Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Abraxas
Doyen

Re: littérature et société : il fallait que ça tombe sur moi !

par Abraxas le Dim 22 Aoû 2010 - 18:47
Aurore, je vous salue ! Very Happy
avatar
sand
Empereur

Re: littérature et société : il fallait que ça tombe sur moi !

par sand le Dim 22 Aoû 2010 - 18:51
Je ne me défausse pas. Mes enfants sont sortis de l'école primaire il y a peu de temps, j'ai eu l'occasion de constater les dégats. Et j'ai lu les ouvrages qu'il faut sur le massacre progressif mais efficace de l'école.
Je dis simplement qu'il y a autre chose et que les instits ont une toute petite marge de manoeuvre.
avatar
Aurore
Esprit éclairé

Re: littérature et société : il fallait que ça tombe sur moi !

par Aurore le Dim 22 Aoû 2010 - 18:51
Abraxas, l'ultime phrase de mon avant-dernier post est une "spéciale dédicace" !
avatar
Abraxas
Doyen

Re: littérature et société : il fallait que ça tombe sur moi !

par Abraxas le Dim 22 Aoû 2010 - 18:59
yesyes
avatar
Aurore
Esprit éclairé

Re: littérature et société : il fallait que ça tombe sur moi !

par Aurore le Dim 22 Aoû 2010 - 19:02
@sand a écrit:Je ne me défausse pas. Mes enfants sont sortis de l'école primaire il y a peu de temps, j'ai eu l'occasion de constater les dégats. Et j'ai lu les ouvrages qu'il faut sur le massacre progressif mais efficace de l'école.
Je dis simplement qu'il y a autre chose et que les instits ont une toute petite marge de manoeuvre.

Si seulement cette marge était pleinement utilisée... Sad

Donc, si je te suis bien, tu constates comme moi l'incompétence (choisie ou subie, ignorée ou revendiquée, peu importe...) et l'absence de conscience professionnelle de bien d'instits ou de professeurs (deux qualités synonymes du nouveau "fonctionnaire éthique et responsable" tant recherché par nos supérieurs yesyes ), bref, tu vois à présent comme moi quelques-uns des soucis de l'EN à l'heure actuelle, sans t'en tenir aux seuls "méchants parents"... Laughing Laughing Laughing
Alors, maintenant, à nous d'agir !!! yesyes
avatar
sand
Empereur

Re: littérature et société : il fallait que ça tombe sur moi !

par sand le Dim 22 Aoû 2010 - 19:05
Je ne t'ai pas attendue pour constater les dégats !
avatar
percehaie
Niveau 10

Re: littérature et société : il fallait que ça tombe sur moi !

par percehaie le Dim 22 Aoû 2010 - 19:05
Bien dit !
avatar
Aurore
Esprit éclairé

Re: littérature et société : il fallait que ça tombe sur moi !

par Aurore le Dim 22 Aoû 2010 - 19:08
@sand a écrit:Et quelles sont, selon toi, les lacunes de l'enseignement au collège, Aurore ?

Alors ta question n'était que rhétorique, je présume ? Laughing
avatar
sand
Empereur

Re: littérature et société : il fallait que ça tombe sur moi !

par sand le Dim 22 Aoû 2010 - 19:09
Je m'attendais à ce que tu tombes sur les incompétents qui sévissent au collège, dont je suis !
avatar
Aurore
Esprit éclairé

Re: littérature et société : il fallait que ça tombe sur moi !

par Aurore le Dim 22 Aoû 2010 - 19:15
@sand a écrit:Je m'attendais à ce que tu tombes sur les incompétents qui sévissent au collège, dont je suis !

Te voilà bien susceptible, et bien imaginative (cite-moi ne serait-ce qu'une allusion de ma part à ta supposée incompétence !) ...
M'enfin, la modestie est une immense qualité, bien rare de nos jours... Laughing
avatar
sand
Empereur

Re: littérature et société : il fallait que ça tombe sur moi !

par sand le Dim 22 Aoû 2010 - 19:34
Pourquoi discuter ? Allez, je te laisse régner sur le sujet, j'ai autre chose à faire.
avatar
Ruthven
Monarque

Re: littérature et société : il fallait que ça tombe sur moi !

par Ruthven le Dim 22 Aoû 2010 - 19:40
@Aurore a écrit:
Regarde aussi les innombrables instits "nouvelle mouture" formatés par l'IUFM qui refusent tout apprentissage systématique au profit d'une "découverte ludique" permanente (cf. le livre de Rachel Boutonnet, très explicite là-dessus) et qui, loin de valoriser le mérite et le travail bien fait, trouvent sans cesse des circonstances atténuantes aux élèves au travail défaillant et laissent ces derniers "s'exprimer".

Y en a-t-il tant que cela ? Doublecasquette, si je ne m'abuse, soulignait qu'il était plus facile de faire bouger les lignes avec les nouveaux collègues.

[Mode polémique on] Ce ton inquisiteur fait aussi bien du mal à la cause qu'il défend, quand il faudrait investir le terrain et être force de proposition au lieu d'être dans l'imprécation et la réaction permanente. [Mode polémique off]
avatar
Aurore
Esprit éclairé

Re: littérature et société : il fallait que ça tombe sur moi !

par Aurore le Dim 22 Aoû 2010 - 20:04
@Ruthven a écrit:
@Aurore a écrit:
Regarde aussi les innombrables instits "nouvelle mouture" formatés par l'IUFM qui refusent tout apprentissage systématique au profit d'une "découverte ludique" permanente (cf. le livre de Rachel Boutonnet, très explicite là-dessus) et qui, loin de valoriser le mérite et le travail bien fait, trouvent sans cesse des circonstances atténuantes aux élèves au travail défaillant et laissent ces derniers "s'exprimer".

Y en a-t-il tant que cela ? Doublecasquette, si je ne m'abuse, soulignait qu'il était plus facile de faire bouger les lignes avec les nouveaux collègues.

[Mode polémique on] Ce ton inquisiteur fait aussi bien du mal à la cause qu'il défend, quand il faudrait investir le terrain et être force de proposition au lieu d'être dans l'imprécation et la réaction permanente. [Mode polémique off]

Je ne cherche pas la polémique à tout prix. Simplement, par rapport au sujet de tantôt, j'ai trouvé un peu facile la thèse selon laquelle selon laquelle l'essentiel des problèmes du système éducatif français proviendrait de l'attitude des "parents-consommateurs" et du manque de travail des élèves qu'ils "couvriraient" en toute impunité, les professeurs pour leur part faisant leur maximum et étant sans reproche. Il existe d'autres raisons, et la situation est bien plus complexe.
Et des gogos formatés sortant de l'IUFM, il y a de toute manière bien plus qu'il n'en faut ! (Mais je ne devrais pas oublier leurs collègues plus âgés "post-soixante-huitards", je vous l'accorde !)
Autrement, je reviens un instant sur ce que j'ai appelé le "manque de conscience professionnelle". Je connais en effet dans mon domaine (la musique) un professeur qui, pourtant excellemment formé et aux qualités artistiques accomplies, considère que ce qu'on appelle "la culture classique" est dépassé, en tout cas pour la majorité des "jeunes d'aujourd'hui", et qu'il fallait désormais pour nous professeurs "s'adapter" et "vivre avec son temps" : il a donc délibérément renoncé à enseigner ce patrimoine selon lui dépassé. Plus encore, il considère qu'il faut davantage "s'adapter à la demande des publics". Ce faisant, tout compétent qu'il est, il prive ses élèves par pure posture idéologique d'un apport culturel considérable, car au-delà du cliché trop répandu (la supposée "ringardise") comment ses élèves pourraient-ils avoir un quelconque avis sur quelque chose qu'on leur a jamais enseigné et qu'ils ne connaissent donc pas ?

Si vous préférez, on pourrait appeler cela de "l'inconscience professionnelle". Et mille excuses à tous ceux qui se sont sentis visés...
Laughing
avatar
LNSAG
Niveau 10

Re: littérature et société : il fallait que ça tombe sur moi !

par LNSAG le Dim 22 Aoû 2010 - 20:34
@Aurore a écrit:C'est précisément cette "hétérogénéité" des contenus abordés, liée au nouveau concept bidon d'"autonomie des établissements" qui me pose problème. Evidemment, à HIV, on ne va pas souscrire à toutes ces balivernes "sociétales", et on utilisera ces tronçons d'heures pour étudier sérieusement la littérature et l'histoire, mais ailleurs ? Vive l'égalité des chances !
L'inégalité entre les lycées est partout, pour être passé par quelques lycées parisiens, je peux te dire que je vois la différence !
@Aurore a écrit:De toute manière, pour ce qui me concerne, toute ce concept de LS ne tient absolument pas la route au lycée. Ce serait pertinent à la fac (et encore, quand on voit le niveau de bien des bacheliers d'aujourd'hui...), mais bien trop prématuré en lycée. Pour aborder sérieusement les relations entre les oeuvres littéraires et leur contexte historique et social, il est indispensable de posséder une véritable culture ENCYCLOPEDIQUE, à la fois littéraire, artistique, historique, économique et j'en passe (au fait, tu en connais beaucoup, des élèves qui "auraient validé cette compétence" furieux ?).
Je te rassure tour de suite, je ne compte pas du tout faire cela cette année. Je t'explique, je vais me contenter de suivre le programme et de l'adapter à ma sauce, pour faire découvrir aux élèves la série L entre guillemets. J'ai sans doute les compétences pour faire de la L&S au sens strict du terme : on prend une œuvre et on la scrute, ça revient à peu près à cela. Mais je ne le ferai pas, parce que j'estime que les élèves que j'ai en face de moi sont incapables d'assimiler tout ce que je pourrai leur dire, d'une part parce qu'ils n'ont pas le niveau, d'autre part parce qu'ils n'ont pas la maturité nécessaire (on en revient, je suis bien d'accord, au fait que la vraie L&S doit se faire (post-)post-bac).
@Aurore a écrit:Et c'est précisément l'acquisition de cette culture qui devrait être à la base d'un programme correct de série littéraire au Lycée.
J'essaie, pour ma part, de leur faire découvrir, notamment en première puisqu'en terminale les œuvres sont imposées, des horizons variés, même si je pense qu'en ayant en face de moi des L ils doivent déjà avoir le goût de la littérature et des lettres (c'est parfois le cas, de moins en moins en tout cas, à mon grand désespoir). Tout cela grâce à la littérature ! Je ne prétend pas tout connaître de ce domaine, mais je sais certaines choses et si je suis devenu enseignant c'est justement pour les transmettre. Certes, il faut suivre un programme national, mais c'est aussi à l'enseignant de l'adapter un peu à ses élèves pour les attirer vers sa discipline.
@Aurore a écrit:Donc la LS au lycée c'est mettre la charrue avant les boeufs, donc c'est du pipeau, ou une imposture, au choix...
Je vais faire cette expérience cette année, je verrais en Juin le résultat et j'en tirerai les conséquences à ce moment là.



_________________
« Ce que j'appelle culture, c'est ce fonds de savoirs plus anciens que nous qui sont notre plus grand secours contre les usines à rêve du monde actuel. » A. Malraux
avatar
Aurore
Esprit éclairé

Re: littérature et société : il fallait que ça tombe sur moi !

par Aurore le Dim 22 Aoû 2010 - 21:45
Cher LNSAG, j'espère que ton expérience sera concluante !

avatar
Aurore
Esprit éclairé

Re: littérature et société : il fallait que ça tombe sur moi !

par Aurore le Dim 22 Aoû 2010 - 21:46
Cela dit, il me semble que si les pontes de l'EN voulaient sincèrement "revaloriser" la filière L, ils auraient au moins pu imaginer à la place du "machin" bâtard qu'est la LS, mais dans un objectif semblable (fournir un complément culturel au cours de lettres qui, lui, serait centré sur l'étude des oeuvres) un vrai cours d'histoire de la littérature, qui délivrerait aux élèves que l'on reconnaît majoritairement en manque de repères culturels et chronologiques - on s'y retrouve tous, n'est-ce pas ? - de solides fondations qui rendraient un précieux service dans la perspective d'une 1e L.
Ou bien, pourquoi ne pas contextualiser les oeuvres étudiées en cours de lettres, donc aller dans le sens d'un approfondissement de leur étude : en fait, tout le contraire du survol préconisé par les programmes.
Parce que concevoir un cours de qualité qui soit à la fois autonome, à cheval sur deux matières, durant une seule année, avec 2 intervenants et le tout avec une durée d'une heure et demie par semaine, s'il vous plaît ... adressez-vous à Tom Cruise pour exécuter la mission !!!
Bienvenue aux suggestions et critiques éventuelles...
avatar
Carabas
Vénérable

Re: littérature et société : il fallait que ça tombe sur moi !

par Carabas le Dim 22 Aoû 2010 - 21:57
@Aurore a écrit:Parce que concevoir un cours de qualité qui soit à la fois autonome, à cheval sur deux matières, durant une seule année, avec 2 intervenants et le tout avec une durée d'une heure et demie par semaine, s'il vous plaît ... adressez-vous à Tom Cruise pour exécuter la mission !!!
Nan, pas Tom Cruise. Suspect Chuck Norris. Au moins.

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett
avatar
LNSAG
Niveau 10

Re: littérature et société : il fallait que ça tombe sur moi !

par LNSAG le Lun 23 Aoû 2010 - 11:06
Mais ça c'est le souci de l'E.N. actuellement, on ne peut pas, de toute manière, aller en profondeur, creuser jusqu'à atteindre un niveau de connaissance important. Nous sommes obligés de survoler, chaque année, quelle que soit la matière (et encore plus en lettres j'ai l'impression). Sinon, il faudrait que l'on étudier deux œuvres sur toute l'année en passant 4 mois sur chacune d'entre-elles.

_________________
« Ce que j'appelle culture, c'est ce fonds de savoirs plus anciens que nous qui sont notre plus grand secours contre les usines à rêve du monde actuel. » A. Malraux
avatar
varia
Habitué du forum

Re: littérature et société : il fallait que ça tombe sur moi !

par varia le Jeu 26 Aoû 2010 - 15:53
Je poste une dernière fois sur ce fil pour vous signaler que finalement, à ma demande (appuyée par les heures supp. mutliples etc.), mon service a été revu !
Je suis donc libérée de l'option "littérature et société"!
Après, bon courage à celui/celle qui en écopera à ma place (je suis vraiment désolée pour lui/elle mais là, ce n'était pas possible...), et aux Néo qui se lancent dans cette grande aventure et n'ont pas eu ma chance...l'année prochaine, peut-être que ce sera mon tour, qui sait? mais cette fois je serai au moins un peu rôdée pour les BTS.Ouf !
avatar
Aurore
Esprit éclairé

Re: littérature et société : il fallait que ça tombe sur moi !

par Aurore le Jeu 26 Aoû 2010 - 16:40
@varia a écrit:Je poste une dernière fois sur ce fil pour vous signaler que finalement, à ma demande (appuyée par les heures supp. mutliples etc.), mon service a été revu !
Je suis donc libérée de l'option "littérature et société"!
Après, bon courage à celui/celle qui en écopera à ma place (je suis vraiment désolée pour lui/elle mais là, ce n'était pas possible...), et aux Néo qui se lancent dans cette grande aventure et n'ont pas eu ma chance...l'année prochaine, peut-être que ce sera mon tour, qui sait? mais cette fois je serai au moins un peu rôdée pour les BTS.Ouf !

Bravo ! je suis contente pour toi ! Laughing
avatar
varia
Habitué du forum

Re: littérature et société : il fallait que ça tombe sur moi !

par varia le Jeu 26 Aoû 2010 - 17:58
Merci Aurore !
avatar
nuages
Doyen

Re: littérature et société : il fallait que ça tombe sur moi !

par nuages le Jeu 26 Aoû 2010 - 18:03
contente pour toi varia, moi aussi j'ai pu éviter "littérature et société" car je n'y crois pas du tout !
avatar
varia
Habitué du forum

Re: littérature et société : il fallait que ça tombe sur moi !

par varia le Ven 27 Aoû 2010 - 20:31
Merci nuages ! J'avoue que j'aurais été bien empêtrée avec ça en plus du reste cette année...
Contenu sponsorisé

Re: littérature et société : il fallait que ça tombe sur moi !

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum