question aux syndicalistes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

question aux syndicalistes

Message par aphanie le Mar 22 Juin 2010 - 12:07

Petite question a propos des histoires de fermeture de poste (enfin là, ce sont des collèges entiers que l'on ferme ) et des droits des collègues dont les postes ont fermé (parce que c'était un peu le bordel et bcp de magouilles du rectorat)... Ma collègue de lettres classiques a obtenu en extension un établissement dont elle ne veut pas car elle l'estime trop loin (56 minutes de route par rapport à sa location actuelle): a-t-elle vraiment le droit de refuser le poste qu'elle a obtenu? Elle affirme en plus que, n'ayant pas obtenu ce qu'elle voulait, elle garde ses points de fermeture: est-ce vrai (parce que si c'est le cas, je me flingue aussitôt; déjà qu'il n'y a même pas un poste de libéré tous les ans dans notre zone, vu qu'ils préfèrent les fermer...)... Enfin, la directrice des ressources humaines serait en train de magouiller un truc pour elle: il semblerait qu'elle réfléchisse à la mettre en poste de lettres modernes dans un bahut tout proche pour lui réserver la place en lettres classiques qui devrait se libérer dans 4 ans pour départ à la retraite (ou un peu plus avec les réformes)... Est-ce réellement possible? Sachant qu'on est plusieurs à lorgner ce poste et que -mis à part ces histoires de fermeture de poste cette année- on a tous bcp plus de points qu'elle? Merci pour tous les éclaircissements qu'on pourra m'apporter!

aphanie
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: question aux syndicalistes

Message par Reine Margot le Mar 22 Juin 2010 - 12:21

Non, normalement ces choses-là se décident en CAPA. Mais sinon les chaines avec le projet sont faites par le rectorat, au départ, et si la collègue a plus de points que les autres elle aura le poste convoité. Si ce 'nest pas le cas et qu'un autre a plus de points le poste, quoi qu'en dise la DRH, lui passera sous le nez. A barème égal, par contre, le rectorat peur jouer peut-être avec les châines.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: question aux syndicalistes

Message par Invité le Mar 22 Juin 2010 - 12:42

toujours se méfier des promesses qui sortent des règles. Ce seront les règles qui s'appliqueront, même si la DRH fait croire le contraire (ou le chef, ou l'IPR - cochez la case correspondante)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: question aux syndicalistes

Message par Daphné le Mar 22 Juin 2010 - 13:56

@aphanie a écrit:Petite question a propos des histoires de fermeture de poste (enfin là, ce sont des collèges entiers que l'on ferme ) et des droits des collègues dont les postes ont fermé (parce que c'était un peu le bordel et bcp de magouilles du rectorat)... Ma collègue de lettres classiques a obtenu en extension
Un collègue en mesure de carte scolaire ne peut jamais être en extension car il est prioritaire sur tous les postes de l'académie au plus près, même si dans certaines disciplines le plus près peut être loin, voire très loin.
un établissement dont elle ne veut pas car elle l'estime trop loin (56 minutes de route par rapport à sa location actuelle): a-t-elle vraiment le droit de refuser le poste qu'elle a obtenu? Non
Elle affirme en plus que, n'ayant pas obtenu ce qu'elle voulait, elle garde ses points de fermeture: est-ce vrai
oui elle garde toutes ses priorités perdues, l'établissement perdu, la commune ou même le département perdu si c'est le cas, et n'a pas perdu son ancienneté de poste - elle peut reparticiper au movement chaque année avec ses 1500 points de priorité + son barème personnel tant qu'elle n'a pas retrouvé son poste, sa commune ou son département.
(parce que si c'est le cas, je me flingue aussitôt; déjà qu'il n'y a même pas un poste de libéré tous les ans dans notre zone, vu qu'ils préfèrent les fermer...)... Enfin, la directrice des ressources humaines serait en train de magouiller un truc pour elle: il semblerait qu'elle réfléchisse à la mettre en poste de lettres modernes dans un bahut tout proche pour lui réserver la place en lettres classiques qui devrait se libérer dans 4 ans pour départ à la retraite (ou un peu plus avec les réformes)... Est-ce réellement possible? Sachant qu'on est plusieurs à lorgner ce poste et que -mis à part ces histoires de fermeture de poste cette année- on a tous bcp plus de points qu'elle? Merci pour tous les éclaircissements qu'on pourra m'apporter!
Ça ce sont des on dit et il se dit n'importe quoi !!

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: question aux syndicalistes

Message par aphanie le Mar 22 Juin 2010 - 14:51

Merci pour les renseignements
les "on-dit" viennent de la collègue en elle-même, mais bon, d'après elle la DRH lui avait promis aussi qu'elle n'aurait pas ce poste dont elle ne voulait pas, alors...
Sinon je me suis mal exprimée en parlant d'extension: elle n'avait pas fait le voeu de ce postre visiblement, mais c'était effectivement le plus près de son poste actuel supprimé...
Nouvelle question: ce nouveau poste est dans le même département, mais pas dans le bec: elle a donc de nouveau 1500 points pour le bec? (sachant que la commune vient de perdre le seul collège et que ce n'est demain la veille qu'ils rouvriront un collège) ou le fait d'être dans le département lui fait-il tout perdre?
Merci encore!

aphanie
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: question aux syndicalistes

Message par Daphné le Mar 22 Juin 2010 - 15:32

@aphanie a écrit:Merci pour les renseignements
les "on-dit" viennent de la collègue en elle-même, mais bon, d'après elle la DRH lui avait promis aussi qu'elle n'aurait pas ce poste dont elle ne voulait pas, alors...
Je suis surprise, la DRH pouvait difficilement lui faire cette promesse dans la mesure où la réaffectation se fait lors du mouvement selon les règles
Sinon je me suis mal exprimée en parlant d'extension: elle n'avait pas fait le voeu de ce postre visiblement, mais c'était effectivement le plus près de son poste actuel supprimé... Elle n'avait pas à faire le voeu de ce poste pour l'obtenir, elle a été réaffectée selon la règle.
Nouvelle question: ce nouveau poste est dans le même département, mais pas dans le bec: elle a donc de nouveau 1500 points pour le bec? (sachant que la commune vient de perdre le seul collège et que ce n'est demain la veille qu'ils rouvriront un collège) ou le fait d'être dans le département lui fait-il tout perdre?
Elle a 1500 points pour le poste perdu et si l'établissement n'existe plus pour l'établissement et la commune où les élèves ont été recasés. Il doit y avoir un point de chute. Elle garde toutes ses priorités.
Ici aussi on a eu des suppressions d'établissement et les cartes scolaires ont été mises d'office sur une la commune de réaffectation des élèves.
Merci encore!

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: question aux syndicalistes

Message par micaschiste le Mar 22 Juin 2010 - 22:00

et est-ce que les points de MCS sont cumulables pour le voeu département (pour 2 postes successifs supprimés dans 2 communes différentes du même département) ???

j'anticipe sur ce qui pourrait m'arriver...

micaschiste
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: question aux syndicalistes

Message par Emeraldia le Mar 22 Juin 2010 - 22:36

Pour moi, il y a des magouilles. Je viens d'en avoir la preuve avec la situation d'une amie. Il y a des pistons et le rectorat place qui il veut bien...

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: question aux syndicalistes

Message par neo le Mar 22 Juin 2010 - 22:44

@aphanie a écrit:Ma collègue de lettres classiques a obtenu en extension un établissement dont elle ne veut pas car elle l'estime trop loin (56 minutes de route par rapport à sa location actuelle): a-t-elle vraiment le droit de refuser le poste qu'elle a obtenu?
A Lille, en raison du volume des suppressions de postes, le rectorat ajoute automatiquement le voeu ZR (avec bonif de 1500 points) en fin de liste pour les MCS. Si la MCS est recasée trop loin de son ancien poste (ce qui est fréqauent dans l'académie), le rectorat lui propose d'être TZR dans la zone correspondant au poste actuel : on peut donc "refuser" un poste, mais si vraiment il est trop éloigné du poste actuel, et dans ce cas on devient TZR.

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: question aux syndicalistes

Message par aphanie le Mer 23 Juin 2010 - 9:15

@neo a écrit:
@aphanie a écrit:Ma collègue de lettres classiques a obtenu en extension un établissement dont elle ne veut pas car elle l'estime trop loin (56 minutes de route par rapport à sa location actuelle): a-t-elle vraiment le droit de refuser le poste qu'elle a obtenu?
A Lille, en raison du volume des suppressions de postes, le rectorat ajoute automatiquement le voeu ZR (avec bonif de 1500 points) en fin de liste pour les MCS. Si la MCS est recasée trop loin de son ancien poste (ce qui est fréqauent dans l'académie), le rectorat lui propose d'être TZR dans la zone correspondant au poste actuel : on peut donc "refuser" un poste, mais si vraiment il est trop éloigné du poste actuel, et dans ce cas on devient TZR.
Elle préfererait être TZR, du coup, je contacte les TZR que je connais sur la zone pour voir si le poste les intéresse... Après tout, je lui ai dit plusieurs fois que la ZR était bien pire (elle s'étend bcp plus loin que le poste qu'elle a obtenu) mais comme elle n'arrête pas de se plaindre, j'ai bien envie de la voir effectivement TZR pour qu'elle puisse voir ce que c'est ... c'était une amie à la base, mais là, à force de la voir se faire plaindre et chouiner pour un poste qui n'est qu'à 10 min du mien...

aphanie
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: question aux syndicalistes

Message par aphanie le Mer 23 Juin 2010 - 9:16

@Daphné a écrit:[Elle a 1500 points pour le poste perdu et si l'établissement n'existe plus pour l'établissement et la commune où les élèves ont été recasés. Il doit y avoir un point de chute. Elle garde toutes ses priorités.!
[/quote]
Dernière question (enfin, j'espère): elle a les points sur un seul établissement/commune ou pour tous les établissements/ communes (les élèves ont été partagés sur 3 établissements des environs)

aphanie
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: question aux syndicalistes

Message par Daphné le Mer 23 Juin 2010 - 9:36

Là il faut voir la note de service académique, il doit y avoir quelque chose de prévu.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: question aux syndicalistes

Message par neo le Mer 23 Juin 2010 - 18:14

@aphanie a écrit:
Elle préfererait être TZR, du coup, je contacte les TZR que je connais sur la zone pour voir si le poste les intéresse...
Si elle ne prend pas le poste, celui-ci sera donné en AFA lors du GT ajustement des TZR, en fonction du barème et des préférences d'AFA émises sur SIAM.

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum