Première heure de cours

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Première heure de cours

Message par yasyas le Ven 25 Juin 2010 - 13:26

Moi non plus, ce n'est pas un contrat, mais un règlement que je fais signer qui concerne mes exigences quant au travail ... en précisant qu'il s'ajoute au règlement intérieur de l'établissement, il n'est pas négociable, mais il me permet de prévenir que c'est sans pitié et que si un élève ne rend pas un devoir le jour demandé il a 0...
Ca évite les discussions inutiles après (genre 3 mois après la rentrée quand un gamin fait semblant de ne pas être au courant...)

Sinon la première heure de cours, je fais des fiches, mais comme je suis prof d'espagnol, ce n'est pas vraiment pour les infos, mais plutôt une façon "discrète" de me faire une idée du niveau de chaque élève, de leur application, etc (ils doivent la remplir en espagnol), et après chacun doit présenter un de ses camarades à l'oral, en espagnol toujours. Puis je donne les devoirs pour le cours suivant.
Tout ça avec une bonne dose de (re)cadrages histoire de les mettre au diapason, et de mise en confiance au niveau de la prise de parole (pas toujours facile pour les ados en langue)

yasyas
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Première heure de cours

Message par Circé le Ven 25 Juin 2010 - 13:31

Les premières heures de cours (tout septembre octobre) , je suis une vraie sauvage (l'an dernier mon surnom était "pitbull", cette année "Hitler", pour vous donner une idée à quel point je peux ne pas être aimable). J'instaure des règles très strictes et je suis psycho-rigide pour les appliquer. Au début ils sont terrorisés, y'en a bien qui essaient de voir si je flanche, mais ils sont mal barrés avec moi. Après, une fois tout ce petit monde bien au pli, je lâche du lest....et ils m'adorent...euh, pas tous, hein!
Etre sévère n'est pas un problème pour eux (du moins pas vraiment), mais il faut savoir être juste.

Circé
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Première heure de cours

Message par Invité14 le Ven 25 Juin 2010 - 14:00

@Circé a écrit:Les premières heures de cours (tout septembre octobre) , je suis une vraie sauvage (l'an dernier mon surnom était "pitbull", cette année "Hitler", pour vous donner une idée à quel point je peux ne pas être aimable). J'instaure des règles très strictes et je suis psycho-rigide pour les appliquer. Au début ils sont terrorisés, y'en a bien qui essaient de voir si je flanche, mais ils sont mal barrés avec moi. Après, une fois tout ce petit monde bien au pli, je lâche du lest....et ils m'adorent...euh, pas tous, hein!
Etre sévère n'est pas un problème pour eux (du moins pas vraiment), mais il faut savoir être juste.

et tu n'as pas de bavardages, du tout?

Cela doit être dans ta natrure d'être sévère et stricte.
Au moins tu as la paix avec tes classes.
Tu as du lycée ou du collège?

Invité14
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Première heure de cours

Message par InvitéePh le Ven 25 Juin 2010 - 14:01

Moi, je me présente, je leur donne mes règles de vie de classe à l'oral, leur distribue ces règles qu'ils signent. Ils se présentent sur une fiche vite fait bien fait et... on bosse, un premier cours attractif et léger de préférence.
Je suis très stricte concernant le bavardage que je ne tolère pas. Il ne faut rien permettre au début, rien lâcher ce qui , à mon sens n'est pas incompatible avec le fait de rester naturelle et souriante.

InvitéePh
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Première heure de cours

Message par InvitéePh le Ven 25 Juin 2010 - 14:03

chanig a écrit:
@Circé a écrit:Les premières heures de cours (tout septembre octobre) , je suis une vraie sauvage (l'an dernier mon surnom était "pitbull", cette année "Hitler", pour vous donner une idée à quel point je peux ne pas être aimable). J'instaure des règles très strictes et je suis psycho-rigide pour les appliquer. Au début ils sont terrorisés, y'en a bien qui essaient de voir si je flanche, mais ils sont mal barrés avec moi. Après, une fois tout ce petit monde bien au pli, je lâche du lest....et ils m'adorent...euh, pas tous, hein!
Etre sévère n'est pas un problème pour eux (du moins pas vraiment), mais il faut savoir être juste.

et tu n'as pas de bavardages, du tout?

Cela doit être dans ta natrure d'être sévère et stricte.
Au moins tu as la paix avec tes classes.
Tu as du lycée ou du collège?

Je n'ai aucun bavardage et pourtant je n'ai pas l'air méchante, je suis juste stricte avec les règles. Peu importe d'avoir l'air méchant ou pas, il faut juste des règles.

InvitéePh
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Première heure de cours

Message par Jean-François le Ven 25 Juin 2010 - 14:24

phedre034 a écrit:Je n'ai aucun bavardage et pourtant je n'ai pas l'air méchante, je suis juste stricte avec les règles. Peu importe d'avoir l'air méchant ou pas, il faut juste des règles.

Une amie prof a commencé sa première heure de cours, et sa première heure en tant que prof, en inscrivant au tableau la liste des sanctions encourues par les élèves pour leur faire peur et les tenir. Et... elle ne les a pas appliquées, les laissant négocier au coup par coup. Inutile de vous préciser la suite en terme de crédibilité et d'autorité... Des débuts formateurs en tout cas !

Jean-François
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Première heure de cours

Message par yasyas le Ven 25 Juin 2010 - 14:28

Oui, il faut des règles, et les appliquer à tous les élèves (même le ptit mignon qui a vraiment oublié son cahier) et tout le temps... Sinon c'est foutu...

Chanig, je n'ai pas non plus de bavardage, et pourtant dans la vie je ne suis pas sévère du tout (aucune autorité par exemple avec les enfants de la famille ou des amis), mais ma salle de classe, c'est mon territoire, et j'y fais la loi...
Et puis on a beau dire, une fois que les bases sont posées... on peut se permettre de prendre du plaisir en classe, vu qu'on n'a plus à batailler...

yasyas
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Première heure de cours

Message par lene75 le Ven 25 Juin 2010 - 16:32

Izzy, quelles sanctions ?

C'est surtout ça qui me manque, pas savoir quoi faire, mais comment faire. Quelles sanctions pour des terminales et, surtout, surtout, comment faire pour qu'ils les fassent ?
Quand vous dites "je suis sévère", "je ne laisse rien passer", etc., comment faites-vous concrètement ?

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Première heure de cours

Message par yasyas le Ven 25 Juin 2010 - 17:38

Ben moi par exemple sur le comportement, je suis assez cassante, et adepte du "regard qui tue" (ça marche très bien, bizarrement)

Un élève discute avec son voisin, je m'arrête et paf regard qui tue... suivi par le regard du reste de la classe, et de l'élève penaud qui s'arrête.

Après il y a aussi tout ce qui est tenue : ils doivent se tenir droit (ça peut paraître militaire, mais quand je passe devant une salle de cours et que je vois les élèves avachis ou se balançant sur leur chaise ça me choque)

S'ils arrivent après la 2è sonnerie ils savent qu'ils doivent aller chercher un billet, ils n'ont pas le droit au chewing gum, et surtout pas non plus de couper la parole de qui que ce soit (et surtout pas de moi)

En plus je suis un peu caractérielle, et je ne supporte pas qu'on me réponde, en général certains essaient en début d'année, mais ils voient vite que ce n'est pas possible...

Et puis si jamais la tension monte avec un élève je lui dis de venir à la fin de l'heure, que là on a du travail et que je n'ai pas de temps à perdre (ça laisse le temps à tout le monde de se calmer... et à moi de réfléchir à la sanction)
Pas de découpage ni de collage en classe, tout le monde doit être attentif en même temps.
Et pour les devoirs non rendus : zéro (sauf mot des parents avec une très bonne raison, et c'est moi qui décide si la raison est suffisante.)

et pour les devoirs dans le cahier non fait ou le cahier oublié : une croix
et la deuxième fois une heure de colle... et là ils disent "mais madame, normalement c'est 3 croix", et là je leur rappelle que 3 croix ça voudrait dire accepter qu'ils ne fassent pas leur travail 2 fois et que c'est beaucoup trop pour moi...

Alors il y a toujours le moment un peu dur en début d'année où dans la même semaine on en colle 2 par classe, mais jusqu'au dernier jour de cours ils sont venus avec leurs affaires et leur travail fait... (et avec le sourire en plus)

Le petit rituel aussi de début de cours, comme quelqu'un l'a dit plus haut... Je les accueille à la porte et je salue chacun et réciproquement (bon en plus je suis en espagnol, ça met dans l'ambiance), ensuite ils entrent et se tiennent debout tant que le silence n'est pas complet... (avec des classes difficiles ça m'est arrivé de les faire se relever)

Et je ne crie jamais... (je pense que ça aide, et je dis merci les 2 ans de job en hotline où on apprend à toujours se contrôler!)

Avant d'être prof quand j'entendais le discours "faut être dur en début d'année", je me demandais si c'était pas de la légende urbaine, maintenant j'applique et ça marche, ce qui me fait marrer dans tout ça, c'est que j'étais une élève rebelle et un peu fourbe et que j'aurais détesté m'avoir comme prof (et comme élève aussi d'ailleurs...) scratch

Je ne dis pas que ce que je fais est parfait, mais c'est l'équilibre que j'ai trouvé pour mes classes et moi, et pour nous ça marche pour l'instant, pourvu que ça dure...


yasyas
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Première heure de cours

Message par Jane le Ven 25 Juin 2010 - 17:40

Lynette a écrit:Je commence par les faire asseoir par ordre alphabétique avec carnet sur la table.
En général, ça donne le la lol!

Ensuite je leur donne une fiche avec présentation du matériel à avoir, fonctionnement du cours, règles de vie de classe et échelle des punitions.
A faire signer par les parents. C'est comme un contrat en fait.

Ensuite on se met tout de suite au travail, en général je donne un texte que je fais lire à haute voix histoire de repérer immédiatement les mauvais lecteurs.

+1

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Première heure de cours

Message par Invité14 le Ven 25 Juin 2010 - 17:55

Merci pour tes conseils Yasyas.

Mois j'ai lu pleins de bouquins mais mettre en pratique est assez dur pour moi .
Je suis toujours trop gentille au début car les élèves le sont aussi en général le premier cours, donc je me laisse attendrir.

Je ne colle jamais car les colles ont lieu un mois après donc ce n'est plus très valable.

Je vois que certaines n'ont aucun bavardage en classe.
J'en étais arrivée à me demander si cela existait encore des classes sans bruit; et c'est peut etre pour cela que je ne me bats pas assez car j'ai la sensation que c'est devenu impoossible, d'avoir le silence.

Invité14
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Première heure de cours

Message par Passerose le Ven 25 Juin 2010 - 18:01

Pour reprendre ce que dit yasyas, le langage non verbal est important pour demander le silence : les gros yeux ou le regard qui tue, mais il m'est arrivé aussi d'user de claquements de langue ou même d'un claquement des doigts. Bizarrement, ça les surprend et ils arrêtent, même si ça fait un peu "dressage".

_________________
Si tes paroles ne valent pas mieux que le silence, alors mieux vaut le silence.
(Kwai Chang Caine)

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Première heure de cours

Message par yasyas le Ven 25 Juin 2010 - 18:05

Je précise, ce ne sont pas des conseils, c'est ce qui marche pour moi avec mes élèves dans ma matière.
Après moi aussi je me laisse attendrir, mais je ne leur montre surtout pas, et je peux te dire que la première punition qui tombe bizarrement c'est souvent un ptit mignon tête en l'air, mais qui a l'air sincère, je dois me faire violence à chaque fois pour aller jusqu'au bout, mais après j'ai la paix, et les élèves sont plutôt reconnaissants de pouvoir suivre les cours dans le calme, même si pour ça ils ont été punis ou rabroués en début d'année...

Après il me semble avoir lu quelque part que tu es en maths et que tu as une 1ere stg à 37 élèves... Alors forcément tu ne peux pas faire de miracle...

yasyas
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Première heure de cours

Message par Passerose le Ven 25 Juin 2010 - 18:05

chanig a écrit:Merci pour tes conseils Yasyas.

Mois j'ai lu pleins de bouquins mais mettre en pratique est assez dur pour moi .
Je suis toujours trop gentille au début car les élèves le sont aussi en général le premier cours, donc je me laisse attendrir.

Je ne colle jamais car les colles ont lieu un mois après donc ce n'est plus très valable.

Je vois que certaines n'ont aucun bavardage en classe.
J'en étais arrivée à me demander si cela existait encore des classes sans bruit; et c'est peut etre pour cela que je ne me bats pas assez car j'ai la sensation que c'est devenu impoossible, d'avoir le silence
.

Avoir le silence est un combat, il me semble, surtout quand les classes sont nombreuses. Je regrette d'ailleurs à l'inverse que les règles de participation que j'instaure finissent par rendre l'oral moins vivant, moins spontané, et cela me manque. Il faudrait surfer sur la vague et tenir un équilibre fragile entre les deux, mais c'est plus commode (en collège tout du moins) d'avoir la paix en classe.

_________________
Si tes paroles ne valent pas mieux que le silence, alors mieux vaut le silence.
(Kwai Chang Caine)

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Première heure de cours

Message par Celeborn le Ven 25 Juin 2010 - 18:23

@corinne a écrit:
@Celeborn a écrit:
chanig a écrit:
je voulais savoir s'il faut ,comme dit dans le livre "élaborer les règles de vie de classe avec les élèves ?"

Ça ne m'est jamais venu à l'esprit de faire comme ça… Moi prof, moi fixer règles Razz

Lilicheng, c'est en fait un bête tableau d'attitude et travail. Chaque élève a une note sur 20 à chaque trimestre : il commence à 20 et perd des points en cas d'oubli de matériel, travail non fait ou non présenté, chewing-gum, bavardages répétés, cours non rattrapé... Ça marche bien chez moi avec le type d'élèves que j'ai ; mais je ne sais si ça peut se généraliser à des élèves plus durs.

m'a pas l'air bête d tout ton tableau!!! ça t'embêterais de me l'nvoyer, dis, hein, vu que je suis une quiche en informatique? veneration

PM-moi ton e-mail Smile


_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Première heure de cours

Message par Fourseasons le Sam 26 Juin 2010 - 10:46

@Passerose a écrit:
chanig a écrit:Merci pour tes conseils Yasyas.

Mois j'ai lu pleins de bouquins mais mettre en pratique est assez dur pour moi .
Je suis toujours trop gentille au début car les élèves le sont aussi en général le premier cours, donc je me laisse attendrir.

Je ne colle jamais car les colles ont lieu un mois après donc ce n'est plus très valable.

Je vois que certaines n'ont aucun bavardage en classe.
J'en étais arrivée à me demander si cela existait encore des classes sans bruit; et c'est peut etre pour cela que je ne me bats pas assez car j'ai la sensation que c'est devenu impoossible, d'avoir le silence
.

Avoir le silence est un combat, il me semble, surtout quand les classes sont nombreuses. Je regrette d'ailleurs à l'inverse que les règles de participation que j'instaure finissent par rendre l'oral moins vivant, moins spontané, et cela me manque. Il faudrait surfer sur la vague et tenir un équilibre fragile entre les deux, mais c'est plus commode (en collège tout du moins) d'avoir la paix en classe.

Oh oui ! Je suis passée pour la prof ultra sévère les 2-3 premiers mois mais au final j'ai obtenu très régulièrement des cours quasi sans bavardages dans mes 6 classes... Et les élèves sont reconnaissants (surtout nos STG). En sortant de cours, je me suis souvent demandée si je ne l'étais pas trop et avec du recul je me dis que non car les cours étaient au final très agréables pour les élèves et moi. J'espère réussir à reproduire ca l'année prochaine (j'y crois moyennement, ca me tracasse).

Mais là encore dans certains établissement ca peut être mission quasi impossible ou encore avec certaines classes. Et Chanig je le répète 37 STG ce n'est pas facile... Moi j'ai eu un maxi de 31 STG cette année...

Mais dis moi Chanig pourquoi avez vous une classe de STG aussi chargée ? Toutes les classes de STG ont un effectif aussi élevé ? Nous on mixe les spécialités pour éviter ca...

Fourseasons
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Première heure de cours

Message par Invité31 le Sam 26 Juin 2010 - 11:16

@V.Marchais a écrit:
@lulucastagnette a écrit:Je n'ai jamais fait de contrat. Ce qui me gêne, c'est l'idée qu'on se met d'accord, alors que les règles, de toute façon, ils les connaissent. Je n'ai pas envie de discuter ça.

Entièrement d'accord. Ce fonctionnement est aussi démagogique que fallacieux. Les règles ne sont pas négociables. Par ailleurs, ce ne sont ni moi ni les élèves qui les fixons. Vous négociez les lois de la République, vous, avant de vous y inscrire ?

Alors quand je parlais de contrat, c'était au sens de "voilà comment ça se passe chez moi" et c'est à faire signer par les parents.
En réalité je ne négocie rien, c'est simplement pour les mettre au parfum de ce que je fais et de mes attentes.

Je précise que j'ai d'un côté (une poignée) des parents rétifs aux devoirs, rétifs à l'apprentissage par coeur, rétifs aux punitions -> ça c'est pour les parents qui s'occupent de leurs enfants, et de l'autre (la majorité) des parents qui ne s'occupent pas correctement de leurs gosses: sur mon "contrat" je marque donc (sans rire) qu'un enfant qui n'a pas mangé le matin ou n'a pas suffisamment dormi ne peut pas réussir à l'école et je rappelle les règles élémentaires de politesse que ces parents-là n'inculquent pas...
Ce sont ces deux catégories de parents que je vise à travers cette fiche. Pour m'économiser quelques RV pénibles.

(Oui, je n'ai qu'une minuscule poignée de parents "normaux".)

Je n'aurais peut-être pas dû utiliser le terme de "contrat". Mais, pour moi, c'est au sens de "contrat avec l'établissement" (au sens implicite de "si ça ne vous va pas, barrez-vous ailleurs, dans le privé du coin ou autre).

Invité31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Première heure de cours

Message par Invité14 le Sam 26 Juin 2010 - 22:26

On a une DGH et donc à 37 élèves, on n'avait pas d'heures pour ouvrir une autre Term STG.
Mais l'an prochain, il seront 24 en Term STG.
Et j'espère refiler la classe à un de mes collègues car ils ont été odieux avec leur prof de maths de cette année (insulte, chahut, poulet dans la classe) donc je ne vous dis pas comme j'appréhende car à coups sur , ils vont me tester et j'ai peur de ne pas savoir comment réagir. Bon, certains ont été exclus je crois mais la prof principal a du se bagarrer avec la direction pour ça.

Cette année, toutes nos seconde étaient à 35 élèves.

Invité14
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Première heure de cours

Message par titeprof le Dim 27 Juin 2010 - 8:39

pour les règles de vie en classe et les sanctions liées en cas de non respect, je me suis fait une petite graduation personnelle, que je présente aux élèves en début d'année.
-1er écart (bavardages, oubli matériel, travail non fait...) : avertissement oral (avec regard de tueur ) que je note sur mon carnet de suivi
- 2eme écart : mot sur le carnet à faire signer par les parents
- 3eme écart : mot sur le carnet + devoir supplémentaire à rendre (également signé par les parents)
- 4eme écart : colle avec devoir à faire

Vous en pensez quoi?
j'ai essayé de graduer mais c'est pas évident, ça dépend vraiment des établissements... j'ai connu des établissements dévastés par le manque de surveillants et l'impossibilité donc de mettre des colles...

titeprof
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Première heure de cours

Message par invitéW le Dim 27 Juin 2010 - 8:48

@titeprof a écrit:pour les règles de vie en classe et les sanctions liées en cas de non respect, je me suis fait une petite graduation personnelle, que je présente aux élèves en début d'année.
-1er écart (bavardages, oubli matériel, travail non fait...) : avertissement oral (avec regard de tueur ) que je note sur mon carnet de suivi
- 2eme écart : mot sur le carnet à faire signer par les parents
- 3eme écart : mot sur le carnet + devoir supplémentaire à rendre (également signé par les parents)
- 4eme écart : colle avec devoir à faire

Vous en pensez quoi?
j'ai essayé de graduer mais c'est pas évident, ça dépend vraiment des établissements... j'ai connu des établissements dévastés par le manque de surveillants et l'impossibilité donc de mettre des colles...

Je pense (mais ce n'est que mon avis) qu'il ne faut pas mettre ça par écrit, c'est trop cadré et tu prends le risque de ne pas pouvoir suivre ces règles.
Rien ne t'empêche d'avoir ça en tête, mais il faut que tu te laisses le moyen d'adapter à la situation (donc ne surtout pas le formuler par écrit ou à l'oral).

Pour ma part je leur explique ce que j'attends d'eux ( pas de bavardages, lever la main pour parler, apprendre son cours...). Ensuite je leur dit juste qu'en cas de manquement, j'utilise toutes les sanctions qui me sont possible.

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Première heure de cours

Message par yasyas le Dim 27 Juin 2010 - 8:49

Pour les colles, pour ne pas être dépendante de la vie scolaire, il m'arrive souvent de coller dans mon cours... En début ou fin de journée (pour que ce soit une heure en plus pour l'élève et pas que ça vienne combler une heure de trou), et dans un groupe avec lequel je travaille de façon hyper détendue.

Le problème de la gradation, c'est que je trouve que là ça leur donne quand même la possibilité de faire 3 écarts...

yasyas
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Première heure de cours

Message par titeprof le Dim 27 Juin 2010 - 9:13

je n'écris jamais ces règles, je considère que c'est du bon sens, et puis je reprends pas mal les règlements intérieurs...
Certes ils ont la "possibilité" de faire 3 écarts, mais coller directement, c'est perdre pas mal de crédibilité à mon sens, car au 2eme écart on fait quoi, on les fusille?


Dernière édition par titeprof le Dim 27 Juin 2010 - 9:22, édité 1 fois

titeprof
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Première heure de cours

Message par yasyas le Dim 27 Juin 2010 - 9:17

Ben cette année coller directement ça m'a surtout permis qu'ils ne fassent plus d'écart...
Alors ok, j'arrivais dans l'établissement et la 2è semaine j'en ai collé plusieurs par classe d'un coup, je suis passée pour une folle...
Mais après j'ai eu la paix et les devoirs étaient faits, et justement niveau crédibilité, je crois que ça m'a aidée plutôt que desservie.

yasyas
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Première heure de cours

Message par titeprof le Dim 27 Juin 2010 - 9:26

une chose par contre qui marche trèèèès bien : vous repérez dans l'edt des gamins une heure de trou où vous êtes dispo vous aussi. Quand vous avez une classe bavarde, munissez vous d'une montre à trotteuse et arrêtez simplement de parler à chaque bruit de fond. Retour du silence dans la salle : notez au tableau le temps perdu à attendre (en arrondissant un peu, perso j'arrondis à la minute supérieure). A la fin de l'heure faite le total, devant élèves et notez ce total sur votre cahier de suivi/cahier de texte/agenda. Quand en cumulant on atteint une heure (avec certains classe ça va vite!!), bam, vous rajoutez une heure sur l'emploi du temps pendant cette fameuse heure de creux. ça marche du tonnerre. L'année dernière, j'ai regardé ma montre une fois en cours juste pour estimer le temps qu'il me restait pour une activité, un gamin, l'air de martyr : "mais on parle pas là!!!!"

titeprof
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Première heure de cours

Message par lulucastagnette le Dim 27 Juin 2010 - 10:04

@titeprof a écrit:une chose par contre qui marche trèèèès bien : vous repérez dans l'edt des gamins une heure de trou où vous êtes dispo vous aussi. Quand vous avez une classe bavarde, munissez vous d'une montre à trotteuse et arrêtez simplement de parler à chaque bruit de fond. Retour du silence dans la salle : notez au tableau le temps perdu à attendre (en arrondissant un peu, perso j'arrondis à la minute supérieure). A la fin de l'heure faite le total, devant élèves et notez ce total sur votre cahier de suivi/cahier de texte/agenda. Quand en cumulant on atteint une heure (avec certains classe ça va vite!!), bam, vous rajoutez une heure sur l'emploi du temps pendant cette fameuse heure de creux. ça marche du tonnerre. L'année dernière, j'ai regardé ma montre une fois en cours juste pour estimer le temps qu'il me restait pour une activité, un gamin, l'air de martyr : "mais on parle pas là!!!!"

Ouais mais là, du coup, c'est surtout toi que tu punis ! Et tu fais une heure gratos...
Pas pour moi, ça !

lulucastagnette
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Première heure de cours

Message par elfiane le Dim 27 Juin 2010 - 10:09

@lulucastagnette a écrit:
@titeprof a écrit:une chose par contre qui marche trèèèès bien : vous repérez dans l'edt des gamins une heure de trou où vous êtes dispo vous aussi. Quand vous avez une classe bavarde, munissez vous d'une montre à trotteuse et arrêtez simplement de parler à chaque bruit de fond. Retour du silence dans la salle : notez au tableau le temps perdu à attendre (en arrondissant un peu, perso j'arrondis à la minute supérieure). A la fin de l'heure faite le total, devant élèves et notez ce total sur votre cahier de suivi/cahier de texte/agenda. Quand en cumulant on atteint une heure (avec certains classe ça va vite!!), bam, vous rajoutez une heure sur l'emploi du temps pendant cette fameuse heure de creux. ça marche du tonnerre. L'année dernière, j'ai regardé ma montre une fois en cours juste pour estimer le temps qu'il me restait pour une activité, un gamin, l'air de martyr : "mais on parle pas là!!!!"

Ouais mais là, du coup, c'est surtout toi que tu punis ! Et tu fais une heure gratos...
Pas pour moi, ça !
Moi je note l'idée, ça ne me dérange pas de me punir une heure pour avoir la paix jusqu'en juin.

elfiane
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum