limite bordelisée debut septembre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

limite bordelisée debut septembre

Message par clemsou le Sam 27 Sep 2008 - 22:41

je suis en collège depuis cette année et une de mes classes de quatrième à 30 élèves me pose déjà d'énormes problèmes de discipline : mauvaise foi ambiante, ils mettent des plombes à trouver leur feuille dans le classeur à se mettre au travail, prennent la parole de façon intempestive, discutent pendant le cours, bien sûr je ne veux pas et ne doit pas tolérer ça mais ils sont trés solidaires et sont trés déterminés à me pourrir la vie : je ne les lâche pas, relève les classeurs, les sanctionne pour le travail non fait mais j'ai l'impression de ne pas les impressionner ... Je sais qu'il n'y pas de recettes miracles, mais certains auraient ils des expériences interessantes à me faire partager sur la façon dont on peut reprendre une classe qui part en live dés le début : j'ai jamais vu ça avant eux !!
bref je ne baisse pas les bras déjà mais craint déjà pour la suite des cours avec eux

clemsou
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: limite bordelisée debut septembre

Message par Daphné le Dim 28 Sep 2008 - 7:15

D'abord rassure toi tu n'es pas la seule à devoir affronter ce genre de classe, et quand ça commence comme ça l'année semble longue............
D'abord voir avec le PP si ils sont comme ça avec tout le monde dans tous les cours : c'est souvent le cas quand l'ambiance est à couper au couteau. Si oui, ne pas hésiter à vous réunir pour essayer d'accorder vos violons pour essayer de les tenir, lister une série de sanctions possibles qui tombent immédiatement, en informer l'administration qui peut aussi vous soutenir...........
Bon courage, le métier n'est pas facile malgré ce qu'en disent certains qui nous condidèrent comme une " profession odieusement privilégiée " ( je cite, vu sur un forum à propos de l'affaire du collègue mis en GAV et qui s'est suicidé !!)

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: limite bordelisée debut septembre

Message par Reine Margot le Dim 28 Sep 2008 - 8:13

oui comme daphné: vois si c'est partout pareil. si c'est le cas, tu as une classe chiante. Avec les autres profs vous pouvez alors mettre en place des dispositifs tels que fiche de suivi (pour la classe) ou autre.

L'an dernier j'ai eu une classe de ce genre: tu n'as pas le choix, ce sera la guerre, et tu dois la mener dès maintenant si tu veux avoir la paix, ou du moins que ce soit vivable.
Si c'est l'ensemble de la classe qui discute tu peux donner du travail en plus à mesure que ça parle. fais des cours (chiants) entièrement par écrit.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: limite bordelisée debut septembre

Message par Daphné le Dim 28 Sep 2008 - 9:13

Le problème quand on fait ça c'est l'éventualité d'une inspection.

Etant en LV, on a le dilemne suivant : il faut en même temps les faire parler - en LV étrangère !! - et les faire se taire : en gros c'est la quadrature du cercle :colere: :colere: :colere:

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: limite bordelisée debut septembre

Message par Invité le Dim 28 Sep 2008 - 12:44

L'inspection n'est pas un si gros risque : tu es prévenu à l'avance, et avec le Principal dans la classe plus l'inspecteur, il y a quand même des chances que ça les calme !
Si les élèves sentent que l'équipe des profs se serre les coudes, ça n'enlèvera pas leur mauvais esprit, mais ils auront moins prise sur toi (vous) et ils le sauront. Maintenant, ça peut ne pas s'améliorer au niveau de l'ambiance : ça m'est arrivé avec une classe de 3e il y a deux ans. Mieux vaut en faire son deuil et se débrouiller pour juste travailler.
Pour ceux qui cherchent trop longtemps leur feuille, tu peux trouver des astuces pour les obliger à se minuter :
- si tu circules pour vérifier un travail, celui qui ne l'a pas sorti quand tu arrives à lui, tu lui comptes l'oubli.
- si c'est une feuille pour écrire le cours, j'avais un truc qui marchait bien pour les oublis de feuilles : je recyclais des vieilles photocopies imprimées d'un côté et ils écrivaient leur cours là-dessus. Eh bien, aussi peu soigneux qu'ils soient, ils n'aiment pas ! Mais du coup, ils ne peuvent rien dire.
En règle générale, le mieux c'est de les contrer l'air de rien, de leur couper l'herbe sous le pied, ou d'être de plus mauvaise foi qu'eux !
Quand tu te sentiras quelques affinités avec certains, tu pourras user de l'humour aussi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: limite bordelisée debut septembre

Message par clemsou le Dim 28 Sep 2008 - 13:31

merci pour vos réponses ! la bonne ambiance ce sera avec mes autres classes, pour le coup de la mise au travail, je prends tes astuces Lulamae...
J'en ai parlé bien sûr avec l'équipe éducative, tout le monde les trouve trés trés limites mais c'est sans doute avec moi qu'ils se sont lâchés le plus, du côté de la cpe, je la sens assez résignée ce qui m'inquiète ...
J e pense convoquer les parents des élèves les plus pénibles et continuer à ne pas les lâcher mais c'est vrai que c'est dur moralement ...

clemsou
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: limite bordelisée debut septembre

Message par henriette le Dim 28 Sep 2008 - 13:42

Clemsou, juste une petit remarque par rapport à ton impression qu'ils sont les pire avec toi. J'ai très souvent constaté un truc : j'avais une classe horrible, ch..., enfin vraiment du grand n'importe quoi et 3 ans d'âge mental. Je m'en plaignais aux collègues, et tu ne peux pas savoir le nombre de fois où j'ai eu comme réponse un truc du style : "c'est vrai qu'ils sont un peu remuants, mais bon, c'est l'âge". Au début je complexais terriblement et pensais être la reine des nulles, incapable de tenir cette classe. Et puis un jour, j'ai dû passer dans une de ces classes super pénible chez moi qui avait cours avec un collègue "no problem" : je les entendais hurler du bout du couloir ! Jamais dans mon cours ils n'avaient fait le dixième de ce bordel ! Je n'ai même pas osé entrer dans la salle ! Mais à la récréation suivante, j'ai reparlé ces problèmes posés par cette classe avec ce collègue, qui m'a dit à nouveau qu'ils étaient un peu vifs, mais que ce n'était pas un problème et que c'était tout à fait gérable ! Et ça n'a pas été la seule fois que j'ai vu cela...
Donc relativise aussi quand tu penses qu'ils sont mieux avec les autres ! Et bon courage !

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: limite bordelisée debut septembre

Message par sand le Dim 28 Sep 2008 - 13:58

L'expérience que racontes Henriette, je l'ai vécue lors de la première année d'enseignement. L'hypocrisie des collègues, au conseil de classe, alors que je venais de me plaindre de l'agitation de mes secondes : "c'est vrai qu'ils peuvent être bavards", "ils ne sont pas toujours très concentrés" et autres euphémismes... Quelle humiliation ! Un jour je découvre que les gamins hurlaient pendant le cours d'anglais, que le prof de maths faisait semblant de ne pas les entendre roter...
Clemsou, si ça se trouve tes collègues vivent bien pire que toi et tes élèves finiront par te respecter parce que tu feras preuve de ténacité !

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: limite bordelisée debut septembre

Message par Daphné le Dim 28 Sep 2008 - 14:26

Tout ceci est très vrai Henriette, c'est pour ça qu'on ne s'en sort pas et qu'on ne peut pas s'en sortir !!!
Le nombre de collègues qui se plaignent à mort d'une classe et qui le jour du conseil devant l'administration disent : classe agréable même s'il y a un ou deux éléments un peu plus difficiles ! Tu parles furieux
Ou aussi si tu leur en parles : oh avec moaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa ça va ! du genre c'est toi qui te fais bordéliser. J'ai déjà eu ce cas et un jour la classe en question attendait le prof en question devant la salle en face de la mienne : ils ABOYAIENT, mais vraiment ! j'ai ouvert pour leur dire de se calmer quand j'ai vu la collègue arriver.....Je dois dire qu'ils étaient loin d'aboyer chez moi.
Alors soit rassurée, nous sommes TOUS logés à la même enseigne!!!! Y compris les gros malins, les gros bras et ceux qui la ramènent ( on peut mettre au féminin aussi...)

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: limite bordelisée debut septembre

Message par loute le Dim 28 Sep 2008 - 15:30

même souci et même constat qu'Henriette. ceci dit, depuis que j'en ai parlé, à plusieurs reprises, et sans honte (pas de raison: je suis nouvelle, jeune, ils me testent, donc je demande conseil, rien de plus normal pour moi!) les langues se délient peu à peu...
il ne faut rien lâcher et toujours rester en accord avec nos limites de tolérance. ensuite, les cours se passent. pas forcément bien, mais forcément mieux que si on laisse passer. par contre, je suis toujours épuisée après les cours avec cette classe!

loute
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: limite bordelisée debut septembre

Message par namilha le Mer 1 Oct 2008 - 20:06

Je crois qu'on a tous vécu l'expérience d'Henriette topela !
Après tous les conseils donnés, je rajouterai deux ou trois choses à mettre en place dans ton cours (si ce n'est déjà fait...).

Déjà, faire un plan de classe et ne pas hésiter à le changer s'il ne te convient pas jusqu'à ce que tu trouves la bonne formule.

Faire cours la porte ouverte (et tant pis s'il y a du bruit!), parfois, ça fait redescendre la pression.

Limiter le temps de cours dialogué (3 qui suivent et participent et les autres qui bavardent...) dans la séance et leur proposer des activités écrites.

Et surtout, je sais que c'est dur, mais évite de rentrer en confrontation directe avec la classe. J'ai passé une année horrible avec des 4ème que je n'aimais pas et qui ne m'aimais pas et l'année fut longue, je peux te l'assurer!!! Cette année, je suis nouvelle dans mon établissement et une de mes classes de 3ème me teste énormément et ils sont aussi très soudés... J'essaie petit à petit de les raccrocher au cours, mais c'est pas facile. J'ai pris le partie de ne pas entrer dans la confrontation en devenant hyper répressive pour ne pas que la sauce monte. Pour revoir les points de vue, je leur ai proposé un petit jeu de rôle, on va étudier une séquence de film en rapport avec le thème de ma séquence... Bref, je veux qu'ils retrouvent un peu de plaisir dans mes cours pour qu'ils puissent adhérer au reste plus classique.

Voilà, j'ai été longue, mais je crois qu'on passe tous par là!!! Bon courage!

namilha
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: limite bordelisée debut septembre

Message par Invité le Jeu 2 Oct 2008 - 10:35

Je suis entièrement d'accord avec Namilha, c'est aussi ce qui m'était arrivé avec ma classe de 3e. Je ne commettrai plus la même erreur. D'ailleurs, tous les élèves d'une classe ne sont pas "mauvais", et ceux qui le sont font ça pour X raisons. Quand par exemple tu fais le plan de classe, tu essaies de laisser côte à côte ceux qui n'ont pas bavardé pour les valoriser. Il faut arriver à ne pas se mettre à dos la "majorité silencieuse" (faaçon de parler !) qui n'ose rien dire face aux pressions du groupe, et souvent de quelques individus plutôt isolés, mais qui arrivent à donner l'impression d'une masse parce qu'ils ont une influence sur les autres.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: limite bordelisée debut septembre

Message par Esméralda le Jeu 2 Oct 2008 - 15:18

Namilha, je peux te demander des précisions sur ta séance sur les points de vue ????

Esméralda
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum