Profs à fond dans l'affect et conséquences directes: exemple.

Page 5 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Profs à fond dans l'affect et conséquences directes: exemple.

Message par kensington le Mer 16 Juin 2010 - 20:54

cham, cham, cham, chamois d'or!

(ça rappelle quelque chose à quelqu'un?)

kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs à fond dans l'affect et conséquences directes: exemple.

Message par lulucastagnette le Mer 16 Juin 2010 - 20:55

@kensington a écrit:cham, cham, cham, chamois d'or!

(ça rappelle quelque chose à quelqu'un?)

Oh bien sûr !!!
Maintenant, j'ai la musique dans la tête !!

lulucastagnette
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs à fond dans l'affect et conséquences directes: exemple.

Message par lilith888 le Mer 16 Juin 2010 - 20:56

marquisedemerteuil a écrit:Non ce n'est pas "mal", ni bien, si ça marche tant mieux, c'est qu'autrefois un prof 'navait pas besoin d'en passer par ces projets pour qu'un cours fonctionne. On pouvait faire du bled des heures et point, et les gamins progressaient aussi.

maintenant il faut être populaire auprès des classes pour pouvoir faire cours, simplement cours, ce qui ne m'intéresse pas. je veux juste faire cours, moi, c'est tout...

Les gamins d'autrefois la fermaient : appréciaient-ils pour autant les heures de Bled ? Pas sûr.
Et j'ai tendance à me méfier du "c'était mieux avant". Je pense plutôt à : bon, on fait quoi pour réussir avec les gamins qu'on a maintenant ?

Je ne dis pas que tous les profs doivent faire comme moi, loin de là, je dis seulement que ceux qui ne le font pas n'ont pas à se plaindre derrière : s'ils sont convaincus d'être dans leur bon droit, à quoi bon fustiger les autres ? Autant s'en ficher, non ?

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs à fond dans l'affect et conséquences directes: exemple.

Message par John le Mer 16 Juin 2010 - 20:57

Ben si c'est une classe à profil, et que ça se passe bien avec une enseignante, personnellement, je ne vois pas trop où est le problème.

D'un autre côté, je n'aime pas non plus les collègues qui se prennent pour le roi ou la reine de leur discipline et/ou de l'établissement, et qui considèrent qu'avant et après eux plus personne n'enseignera jamais aussi bien qu'eux.

Je dirais que tout dépend de l'attitude de la collègue : si elle fait bien son boulot, je ne me verrais pas le lui reprocher, ici ou ailleurs.


Dernière édition par John le Mer 16 Juin 2010 - 20:57, édité 1 fois

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs à fond dans l'affect et conséquences directes: exemple.

Message par Sherpa le Mer 16 Juin 2010 - 20:57

CHAM = Classe à Horaires AMénagés. Classe dans laquelle l'enseignement artistique est renforcé ( théâtre, musique, danse ).


Dernière édition par Sherpa le Mer 16 Juin 2010 - 20:59, édité 1 fois

Sherpa
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs à fond dans l'affect et conséquences directes: exemple.

Message par lilith888 le Mer 16 Juin 2010 - 20:58

marquisedemerteuil a écrit:Oui Lilith, je suppose que tu n'affiches pas en salle des profs les petits mots que tu reçois?

chez nous, c'est un peu différent : à chaque fois que nous avons un mot, ou un cadeau du type boite de chocolats, on partage cela en salle des profs avec tous les autres, uniquement parce que c'est positif et c'est un bon moment

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs à fond dans l'affect et conséquences directes: exemple.

Message par Invité31 le Mer 16 Juin 2010 - 20:59

Moi aussi je fais un gros projet théâtral par an, et comme chez Lilith les enfants sont fous de joie (j'ai des cartes, des fleurs etc.) MAIS je n'ai pas deux HSE à mon emploi du temps et je n'accepte jamais de reprendre la même classe d'une année sur l'autre (même si j'ai eu un vrai pincement une année, et même si des parents me le demandent parfois). Et surtout, je finis le programme et ne fais aucun compromis là-dessus.

Ce que je trouve malsain, dans ce que raconte Audrey, c'est que cette dame garde la même classe trois ans de suite, avec deux HSE à son emploi du temps, et qu'elle ne tienne pas son programme. Pour le reste, c'est vrai que mes élèves se vantent eux aussi vers les autres élèves (c'est malheureux mais que peut-on y faire ?) et c'est vrai qu'il y a de ma part une certaine "pression" parce que si l'on veut mener ce type de projet à bien tout en gardant de vraies exigences disciplinaires on n'a pas le choix.

Je ne suis pas d'accord avec la dichotomie prof à projet/prof "à l'ancienne" qui fait du Bled: je suis très à l'ancienne et je fais beaucoup de grammaire, vocabulaire, beaucoup de classiques étudiés en profondeur etc et ça ne m'empêche pas de faire de gros projets. Et c'était déjà comme ça avec mes profs en collège comme en lycée.
EDIT j'avais lu trop vite, ce n'est pas ce qu'a voulu dire Marquise je pense.

Ceci étant, c'est vrai que ma hiérarchie est contente quand il y a des projets parce que ça "calme" les classes. Donc ça s'inscrit aussi dans l'analyse de Marquise sur le fait de "contenir" les élèves, même si ce n'est absolument pas pour cela que je le fais, vu le boulot de dingue que ça demande.


Dernière édition par Lynette le Mer 16 Juin 2010 - 21:06, édité 2 fois

Invité31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs à fond dans l'affect et conséquences directes: exemple.

Message par sand le Mer 16 Juin 2010 - 21:01

Partager les chocolats, quoi de plus normal ! Mais exhiber les cadeaux, les petits mots de fin d'année ne me viendrait pas à l'idée.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs à fond dans l'affect et conséquences directes: exemple.

Message par Celeborn le Mer 16 Juin 2010 - 21:02

@lulucastagnette a écrit:
C'est une classe chantante. Je ne connais pas précisément le sens du sigle. Céléborn ???

Classe à Horaires Aménagés Musique ! Na ! Razz

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs à fond dans l'affect et conséquences directes: exemple.

Message par Thalie le Mer 16 Juin 2010 - 21:03

marquisedemerteuil a écrit:Mais ce genre de comportement démagogique chez les profs vient aussi de là, on n'est plus dans l'autorité face aux élèves, car

- les parents sont dans l'école et les chefs les craignent
- les élèves d'aujourd'hui sont élevés souvent (pas toujours mais souvent) dans l'absence de frustration et de limites et se comportent comme à la maison
- on nous a enlevé quantité de moyens de sanction contre les élèves perturbateurs
-l' administration ne veut pas de vagues et incrimine le prof avant l'élève. (qui est jeune, victime de la société, a droit à l'erreur comme chacun sait)

résultat: il s'agit maintenant de "contenir" les élèves qu'on nous impose, faute de les affronter vraiment dans un rapport d'autorité qui est devenu impossible : d'où la démagogie de certains collègues, qui cherchent le rapport affectif pour survivre. c'est l'école de l'avenir, celle des "projets", de l'élève caressé dans le sens du poil (avant que le petit fauve ne morde la main qui l'a nourri) et du consumérisme scolaire.
Très bonne analyse de la situation, je partage.

Thalie
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs à fond dans l'affect et conséquences directes: exemple.

Message par Invité31 le Mer 16 Juin 2010 - 21:03

@sand a écrit:Partager les chocolats, quoi de plus normal ! Mais exhiber les cadeaux, les petits mots de fin d'année ne me viendrait pas à l'idée.

A moi non plus Wink


Dernière édition par Lynette le Mer 16 Juin 2010 - 21:06, édité 1 fois

Invité31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs à fond dans l'affect et conséquences directes: exemple.

Message par lilith888 le Mer 16 Juin 2010 - 21:03

@liliepingouin a écrit:Le problème, ce n'est pas qu'un prof s'investisse à fond et soit adoré de ses élèves. Chacun d'entre nous je pense a envie au fond d'être aimé de ses élèves...
Le problème, c'est quand l'affectif avec les élèves s'accompagne d'un dénigrement des collègues, explicite ou implicite. Il y a toujours eu des profs plus appréciés que d'autres et ce sera sans doute toujours comme ça, mais il y a des cas où un collègue, pour se faire apprécier, ou parce qu'il se croit le meilleur, enfonce les autres. Et ça c'est très très dur à gérer et je crois que ça peut effectivement pourrir la classe pour les autres profs.

Mais dans les messages d'Audrey, il me semble, rien ne dit que ce phénomène vienne de la prof elle-même ! Le dénigrement, les élèves savent très bien le pratiquer tous seuls. Il ne m'a pas semblé lire que la collègue en question "enfonçait" les autres pour être populaire... mais peut-être ai-je mal lu ?

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs à fond dans l'affect et conséquences directes: exemple.

Message par Invité31 le Mer 16 Juin 2010 - 21:03

@Thalie a écrit:
marquisedemerteuil a écrit:Mais ce genre de comportement démagogique chez les profs vient aussi de là, on n'est plus dans l'autorité face aux élèves, car

- les parents sont dans l'école et les chefs les craignent
- les élèves d'aujourd'hui sont élevés souvent (pas toujours mais souvent) dans l'absence de frustration et de limites et se comportent comme à la maison
- on nous a enlevé quantité de moyens de sanction contre les élèves perturbateurs
-l' administration ne veut pas de vagues et incrimine le prof avant l'élève. (qui est jeune, victime de la société, a droit à l'erreur comme chacun sait)

résultat: il s'agit maintenant de "contenir" les élèves qu'on nous impose, faute de les affronter vraiment dans un rapport d'autorité qui est devenu impossible : d'où la démagogie de certains collègues, qui cherchent le rapport affectif pour survivre. c'est l'école de l'avenir, celle des "projets", de l'élève caressé dans le sens du poil (avant que le petit fauve ne morde la main qui l'a nourri) et du consumérisme scolaire.
Très bonne analyse de la situation, je partage.

Moi aussi.

Invité31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs à fond dans l'affect et conséquences directes: exemple.

Message par lilith888 le Mer 16 Juin 2010 - 21:06

Lynette a écrit:
Ce que je trouve malsain, dans ce que raconte Audrey, c'est que cette dame garde la même classe trois ans de suite, avec deux HSE à son emploi du temps, et qu'elle ne tienne pas son programme.

Garder les mêmes élèves 3 ans de suite, je l'ai fait, et c'est génial. On peut sans cesse rebondir sur ce qu'on a vu les années précédentes.
Pour les HSE, là d'accord, à la limite, ça peut être énervant pour les autres.
Par contre, et c'est une vraie question, ou est-ce que cela a été dit qu'elle ne tient pas son programme ?

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs à fond dans l'affect et conséquences directes: exemple.

Message par Audrey le Mer 16 Juin 2010 - 21:08

@lulucastagnette a écrit:Je vous trouve un peu durs quand même avec cette prof. Même si elle en fait des tonnes, c'est quand même un peu exagéré de lui mettre sur le dos la responsabilité du bordel dans les autres cours, non ?
N'y aurait-il pas un tout petit peu de jalousie là-dedans ? Parce que tout le monde, quoi qu'il en dise, aime quand les élèves sont contents de venir à notre cours, et nous demandent si on les aura l'an prochain, non ?
Si elle a un bon feeling avec la classe et qu'elle demande de la suivre, où est le mal ? (ça se fait dans de nombreux bahuts). Après, le tout c'est de partager. Ex : je suis ma super classe mais en contre-partie je prends les 5è pourries et la 3è fainéante.

Ouhla! Je n'ai jamais dit que c'était de sa faute si les élèves faisaient le bazar dans un autre cours! Le bazar, jusqu'à preuve du contraire, ce sont eux qui le font!Je reproche l'attitude suffisante que ce traitement privilégié a enraciné bien profondément chez ces élèves, c'est différent....De plus, à fonder tout sur l'affect, ces élèves en viennent à ne trouver "bons" que les cours où ils trouvent la ou le prof sympa. La relation pédagogique globale de ces élèves avec leurs profs a été "corrompue" par celle, particulière, qu'elle a avec eux...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs à fond dans l'affect et conséquences directes: exemple.

Message par lulucastagnette le Mer 16 Juin 2010 - 21:09

@Celeborn a écrit:
@lulucastagnette a écrit:
C'est une classe chantante. Je ne connais pas précisément le sens du sigle. Céléborn ???

Classe à Horaires Aménagés Musique ! Na ! Razz

Epatée je suis !

PS : toi, t'as bossé, hein ?

lulucastagnette
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs à fond dans l'affect et conséquences directes: exemple.

Message par Invité31 le Mer 16 Juin 2010 - 21:11

@lilith888 a écrit:
Lynette a écrit:
Ce que je trouve malsain, dans ce que raconte Audrey, c'est que cette dame garde la même classe trois ans de suite, avec deux HSE à son emploi du temps, et qu'elle ne tienne pas son programme.

Garder les mêmes élèves 3 ans de suite, je l'ai fait, et c'est génial. On peut sans cesse rebondir sur ce qu'on a vu les années précédentes.
Pour les HSE, là d'accord, à la limite, ça peut être énervant pour les autres.
Par contre, et c'est une vraie question, ou est-ce que cela a été dit qu'elle ne tient pas son programme ?

Il me semblait l'avoir lu, mais non en fait. Ce devait être un exemple similaire rapporté par quelqu'un d'autre dans le fil.

Sur les HSE, je comprends ce que ressent Audrey parce que moi aussi je bosse sur mes heures de cours et en dehors, comme elle, et ça me ferait rager si un collègue avait un régime différent. Je trouverais ça injuste.


Dernière édition par Lynette le Mer 16 Juin 2010 - 21:12, édité 1 fois

Invité31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs à fond dans l'affect et conséquences directes: exemple.

Message par Celeborn le Mer 16 Juin 2010 - 21:11

@lulucastagnette a écrit:
@Celeborn a écrit:
@lulucastagnette a écrit:
C'est une classe chantante. Je ne connais pas précisément le sens du sigle. Céléborn ???

Classe à Horaires Aménagés Musique ! Na ! Razz

Epatée je suis !

PS : toi, t'as bossé, hein ?

J'étais en formation toute la journée ! Razz

Sinon, Lilith, je crois qu'Audrey critiquait nettement davantage le système organisé autour du projet que la façon d'enseigner de sa collègue. Le HSE inscrites dès le début de l'année, c'est scandaleux.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs à fond dans l'affect et conséquences directes: exemple.

Message par Invité31 le Mer 16 Juin 2010 - 21:12

Effectivement, c'était là -donc pas la même personne:

@LM a écrit:Je suis la seule prof de français à ne pas avoir de cadeaux en fin d'année de la part des élèves. Mes collègues ont droit à des bouquets de fleurs, plantes énormes, stylos, lettres, etc.
Tout ça parce qu'elles font un atelier théâtre et que c'est "super méga génial", les parents font des louanges...Par contre, ça commence à remuer dans les brancards suite aux très nombreuses absences et aux VRAIS cours qui n'ont pas été faits...

Invité31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs à fond dans l'affect et conséquences directes: exemple.

Message par lilith888 le Mer 16 Juin 2010 - 21:13

@Celeborn a écrit:
Sinon, Lilith, je crois qu'Audrey critiquait nettement davantage le système organisé autour du projet que la façon d'enseigner de sa collègue. Le HSE inscrites dès le début de l'année, c'est scandaleux.

Ben pourtant c'est loin d'être ce qui est ressorti en premier question reproche...

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs à fond dans l'affect et conséquences directes: exemple.

Message par Celeborn le Mer 16 Juin 2010 - 21:14

@lilith888 a écrit:
@Celeborn a écrit:
Sinon, Lilith, je crois qu'Audrey critiquait nettement davantage le système organisé autour du projet que la façon d'enseigner de sa collègue. Le HSE inscrites dès le début de l'année, c'est scandaleux.

Ben pourtant c'est loin d'être ce qui est ressorti en premier question reproche...

Relis ses messages de la page 1 : c'est pourtant ce qui est écrit.

Qu'ensuite la personnalité de sa collègue puisse l'agacer dans ce contexte, je le conçois très bien.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs à fond dans l'affect et conséquences directes: exemple.

Message par leyade le Mer 16 Juin 2010 - 21:16

@Audrey a écrit:
Ouhla! Je n'ai jamais dit que c'était de sa faute si les élèves faisaient le bazar dans un autre cours! Le bazar, jusqu'à preuve du contraire, ce sont eux qui le font!Je reproche l'attitude suffisante que ce traitement privilégié a enraciné bien profondément chez ces élèves, c'est différent....De plus, à fonder tout sur l'affect, ces élèves en viennent à ne trouver "bons" que les cours où ils trouvent la ou le prof sympa. La relation pédagogique globale de ces élèves avec leurs profs a été "corrompue" par celle, particulière, qu'elle a avec eux...

Tout à fait d'acc.
Il y a quelques années, on avait dans l'équipe pédagogique d'une classe de 6ème une prof qui allait vraiment trop loin : "Mes p'tits loulous", "j'vous défendrai jusqu'au bout en conseil de classe", qui les laisser surfer sur youtube, etc. Ben moi je m'en suis pris plein la gu... par les élèves quand j'ai refusé qu'ils surfent en cours etc.... , ils se sont "vengés" en quelque sorte en me b*rdélisant, comme par hasard une fois qu'ils ont compris que cette collègue et moi même ne nous entendions pas...

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs à fond dans l'affect et conséquences directes: exemple.

Message par lilith888 le Mer 16 Juin 2010 - 21:16

@Audrey a écrit:De plus, à fonder tout sur l'affect, ces élèves en viennent à ne trouver "bons" que les cours où ils trouvent la ou le prof sympa. La relation pédagogique globale de ces élèves avec leurs profs a été "corrompue" par celle, particulière, qu'elle a avec eux...

Mais, je veux dire, ça fonctionne comme ça non ? Qu'on le veuille ou non ? Même toi en tant qu'adulte, tu écouterais mieux en face de quelqu'un de dynamique, souriant et drôle, n'est-ce pas ?

Franchement, je ne trouve pas que la relation soit "corrompue" par cette collègue. Soit on estime que ce qu'elle fait est naze, et on fait sa vie de son côté en trouvant ses propres techniques / soit ben... le reste est purement de la perte de temps

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs à fond dans l'affect et conséquences directes: exemple.

Message par lilith888 le Mer 16 Juin 2010 - 21:18

@leyade a écrit:
Tout à fait d'acc.
Il y a quelques années, on avait dans l'équipe pédagogique d'une classe de 6ème une prof qui allait vraiment trop loin : "Mes p'tits loulous", "j'vous défendrai jusqu'au bout en conseil de classe", qui les laisser surfer sur youtube, etc. Ben moi je m'en suis pris plein la gu... par les élèves quand j'ai refusé qu'ils surfent en cours etc.... , ils se sont "vengés" en quelque sorte en me b*rdélisant, comme par hasard une fois qu'ils ont compris que cette collègue et moi même ne nous entendions pas...

et allez, on confond encore tout et tombe dans la caricature facile. Leyade, ce que tu dis sur ce qu'a fait cette collègue est effectivement scandaleux, je pense qu'on sera tous d'accord là dessus. Il ne s'agit pas de la même chose ici.
Audrey elle même a reconnu qu'elle faisait bien son boulot.

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs à fond dans l'affect et conséquences directes: exemple.

Message par Libé-Ration le Mer 16 Juin 2010 - 21:19

Et nous-même, anciens élèves... de quels profs se souvient-on ? N'avez-vous pas dans votre mémoire, ce prof qui sortait de l'ordinaire, avec qui l'heure de cours passait si vite, qui vous a appris tant de choses et avec tant de passion...?

Libé-Ration
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs à fond dans l'affect et conséquences directes: exemple.

Message par John le Mer 16 Juin 2010 - 21:19

@Celeborn a écrit:
@lulucastagnette a écrit:
C'est une classe chantante. Je ne connais pas précisément le sens du sigle. Céléborn ???

Classe à Horaires Aménagés Musique ! Na ! Razz

Ca a été dit par Sherpa à 20h57 Very Happy

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum