Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Celeborn
Esprit sacré

Re: Ennuyeux / ennuyant

par Celeborn le Ven 11 Juin 2010 - 19:39
@yasyas a écrit:

Et très à la mode en ce moment : "c'est pas faux"

Kaamelot style ! chevalier
Invité24
Monarque

Re: Ennuyeux / ennuyant

par Invité24 le Ven 11 Juin 2010 - 19:42
et le truc des gamins "comme par hasard " à toutes les sauces.
J'ai zéro à mon controle que je n'ai pas révisé: comme par hasard.
Je suis puni car je bavarde: comme par hasard.

et pire:
Je ne suis pas à l'heure et le bus est parti: comme par hasard...
avatar
Frisouille
Enchanteur

Re: Ennuyeux / ennuyant

par Frisouille le Ven 11 Juin 2010 - 21:47
@Celeborn a écrit:
@yasyas a écrit:

Et très à la mode en ce moment : "c'est pas faux"

Kaamelot style ! chevalier

Oh oui, celle-là, c'est du second degré....
avatar
Hervé Hervé
Fidèle du forum

Re: Ennuyeux / ennuyant

par Hervé Hervé le Sam 12 Juin 2010 - 8:07
l'article "ennuyant-ennuyeux" du Dictionnaire des
difficultés de la langue française
" de Larousse, qui me semble-t-il
peut faire référence.

"Ennuyeux se dit de ce qui ennuie
habituellement, alors qu'ennuyant a plutôt le sens de
"contrariant". Ainsi la conversation des sots est ennuyeuse, on
supporte mal un conteur ennuyeux, mais une averse subite est ennuyante,
et il arrive souvent dans la vie des choses fort ennuyantes."

La différence entre "homme ennuyant"
et "homme ennuyeux" a été particulièrement traitée dans Littré :





On confond parfois les mots ennuyant et
ennuyeux. En effet, ces deux adjectifs prêtent à confusion puisqu’ils présentent un sens commun, soit celui de « qui ennuie ».

Le mot ennuyant signifie « qui provoque de l’ennui, de la lassitude, du désagrément; qui ennuie passagèrement ».

Exemples :

- Nous avons vu un film plutôt ennuyant.

- Cette conversation est ennuyante; changeons de sujet.

- Sa mauvaise humeur est très ennuyante; elle crée un malaise chez tous les invités.
-
Quel contretemps ennuyant! Il faudra
réviser notre échéancier.
Le mot ennuyeux signifie « qui cause toujours de l’ennui, est monotone » ou « qui est propre à contrarier, fâcheux, regrettable ».

Exemples :

- Quand on parcourt de grandes distances, la voiture a
toujours des ratés et ces problèmes mécaniques sont très ennuyeux.

- C’est particulièrement ennuyeux de perdre son emploi juste avant Noël.

- Voilà une personne bien ennuyeuse : sa conversation manque toujours de profondeur.

- Je ne me suis jamais intéressé à ce sujet, qui me semble ennuyeux.

- Plusieurs boudent ces emplois jugés trop ennuyeux.

En
résumé, ce qui est ennuyant est contrariant et cause un désagrément passager, et ce qui est ennuyeux est assommant et cause un désagrément constant ou très fréquent.

Exemples :
-
Habituellement, ce professeur est très intéressant, mais aujourd’hui il est ennuyant.
-
C’est ennuyant, on devra reporter notre
pique-nique. Ces caprices de la météo sont ennuyeux.

L’adjectif ennuyant est très fréquemment employé au Québec, en Belgique et dans les Antilles. Il faut cependant savoir qu’il est considéré comme vieilli et régional dans le reste de la francophonie, où l’adjectif ennuyeux réunit les deux emplois.


Sens différent au Canada : là-bas on fait une distinction entre les
adjectifs ennuyeux et ennuyant. Ennuyeux qualifie ce qui cause de la
contrariété ou du souci et ennuyant qualifie ce qui suscite l’ennui.
avatar
hermione
Habitué du forum

Re: Ennuyeux / ennuyant

par hermione le Sam 12 Juin 2010 - 8:44
moi aussi je desteste cette expression"c'est que du bonheur" et ce "au jour d'aujourd'hui" qu'on attend partout , ça m'énerve!!! (tiens ça aussi ça revient souvent!)

_________________
Il faut toujours un coup de folie pour bâtir un destin.
Marguerite Yourcenar
avatar
Kamol
Niveau 10

Re: Ennuyeux / ennuyant

par Kamol le Sam 25 Mai 2013 - 19:26
Je relance ce poste sur lequel je tombe en me posant la question à propos d'ennuyeux/ennuyant.
Mes poils se hérissent aussi quand j'entends ou lis "ennuyant" (et "au final" aussi!) mais à force de le voir, je me demande également s'il n'y aurait pas bel et bien une nuance pertinente entre "qui ennuie, lasse, intéresse peu" et "fâcheux, regrettable, qui pose un problème".
C'est bien ce que disait Hervé Hervé, mais l'article qu'il cite attribue des sens contraire à ceux qu'il proposait (et auxquels je souscrivais volontiers), si je ne m'abuse...
Bref, je relance le débat!

@Hervé Hervé a écrit:l'article "ennuyant-ennuyeux" du Dictionnaire des
difficultés de la langue française
" de Larousse, qui me semble-t-il
peut faire référence.

"Ennuyeux se dit de ce qui ennuie
habituellement, alors qu'ennuyant a plutôt le sens de
"contrariant". Ainsi la conversation des sots est ennuyeuse, on
supporte mal un conteur ennuyeux, mais une averse subite est ennuyante,
et il arrive souvent dans la vie des choses fort ennuyantes."

La différence entre "homme ennuyant"
et "homme ennuyeux" a été particulièrement traitée dans Littré :





On confond parfois les mots ennuyant et
ennuyeux. En effet, ces deux adjectifs prêtent à confusion puisqu’ils présentent un sens commun, soit celui de « qui ennuie ».

Le mot ennuyant signifie « qui provoque de l’ennui, de la lassitude, du désagrément; qui ennuie passagèrement ».

Exemples :

- Nous avons vu un film plutôt ennuyant.

- Cette conversation est ennuyante; changeons de sujet.

- Sa mauvaise humeur est très ennuyante; elle crée un malaise chez tous les invités.
-
Quel contretemps ennuyant! Il faudra
réviser notre échéancier.
Le mot ennuyeux signifie « qui cause toujours de l’ennui, est monotone » ou « qui est propre à contrarier, fâcheux, regrettable ».

Exemples :

- Quand on parcourt de grandes distances, la voiture a
toujours des ratés et ces problèmes mécaniques sont très ennuyeux.

- C’est particulièrement ennuyeux de perdre son emploi juste avant Noël.

- Voilà une personne bien ennuyeuse : sa conversation manque toujours de profondeur.

- Je ne me suis jamais intéressé à ce sujet, qui me semble ennuyeux.

- Plusieurs boudent ces emplois jugés trop ennuyeux.

En
résumé, ce qui est ennuyant est contrariant et cause un désagrément passager, et ce qui est ennuyeux est assommant et cause un désagrément constant ou très fréquent.

Exemples :
-
Habituellement, ce professeur est très intéressant, mais aujourd’hui il est ennuyant.
-
C’est ennuyant, on devra reporter notre
pique-nique. Ces caprices de la météo sont ennuyeux.

L’adjectif ennuyant est très fréquemment employé au Québec, en Belgique et dans les Antilles. Il faut cependant savoir qu’il est considéré comme vieilli et régional dans le reste de la francophonie, où l’adjectif ennuyeux réunit les deux emplois.


Sens différent au Canada : là-bas on fait une distinction entre les
adjectifs ennuyeux et ennuyant. Ennuyeux qualifie ce qui cause de la
contrariété ou du souci et ennuyant qualifie ce qui suscite l’ennui.

Après tout, l'adjectif "ennuyeux" ne serait-il pas propre à exprimer ces deux nuances (Ce film était ennuyeux. Tu n'as pas fait ton travail, c'est ennuyeux.), en fonction du conteste, et alors, bye bye "ennuyant"?!
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Ennuyeux / ennuyant

par User5899 le Sam 25 Mai 2013 - 20:32
@totoro a écrit:En ce qui me concerne, je ne supporte pas quand les élèves utilisent "ennuyant". Par conséquent, je les reprends systématiquement. Mais en le voyant employé dans un post ici, je me dis que c'est moi qui suis une vieille peau mal lunée. J'avais quand même cherché dans le Petit Bob, et Bob m'a dit que le terme est "vieilli".
Qu'en pensez-vous, je continue à les reprendre ou je lâche l'affaire (même si ça me fait mal partout)

Même chose pour le mot "ressenti". "le ressenti du poète" par exemple... (Et celui là, même Bob ne le connait pas).
C'est idiot de parler de ce qu'on ne saurait connaître, par exemple le ressenti de quelqu'un. Ce n'est pas une faute de français, c'est une ânerie.
avatar
Frisouille
Enchanteur

Re: Ennuyeux / ennuyant

par Frisouille le Dim 26 Mai 2013 - 0:42
Au chapitre des expressions actuelles qui me défrisent, la palme revient à cet ajout systématique de l'adverbe "juste" mis à toutes les sauces : "c'est juste trop bien", c'est juste trop bon", "c'est juste dingue" etc.
J'espérais que la mode passerait mais l'emploi d'adverbes plus précis et adaptés semble être une époque révolue. Rolling Eyes
avatar
Syria Forel
Niveau 8

Re: Ennuyeux / ennuyant

par Syria Forel le Dim 26 Mai 2013 - 21:46
Moi, ce qui m'insupporte, c'est 'supporter' pris dans le sens d''apporter son soutien' :

La palme de la semaine à un champion local de vélo, fier d'expliquer : 'ma femme et mes enfants me supportent tout le long du parcours!' Very Happy

Encore un anglicisme qui essaie un passage en force Rolling Eyes

avatar
Hervé Hervé
Fidèle du forum

Re: Ennuyeux / ennuyant

par Hervé Hervé le Lun 27 Mai 2013 - 8:41
@Syria Forel a écrit:Moi, ce qui m'insupporte, c'est 'supporter' pris dans le sens d''apporter son soutien' :

La palme de la semaine à un champion local de vélo, fier d'expliquer : 'ma femme et mes enfants me supportent tout le long du parcours!' Very Happy

Encore un anglicisme qui essaie un passage en force Rolling Eyes


Il y a aussi ce sens: "Soutenir quelque chose, lui servir d'appui, d'assise : Des piliers qui supportent une voûte." ( http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/supporter/75533?q=supporter#74673 )

Prendre le parti de, soutenir. "Nous ne sommes pas gens à la supporter dans de mauvaises actions". [Molière, George Dandin] ( http://littre.reverso.net/dictionnaire-francais/definition/supporter/71216 )


_________________
« Et je demande aux économistes politiques, aux moralistes, s’ils ont déjà calculé le nombre d’individus qu’il est nécessaire de condamner à la misère, à un travail disproportionné, au découragement, à l’infantilisation, à une ignorance crapuleuse, à une détresse invincible, à la pénurie absolue, pour produire un riche ? » (Almeida Garrett cité parJosé Saramago).
avatar
Caspar
Esprit sacré

Re: Ennuyeux / ennuyant

par Caspar le Lun 27 Mai 2013 - 11:08
Ne me lancez pas sur les anglicismes et les calques de l'anglais, please! (Ni sur les allers-retours entre les deux langues).

Je dirais qu' "ennuyant" appartient à un registre populaire, au langage parlé, et "ennuyeux" est le mot correct, standard...

Sinon, je suis agacé par "ou pas". "Trucmuche a peut-être fait ses devoirs aujourd'hui... Ou pas..." C'est une scie à la mode, mais qui ne va sans doute pas durer.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Ennuyeux / ennuyant

par User5899 le Lun 27 Mai 2013 - 11:19
@Hervé Hervé a écrit:
@Syria Forel a écrit:Moi, ce qui m'insupporte, c'est 'supporter' pris dans le sens d''apporter son soutien' :

La palme de la semaine à un champion local de vélo, fier d'expliquer : 'ma femme et mes enfants me supportent tout le long du parcours!' Very Happy

Encore un anglicisme qui essaie un passage en force Rolling Eyes


Il y a aussi ce sens: "Soutenir quelque chose, lui servir d'appui, d'assise : Des piliers qui supportent une voûte." ( http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/supporter/75533?q=supporter#74673 )

Prendre le parti de, soutenir. "Nous ne sommes pas gens à la supporter dans de mauvaises actions". [Molière, George Dandin] ( http://littre.reverso.net/dictionnaire-francais/definition/supporter/71216 )

Remarquez, votre "m'insupporte", au début, quoique employé par Proust au moins une fois, est souvent considéré comme incorrect, prétentieux, faussement littéraire, bref, à éviter à tout prix Razz
avatar
Syria Forel
Niveau 8

Re: Ennuyeux / ennuyant

par Syria Forel le Lun 27 Mai 2013 - 11:34
Cripure a écrit: Remarquez, votre "m'insupporte", au début, quoique employé par Proust au moins une fois, est souvent considéré comme incorrect, prétentieux, faussement littéraire, bref, à éviter à tout prix Razz

C'est pour cela que j'adore ce forum, on y apprend toujours quelque chose. Effectivement, le Bidois ( dans le monde du 26 mars 1966) juge que "ce verbe assez prétentieux et faussement littéraire, ne s'est pas jamais réellement implanté dans la langue." Laughing )
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Ennuyeux / ennuyant

par User5899 le Lun 27 Mai 2013 - 11:37
Laughing
avatar
dandelion
Grand sage

Re: Ennuyeux / ennuyant

par dandelion le Lun 27 Mai 2013 - 11:43
@Syria Forel a écrit:
Cripure a écrit: Remarquez, votre "m'insupporte", au début, quoique employé par Proust au moins une fois, est souvent considéré comme incorrect, prétentieux, faussement littéraire, bref, à éviter à tout prix Razz

C'est pour cela que j'adore ce forum, on y apprend toujours quelque chose. Effectivement, le Bidois ( dans le monde du 26 mars 1966) juge que "ce verbe assez prétentieux et faussement littéraire, ne s'est pas jamais réellement implanté dans la langue." Laughing )
Mais l'emploi de 'm'insupporte' est généralement teinté d'ironie, ceci atténuant l'effet prétentieux non? Beaucoup d'enseignants utilisent des vocables désuets pour prendre de la distance dans certaines situations de classe il me semble.
Invité
Invité

Re: Ennuyeux / ennuyant

par Invité le Jeu 13 Juin 2013 - 15:16
Ca digresse ici...

Pour revenir sur le sujet, je trouve étonnant que la nuance entre "ennuyant" et "ennuyeux" soit toujours de rigueur au Québec, en Belgique et en Suisse. Mais je trouve surtout drôle que ce soit les français qui contribuent à l'appauvrissement linguistique en y supprimant de la profondeur. Alors qu'en bons français, vous devriez vous battre contre les simplifications inutiles plutôt que de vous insurger contre l'utilisation du mot "ennuyant", qui est totalement correcte par ailleurs. L'académie juge le participe présent du verbe "ennuyer" vieillot? Ce qu'il ne faut pas entendre... Mais que sais-je... Le français n'est que ma troisième langue et je l'ai apprise en Suisse...


Dernière édition par Kel Ghu le Jeu 13 Juin 2013 - 22:07, édité 1 fois
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Ennuyeux / ennuyant

par User5899 le Jeu 13 Juin 2013 - 20:12
Kel Ghu a écrit:Ca digresse ici...

Pour revenir sur le sujet,
Avant de critiquer les digressions des habitués, courez donc vite vous présenter, ça se fait en société furieux
avatar
Vudici
Fidèle du forum

Re: Ennuyeux / ennuyant

par Vudici le Ven 14 Juin 2013 - 0:46
Kel Ghu a écrit:Ca digresse ici...

Pour revenir sur le sujet, je trouve étonnant que la nuance entre "ennuyant" et "ennuyeux" soit toujours de rigueur au Québec, en Belgique et en Suisse. Mais je trouve surtout drôle que ce soit les français qui contribuent à l'appauvrissement linguistique en y supprimant de la profondeur. Alors qu'en bons français, vous devriez vous battre contre les simplifications inutiles plutôt que de vous insurger contre l'utilisation du mot "ennuyant", qui est totalement correcte par ailleurs. L'académie juge le participe présent du verbe "ennuyer" vieillot? Ce qu'il ne faut pas entendre... Mais que sais-je... Le français n'est que ma troisième langue et je l'ai apprise en Suisse...


Ça n'a rien d'étonnant, les belgicismes sont souvent des archaïsmes (le déjeuner le matin, le dîner en milieu de journée, le souper au soir, le très courant "endéans" que je n'ai jamais vu ou entendu en France, ...

Et était-ce une critique, ou une constatation? Pas faire peur au Suisse, il n'y en pas beaucoup dans les environs...

_________________
Front de Libération des Lichens Injustement Massacrés
avatar
Caspar
Esprit sacré

Re: Ennuyeux / ennuyant

par Caspar le Ven 14 Juin 2013 - 20:37
"ennuyant" est considéré ici comme adjectif, pas en tant que aprticipar présent il me semble... Sinon Kel Ghu, je ne comprends pas très bien ton post. Les Français se battent contre les "simplifications inutiles"?
avatar
MrCailloux
Esprit éclairé

Re: Ennuyeux / ennuyant

par MrCailloux le Ven 14 Juin 2013 - 21:17
Je ne dis pas que "c'est ennuyeux" ou "c'est ennuyant" je dis que "ça me fais ch*er" comme ça pas d'embrouille Very Happy Bon ce n'est pas très poli d'accord! :p

_________________
2016-2017: 4 6ème, 2 5ème, 4 4ème + PP (T2)
2015-2016: 2 5ème, 4 4ème, 4 3ème + PP (Néotit')
2014-2015: 5 2nde, 2 1ES/L, 3 MPS (Stagiaire)
2013-2014: 2 2nde (CAD2)
2012-2013: 2 6ème, 6 5ème, 2 4ème, 2 3ème, 1 2nde MPS
Contenu sponsorisé

Re: Ennuyeux / ennuyant

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum