Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
syrinxx
Niveau 9

les perles de l'oral

par syrinxx le Jeu 1 Juil 2010 - 0:53
Ce matin j'en ai eu une belle lors de l'entretien:
Vu que l'élève ne connaissait visiblement pas les Philosophe des lumières. Je lui demande "Que s'est-il passé lors de la Révolution Française? (et je précise la date) elle ne savait vraiment pas. Du coup: "Quel type de personne/dirigeant régnait sur la France jusqu'à la Révolution Française" réponse: un dictateur. et je l'ai entendu dire dans sa barbe Pétain, mais elle n'en était pas sûr, donc elle ne la pas dit tout fort. Après elle a essayé différentes choses un empereur.... Le mot Roi est venu au bout de 2 minutes et j'ai reformulé ma question...
Je veux bien que les candidats soient stressés mais quand même.
Invité
Invité

Re: les perles de l'oral

par Invité le Jeu 1 Juil 2010 - 1:24
Vendredi

Aga : Peux-tu me résumer l'oeuvre ?
Kevin : Manon est une catin ... et je n'ai pas lu l'oeuvre.

Aga : Qu'as-tu lu en cursif ?
Kevin : Georges Dandin.
Aga : De qui ?
Kevin : Prévert.

Aga : Jean Anouilh, tu le situes quand ?
Kevina : au 17ème.

Aga : Peux-tu justifier la problématique de ta séquence : n'y a-t-il que la tragédie au siècle classique ?
Kevina : Non, moi je veux parler du romantisme. Je connais le poème "Barbara".
Aga : Peux-tu définir la comédie ?
Kevina : Non
Aga : Qu'as-tu lu en cursif ?
Kevina : Rien
Aga : Alors sur ton descriptif tu as un texte tiré de Bérénice : tu peux m'en parler ?
Kevina : Non
Aga : Et celui extrait de Georges Dandin ?
Kevina : Non plus
Aga : Tu connais un auteur de tragédie autre que Racine ?
Kevina : Molière
Aga : il a écrit quoi ?
Kevina : ben Phèdre
Aga : depuis quand joue-t-on des pièces de théâtre ?
Kevina : le 20ème euh non le 18ème
Aga : un dramaturge du 20ème ?
Kevina : Jean Claude Carrière

Aga : Qu'as-tu lu comme roman en lecture cursive ?
Kevina : Alors j'ai lu Candide et Dom Juan


Dernière édition par Agamemnon le Jeu 1 Juil 2010 - 2:25, édité 1 fois
Invité
Invité

Re: les perles de l'oral

par Invité le Jeu 1 Juil 2010 - 2:23
Lundi

Aga : tu as lu des romans cette année ?
Kevin : Dom Juan m'sieur
Aga : et tu connais des auteurs du 18ème ?
Kevin : Hugo et Molière

Aga : peux-tu me parler de la pièce Bérénice ?
Kevina : c'est en gros la même chose que Phèdre.

Aga écoute un Kevin très agité en short qui a la tchatche : Dom Juan est un roman, j'ai choisi de vous lire la scène 6 (je lui ai donné V, 4 à 6), Dom Juan est un joueur jusqu'à la fin de sa mort.
Aga : Connais-tu des oeuvres libertines ?
Kevin : Phèdre

Aga : Candide appartient à quel genre littéraire ?
Kevina : Aux Lumières
Aga : ce n'est pas la question
Kevina : ben c'est un roman
Aga : et justement quels philosophes des Lumières connais-tu ?
Kevina : Jean de La Fontaine


Dernière édition par Agamemnon le Jeu 1 Juil 2010 - 2:26, édité 1 fois
Invité
Invité

Re: les perles de l'oral

par Invité le Jeu 1 Juil 2010 - 2:23
Mardi

Aga : Que sais tu sur S. de Beauvoir ?
Kevina : c'est une féministe du 18ème siècle qui a éradiqué l'Inquisition avant d'émanciper la femme.

Aga, qui finit par comprendre que Kevina n'a pas lu l'oeuvre : peux-tu me résumer l'Etranger ?
Kevina : Oui c'est l'histoire de Meursault qui déménage quand sa mère meurt.

Aga, qui a entendu Kevina commencer son introduction sur Hugo avec un "auteur du 17ème" : peux-tu me parler de Victor Hugo ?
Kevina, avec beaucoup d'aplomb : c'est un écrivain antillais né à Schoelcher.
Aga : Non, Hugo n'est pas antillais.
Kevina : Si, je le sais.
Aga : Ben tu regarderas sa tête sur un livre ou sur Internet et tu verras qu'il n'a pas grand chose d'antillais. Cite moi plutôt des oeuvres d'Hugo.
Kevina : J'en connais pas
Aga : A quel mouvement appartient-il ?
Kevina : Ché pas.
Aga : Et que sais tu sur Baudelaire ?
Kevina : Rien
Aga : Et sur Corbière ?
Kevina : Rien
Aga : quel type de poésie connais tu ?
Kevina : la poésie amouresque
Aga : tu as lu les Fleurs du Mal ou les Illuminations en lecture cursive ?
Kevina : les 2
Aga : tu peux m'en parler ?
Kevina : Non
Aga : la poésie remonte à quand ?
Kevina : au 18ème
Aga : Alors comment Hugo a pu en écrire au 17ème ?
Kevina : je ne sais pas

Kevin : Les Obsèques de la lionne sont une grande oeuvre de Jean de la Fontaine
Aga : tu connais des textes qui dénoncent ?
Kevin : oui Baudelaire dans les Fleurs du mal.
Aga : Ah ? Et il dénonce quoi ?
Kevin : le temps qui passe c'est grave
Aga : un autre livre ?
Kevin : Candide.
Aga : c'est quoi comme ouvrage Candide ?
Kevin : une pièce de théâtre
Aga : L'Eldorado ça existe ?
Kevin : ben non c'est un lieu imaginaire
Aga : alors tu le situerais où ?
Kevin : oh un petit pays entre Le Brésil et le Mexique

Aga, qui a bien compris que Kevina n'avait pas non plus lu L'Etranger : parle moi de l'oeuvre
Kevina : alors Camus est un écrivain romanesque du 17ème
Aga : où travaille Meursault ?
Kevina : dans un bureau de l'administration
Aga : et c'était courant comme emploi au 17ème siècle ?
Kevina : je ne sais pas, sans doute quand même
Aga : et tu connais d'autres écrivains du 17ème ?
Kevina : Erasme, Rabelais et Molière
Aga : Le Siècle des Lumières, c'est avant ou après ?
Kevina : ben avant
Aga : Tu connais des poètes du 19ème ?
Kevina, qui tourne, tourne et tourne sa liste de texte : Baudelaire et ... Le Crapaud !!
Aga : Le Crapaud ???
Kevina : Ah ben c'est écrit làààààààààààà.
Aga : Non c'est le titre du poème. L'auteur c'est Corbière.

Kevina : Voltaire est une Lumière du 16ème siècle qui prône la tolérance et la superstition.
Lecture du texte : Te Duuuuuum (pour Te Deum)
Aga : que combattent les Lumières ?
Kevina : le droit à l'intolérance ...

Aga : qu'est-ce que l'absurde ?
Kevin : quand on dit quelque chose et que c'est comique
Aga : résume moi L'Etranger
Kevin : Il vit avec sa mère mais ne va pas à son enterrement. Voilà.
Aga : la religion de Meursault ?
Kevin : Arabe
Aga : tu es martiniquais ?
Kevin : Si
Aga : c'est ta religion ?
Kevin : ouais mais Meursault c'est un Arabe
Aga : Le roman a été écrit quand ?
Kevin : au 17ème
Aga :Et Camus a vécu quand ?
Kevin : au 20ème
Aga : il a inventé la machine à remonter le temps ?
Kevin ...
Aga : quel mouvement littéraire Camus ?
Kevin : Le romantisme

Aga : et comment la poésie a-t-elle évolué au 19ème ?
Kevin : grâce à la poésie de la négritude
Aga : Ah ? Et avec qui ?
Kevin : Ben Aimé Césaire
Aga : il a vécu quand ?
Kevin : il est mort à presque 100 ans
Aga : et l'abolition de l'esclavage date de quand ?
Kevin : 18 cent quelque chose
Aga : et grâce à qui ?
Kevin : Napoléon
Aga : et à l'époque d'Hugo qui a fait un coup d'état ?
Kevin : Louis XIV

Aga : L'Eldorado se situe où ?
Kevina : En Polynésie
Aga : Simone de Beauvoir c'est quand ?
Kevina : 19ème


Dernière édition par Agamemnon le Jeu 1 Juil 2010 - 2:29, édité 1 fois
Invité
Invité

Re: les perles de l'oral

par Invité le Jeu 1 Juil 2010 - 2:24
Mercredi

Aga : Quel Prix a eu Camus ?
Kevin : Le Prix Nobel en 1952
Aga : et le siècle de parution de l'Etranger ?
Kevin : le 17ème ... grand trou ... ah ben non trop pas : 20ème (avec un sourire !!!)
Aga : tu m'as parlé de l'existentialisme : qui le représente en France ?
Kevin : Diderot

Aga : Camus c'est quand ?
Kevina : 19ème
Aga : résume moi la 2ème partie
Kevina : il va en prison, on veut le tuer, mais finalement non.
Aga, un brin sadique : alors il va pouvoir se marier avec Marie
Kevina : oui tout à fait
Aga, fatigué par la chaleur c'est l'aprem là, veut rigoler un coup : et ils auront des enfants ?
Kevina : je ne crois pas
Aga : tu sais pourquoi ?
Kevina : euh nan
Aga : parce qu'il va mourir. Alors tu penses bien qu'avoir des enfants ... Tu continues à dire que tu as lu l'oeuvre ?
Kevina : oui monsieur
Aga, qui déteste la mauvaise foi : comme se rend-il à l'enterrement de sa mère ?
Kevina : en train

Kevin : Voltaire a écrit L'Avare et le Malade imaginaire
Aga : quand ça ?
Kevin : au 16ème
Aga : et Beauvoir elle parle de quoi ?
Kevin : elle se bat contre la lutte des femmes
Aga : et le professeur de Candide s'appelle ...
Kevin : Pangrin
Aga : et l'Eldorado c'est où sur une carte ?
Kevin : Dans la Caraïbes.
Aga : tu peux préciser ?
Kevin : à Barbades.

Kevin : La Fontaine est un fabuliste du 15ème qui aime les animaux comme Cromwell qui a écrit La Ferme des animaux mais bon on s'égare.
Aga : quel roi à l'époque de La Fontaine ? et quelle période ?
Kevin : Louis XIV a régné de 1410 à 1444
Aga : et quels auteurs vivaient à ce moment là ?
Kevin : Montesquieu et Jean Anouilh
Aga : et le mari de Beauvoir s'appelle comment ?
Kevin : je ne sais plus, mais je sais qu'il a fait partie des Lumières et qu'il a participé à l'Encyclopédie.
Aga : et les Lumières c'est quand et avec qui ?
Kevin : au 20ème avec Voltaire et Montaigne ?
Aga : tu connais des oeuvres de Voltaire ?
Kevin : L'Ecole des femmes
Aga : tu situerais l'Eldorado où ?
Kevin : je ne sais pas mais en Europe de l'Est car Candide n'a pas dépassé l'Europe. Je dirais ......... une région style ....... l'Irak
avatar
Jane
Guide spirituel

Re: les perles de l'oral

par Jane le Jeu 1 Juil 2010 - 6:07

c'est beau, la culture !
avatar
mel93
Grand sage

Re: les perles de l'oral

par mel93 le Jeu 1 Juil 2010 - 8:03
affraid
avatar
totoro
Guide spirituel

Re: les perles de l'oral

par totoro le Jeu 1 Juil 2010 - 8:52
J'ai même pas eu d'aneries de ce genre, ils ont juste été d'une platitude et d'une indigence finies. A peine une boulette sur le siècle des Lumières qui commence après la mort de Louis XV (il a pas tapé loin) et la religion qui prône la laïcité...

_________________
Jean-François
Niveau 5

Re: les perles de l'oral

par Jean-François le Jeu 1 Juil 2010 - 9:01
J'ai compris : ils jouent au cadavre exquis !

Je me demandais quelque chose : vous ne préféreriez pas qu'ils assument en vous lançant un bon "je ne peux pas vous répondre, de toute façon votre culture ne m'intéresse pas" plutôt que de vous mettre au supplice avec des pitreries pareilles ? Ou alors c'est pire que ça : ils pensent maîtriser leur affaire...
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: les perles de l'oral

par Iphigénie le Jeu 1 Juil 2010 - 9:19
Mais pour la plupart ils obtiendront leur bac:chercher l'erreur.
avatar
syrinxx
Niveau 9

Re: les perles de l'oral

par syrinxx le Jeu 1 Juil 2010 - 9:26
@Jean-François a écrit: Ou alors c'est pire que ça : ils pensent maîtriser leur affaire...
Je pense vraiment que c'est ça; et ils ne se rendent même pas compte que ce qu'ils disent est grave....
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: les perles de l'oral

par Daphné le Jeu 1 Juil 2010 - 9:40
Merci Aga pour ce récapitulatif qui ne doit pas être exhaustif, mais c'est vrai que c'est grave.
avatar
Libé-Ration
Guide spirituel

Re: les perles de l'oral

par Libé-Ration le Jeu 1 Juil 2010 - 10:01
Et tu restes stoïque quand tu entends ça ? Bravo, Aga !
InvitéeHr
Expert

Re: les perles de l'oral

par InvitéeHr le Jeu 1 Juil 2010 - 10:24
-Citez un artiste italien de la Renaissance
-Leonardo di Caprio
avatar
cath4
Niveau 6

Re: les perles de l'oral

par cath4 le Jeu 1 Juil 2010 - 10:39
- Qu'est-il arrivé en France en 1789 ?
- ...
- le 14 juillet 1789 ?
- ah oui ! la fête nationale !
avatar
Ruthven
Monarque

Re: les perles de l'oral

par Ruthven le Jeu 1 Juil 2010 - 10:40
Le rapport totalement brouillé à la chronologie est inquiétant. J'ai souvent rencontré cette difficulté à situer les choses dans le temps chez les élèves, comme si la notion de durée n'avait plus de sens pour eux qui vivent dans l'instant permanent.
avatar
Odalisq
Neoprof expérimenté

Re: les perles de l'oral

par Odalisq le Jeu 1 Juil 2010 - 11:25
, bon ceci dit ce doit être terrible d'être vissé sur une chaise et de devoir entendre toutes ces idioties! Et dire que les profs de lycée suent sang et eaux toute l'année pour qu'au final on atteigne un tel degré d'ignorance, pffff!

_________________
"There is nothing like staying at home for real comfort." Jane Austen
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: les perles de l'oral

par Pseudo le Jeu 1 Juil 2010 - 11:28
Sur des copies de brevet, j'ai vu la Corse ou la seine partout sauf où on les attend. La Bretagne est une ville, et la plupart des candidats dont j'ai vu la copie n'ont tout simplement pas su placer Paris...
Invité
Invité

Re: les perles de l'oral

par Invité le Jeu 1 Juil 2010 - 12:04
Le matin je me maîtrise sans problème car j'ai l'esprit frais. Mais l'aprem, avec la chaleur qu'il fait, et comme j'en ai déjà entendu 7 et rempli toute la paperasse, j'en peux plus, et mardi et mercredi aprem, je leur ai hurlé de rire au nez, sans scrupule.

Ici, il est 6h05 je me prépare à aller interroger un très bon lycée, le couvent, donc ça devrait aller, ont tous des profs particuliers.
avatar
Serge
Médiateur

Re: les perles de l'oral

par Serge le Jeu 8 Juil 2010 - 12:09
Bonjour, je ne suis pas sûr que ce topic soit le plus indiqué mais je viens de recevoir ce message d'un élève concernant son oral du Bac et j'aimerais avoir votre point de vue, étant donné que j'enseigne en collège.

"Alors voilà avec plusieurs personnes de ma classe nous sommes tombé sur la même examinatrice, une dame charmante quoique un peu agressive et nous avons donc présenter le texte sur lequel nous avons été intérrogé en y apportant toutes nos connaissances données par notre professeur. Le problème est que l'examinatrice a contredit avec sévèrité une grande partie de tous ces éléments nous expliquant que c'était faux et nous forçant à tout redire selon son point de vue à elle. Celà nous a semblé normal qu'elle ait une opinion variable de celle de notre prof, le français étant une matière assez subjective mais aussi un peu tiré par les cheveux qu'elle contredise tout. Voici quelques exemples:

Dom Juan:

La pièce est autant que Classique que Baroque, l'aspect déguisement, masques, etc ne reflète pas le baroque

Acte I s1

Don Juan n'est pas marginal, Sganarelle ne veut pas se montrer superieur à Gusman

Acte V s2

Don Juan n'est pas hypocrite, il ne méprise pas Sganarelle, la tirade n'a aucun autre intérêt que celui de critiquer l'hypocrisie religieuse dans la société (= faux dévots)

Les animaux malades de la peste:

La Fontaine ne cherche en aucun cas à éviter la censure.

Etc, etc.


Voilà, je trouve troublant que tout ce qu'elle affirme soit opposé à ce que notre prof nous as enseigné."


Qu'en pensez-vous ?


Dernière édition par Serge le Jeu 8 Juil 2010 - 12:25, édité 1 fois

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI
avatar
Hestia
Niveau 10

Re: les perles de l'oral

par Hestia le Jeu 8 Juil 2010 - 12:15
J'en ai eu aussi:

Burrhus et Agrippine se disputent la garde de leur fils, Néron, parce qu'ils divorcent.

Rimbaud a inventé les voyelles (parce que non, avant lui ça n'existait pas) et il a fait partie du cercle des poètes disparus avec Voltaire.
avatar
Soizic
Niveau 5

Re: les perles de l'oral

par Soizic le Jeu 8 Juil 2010 - 12:18
Je pense surtout qu'il faut se méfier des "ressentis" des élèves après l'oral. Ils ne "codent" pas toujours la version intégrale du dialogue. J'ai reçu un message scandalisé d'une de mes élèves me disant que son interrogatrice l'avait sommée de définir un poème baudelairien (nous avions étudié Une Charogne en classe mais pas d'autres textes de Baudelaire). Je lui ai demandé si "par hasard" on ne lui aurait pas plutôt demandé ce qu'on pouvait appeler un poème baudelairien d'après le texte étudié.
Trois jours après, j'ai reçu un message me disant qu'à la réflexion, c'était sans doute cela effectivement !

_________________
http://profsdelettres.positifforum.com/
Cath
Bon génie

Re: les perles de l'oral

par Cath le Jeu 8 Juil 2010 - 12:21
@syrinxx a écrit:Ce matin j'en ai eu une belle lors de l'entretien:
Vu que l'élève ne connaissait visiblement pas les Philosophe des lumières. Je lui demande "Que s'est-il passé lors de la Révolution Française? (et je précise la date) elle ne savait vraiment pas. Du coup: "Quel type de personne/dirigeant régnait sur la France jusqu'à la Révolution Française" réponse: un dictateur. et je l'ai entendu dire dans sa barbe Pétain, mais elle n'en était pas sûr, donc elle ne la pas dit tout fort. Après elle a essayé différentes choses un empereur.... Le mot Roi est venu au bout de 2 minutes et j'ai reformulé ma question...
Je veux bien que les candidats soient stressés mais quand même.

Est-ce qu'il ne faudrait pas envoyer un florilège de tout ça à nos aimables dirigeants pour leur montrer que le système éducatif tel qu'ils nous l'imposent ne fonctionne pas du tout?
avatar
Frisouille
Devin

Re: les perles de l'oral

par Frisouille le Jeu 8 Juil 2010 - 19:22
cath5660 a écrit:
@syrinxx a écrit:Ce matin j'en ai eu une belle lors de l'entretien:
Vu que l'élève ne connaissait visiblement pas les Philosophe des lumières. Je lui demande "Que s'est-il passé lors de la Révolution Française? (et je précise la date) elle ne savait vraiment pas. Du coup: "Quel type de personne/dirigeant régnait sur la France jusqu'à la Révolution Française" réponse: un dictateur. et je l'ai entendu dire dans sa barbe Pétain, mais elle n'en était pas sûr, donc elle ne la pas dit tout fort. Après elle a essayé différentes choses un empereur.... Le mot Roi est venu au bout de 2 minutes et j'ai reformulé ma question...
Je veux bien que les candidats soient stressés mais quand même.

Est-ce qu'il ne faudrait pas envoyer un florilège de tout ça à nos aimables dirigeants pour leur montrer que le système éducatif tel qu'ils nous l'imposent ne fonctionne pas du tout?

Et ça va aller de mal en pis, avec la disparition programmée de l'HG au lycée...
Après tout, tout ce que nos élèves ont besoin d'apprendre de savoir c'est la naissance du capitalisme et les règles du commerce.
Jean-François
Niveau 5

Re: les perles de l'oral

par Jean-François le Ven 9 Juil 2010 - 9:01
Caveat lector : dans ce qui suis, je n'attaque personne, je pose des questions qui n'ont rien de rhétorique. Merci de votre compréhension.

@Soizic a écrit:Je pense surtout qu'il faut se méfier des "ressentis" des élèves après l'oral.

Effectivement, on peut tout à fait envisager que l'élève retranscrive mal le déroulement de la séance, ou qu'il cherche une excuse à un échec qui se profile, consciemment ou inconsciemment. C'est sans doute le cas le plus fréquent.

Mais enfin tout de même, il est également possible que l'examinateur ait eu effectivement une interprétation différente de l'oeuvre, non ? J'ai l'impression que ce genre de problèmes, qui existe forcément compte tenu de la nature de la matière enseignée, et plus largement chaque fois qu'un épreuve se déroule à l'abri des regards entre un examinateur et un candidat, est passé sous silence. Est-ce au nom de la solidarité de corps ? Vu ce que les enseignants se prennent dans la figure de tous les côtés (élèves, parents, direction, administration, opinion publique...), je peux très bien le comprendre, mais je trouve ça un peu dommage. Ne vaudrait-il pas mieux réfléchir à une façon de limiter l'impact de la subjectivité de l'examinateur ?
Contenu sponsorisé

Re: les perles de l'oral

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum