Blessée dans mon amour propre de prof

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Blessée dans mon amour propre de prof

Message par deya le Ven 18 Juin 2010 - 20:54

Cours tout à l'heure avec une classe de 3ième faibles mais prétentieux et arrogants (tout un programme déjà!)... L'un deux parle sans lever le doigt, s'agite, se retourne...après plusieurs remarques, je m'exclame: "Mais que tu es pénible!!!". Et là, il répond doucement, mais il répond: "Et toi, que tu es conne!!!" La direction ne soutient pas les profs, surtout à cette période de l'année... J'ai donc serré les dents, fais semblant de n'avoir pas entendu et j'ai continué mon cours. Mais aïe, que ça fait mal à l'amour propre de se laisser insulter sans rien dire...
(et ça s'ajoute à hier où je suis intervenue auprès d'une sixième qui se battait dans la cour et qui s'est exclamée du haut de ses 1m20: "Elle ne va pas commencer à me faire c.... celle là")

deya
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blessée dans mon amour propre de prof

Message par Carabas le Ven 18 Juin 2010 - 20:56

Quand on lit ça, on s'étonne qu'il n'y ait pas plus de cas de "gifles". Parce que franchement, ça ne serait pas volé.

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blessée dans mon amour propre de prof

Message par Audrey le Ven 18 Juin 2010 - 20:57

Beh euh..... j'aurais tendance à dire que ton premier soutien, c'est toi-même deya... pas besoin de la direction pour réagir immédiatement face à ça: mot dans le carnet, colle, appel aux parents, voire dépôt de plainte....

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blessée dans mon amour propre de prof

Message par John le Ven 18 Juin 2010 - 20:58

Rapport, colle, appel + lettre aux parents.

Il n'est pas trop tard !

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blessée dans mon amour propre de prof

Message par Frisouille le Ven 18 Juin 2010 - 20:58

Euh....même si administration ne me soutenait pas, je crois que j'aurais immédiatement pris RVd avec les parents et exigé des excuses, sinon le môme ne rentre plus en classe.
On n'a déjà pas à se laisser insulter dans la rue, alors en classe, par un gamin, non !

Je comprends que cela soit douloureux...mais se laisser bouffer... pffft...

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blessée dans mon amour propre de prof

Message par deya le Ven 18 Juin 2010 - 21:02

Oui, je sais, mais les parents de cet élève sont injoignables (il est interne et les parents considèrent que nous devons l'éduquer...). A quoi bon mettre des mots? Les colles, il n'y en a plus, la direction a dit que c'était terminé...J'avoue, je n'avais pas la force de lutter, trop dégoutée...Il me faut des vacances pour retrouver de l'énergie...J'ai parfois l'impression que les élèves sont intouchables (lui, par exemple, a certes été collé dans l'année mais pour faire l'andouille, il n'a pas travaillé de l'année mais passe en seconde générale avec 9.8 de moyenne sur l'année...Du coup, forcément, il se sent pousser des ailes...)

deya
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blessée dans mon amour propre de prof

Message par yellosub le Ven 18 Juin 2010 - 21:07

Ah non, Deya, hors de question de baisser les bras ! Ce serait donner raison à ce gamin et laisser la porte ouverte aux insolences des autres.
Au minimum, rapport d'incident + exclusion de ton cours tant qu'il ne présente pas d'excuses. Au pire (ou au mieux, ça dépend du point de vue) il ne reviendra pas sauf pour passer le brevet.
Courage !

yellosub
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blessée dans mon amour propre de prof

Message par clochette le Ven 18 Juin 2010 - 21:08

Pfffff
Quelle misère ...

_________________
"Sans grain de folie, il n'est point d'homme raisonnable"
La Rochefoucauld

http://clochette06.canalblog.com/

clochette
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blessée dans mon amour propre de prof

Message par John le Ven 18 Juin 2010 - 21:11

Et lettre aux parents.

Normalement, il devrait être exclu temporairement par l'administration, et ça restera dans son livret scolaire un an, me semble-t-il.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blessée dans mon amour propre de prof

Message par alinette le Ven 18 Juin 2010 - 21:11

Deya, je suis d'accord avec les autres, tu ne peux pas laisser passer ça.

alinette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blessée dans mon amour propre de prof

Message par Frisouille le Ven 18 Juin 2010 - 21:12

Mais le gamin gagne là, quel respect pour l'adulte ?

Un rapport et un refus de prendre l'élève en cours me semble le minimum à faire lundi à la 1ère heure.

Bon courage tout de même.

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blessée dans mon amour propre de prof

Message par hophophop le Ven 18 Juin 2010 - 21:22

C'est clair. Pour ton amour propre, justement, tu TE dois de réagir (et je sais que qqfois, ça signifie se faire violence, surtout à cette période de l'année). C'est lui qui doit finir par se sentir minable, pas toi. Ce serait trop moche de finir l'année sur une note si tristounette.

Résiste ! Prouve que tu existes !

hophophop
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blessée dans mon amour propre de prof

Message par Reine Margot le Ven 18 Juin 2010 - 21:24

Courage Deya, pense à l'année prochaine et aux gamins qui vont se passer le mot si tu ne fais rien...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blessée dans mon amour propre de prof

Message par Frisouille le Ven 18 Juin 2010 - 21:35

@hophophop a écrit:C'est clair. Pour ton amour propre, justement, tu TE dois de réagir (et je sais que qqfois, ça signifie se faire violence, surtout à cette période de l'année). C'est lui qui doit finir par se sentir minable, pas toi. Ce serait trop moche de finir l'année sur une note si tristounette.

Résiste ! Prouve que tu existes !

C'est ce que je voulais dire, sans vouloir t'accabler, hein ?!?
C'est sûr que l'énergie manque à cette période de l'année mais si tu ne le fais pas pour lui ( ) , fais le pour toi, autrement cela risque de te poursuivre un moment....

Courage !!!!!!

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blessée dans mon amour propre de prof

Message par deya le Ven 18 Juin 2010 - 21:37

Vous avez raison, je dois me remotiver pour échanger le dégout contre une colère qui serait plus légitime...L'administration ne me soutiendra pas, c'est sûr (dont pas d'exclusion éventuelle). mais je vais convoquer le gamin et tenter de joindre les parents (qui sont les grands inconnus que personne n'a jamais vus...). Merci de votre soutien!

deya
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blessée dans mon amour propre de prof

Message par John le Ven 18 Juin 2010 - 21:40

Ne t'embête pas à les appeler : envoie-leur un courrier avec la photocopie du rapport que tu feras.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blessée dans mon amour propre de prof

Message par Frisouille le Ven 18 Juin 2010 - 21:42

@John a écrit:Ne t'embête pas à les appeler : envoie-leur un courrier avec la photocopie du rapport que tu feras.

Ca se fait ça ? Tu as les adresses de tes élèves ou bien passes-tu par la vie sco ?

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blessée dans mon amour propre de prof

Message par John le Ven 18 Juin 2010 - 21:45

Tu tapes le courrier, tu demandes l'adresse au CPE, et tu fais envoyer par l'établissement avec le courrier habituel.

Ca se fait quand le CPE ne fait pas son travail.

J'ai pris cette décision quand j'ai reçu un parent, dans un autre établissement, qui m'a dit : "mais, je n'ai jamais été averti que vous aviez écrit un rapport sur mon fils !" Comme ça, au moins, les parents sont au courant.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blessée dans mon amour propre de prof

Message par Dinaaa le Ven 18 Juin 2010 - 21:45

Alors là, oui, on peut être épuisée à cette période de l'année, c'est clair, mais c'est le moment où jamais de montrer qui commande en classe.
Parce que se laisser traiter de conne, là, ça montre un gros épuisement. C'est une énorme provocation, et si tu ne réagis pas, ça va déraper très très vite.
Quelle image de toi pourras-tu encore avoir si tu te laisses ainsi insulter ?
Tu devrais prévenir la classe Lundi que tu as parfaitement entendu que "quelqu'un" t'as insultée aujourd'hui, mais que tu étais trop déçue pour réagir, et que si tu entends encore la moindre insulte à ton égard en cours, tu porteras plainte, comme la loi le prévoit.

Courage

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blessée dans mon amour propre de prof

Message par Bactery le Ven 18 Juin 2010 - 21:47

Je comprends ce que tu ressens et j'en suis profondément désolé.
Etant moi même un élève, je suis un peu au coeur de toute cette masse d'animaux ayant pour simple but de se sentir fort.
Je vois beaucoup de professeurs dépourvus, luttant pour faire cours, et subir un petit peu les c*nneries que certains font, sans s'apercevoir à quel point c'est grave. Parfois ça me fait mal de voir un professeur dans une si mauvaise situation, et j'interviens, et comme les élèves ont un peu "peur de moi", ils se calment.
Mais c'est pas mon rôle et j'interviens rarement, d'ailleurs je crois même que, le fait que j'intervienne, blesse encore plus le professeur, enfin je sais pas trop.
Mais voilà, je te souhaite bon courage, et tiens bon, il reste juste 2 petites semaines ! Very Happy

Bactery
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blessée dans mon amour propre de prof

Message par Frisouille le Ven 18 Juin 2010 - 21:57

@Dinaaa a écrit:Alors là, oui, on peut être épuisée à cette période de l'année, c'est clair, mais c'est le moment où jamais de montrer qui commande en classe.
Parce que se laisser traiter de conne, là, ça montre un gros épuisement. C'est une énorme provocation, et si tu ne réagis pas, ça va déraper très très vite.
Quelle image de toi pourras-tu encore avoir si tu te laisses ainsi insulter ?
Tu devrais prévenir la classe Lundi que tu as parfaitement entendu que "quelqu'un" t'as insultée aujourd'hui, mais que tu étais trop déçue pour réagir, et que si tu entends encore la moindre insulte à ton égard en cours, tu porteras plainte, comme la loi le prévoit.

Courage

Ah, tiens, oui !!!!

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blessée dans mon amour propre de prof

Message par roxanne le Ven 18 Juin 2010 - 22:24

Que ce soit la fin ou pas , on ne laisse pas passer..c'est pas un dérapage anodin.Tu fais le forcing à la direction, tu EXIGES une sanction.Nous on a eu 14 exclusions la dernière semaine (que des 4° , histoire de les calmer pour l'année prochaine )

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blessée dans mon amour propre de prof

Message par queen le Ven 18 Juin 2010 - 22:27

Courage Deya! Encore 2 semaines et c est fini. Mais en attendant, je suis du même avis que les autres:ne te laisse pas faire!

queen
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blessée dans mon amour propre de prof

Message par Passerose le Sam 19 Juin 2010 - 8:46

@Bactery a écrit:Je comprends ce que tu ressens et j'en suis profondément désolé.
Etant moi même un élève, je suis un peu au coeur de toute cette masse d'animaux ayant pour simple but de se sentir fort.
Je vois beaucoup de professeurs dépourvus, luttant pour faire cours, et subir un petit peu les c*nneries que certains font, sans s'apercevoir à quel point c'est grave. Parfois ça me fait mal de voir un professeur dans une si mauvaise situation, et j'interviens, et comme les élèves ont un peu "peur de moi", ils se calment.
Mais c'est pas mon rôle et j'interviens rarement, d'ailleurs je crois même que, le fait que j'intervienne, blesse encore plus le professeur, enfin je sais pas trop.
Mais voilà, je te souhaite bon courage, et tiens bon, il reste juste 2 petites semaines ! Very Happy

Oui, je crois. Il vaudrait mieux que toi et des camarades trouviez le moyen de faire savoir à ces professeurs que tous les élèves ne sont pas d'accord avec ces agissements. Si possible en se désolidarisant du groupe, en n'étant pas "bon public", en prenant l'air blasé et dégoûté de tant d'immaturité au lieu de pouffer de rire. Ca calme les élèves qui provoquent les profs, parce que c'est toujours plus ou moins pour épater le groupe.
Le fait d'intervenir laisse entendre que le prof n'y arrive pas tout seul, c'est une forme d'ironie.

_________________
Si tes paroles ne valent pas mieux que le silence, alors mieux vaut le silence.
(Kwai Chang Caine)

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blessée dans mon amour propre de prof

Message par Passerose le Sam 19 Juin 2010 - 8:50

Deya, si tu n'as rien dit sur le coup (cela dépend si c'était très audible ou non), cela ne t'empêche pas de rédiger un rapport après coup, mais il faudra que tu trouves le moyen d'en avertir la classe. Quand est-ce que tu les revois ?

_________________
Si tes paroles ne valent pas mieux que le silence, alors mieux vaut le silence.
(Kwai Chang Caine)

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum