce contexte de prendre en plein visage leur vécu, et c'est difficile ensuite de leur reprocher de s'être exprimé alors qu'on leur a explicitement demandé de le faire ; car tous les élèves ne s'éclatent pas pendant nos cours (pas que les tiens, hein, tite prof, ce n'est pas une critique personnelle), certains très bons élèves peuvent aussi s'ennuyer ; certains peuvent travailler et trouver le temps long etc... Il suffit qu'un nombre suffisant y trouve son compte (et de savoir aussi avec quels types d'élèves cela ne marche pas pour essayer de limiter les dégâts avec eux).

PS. J'ai eu droit à une remarque perfide d'une élève modèle travailleuse et scolaire ; alors que je leur disais que je viendrais le jour où les élèves au rattrapage devraient choisir leur matière pour l'oral afin de les faire réviser l'après-midi (bien bon car mon remplacement sera fini), elle m'a dit :"Oui, mais M.X (que je remplace) sera là" (sous-entendu on n'a pas besoin de vous). Objectivement, je sais que cette élève a détesté ce que j'ai fait, elle m'a dit qu'elle n'avait jamais compris de quoi je parlais en cours ... Cela ne fait pas plaisir, mais ce n'est pas une raison pour se laisser abattre (et oui, je l'aiderai à réviser son oral parce qu'elle a le droit de ne pas aimer mes cours).

Je partage cet avis plutôt réaliste et constructif!

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
moon
Grand sage

Re: je suis nulle...?

par moon le Ven 11 Juin 2010 - 6:31
Surtout, surtout, ne pas te laisser abattre! Il y avait sûrement des avis positifs et beaucoup plus constructifs dans le lot...tu n'en parles pas ici, pourtant. Quand à la réaction à avoir, même si cela t'a profondément blessée, je crois qu'il vaudrait mieux essayer d'être au-dessus ce tout cela et ne pas le lui renvoyer à la figure. Au vu de ce que tu dis de cet élève, je crois que c'est surtout son propre mal-être vis général et vis-à-vis des cours en particulier qu'il t'a renvoyé à la figure. Ce que je lis dans ce billet, et ce que tu as assuré un vrai programme de français, avec tout ce que ça suppose (méthodo, etc), que tu as abattu un boulot considérable. Ce que je lis de lui c'est surtout ses difficultés qu'il rebascule sur ton cours prétendument trop "placide". Mouais. Ce n'est pas toi qui est en cause, là.
Pour anecdote, la seule année où j'ai fait des bilans écrits anonymes (stagiaire avec des 2ndes dont je savais que je ne les reverrais plus, facile, donc) j'ai eu ça : "Surtout, restez telle que vous êtes. Il y a toujours des imbéciles qui essaieront de vous faire croire que ne faites pas comme il faut pour vous déstabiliser, mais c'est eux qui ont tort." Un truc du genre, grosso-modo. Je crois que c'était le billet le plus constructif de tous, ça me sert encore aujourd'hui!
Cath
Bon génie

Re: je suis nulle...?

par Cath le Ven 11 Juin 2010 - 11:16
De toute façon, c'est faussé...
Quand ma fille était en 6°, sa prof de français a fait la même chose...Très embêtée, a fille n'a pas osé marqué ce qu'elle pensait, c'est à dire que ses cours étaient soporifiques...Elle a donc écrit que tout allait très bien!
avatar
lene75
Empereur

Re: je suis nulle...?

par lene75 le Ven 11 Juin 2010 - 11:21
(et de savoir aussi avec quels types d'élèves cela ne marche pas pour essayer de limiter les dégâts avec eux)

Ruthven, tu as fait de tels bilans ? Ça te paraît utile ? J'hésite toujours précisément pour cette raison : j'aimerais comprendre pourquoi certains élèves se bloquent très vite... en espérant que ceux-là répondent, ce qui est loin d'être sûr si je fais un sondage par mail. Et j'aimerais bien profiter de cette année où j'ai des élèves sensés dans l'ensemble. J'ai déjà eu des remarques constructives à l'oral. Par exemple, un jour, j'ai lâché sans attendre de réponse : "Mais je ne comprends pas pourquoi vous suivez tout sagement les cours et pourquoi quand ce sont des corrigés, alors que c'est encore plus important, personne n'écoute", il y en a un (très bon élève, très investi mais un pau bavard) qui m'a répondu : "Parce qu'il ne faut pas que vous rendiez les copies avant de faire le corrigé".

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
Xana
Niveau 8

Re: je suis nulle...?

par Xana le Ven 11 Juin 2010 - 11:34
@julie3 a écrit:Pas trop d'accord avec la plupart ici pour dire qu'il faut le chambrer demain. Si tu évoques sa lâcheté il peut te renvoyer le fait que tu avais autorisé l'anonymat. Si tu montres à quel point tu as été blessée (en répondant à son agressivité) il va jubiler intérieurement.
Pourquoi ne pas la jouer "prof détachée" : à la fin de l'heure tu dis l'air dégagé "oh, à propos j'oubliais : merci d'avoir répondu à ma petite enquête hier. Merci pour vos commentaires positifs (tu cites quelques exemples et tu insistes sur les points positifs relevés en disant que c'était exactement ton intention pédagogique et que tu es contente qu'ils aient bien assimilé le programme, compris ta démarche... ) puis tu finis en disant que certains ont pu ne pas apprécier ton cours, que tu en es désolée mais que tu es sûre qu'ils tireront grand profit de ce travail, plus tard peut-être, certaines notions notamment techniques demandant un peu de maturité ( ). Bonne journée "... le tout sérieusement mais légèrement, sans insister, sans donner le temps de répondre. Ne cherche pas l'auteur du commentaire : tu risques de te tromper, d'envenimer les choses et de te bouffer la vie.
C'est du moins ce que je ferais histoire de clore l'affaire sans lui donner plus d'importance qu'elle n'en a.
Ne t'inquiète pas du commentaire de ce gamin : on fait tous l'erreur de l'enquête de satisfaction ... et on a tous des retours mitigés.
Bonne soirée et oublie vite, bientôt les vacances.

+1
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: je suis nulle...?

par Reine Margot le Ven 11 Juin 2010 - 11:40
pareil.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Ruthven
Monarque

Re: je suis nulle...?

par Ruthven le Ven 11 Juin 2010 - 12:39
@lene75 a écrit:
(et de savoir aussi avec quels types d'élèves cela ne marche pas pour essayer de limiter les dégâts avec eux)

Ruthven, tu as fait de tels bilans ? Ça te paraît utile ? J'hésite toujours précisément pour cette raison : j'aimerais comprendre pourquoi certains élèves se bloquent très vite... en espérant que ceux-là répondent, ce qui est loin d'être sûr si je fais un sondage par mail. Et j'aimerais bien profiter de cette année où j'ai des élèves sensés dans l'ensemble. J'ai déjà eu des remarques constructives à l'oral. Par exemple, un jour, j'ai lâché sans attendre de réponse : "Mais je ne comprends pas pourquoi vous suivez tout sagement les cours et pourquoi quand ce sont des corrigés, alors que c'est encore plus important, personne n'écoute", il y en a un (très bon élève, très investi mais un pau bavard) qui m'a répondu : "Parce qu'il ne faut pas que vous rendiez les copies avant de faire le corrigé".

Je ne l'ai fait qu'une fois avec une L et de manière non anonyme, cela a confirmé ce que je pensais ; pas la peine de faire des tests, avec l'expérience, on se rend vite compte qu'il y a des types d'élève avec qui cela bloque, comme tu dis très vite. C'est important de les repérer. Je sais que je suis une hantise pour les élèves très scolaires, qui veulent tout noter (ils ont quand même tout en polycop) quand il faudrait réfléchir. Ils ont un rapport aux connaissances avant d'avoir un désir de penser. Maintenant, j'essaie d'être un peu plus attentif à leur demande et je leur explique ma manière de fonctionner pour qu'ils ne se sentent pas complètement perdus.

Pour les corrigés, rien ne marche, pas même la solution de ton élève... J'en suis à une nouvelle formule : remise des copies en fin de cours et corrigé la fois suivante (voire, je fais pire, je rends les copies petit paquet par petit paquet au fur et à mesure que je les corrige pour casser un peu le cérémonial de la remise des copies, et je ne fais le corrigé que quand j'ai rendu toutes les copies).
avatar
lene75
Empereur

Re: je suis nulle...?

par lene75 le Ven 11 Juin 2010 - 12:59
Merci pour ta réponse Ruthven !

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
Chocolat
Guide spirituel

Re: je suis nulle...?

par Chocolat le Mer 16 Juin 2010 - 12:21
Pour les séances destinées aux corrigés, j'applique la chose suivante:
Je distribue les copies et je leur demande de suivre le corrigé crayon à la main et cerveau sur "on" car je donne le barème détaillé en même temps. Je leur demande aussi de recalculer tous leurs points, au cas où. Et cela marche (pour l'instant).

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
lene75
Empereur

Re: je suis nulle...?

par lene75 le Jeu 17 Juin 2010 - 15:46
@Chocolat a écrit:Pour les séances destinées aux corrigés, j'applique la chose suivante:
Je distribue les copies et je leur demande de suivre le corrigé crayon à la main et cerveau sur "on" car je donne le barème détaillé en même temps. Je leur demande aussi de recalculer tous leurs points, au cas où. Et cela marche (pour l'instant).

Chez nous, pas de barème détaillé, juste la note globale

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
Contenu sponsorisé

Re: je suis nulle...?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum