Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
teo
Niveau 3

Progression annuelle 2nde

par teo le Mer 30 Juil 2008 - 22:23
.


Dernière édition par teo le Sam 12 Sep 2009 - 20:01, édité 1 fois
Invité
Invité

Re: Progression annuelle 2nde

par Invité le Mer 30 Juil 2008 - 22:35
Bon, ton idée directrice est pertinente mais il faut te dire que les élèves que tu vas voir en seconde et en particulier en début de seconde sont des collégiens, des gremlins qui ont besoin de cadres..donc Sénéque, Pascal et tous les autres,tu oublies ..dans un premier temps..rien ne t'empeche d'en utiliser des extraits par la suite.. tu évites Candide qui sera utilisé certainement en première. La Bovary n'est pas facile et je te conseille plutôt un auteur plus évident..et un coeur simple a pu être utilisé en collége.

Je te conseille de t"inspirer de la progression de Camille par exemple ou d'Ysabelle afin de reprendre ton projet...tu peux utiliser des textes un peu plus classiques comme Maupassant ou Zola mais surtout pas commencer par ce que tu proposes.. à moins de tomber sur une classe d'excellence dans un merveilleux établissement.
Invité
Invité

Re: Progression annuelle 2nde

par Invité le Mer 30 Juil 2008 - 22:41
En gros, je te dirais de faire plutôt Molière en séquence 5 et de de le donner en cursive.. le tragique est trés souvent nouveau en seconde..donc il vaut mieux travailler en Oi et l'assommoir plutôt en OI .. euh sinon les élèves ont aussi d'autres matières.. donc limite les lectures. Attention à ne pas trop les déprimer;car Une vie, c'est tout le contraire de la joie de vivre même si L'Assommoir, c'est plus gai .. Au moins on boit pour oublier..

Ce serait bien de faire un peu de poésie avec le mouvement justement et de ne pas tout faire en narratif ET théâtre.
Invité
Invité

Re: Progression annuelle 2nde

par Invité le Mer 30 Juil 2008 - 22:43
Pardon, si je suis trop sec.. mais vraiment la séquence 1 risque de te mener dans le mur.. attention aussi à varier les registres et à penser aux exercices que tu vas travailler peu à peu.. pour l'eaf ou disons la maquette que nous connaissons.
teo
Niveau 3

Progression annuelle 2nde

par teo le Mer 30 Juil 2008 - 23:36
.


Dernière édition par teo le Sam 12 Sep 2009 - 20:01, édité 1 fois
avatar
Daniel
Niveau 9

Re: Progression annuelle 2nde

par Daniel le Mer 30 Juil 2008 - 23:58
Ton projet est très très ambitieux, comme le dit Farnace, et j'abandonnerais également définitivement la séquence 1 en l'état, ou je la placerais en fin d'année alors... J'imagine que tu n'envisages pas de traiter les neuf textes en LA ?

Séquences 2 & 3 : quatre OI, Flaubert, re-Flaubert, Maupassant et Zola... encore une fois, ça me paraît trop ambitieux, ce sont des secondes !

Sinon pour la poésie, même si ça n'est pas un OE en tant que tel, les docs d'accompagnement insistent bien sur le fait que ce genre ne doit pas être oublié en seconde, une séquence (même courte !) sur le Romantisme (mouvement "obligé") me semble indispensable pour savoir de quoi on parle par la suite...

Bref, l'idée de départ est bonne, mais ce qui est sur le papier sera à mon sens infaisable en seconde... Wink
Invité
Invité

Re: Progression annuelle 2nde

par Invité le Jeu 31 Juil 2008 - 6:41
Je crois qu'il vaut mieux commencer par le narratif. Si tu veux absolument travailler sur Pascal.. j'ai déjà travaillé en classe de première certaines liasses de pensées et l'oeuvre peut passer par petites doses.. une fois que les élèves ont été éduqués.. donc en séquence 3 ou 4 ..si tu vois que l'élève est suffisamment fort. La question du bonheur t'amène à une démarche réflexive souvent hors de portée des petits secondes..Essaie de ne pas être exhaustif sur la question du bonheur mais de poser une question plus réduite du 17° au 19° et de montrer que chacun des auteurs rebondit sur l'autre.. sinon le grand romancier du bonheur n'est pas Zola mais Stendhal...

Ton nouveau choix de Balzac est intéressant.. et à mon sens, tu pourrais commencer l'année comme beaucoup avec des petites nouvelles de Maupassant ou Poe pour bien définir les bases de la narrations et les registres.. Tu auras une première base pour aborder le Balzac.

Madame Bovary est réellement une oeuvre trés ambitieuse en oeuvre intégrale ou en lecture cursive. Je te conseillerai d'en travailler quelques extraits avec les brouillons si tu veux. Certains épisodes sont trés parlants pour les élèves comme la lettre de Rodolphe, le voyage à Rouen, le début avant la description de la casquette. D'autres semblent trés plats à celui qui ne connait pas le dix neuvième siècle, même si on les compare à d'autres passages trés clairs. Tu vas dire que le rôle du professeur est de les y amener mais ce n'est pas souvent trés évident. Je te conseillerai dans ces condtions de donner une vie en lecture cursive et ensuite de faire un petit groupement sur la femme au 19° avec un extrait de Bovary. Attention à ne pas alourdir la place du narratif et de faire du narratif 4 mois sur 8. L'année est trés vite passé.. à la rigueur, tu pourrais commencer ton année avec des portraits de femmes malheureuses au 19° au début de l'année plutôt que des nouvelles et enchainer sur L'Assommoir, quelque soit la classe.

Il faut à mon sens ne pas oublier la poésie pour la raison que rappelle Daniel.

Je ne dis pas de travailler Phédre mais Electre est une bonne idée.....MAIS à mon sens surtout si la classe est une classe de filles. J'aime Marivaux et j'ai déjà travaillé l'oeuvre en seconde avec un certain succés. mais le jeu de l'amour et du hasard est parfois difficile pour la subtilité des répliques et certains vont trouver que "Marivaux c'est par marrant".. voilà pour quoi j'avais pensé à Molière que les élèves connaissent souvent comme auteur de farce..mais pas de la grande comédie de caractère. Les procédés comiques y sont plus évidents.

Le risque est de te trouver en difficultés avec certaines de ces oeuvres d'une part si tu te retrouves dans un lycée trés techniques .. d'autre part, si ta classe est à dominante masculine car à chaque fois dans tes oeuvres sauf bien sur chez Balzac, le personnage dominant sur lequel se focalise l'action est le personnage féminin..J'ai déjà vu L'assommoir aimé des garçons car ils retrouvent en Gervaise leur mère...et ils s'amusent beaucoup de l'argot et de la relation Coupeau/Lantier/ Gervaise. MAIS tu dois penser à te décentrer aussi et penser à des classes où on aime la baston, les petites pépés.. ..le projet "le bonheur" ne vient souvent en dernier dans la construction de la progression quand tu as placé certaines de tes oeuvres..
avatar
Leil
Sage

Re: Progression annuelle 2nde

par Leil le Jeu 31 Juil 2008 - 9:39
*Sujet déplacé dans le sous forum adéquat.*

_________________
http://www.bricabook.fr/
avatar
Cosette
Niveau 2

Re: Progression annuelle 2nde

par Cosette le Jeu 31 Juil 2008 - 10:03
Oui ta progression est pertinente mais tu risque de déchanter avec ton public. Ne commence pas par l'argumentation, mais plutôt le récit, pour le chef d'oeuvre inconnu il te faut une bonne seconde.
Tu vas te retrouver à la rentrée devant des petits 3es encore bien collège très scolaires...Pas des lycéens.
avatar
ysabel
Devin

Re: Progression annuelle 2nde

par ysabel le Jeu 31 Juil 2008 - 10:21
J'ai essayé d'éviter de faire se succéder séquences après séquences sans liens entre elles. Le problème que je rencontre avec les élèves est le suivant : ils se demandent toujours à quoi sert la littérature. J'essaye de leur répondre en leur montrant que les écrivains se sont interrogés sur le problème du bonheur et y répondent à leurs façons. Il me semble que ce thème leur tient à coeur, à moins qu'ils soient déjà devenus des légumes gélatineux...


Les liens ne sont visibles que pour le prof Laughing à moins de le dire aux élèves.
Quant à "à quoi sert littérature" c'est une scie récurrente chez les élèves, histoire de dire que ça les gonfle - je trouve. A cette question, je clos d'emblée par "à rien"

Je me donne comme objectif d'éveiller leur sens critique tout au long de l'année. Franchement, ils se moquent éperdument de ce que sont la nouvelle, le roman, le réalisme, le comique, le tragique, de tout ce jargon littéraire qu'on veut leur inculquer.

Tout à fait, c'est pourquoi je pense qu'il faut étudier des textes que l'on aime, juste pour le plaisir du texte et essayer au maximum de donner ce plaisir. Quant au reste, on respecte le programme - et rien n'empèche de dire aux gamins que la littérature ne se range pas dans des petites cases.

Pour la séquence 1, je pourrai mettre l'accent sur les Fables (2-3) de La Fontaine (Le Savetier et le Financier ; Le loup et le chien... ) mais je ne peux pas abandonner Pascal (c'est sacré !). Quant à Candide , j'en ai assez de le voir sur les listes du bac, à mon avis, c'est plutôt du niveau 2nde. J'en profiterai pour leur apprendre la méthode du sujet d'invention...

Elle ressemble bcp à une séquence de 1ère, malgré le peu que tu en dise. Justement, Candide est fait en 1ère, pas la peine de le faire déjà en 2de...


Pour la séquence 5 ; j'en ai assez de l'éternel Molière réutilisé à chaque niveau (surtout en 1ère avec l'éternel Dom Juan)..un peu de marivaudage ne leur ferait pas de mal...

Eternel Dom Juan, pour toi pas pour les élèves... Enfin c'est pareil, elle est plutôt vu en 1ère, comme Phèdre d'ailleurs.

Questions existentielles : faut-il pour chaque séquence une lecture cursive qui soit une OI ?
La poésie n'est pas à proprement parler au programme ?
Y a-t-il vraiment trop d'OI ?

Je fais une OI par séquence. Les élèves ont un livre à lire par mois entre les Oi et les cursives - du bref ou du long, on varie...

La poésie, on la voit en 2de sous différentes forme car pas un OE en lui-même. Je traite souvent de la poésie romantique. Et cette année dans ma sq sur l'altérite je vais voir des poètes de la négritude en TC.


Dernière édition par ysabel le Ven 22 Aoû 2008 - 23:24, édité 1 fois

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
Hamlette
Neoprof expérimenté

Re: Progression annuelle 2nde

par Hamlette le Jeu 31 Juil 2008 - 11:58
Oui, tu risques d'être confronté à quelques "légumes gélatineux" comme tu le dis si bien ! Des élèves qui ne verront pas plus d'utilité dans la question du bonheur que dans l'étude de la vitesse narrative dans une nouvelle... Tout simplement parce que le bonheur pour eux, c'est faire de la Playstation ou du msn toute la journée...

Attention :
- je ne dis pas qu'ils sont tous comme ça !
- je ne dis pas qu'ils sont irrécupérables : ce sont des adolescents, des êtres en devenir, et bien sûr c'est à nous de leur faire découvrir d'autres horizons... et même si ce n'est pas flagrant, on y arrive !

mais en partant du postulat que la question du bonheur va les intéresser d'emblée, tu risques d'être déçu...
teo
Niveau 3

Re: Progression annuelle 2nde

par teo le Jeu 31 Juil 2008 - 16:20
.


Dernière édition par teo le Sam 12 Sep 2009 - 20:01, édité 1 fois
Invité
Invité

Re: Progression annuelle 2nde

par Invité le Jeu 31 Juil 2008 - 17:06
Salut ! Bravo pour ton travail...mais tu annonces dans ta sqce 1 : GT, or il n'y a que des textes de La Fontaine, donc c'est une OI (même la LC est de La Fontaine). Il me semble aussi que dans cet OE, ne faire QUE La Fontaine est difficile pour monter l'enjeux et les perspectives de démontrer, persuader, convaincre.
Pour ta sqce 2, ce qui me pose problème est ton titre : Le bonheur idéalisé...il me semble que c'est trop réducteur (à vérifier avec l'histoire littéraire)
Pour la sqce 5 le terme alternative est journalistique et erroné.
Pour la sqce 6 : redondant avec la sqce 1

Sinon commencer par l'argumentation me paraît être difficile pour des 2ndes, qui ne savent pas, pour la plupart, écrire.
Invité
Invité

Re: Progression annuelle 2nde

par Invité le Jeu 31 Juil 2008 - 17:08
Téo, t'es stagiaire ?
teo
Niveau 3

Re: Progression annuelle 2nde

par teo le Jeu 31 Juil 2008 - 17:22
.


Dernière édition par teo le Sam 12 Sep 2009 - 20:01, édité 1 fois
Invité
Invité

Re: Progression annuelle 2nde

par Invité le Jeu 31 Juil 2008 - 17:27
Non plus ! J'ai enseigné de 2001 à 2007 en lycée...depuis cette année collège ! ET c'est pô drôle !
avatar
Daniel
Niveau 9

Re: Progression annuelle 2nde

par Daniel le Jeu 31 Juil 2008 - 18:07
Proflolo a écrit:Salut ! Bravo pour ton travail...mais tu annonces dans ta sqce 1 : GT, or il n'y a que des textes de La Fontaine, donc c'est une OI (même la LC est de La Fontaine). Il me semble aussi que dans cet OE, ne faire QUE La Fontaine est difficile pour monter l'enjeux et les perspectives de démontrer, persuader, convaincre.

Je suis d'accord avec Lolo... d'autant que la fable est au programme de première, alors faire une fable en seconde Ok, mais étudier en OI les Fables de La Fontaine ça me semble dommageable pour la suite.

Proflolo a écrit:Sinon commencer par l'argumentation me paraît être difficile pour des 2ndes

d'accord également, je te conseille plutôt de commencer par ta troisième séquence sur la nouvelle de Maupassant : texte narratif, oeuvre courte pour être lue rapidement en début d'année, tu peux travailler la comparaison avec l'adaptation de Renoir également... Smile
Invité
Invité

Re: Progression annuelle 2nde

par Invité le Jeu 31 Juil 2008 - 18:53
Bonjour pense à te donner un avatar pour qu'on puisse te reconnaître du premier coup d'oeil.. c'est nettement mieux qu'au début..beaucoup de travail et de perspective..

Je suis d'accord avec Lolo le musclé et Daniel, évite les fables en début d'année.. car l'apologue est plutôt du programme de première et aussi pour d'abord une perspective narrative.

Les textes choisis pour le théâtre sont souvent étudiés au collége en 3°; Antigone c'est la tarte à la crème de la Troisème et son pendant Cyrano aussi.. Cyrano est vraiment trés beau mais demande en début d'année, quelles oeuvres,ils ont travaillé l'année d'avant ... sinon le drame romantique est une merveille et Ruy Blas fonctionne trés trés bien ..

j'ai peur queRenéne les accroche pas vraiment..Atala par contre peut bien fonctionner. Pourquoi pas la maison du chat qui pelote de Balzac qui amène à une réflexion désabusé sur la passion romantique? On choisit la passion et on aurait du choisir la raison du mariage arrangé et bourgeois. Mais bon c'est un jugement, tu peux trouver la nouvelle trés ennuyeuse.. oui la seconde est difficile car ce sont encore des collégiens.. qui ont l'habitude d'un certain rapport avec le texte et surtout de la littérature de jeunesse.
avatar
ysabel
Devin

Re: Progression annuelle 2nde

par ysabel le Jeu 31 Juil 2008 - 19:47
Oui, les FAbles, c'est pour la 1ère plutôt.

commencer par l'argumentation n'est pas un pb - mince je commence par l'argu depuis plusieurs années ! Mais il faut un thème et des textes accrocheurs.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
Invité
Invité

Re: Progression annuelle 2nde

par Invité le Jeu 31 Juil 2008 - 20:21
Félicitations pour l'avatar..
Invité
Invité

Re: Progression annuelle 2nde

par Invité le Jeu 31 Juil 2008 - 22:50
J'y pense brusquement dans ta réflexion sur le bonheur....pourquoi pas le bonheur dans le crime de Barbey d'Aurevilly la troisème des diaboliques ... ce peut être excitant.
teo
Niveau 3

Re: Progression annuelle 2nde

par teo le Jeu 31 Juil 2008 - 23:14
.


Dernière édition par teo le Sam 12 Sep 2009 - 19:59, édité 1 fois
Invité
Invité

Re: Progression annuelle 2nde

par Invité le Jeu 31 Juil 2008 - 23:39
Rien à dire ! BRAVO ! Et si tu prenez Au bonheur des dames plutôt que l'Assomoir...Qu'en dis-tu ?
Invité
Invité

Re: Progression annuelle 2nde

par Invité le Ven 1 Aoû 2008 - 9:07
Un point de détail me chiffonne sur ta pbtique "Que dit la littérature de cette chose vers laquelle aspirent tous les hommes et qui s’appelle le bonheur ?" car j'ai peur que les élèves ne voient de réponse que paraphrastique... Je suggérerais volontiers une pbtique orientée davantage sur "comment la littérature dit-elle le bonheur ?" ou qq ch comme ça...
Mais c'est purement personnel : je leur casse les pieds pour qu'ils cessent de me dire ce qui est raconté mais me disent comment c'est raconté...
Sinon moi je pars sur un thème approchant mais en première.
Invité
Invité

Re: Progression annuelle 2nde

par Invité le Ven 1 Aoû 2008 - 10:15
trés bien ..trés cohérente maintenant.. attention à Lorenzaccio en cursive qui est franchement difficile pour des élèves qui n'ont jamais travaillé vraiment le théâtre même s'il correspond bien au théme ..et Lorenzo n'aime pas vraiment les femmes.. Il veut les protéger mais ne leur fait pas la cour..

Moi j'aurais donné Hernani pour tout le monde ou si tu veux en donner un autre;; Ruy Blas ou Chantecler voire "Il ne faut jurer de rien" qui est trés court et qui peut être pertinent si on regarde l'adaptation assez vulgaire, je le concéde avec Jean Dujardin.. "elle est chaude, la baronnette"... ouaip!
Contenu sponsorisé

Re: Progression annuelle 2nde

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum