écoeurée par mon conseil de classe.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: écoeurée par mon conseil de classe.

Message par Gryphe le Sam 19 Juin 2010 - 16:51

@Lornet a écrit:Il faut normalement 16 pour les félicitations, non ?
A ma connaissance, il n'y a pas de texte là-dessus, plutôt des habitudes, qui relèvent du bon sens (lequel est bien entendu la chose du monde la mieux partagée ) :

- félicitations : le travail, les résultats et l'attitude sont excellents dans toutes les matières, personne ne s'oppose aux félicitations ;

- encouragements : l'élève est travailleur, courageux, méritant, même s'il n'a pas des notes extraordinaires.
Exemples atypiques pour les encouragements : élève proche de l'autisme encouragé à 10 et demi (à la demande des professeurs, et j'ai suivi), très sérieux, travailleur, bien intégré dans la classe ;
élève primo-arrivante notée pas dans toutes les matières et aux contrôles adaptés, mais là aussi s'intégrant vite à la classe et progressant rapidement en français.

J'ai toujours vu ça pratiqué ainsi, pas vous ?


Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: écoeurée par mon conseil de classe.

Message par lene75 le Sam 19 Juin 2010 - 16:56

Chez nous, pour les félicitations et les compliments, c'est à la louche, mais en plus du sérieux et de l'attitude (requis pour les deux, avec un peu plus de tolérence pour les compliments) il faut des résultats.

Les encouragements effectivement pour un élève travailleur, qui peut très bien avoir de mauvais résultats.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: écoeurée par mon conseil de classe.

Message par cristal le Sam 19 Juin 2010 - 17:07

@lene75 a écrit:Chez nous, pour les félicitations et les compliments, c'est à la louche, mais en plus du sérieux et de l'attitude (requis pour les deux, avec un peu plus de tolérence pour les compliments) il faut des résultats.

Les encouragements effectivement pour un élève travailleur, qui peut très bien avoir de mauvais résultats.

+1

Chez nous les moyennes sont "coefficientées" 3 pour les matières dites fondamentales: français, maths, hist-géo et anglais, 1 pour les autres et 0 pour l'IDD.
Apparemment, ça ne fonctionne pas partout pareil...

cristal
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: écoeurée par mon conseil de classe.

Message par Lornet le Sam 19 Juin 2010 - 17:07

@Gryphe a écrit:
@Lornet a écrit:Il faut normalement 16 pour les félicitations, non ?
A ma connaissance, il n'y a pas de texte là-dessus, plutôt des habitudes, qui relèvent du bon sens (lequel est bien entendu la chose du monde la mieux partagée ) :

- félicitations : le travail, les résultats et l'attitude sont excellents dans toutes les matières, personne ne s'oppose aux félicitations ;

- encouragements : l'élève est travailleur, courageux, méritant, même s'il n'a pas des notes extraordinaires.
Exemples atypiques pour les encouragements : élève proche de l'autisme encouragé à 10 et demi (à la demande des professeurs, et j'ai suivi), très sérieux, travailleur, bien intégré dans la classe ;
élève primo-arrivante notée pas dans toutes les matières et aux contrôles adaptés, mais là aussi s'intégrant vite à la classe et progressant rapidement en français.

J'ai toujours vu ça pratiqué ainsi, pas vous ?


En fait, non. Dans le dernier collège où j'ai enseigné, c'était moyenne de 12 = Honorable, 14 = Compliments, 16 = Félicitations.
C'était donc purement mathématiques. 15,9 et l'élève avait "Compliments".
Si un professeur s'opposait aux Félicitations ou aux Compliments, il y avait un vote (mais comme les délégués et les parents d'élèves votaient aussi, et que la majorité l'emportait...ça ne servait pas à grand chose).
Les élèves ayant moins de 12 de moyenne pouvaient avoir les Encouragements. Il n'y avait aucun coefficient.

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: écoeurée par mon conseil de classe.

Message par Invité le Sam 19 Juin 2010 - 17:17

chez nous, on a supprimé toutes ces fadaises de félicitations et autres gratifications, parce que les refus de félicitations étaient sujets d'articles dans la presse locale (vous savez, chez nous, la politique, c'est: les parents demandent, les parents obtiennent. En enlevant le trophée, on fait l'économie d'emmerdes supplémentaires)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: écoeurée par mon conseil de classe.

Message par micaschiste le Sam 19 Juin 2010 - 17:20

@Lornet a écrit:

En fait, non. Dans le dernier collège où j'ai enseigné, c'était moyenne de 12 = Honorable, 14 = Compliments, 16 = Félicitations.
C'était donc purement mathématiques. 15,9 et l'élève avait "Compliments".
Si un professeur s'opposait aux Félicitations ou aux Compliments, il y avait un vote (mais comme les délégués et les parents d'élèves votaient aussi, et que la majorité l'emportait...ça ne servait pas à grand chose).
Les élèves ayant moins de 12 de moyenne pouvaient avoir les Encouragements. Il n'y avait aucun coefficient.

et vous prenez la peine d'aller au conseil ???Un ordi bien programmé peut s'en charger...

micaschiste
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: écoeurée par mon conseil de classe.

Message par Lornet le Sam 19 Juin 2010 - 18:07

C'était dans mon ancien établissement. Mais on prenait la peine d'y aller, oui...

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: écoeurée par mon conseil de classe.

Message par lene75 le Sam 19 Juin 2010 - 18:10

@micaschiste a écrit:
@Lornet a écrit:

En fait, non. Dans le dernier collège où j'ai enseigné, c'était moyenne de 12 = Honorable, 14 = Compliments, 16 = Félicitations.
C'était donc purement mathématiques. 15,9 et l'élève avait "Compliments".
Si un professeur s'opposait aux Félicitations ou aux Compliments, il y avait un vote (mais comme les délégués et les parents d'élèves votaient aussi, et que la majorité l'emportait...ça ne servait pas à grand chose).
Les élèves ayant moins de 12 de moyenne pouvaient avoir les Encouragements. Il n'y avait aucun coefficient.

et vous prenez la peine d'aller au conseil ???Un ordi bien programmé peut s'en charger...

+1

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: écoeurée par mon conseil de classe.

Message par Stered le Sam 19 Juin 2010 - 18:11

Chez nous, en 6e-5e, tableau d'honneur à 14, félicitations à 16 et en 4e-3e, TH à 13, F à 15.
Cependant, il nous arrive régulièrement de pousser un peu, par exemple avec une moyenne à 15,8, si l'élève est particulièrement sérieux.
Quant aux encouragements, ils récompensent des élèves méritants, même si leurs résultats ne sont pas extraordinaires.

Un seul professeur peut s'opposer à toute récompense pour manque de sérieux ou résultats insuffisants dans sa matière.

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: écoeurée par mon conseil de classe.

Message par Invité le Sam 19 Juin 2010 - 18:54

Dans le collège de ma fille, rien.....
Dans mon ancien collège, il n'y avait pas les compliments, ce qui faisait que des élèves à 12 de moyenne avaient les félicitations, ce que je trouve largement exagéré.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: écoeurée par mon conseil de classe.

Message par loute le Sam 19 Juin 2010 - 21:18

au conseil de la classe de 4e dont je suis PP, la collègue de maths, qui ne pouvait pas venir m'avait fait un petit mot, dans lequel elle expliquait pourquoi elle s'opposerait aux félicitations pour un élève, brillant, mais chiant en cours.
il est brillant partout, chiant seulement en maths et en techno, il n'a pas eu de félicitations. j'ai lu le mot, les collègues ont tous approuvé, j'ai demandé aux délégués élèves d'en parler au gamin concerné, et voilà!
en revanche, conseil de 3e: le collègue de maths et moi nous nous opposons au passage en 2nde générale pour un élève qui n'a vraiment pas le niveau. le principal tranche: "bon, de toute façon, c'est moi qui décide, il passe!" je suis outrée!!! je compte mettre un mot dans le carnet du mome pour dire précisément aux parents ce que je pense de ce passage au forcing!

_________________

loute
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: écoeurée par mon conseil de classe.

Message par Gryphe le Sam 19 Juin 2010 - 21:26

@loute a écrit:le collègue de maths et moi nous nous opposons au passage en 2nde générale pour un élève qui n'a vraiment pas le niveau. le principal tranche: "bon, de toute façon, c'est moi qui décide, il passe!"
La fiche navette prévoit deux cadres (j'en ai une sous les yeux) :
1) la proposition du conseil de classe,
2) la décision du chef d'établissement (conformément aux textes, d'ailleurs).

Après, il y a façon et façon. Dans mon collège d'avant, où les élèves étaient assez faibles, on utilisait couramment ces deux cadres comme suit :
1) Au vu du 3 de moyenne générale, le conseil de classe ne propose pas le passage, car l'élève n'a pas le niveau,
2) Au vu de l'âge avancé (et du potentiel de perturbation de cours du jeune), le CDE décide le passage.
Les deux cadres étaient utilisés de manière concertée.

Moui enfin, je reconnais que des fois, c'est plus compliqué que ça...


Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: écoeurée par mon conseil de classe.

Message par invitéW le Dim 20 Juin 2010 - 8:37

@loute a écrit:
en revanche, conseil de 3e: le collègue de maths et moi nous nous opposons au passage en 2nde générale pour un élève qui n'a vraiment pas le niveau. le principal tranche: "bon, de toute façon, c'est moi qui décide, il passe!" je suis outrée!!! je compte mettre un mot dans le carnet du mome pour dire précisément aux parents ce que je pense de ce passage au forcing!

Je n'ai pas encore vécu ça, si un chef me fait le coup, je me casse du conseil. Même si dans les faits il a raison, il y a des façons de le faire. À savoir, recevoir la famille pour discuter un peu avant d'accorder le passage, vois même dans certain cas, laisser la famille aller en appel.

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: écoeurée par mon conseil de classe.

Message par minnie le Dim 20 Juin 2010 - 8:43

Ben moi je préfère ça aux chefs qui vont dans notre sens en conseil devant parents et élèves et qui ensuite, dans leur bureau en face des parents décident de faire passer le gamin.
C'est plus "couillu"

minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: écoeurée par mon conseil de classe.

Message par invitéW le Dim 20 Juin 2010 - 8:51

@minnie a écrit:Ben moi je préfère ça aux chefs qui vont dans notre sens en conseil devant parents et élèves et qui ensuite, dans leur bureau en face des parents décident de faire passer le gamin.
C'est plus "couillu"

Dans ce cas là, ce n'est pas la peine de faire un conseil de classe !
Le conseil indique à l'élève qu'il n'a pas le niveau. Ensuite, si les parents décident de passer outre (en accord avec le chef ou après appel), c'est leur affaire, mais au moins quand le gamin se plante en seconde on peut leur dire que les profs de 3eme les avaient prévenu.

Ce n'est quand même pas pareil de passé en seconde contre l'avis du conseil, plutôt que comme loute l'a décrit

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: écoeurée par mon conseil de classe.

Message par EveW le Mar 22 Juin 2010 - 17:54

Dans mon collège, le conseil de classe accorde ou refuse le passage en 2nde.
Dans le cas d'un refus, le Chef reçoit les familles et généralement accorde le passage en 2nde car il doit faire augmenter les taux de passage de 3ème en 2nde des élèves venant de notre collège.
En tant que PP de 3ème, j'en ai pris mon parti : quand je prépare le conseil du 3ème T, je parle des résultats de ce dernier T, des résultats annuels, je donne le voeu de l'élève et je demande à mes collègues ce qu'ils en pensent.
Nous échangeons et prenons position.
Nous discutons et agissons en pensant à ce qui est le mieux pour chaque élève.
Ce qui est le plus important pour moi, c'est d'être en accord avec ma conscience et de rester dans la vérité.
Mes enfants sont grands et je sais comment ils ont vécu leur 2nde : le passage n'a pas été facile tous les jours.
Je fais tout pour le bien de mes élèves et pour les préparer correctement pour ce passage
Le Chef fait un autre choix.
Il envoie des élèves au casse-pipe (et pas à la réussite comme il s'évertue à nous le dire grâce à la réforme du lycée et bla bla bla ...)
Je fais mon métier.
Il fait son métier !
Chacun ses problèmes !

_________________
Pour réviser, même si vous pensez que cela ne vous sert à rien dans votre vie !
Les MATHS sont partout ! ! !

(a + b)² = a² + 2ab + b²
(a - b)² = a² - 2ab + b²
(a + b)(a - b) = a² - b²

EveW aime THALES et PYTHAGORE ! ! !

EveW
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: écoeurée par mon conseil de classe.

Message par lene75 le Mar 22 Juin 2010 - 18:28

@EveW a écrit:Je fais mon métier.
Il fait son métier !
Chacun ses problèmes !

Et nous on récupère les problèmes en bout de course, complètement dégoûtés de l'école...

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: écoeurée par mon conseil de classe.

Message par EveW le Mar 22 Juin 2010 - 19:14

Je parlais des préoccupations des profs et de celles des chefs d'établissement !

Je crois que le vrai problème, c'est le problème du sens de l'école.
Pourquoi aller en primaire, au collège, au lycée ou lycée pro ?
Pourquoi faire des études ?
Quel goût ont les études pour nos élèves ?

Pour ma génération, de même qu'il y avait "hors de l'Eglise, pas de salut", il y avait aussi "l'Ecole est l'ascenseur social par excellence".

Mes parents auraient tellement aimé faire des études et ne l'ont pas pu (mon père aurait aimé être ingénieur, ma mère institutrice).
Mon père est allé travailler à l'usine à 14 ans, ma mère a fait une école ménagère.
Et ils ont progressé dans la vie et ont été heureux autrement !

Alors, quand leurs trois enfants ont fait des études, cela a vraiment été une source de grande joie.
Et quand je suis devenue prof de maths, c'était comme si c'était eux !

Dans notre famille, l'école était aussi une des priorités de notre vie tant pour nous que pour nos enfants, même s'ils ne sont pas impliqués comme nous.

Quand mon mari et moi étions au collège, pour nous, faire tous les exercices de maths, de physique, d'allemand, ... de nos livres, année après année, nous amusait et occupait notre vie.

Nos enfants faisaient le travail demandé, fournissaient plus d'efforts, plus de recherches, plus d'exercices, ... s'ils rencontraient des difficultés.
Ils s'impliquaient aussi dans d'autres activités à l'extérieur (sport, musique, groupes de jeunes, petits boulots, ...).

Et nos élèves, quel appétit ont-ils de l'école ?
Dans mon collège, je trouve qu'ils décrochent de plus en plus tôt : n'apprennent pas les leçons, ne font pas les exercices cherchés, rendent des copies blanches, et cela dès la 6ème !
Et moi, je dis : "que font leurs parents ?"

Dans mes cours, j'essaye vraiment de donner du sens à tout ce que je fais, surtout en 3ème !
Mais je ne suis pas toujours comprise !
"C'est trop difficile" !


Dernière édition par EveW le Jeu 24 Juin 2010 - 8:44, édité 1 fois

_________________
Pour réviser, même si vous pensez que cela ne vous sert à rien dans votre vie !
Les MATHS sont partout ! ! !

(a + b)² = a² + 2ab + b²
(a - b)² = a² - 2ab + b²
(a + b)(a - b) = a² - b²

EveW aime THALES et PYTHAGORE ! ! !

EveW
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: écoeurée par mon conseil de classe.

Message par Gryphe le Mer 23 Juin 2010 - 8:35

@EveW a écrit:Dans mon collège, le conseil de classe accorde ou refuse le passage en 2nde.
Dans le cas d'un refus, le Chef reçoit les familles et généralement accorde le passage en 2nde car il doit faire augmenter les taux de passage de 3ème en 2nde des élèves venant de notre collège.
Evew,

Si tu savais,

J'ai bien peur que les taux de passage ne soient pas la seule raison,
j'ai monté mon premier dossier d'appel lundi... eh bien, cela m'a pris beaucoup de temps. Bon, comme je suis rodée maintenant, je vais pouvoir en monter deux-trois autres aujourd'hui pour les autres conseils...
Bref, l'argument "je n'ai pas envie de perdre des heures pour rien", ça peut jouer aussi.
Je pense cependant que c'est un argument à court terme (dire oui à la famille permet de gagner plusieurs heures, comme ça, par magie, instantanément), mais à long terme, je ne suis pas sûre que ce soit payant.
A propos de vérité... on a une élève (douée mais pas très sérieuse) qui a 79% à son B2i, et qui donc ne l'a pas. J'ai laissé les chiffres en l'état.

Bonne journée à tous !


Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: écoeurée par mon conseil de classe.

Message par Gryphe le Mer 23 Juin 2010 - 13:14

@Gryphe a écrit:j'ai monté mon premier dossier d'appel lundi...
La décision prise par le collège est maintenue ! On a gagné !!!


Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: écoeurée par mon conseil de classe.

Message par MS le Mer 23 Juin 2010 - 13:53

Contente pour toi Gryphe. Quand on voit les façons de faire de certaines commissions d'appel, on peut comprendre que les CDE préfèrent laisser passer les élèves. Pour avoir défendu un cas en tant que PP et m'être fait traitée comme une malpropre, il y a de cela quelques années déjà, à présent, je laisse filer et le CDE itou.

_________________
Pas de deuxième année d'IUFM!

MS
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: écoeurée par mon conseil de classe.

Message par sand le Mer 23 Juin 2010 - 15:20

@Gryphe a écrit:
@Gryphe a écrit:j'ai monté mon premier dossier d'appel lundi...
La décision prise par le collège est maintenue ! On a gagné !!!


L'honneur est sauf chez moi aussi. Mais le désespoir des parents est une chose difficile à assumer !

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: écoeurée par mon conseil de classe.

Message par EveW le Jeu 24 Juin 2010 - 9:36

Moi aussi je suis écoeurée :

Mais c'est plutôt par la validation du B2i et du niveau A2 par la direction (chef + ss-chef) contre les avis des professeurs.

Elle avait déjà fait le coup many years ago !

Cette année-là, nous avions pourtant eu quelques réunions avec les collègues et nous nous étions mis d'accord pour savoir " qui validait quoi ".
Après un travail conséquent pour valider ou pas, nous avions eu la surprise de voir, en fin d'année, que tous les élèves étaient validés !

Depuis, je ne me suis plus jamais occupée du B2i !
Malgré les rappels, les rappels à l'ordre, les stigmatisations en réunion (surtout, quand je ne suis pas présente !).
[Il y a 15 jours, conseil pédagogique de 13 h à 14 h : je ne peux pas y aller puisque j'ai cours de soutien de 3ème; ma co-coordonnatrice de maths y va.
Au cours de la réunion, le chef dit " les PP de telles 3ème ont bien invité leurs élèves à valider leur B2i ", 3 PP sur 5 donc (2 absents : mon collègue qui a cours de 15 h à 17 h et qui n'est pas coordonnateur de français et moi ! Courage ! Fuyons !)
La semaine dernière, je reçois une feuille récapitulative des points du CC et des validations B2i et A2.
Bilan :
* les 30 élèves de ma classe de 3ème ont validé le B2i (pourtant de nombreux " bras cassés " ne se sont JAMAIS connectés) !
* 28 élèves sur 30 ont validés le niveau A2 !]

Conclusion : j'ai bien fait de ne pas m'en occuper (même si je suis mal à l'aise, parce que bûcheuse et perfectionniste) et vivement que je change de direction (je peux toujours émettre des voeux) !

Tu vois Gryphe, ça ne change pas : les années se suivent et se ressemblent, mais moi, je ne peux pas être malhonnête !

_________________
Pour réviser, même si vous pensez que cela ne vous sert à rien dans votre vie !
Les MATHS sont partout ! ! !

(a + b)² = a² + 2ab + b²
(a - b)² = a² - 2ab + b²
(a + b)(a - b) = a² - b²

EveW aime THALES et PYTHAGORE ! ! !

EveW
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum