Rencontre parent houleuse

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rencontre parent houleuse

Message par Clochettebwoy le Ven 26 Sep 2008 - 20:27

J'ai rencontré un parent d'élève cet après-midi.

Sa fille est une bonne élève.

Il em reproche deux choses : d'avoir donné (comme à tous les autres élèves qui n'avaient pas fait signer leur éval) une punition à sa fille (des lignes à copier) et aussi le sujet de rédac que j'ai soumis à la classe (animée par la volonté de les intéresser, en particulier les élèves en difficulté) : il s'agissait de travailler la situation initiale et l'élément perturbateur dans le schéma narratif, du coup je leur avais imposé l'élément perturbateur suivant : l'arrivée d'une très jolie jeune fille ou jeune homme qui viendrait perturber l'ambiance (vous êtes sur la plage avec des amis).

Il faut savoir qu'ici quand même la plage c'est culturel, tout le monde y va, tout le temps.
Les filles sont court vêtues toute l'année...

Et puis ce père a eu l'air de dire que je cherchais à leur faire dire des choses malsaines, il a pris ça aussi mal que si je leur avais demandé de raconter leur première expérience sexuelle enfin.

Vous trouvez ce sujet choquant vous ?

Parce que bon si on nous met la muselière pour ça, moi ça me fait drôlement peur.
Et puis bon la littérature regorge d'histoires d'arrivées de beaux garçons/ belles filles, qui se trouvent même dans les manuels, et qui n'ont pas valu à leur auteur une condamnation pour attentat à la pudeur, me trompé-je ?

Je le prends sur le ton de la rigolade mais ça m'a beaucoup affectée parce que j'aime bien cette classe et que je me décarcasse pour eux depuis le début de l'année.

Clochettebwoy
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre parent houleuse

Message par Pseudo le Ven 26 Sep 2008 - 20:37

Tu es une dangeureuse perverse, toi, avec tes sujets de rédac qui sentent le souffre ! Nan, la prochaine fois propose leur d'écrire une page sur l'histoire d'un petit garçon qui rencontre un chien perdu. Oupsss... Nan ! on va t'accuser de zoopholie ! J'sais pas moi... demande leur de te raconter leurs vacances. Y a des chances pour qu'ils te racontent l'arrivée sur la plage d'une très belle jeune fille ou d'un très beau gars qui perturbera l'ambiance, et dans la foulée leurs premières expériences sexuelles. Sur ce, convoque les parents pour leur dire que leurs enfants sont des êtres pervers qui exibent leurs vies privées avec complaisance.... Et demande des dommages et intérêts pour préjudice moral.

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre parent houleuse

Message par Reine Margot le Ven 26 Sep 2008 - 20:42

ben moi en seconde sur paul et virginie j'ai demandé une rencontre ou un truc comme ça je ne me souviens plus. franchement il faut demander au parent ce quil trouve malsain...qu'il s'explique.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre parent houleuse

Message par Adèle le Ven 26 Sep 2008 - 20:46

Pour la punition, le père n'avait rien à dire.
Pour la rédac, en théorie, non plus, mais j'avoue que je me mets dans la peau des gamins . J'évite tout ce qui peut déclencher un complexe supplémentaire ou des choses comme ça . J'ai beaucoup de mal à créer des sujets neutres. C'est vrai que ça me bride et que ça crée une forme de censure, mais bon, ils n'ont que 12-13 ans, et j'en tiens compte.

Je me suis retrouvée dans de telles situations en classe parfois, que j'ai réalisé, mais trop tard, que j'avais touché du doigt un sujet ultra sensible, et l'apparence, quand on est ado, c'est souvent archi sensible.

Cependant, le père n'a rien à dire à ce sujet.

Il est peut-être hyper protecteur. J'essaie de visualiser ça avec des gens de mon entourage, et je pense que certains parents auraient mal pris ce sujet, ça les aurait énervés, non pas à cause du côté sexuel possible (quoique), mais à cause de la mise en avant de l'apparence, je crois.

C'est complexe.

Adèle
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre parent houleuse

Message par Pseudo le Ven 26 Sep 2008 - 21:14

@Adèle a écrit:

Il est peut-être hyper protecteur. J'essaie de visualiser ça avec des gens de mon entourage, et je pense que certains parents auraient mal pris ce sujet, ça les aurait énervés, non pas à cause du côté sexuel possible (quoique), mais à cause de la mise en avant de l'apparence, je crois.

C'est complexe.

Il faut donc ré-écrire toute la littérature, ou presque. Imaginez la rencontre de la princesse de Clèves et du duc de Nemours sans les apparences... Ou n'importe quelle rencontre amoureuse dans le roman. Il faudrait écrire un truc du genre : "A l'arrivée de la princesse au bal de Tartempion (le politiquement correct nous interdit de donner le nom et le rang social de cette dame, le lecteur voudra bien comprendre le souci de l'auteur de ne point s'arrêter aux apparences) le duc de Nemours remarqua tout de suite sa grande beauté intérieure. Peu lui importe son physique, son apparence, sa peau diaphane, ce qui le conquit totalement c'est les possibilités immenses de discussions culturelles et politiques jusqu'au bout de la nuit que sa grande profondeur intellectuelle promettait".

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre parent houleuse

Message par Adèle le Ven 26 Sep 2008 - 23:18

Je suis d'accord, tant du point de vue de la liberté, que de la littérature, de tout, mais comme on a affaire à des gamins hyper sensibles, je me dis qu'on les met parfois dans des situations gênantes, et j'essaie toujours d'éviter, de jongler, pour être plus juste, et ce n'est pas évident.

Adèle
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre parent houleuse

Message par Invité le Ven 26 Sep 2008 - 23:25

@Pseudo a écrit:
@Adèle a écrit:

Il est peut-être hyper protecteur. J'essaie de visualiser ça avec des gens de mon entourage, et je pense que certains parents auraient mal pris ce sujet, ça les aurait énervés, non pas à cause du côté sexuel possible (quoique), mais à cause de la mise en avant de l'apparence, je crois.

C'est complexe.

Il faut donc ré-écrire toute la littérature, ou presque. Imaginez la rencontre de la princesse de Clèves et du duc de Nemours sans les apparences... Ou n'importe quelle rencontre amoureuse dans le roman. Il faudrait écrire un truc du genre : "A l'arrivée de la princesse au bal de Tartempion (le politiquement correct nous interdit de donner le nom et le rang social de cette dame, le lecteur voudra bien comprendre le souci de l'auteur de ne point s'arrêter aux apparences) le duc de Nemours remarqua tout de suite sa grande beauté intérieure. Peu lui importe son physique, son apparence, sa peau diaphane, ce qui le conquit totalement c'est les possibilités immenses de discussions culturelles et politiques jusqu'au bout de la nuit que sa grande profondeur intellectuelle promettait".

Normal il l'a rencontré sur meetic et en vrai elle était resplendissante...et il avait oublié ses lunettes!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre parent houleuse

Message par henriette le Ven 26 Sep 2008 - 23:30

Je pense que dans ce cas, Adèle, la plupart des sujets de brevet demandant une écriture de forme autobiographique peut poser ce problème : on ne peut jamais savoir quel traumatisme un ado a vécu, ni ce qu'il pourra associer à ce qu'on lui demande d'écrire, avec l'ambigüité supplémentaire dans certains sujets du pseudo autobiographique !
Je veux dire, même le sujet "Raconter vos courses au supermarché" peut devenir anxiogène pour un gamin qui petit s'est perdu dans un grand magasin !
Le sujet sur la plage pour un gamin complexé n'est pas pire que le petit chien pour un gamin qui viendrait de perdre le sien, ou les vacances chez mamie quand celle-ci est morte il y a peu.
On ne peut pas prévoir tout, ni protéger de tout, et il faut tout de même que les élèves apprennent à faire la part des choses et à ne pas forcément tout ramener à eux. Enfin, ce n'est que mon avis.
Mais je suis peut-être un monstre d'insensibilité ? Suspect

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre parent houleuse

Message par John le Sam 27 Sep 2008 - 2:21

Sujet d'invention : En la transposant au 20eme siècle, vous raconterez la rencontre de M. de Nemours et de Mme de Clèves.

Elle passa tout le jour des fiançailles chez elle à se parer, pour se trouver le soir au bal et au festin royal qui se faisait au Louvre. Lorsqu'elle arriva, l'on admira sa beauté et sa parure ; le bal commença et, comme elle dansait avec Monsieur de Guise, il se fit un assez grand bruit vers la porte de la salle, comme de quelqu'un qui entrait, et à qui on faisait place. Madame de Clèves acheva de danser et, pendant qu'elle cherchait des yeux quelqu'un qu'elle avait dessein de prendre, le Roi lui cria de prendre celui qui arrivait. Elle se tourna et vit un homme qu'elle crut d'abord ne pouvoir être que Monsieur de Nemours, qui passait par-dessus quelques sièges pour arriver où l'on dansait. Ce prince était fait d'une sorte qu'il parut difficile de n'être pas surprise de le voir quand on ne l'avait jamais vu, surtout ce soir-là, où le soin qu'il avait pris de se parer augmentait encore l'air brillant qui était dans sa personne ; mais il était difficile aussi de voir Madame de Clèves pour la première fois sans avoir un grand étonnement. Monsieur de Nemours fut tellement surpris de sa beauté que, lorsqu'il fut proche d'elle, et qu'elle lui fit la révérence, il ne put s'empêcher de donner des marques de son admiration. Quand ils commencèrent à danser, il s'éleva dans la salle un murmure de louanges. Le Roi et les Reines se souvinrent qu'ils ne s'étaient jamais vus, et trouvèrent quelque chose de singulier de les voir danser ensemble sans se connaître. Ils les appelèrent quand ils eurent fini, sans leur laisser le loisir de parler à personne, et leur demandèrent s'ils n'avaient pas bien envie de savoir qui ils étaient, et s'ils ne s'en doutaient point.
- Pour moi, Madame, dit Monsieur de Nemours, je n'ai pas d'incertitude ; mais comme Madame de Clèves n'a pas les mêmes raisons pour deviner qui je suis que celles que j'ai pour la reconnaître, je voudrais que votre Majesté eût la bonté de lui apprendre mon nom.
- Je crois, dit Madame La Dauphine, qu'elle le sait aussi bien que vous savez le sien.
- Je vous assure, Madame, reprit Madame de Clèves qui paraissait un peu embarrassée, que je ne devine pas si bien que vous pensez.
- Vous devinez fort bien, répondit Madame la Dauphine ; et il y a même quelque chose d'obligeant pour Monsieur de Nemours à ne vouloir pas avouer que vous le connaissez déjà sans l'avoir jamais vu. »


Comme Claudia Defrance et Adrien Delorraine allaient fêter leur Pacs à la salle des fêtes de Neuilly, la jeune Decleff passa l'après-midi à se maquiller, et à essayer divers chemisiers très décolletés, assortis à sa mini-jupe noire et blanche. Lorsqu'elle arriva, on admira ses chaussures Gucci, son haut Sonia Rykiel et sa mini-jupe Christian Dior. Le DJ lança la vibe, et comme elle dansait un slow avec Adrien, on entendit soudain du bruit venant de l'entrée de la salle, comme si les videurs avaient d'abord voulu refouler un importun, qui avait aussitôt montré son invitation "V.I.P." pour rentrer dans la salle. La fin du slow arriva, et, pendant que Tracy Decleff cherchait quelqu'un pour danser sur Chiwawa de DJ Bobo, Damien Leroy lui cria : "Eh, Tracy, mate le nouveau !" Elle se tourna, et reconnut Matt Denemour, qui montait sur les tables embouteillées pour la rejoindre. Il se faisait appeler "Prince" sur MSN, et les filles étaient toujours surprises en le voyant pour la première fois, mais Tracy Decleff, qui elle aussi assurait grave, avait déjà vu sa tof sur son Facebook. Matt de Nemour fut tellement surpris de sa beauté que, lorsqu'il fut proche d'elle, et qu'elle lui fit un clin d'oeil aguicheur, il ne put s'empêcher de lui dire avec douceur : "Toi, t'es trop bonne comme meuf." Quand ils commencèrent à s'échauffer, en dansant sur le dernier tube des Tokio Hotel, les autres invités se mirent en cercle autour d'eux pour les applaudir. Damien Leroy et les soeurs Grandrenn se souvinrent qu'ils disaient ne s'être jamais vus, et s'étonnèrent de les voir si synchros sur la choré de Schrei, sans l'avoir jamais répétée ensemble. Ils les appelèrent quand le DJ lança un slow, sans leur laisser le loisir de parler aux autres, et leur demandèrent s'ils n'avaient pas bien envie de savoir qui ils étaient, et s'ils ne s'en doutaient point.
- Moi, dit Matt, je le sais ; mais comme Tracy peut pas savoir qui j'suis, t'as qu'à lui dire, toi.
- Bah, dit Delphine Grandrenn, elle est belle mais elle est pas con, elle t'a déjà vu sur MSN sous le pseudo "M2Nemour".
- Hein, quoi, qu'est-ce tu m'cherches, toi, encore, s'exclama Tracy, j'te dis que j'sais pas qui c'est ! Mon pseudo c'est 2Cleff, j'le connais pas, lui !
- Bah, tu l'sais, qui c'est, répondit Delphine Grandrenn, et si tu veux pas le dire, c'est que t'as une idée derrière ta p'tite tete..."

[Suite au prochain épisode]

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre parent houleuse

Message par Clochettebwoy le Sam 27 Sep 2008 - 5:45

@henriette a écrit:Je pense que dans ce cas, Adèle, la plupart des sujets de brevet demandant une écriture de forme autobiographique peut poser ce problème : on ne peut jamais savoir quel traumatisme un ado a vécu, ni ce qu'il pourra associer à ce qu'on lui demande d'écrire, avec l'ambigüité supplémentaire dans certains sujets du pseudo autobiographique !
Je veux dire, même le sujet "Raconter vos courses au supermarché" peut devenir anxiogène pour un gamin qui petit s'est perdu dans un grand magasin !
Le sujet sur la plage pour un gamin complexé n'est pas pire que le petit chien pour un gamin qui viendrait de perdre le sien, ou les vacances chez mamie quand celle-ci est morte il y a peu.
On ne peut pas prévoir tout, ni protéger de tout, et il faut tout de même que les élèves apprennent à faire la part des choses et à ne pas forcément tout ramener à eux. Enfin, ce n'est que mon avis.
Mais je suis peut-être un monstre d'insensibilité ? Suspect
J'avoue me rapprocher de l'avis d'Henriette, on ne peut pas tout contrôler, mais bon, même l'avis d'Adèle m'a aidé à dédramatiser, et j'en ai bien besoin parce que mine de rien j'y pense sans arrêt depuis hier.

Et puis moi, ce que je remarque, c'est quand même que mes élèves en grande difficulté ont été motivés par ce sujet et qu'ils ont fait de longs textes.
Alors on ne peut pas plaire à tout le monde.

Mais ça m'a sciée d'entendre ce parent d'élève dire que la prochaine fois que je donnerai une punition à sa fille, il lui dira de ne pas la faire. En fait j'ai l'impression d'être en pleine science-fiction, et que des deux, c'est moi la plus responsable concernant l'éducation de sa fille; j'ai l'impression qu'il réagit comme un enfant, en divisant le monde entre les méchants et les gentils, et que les profs qui mettent des punitions à sa fille sont à ranger d'emblée dans la catégorie des "méchants".

Quand je vois le mal qu'on se donne dans certains collèges pour "tenir" nos classes, pour que ça tourne, dans le seul but qu'au final, l'élève y gagne quelque chose, franchement ça me dégoûte des parents aussi myopes qui nous coupent l'herbe sous le pied...

Clochettebwoy
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre parent houleuse

Message par Invité le Sam 27 Sep 2008 - 8:14

Je t'ai répondu en partie sur ta présentation. Je pense que ta rédac n'était pas "tendancieuse", et le sujet était bien formulé pour montrer l'importance de l'intrigue. C'est ce que j'allais dire : de voir ce que les élèves, et elle en particulier, avaient fait. Si certains sont mal à l'aise, n'oublions pas de rappeler aux élèves que même pour un sujet autobiographique, on peut inventer, déformer. Le correcteur n'est pas un surmoi en forme de juge qui va savoir instantanément s'ils disent la vérité, toute la vérité et rien que la vérité !
Une année, pour travailler les registres de langue, je leur ai fait écrire une rédaction où leurs parents leur faisaient honte en venant les chercher à la sortie du collège parce qu'ils avaient un style trop "djeunn's" (après lecture d'un passage de journal intime). J'aurais clairement pu me faire taper sur les doigts là aussi...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre parent houleuse

Message par Invité le Sam 27 Sep 2008 - 8:19

@John a écrit:Sujet d'invention : En la transposant au 20eme siècle, vous raconterez la rencontre de M. de Nemours et de Mme de Clèves.

Elle passa tout le jour des fiançailles chez elle à se parer, pour se trouver le soir au bal et au festin royal qui se faisait au Louvre. Lorsqu'elle arriva, l'on admira sa beauté et sa parure ; le bal commença et, comme elle dansait avec Monsieur de Guise, il se fit un assez grand bruit vers la porte de la salle, comme de quelqu'un qui entrait, et à qui on faisait place. Madame de Clèves acheva de danser et, pendant qu'elle cherchait des yeux quelqu'un qu'elle avait dessein de prendre, le Roi lui cria de prendre celui qui arrivait. Elle se tourna et vit un homme qu'elle crut d'abord ne pouvoir être que Monsieur de Nemours, qui passait par-dessus quelques sièges pour arriver où l'on dansait. Ce prince était fait d'une sorte qu'il parut difficile de n'être pas surprise de le voir quand on ne l'avait jamais vu, surtout ce soir-là, où le soin qu'il avait pris de se parer augmentait encore l'air brillant qui était dans sa personne ; mais il était difficile aussi de voir Madame de Clèves pour la première fois sans avoir un grand étonnement. Monsieur de Nemours fut tellement surpris de sa beauté que, lorsqu'il fut proche d'elle, et qu'elle lui fit la révérence, il ne put s'empêcher de donner des marques de son admiration. Quand ils commencèrent à danser, il s'éleva dans la salle un murmure de louanges. Le Roi et les Reines se souvinrent qu'ils ne s'étaient jamais vus, et trouvèrent quelque chose de singulier de les voir danser ensemble sans se connaître. Ils les appelèrent quand ils eurent fini, sans leur laisser le loisir de parler à personne, et leur demandèrent s'ils n'avaient pas bien envie de savoir qui ils étaient, et s'ils ne s'en doutaient point.
- Pour moi, Madame, dit Monsieur de Nemours, je n'ai pas d'incertitude ; mais comme Madame de Clèves n'a pas les mêmes raisons pour deviner qui je suis que celles que j'ai pour la reconnaître, je voudrais que votre Majesté eût la bonté de lui apprendre mon nom.
- Je crois, dit Madame La Dauphine, qu'elle le sait aussi bien que vous savez le sien.
- Je vous assure, Madame, reprit Madame de Clèves qui paraissait un peu embarrassée, que je ne devine pas si bien que vous pensez.
- Vous devinez fort bien, répondit Madame la Dauphine ; et il y a même quelque chose d'obligeant pour Monsieur de Nemours à ne vouloir pas avouer que vous le connaissez déjà sans l'avoir jamais vu. »


Comme Claudia Defrance et Adrien Delorraine allaient fêter leur Pacs à la salle des fêtes de Neuilly, la jeune Decleff passa l'après-midi à se maquiller, et à essayer divers chemisiers très décolletés, assortis à sa mini-jupe noire et blanche. Lorsqu'elle arriva, on admira ses chaussures Gucci, son haut Sonia Rykiel et sa mini-jupe Christian Dior. Le DJ lança la vibe, et comme elle dansait un slow avec Adrien, on entendit soudain du bruit venant de l'entrée de la salle, comme si les videurs avaient d'abord voulu refouler un importun, qui avait aussitôt montré son invitation "V.I.P." pour rentrer dans la salle. La fin du slow arriva, et, pendant que Tracy Decleff cherchait quelqu'un pour danser sur Chiwawa de DJ Bobo, Damien Leroy lui cria : "Eh, Tracy, mate le nouveau !" Elle se tourna, et reconnut Matt Denemour, qui montait sur les tables embouteillées pour la rejoindre. Il se faisait appeler "Prince" sur MSN, et les filles étaient toujours surprises en le voyant pour la première fois, mais Tracy Decleff, qui elle aussi assurait grave, avait déjà vu sa tof sur son Facebook. Matt de Nemour fut tellement surpris de sa beauté que, lorsqu'il fut proche d'elle, et qu'elle lui fit un clin d'oeil aguicheur, il ne put s'empêcher de lui dire avec douceur : "Toi, t'es trop bonne comme meuf." Quand ils commencèrent à s'échauffer, en dansant sur le dernier tube des Tokio Hotel, les autres invités se mirent en cercle autour d'eux pour les applaudir. Damien Leroy et les soeurs Grandrenn se souvinrent qu'ils disaient ne s'être jamais vus, et s'étonnèrent de les voir si synchros sur la choré de Schrei, sans l'avoir jamais répétée ensemble. Ils les appelèrent quand le DJ lança un slow, sans leur laisser le loisir de parler aux autres, et leur demandèrent s'ils n'avaient pas bien envie de savoir qui ils étaient, et s'ils ne s'en doutaient point.
- Moi, dit Matt, je le sais ; mais comme Tracy peut pas savoir qui j'suis, t'as qu'à lui dire, toi.
- Bah, dit Delphine Grandrenn, elle est belle mais elle est pas con, elle t'a déjà vu sur MSN sous le pseudo "M2Nemour".
- Hein, quoi, qu'est-ce tu m'cherches, toi, encore, s'exclama Tracy, j'te dis que j'sais pas qui c'est ! Mon pseudo c'est 2Cleff, j'le connais pas, lui !
- Bah, tu l'sais, qui c'est, répondit Delphine Grandrenn, et si tu veux pas le dire, c'est que t'as une idée derrière ta p'tite tete..."

[Suite au prochain épisode]

chirolp iei John, c'est trop top méga cool groove - ou grave, comme on veut...! (va falloir que je refasse faire une rédac en style familier pour apprendre les dernières) J'attends le prochain !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre parent houleuse

Message par Daphné le Sam 27 Sep 2008 - 8:49

Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing

John, j'attends avec impatience le prochain épisode !!

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre parent houleuse

Message par Reine Margot le Sam 27 Sep 2008 - 9:35

la suite, la suite!!!

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre parent houleuse

Message par Pseudo le Sam 27 Sep 2008 - 10:22

La suite ! La suite !

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre parent houleuse

Message par Violet le Sam 27 Sep 2008 - 10:26

Bravo John ! Quel talent ! pompom

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre parent houleuse

Message par Clochettebwoy le Sam 27 Sep 2008 - 10:33

Oui moi aussi, vraiment top !!!

Clochettebwoy
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre parent houleuse

Message par Adèle le Sam 27 Sep 2008 - 12:43

@henriette a écrit:Je pense que dans ce cas, Adèle, la plupart des sujets de brevet demandant une écriture de forme autobiographique peut poser ce problème : on ne peut jamais savoir quel traumatisme un ado a vécu, ni ce qu'il pourra associer à ce qu'on lui demande d'écrire, avec l'ambigüité supplémentaire dans certains sujets du pseudo autobiographique !
Je veux dire, même le sujet "Raconter vos courses au supermarché" peut devenir anxiogène pour un gamin qui petit s'est perdu dans un grand magasin !
Le sujet sur la plage pour un gamin complexé n'est pas pire que le petit chien pour un gamin qui viendrait de perdre le sien, ou les vacances chez mamie quand celle-ci est morte il y a peu.
On ne peut pas prévoir tout, ni protéger de tout, et il faut tout de même que les élèves apprennent à faire la part des choses et à ne pas forcément tout ramener à eux. Enfin, ce n'est que mon avis.
Mais je suis peut-être un monstre d'insensibilité ? Suspect

Tu as parfaitement raison, simplement, c'est moi qui suis beaucoup trop sensible à ce qu'ils ressentent, parce que moi-même, je me souviens trop bien de mon adolescence.

Adèle
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre parent houleuse

Message par eowyn le Sam 27 Sep 2008 - 13:09

john terrible! Razz

eowyn
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre parent houleuse

Message par eowyn le Sam 27 Sep 2008 - 13:12

je suis assez d accord avec Henriette, si tu commences comme cela, n importe quel sujet peut etre douloureux.
l an passé j ai demandé à mes 3e d ecrire 20l de leur autobiographie, ce qu ils voulaient du moment que ce soit vrai. J ai deux gamines qui m ont raconté qu elles venaient de perdre des amis dans un accident de voiture et qu elles voulaient les rejoindre.
Je vous laisse imaginer mon angoisse et mon mal etre. Mais j ai discuté avec elle, j ai prevenu la PP, la principale ect... elles ont vu la psy... et finalement ecrire leur avait fait beaucoup de bien, ca leur avait permis de mettre des mots sur leur douleur...

eowyn
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre parent houleuse

Message par lotta le Sam 27 Sep 2008 - 13:24

J'adore cette rédaction John !
Pour la suite... je crois que c'est sur TF1, non ?

lotta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre parent houleuse

Message par Adèle le Sam 27 Sep 2008 - 19:37

@eowyn a écrit:je suis assez d accord avec Henriette, si tu commences comme cela, n importe quel sujet peut etre douloureux.
l an passé j ai demandé à mes 3e d ecrire 20l de leur autobiographie, ce qu ils voulaient du moment que ce soit vrai. J ai deux gamines qui m ont raconté qu elles venaient de perdre des amis dans un accident de voiture et qu elles voulaient les rejoindre.
Je vous laisse imaginer mon angoisse et mon mal etre. Mais j ai discuté avec elle, j ai prevenu la PP, la principale ect... elles ont vu la psy... et finalement ecrire leur avait fait beaucoup de bien, ca leur avait permis de mettre des mots sur leur douleur...


Je suis totalement d'accord: il ne faut aucune censure, c'est moi qui me la pose, parce que c'est moi, c'est tout ! J'explique ce que JE ressens, et j'avoue que je jongle pour être aussi neutre que possible, ce qui est quasi-impossible.

Adèle
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre parent houleuse

Message par sabeth le Sam 27 Sep 2008 - 20:20

Merci John pour cette transposition savoureuse! J'ai beaucoup ri devant mon écran.

sabeth
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre parent houleuse

Message par John le Sam 27 Sep 2008 - 23:04

Very Happy Merci ! Smile

Je suis bien content que ça vous ait plu Smile

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre parent houleuse

Message par sara0705 le Dim 28 Sep 2008 - 0:31

Je viens de découvrir ce fil, bravo John, c'est excellent!!!

J'imagine bien ce qui peut se passer dans la tête de Tracy..."j'sais pas c'est qui, mais j'aimerais bien savoir c'est qui..." mdr


Alors, ce prochain épisode, il est pour quand??? Tu ne peux résolument pas nous laisser sur notre faim....

_________________
"I don't wanna work today, maybe I just want to stay, just take it easy cause there's no stress"

sara0705
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum