Ode lyrique au socle commun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ode lyrique au socle commun

Message par John le Jeu 1 Juil 2010 - 9:10

http://eduscol.education.fr/cid51667/programme.html

Séminaire Le livret personnel de compétences au collège Séminaire Le livret personnel de compétences au collège

Synthèse conclusive

Elisabeth Monlibert, sous-directrice des Écoles, des Collèges et des Lycées généraux et technologiques

Socle commun et évaluation

Certains d'entre vous se sont déjà mis en chemin et leur engagement est remarquable de maturité dans la réflexion et d'efficacité dans la mise en œuvre. Vous nous en avez donné des témoignages précieux qui vont permettre de diffuser les bonnes pratiques.

C'est cette autonomie et cette coopération que favorise le socle qu'il nous faut développer aux échelles académique et départementale mais aussi dans chaque établissement. Une vie autonome mais guidée par une philosophie commune - celle qui vous a été exposée ce matin. Une vraie vie d'équipe car si le socle s'enracine dans les disciplines, il ne se consolide que par le travail en équipe, la collégialité des décisions.

Ceci ne s'applique pas seulement aux équipes enseignantes qui vont développer la concertation, continuer d'apprendre à travailler ensemble. C'est à tous les étages de notre grande maison Education que le partenariat s'impose : mettre en place une transversalité aussi bien organisationnelle que pédagogique. Que les inspecteurs d'académie puissent se concerter avec les inspecteurs pédagogiques régionaux mais que l'échange s'organise aussi entre nous DGESCO et vous.

Vous avez cette bonne parole du LPC à transmettre : vous pouvez vous appuyer sur tous les documents qui vous ont été distribués dont ce précieux Cahier de Fiches Repères, élaboré par tout un groupe de travail composé aussi bien d'enseignants, de formateurs que d'IPR, d'IG et de nous-mêmes. Ce cahier sera bientôt mis en ligne sur Eduscol. N'hésitez pas non plus à faire appel à nous : nous sommes là pour vous accompagner dans cette mise en œuvre sur le terrain et nous interviendrons volontiers dans vos académies.

Nous avons évoqué l'histoire du socle : elle s'inscrit désormais dans une continuité qui va lui donner sa cohérence. De l'école au collège, le livret, qui rassemble les trois attestations, fonde ce piédestal. Il appartient ensuite au lycée, qu'il soit professionnel ou général et technologique d'élaborer la statue. Le livret personnel de compétences permettra de savoir à quel bras, quelle articulation, quel nerf l'accompagnement personnalisé doit plus particulièrement veiller.

Le mythe de Pygmalion est l'un des plus beaux et des plus riches de notre mythologie européenne. Je vous souhaite à tous une belle œuvre de sculpteurs, je vous encourage tous à donner vie à nos statues, élèves solidement campés sur leur socle, élèves sortis de leur glaise originelle et prêts à épanouir les compétences qui leur sont propres, élèves véritablement É-DUQUÉS.

Je vous remercie du rôle fondamental que vous allez tenir dans cette appropriation du socle commun et de tous les enjeux qu'il implique. Nous essaierons, nous aussi, de tenir notre rôle en vous accompagnant.

Séminaire du 4 mai 2010, Paris
Programme national de pilotage

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ode lyrique au socle commun

Message par neo le Jeu 1 Juil 2010 - 9:48

Ils n'ont que ça à faire ?? Rolling Eyes

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ode lyrique au socle commun

Message par Libé-Ration le Jeu 1 Juil 2010 - 9:51

Qu'est-ce qu'on est contents !

Heu, on est supposés être contents, non ?

Libé-Ration
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ode lyrique au socle commun

Message par Kensei le Jeu 1 Juil 2010 - 12:54

Que c'est beau !!!!

Ils auraient pas un peu fumé la moquette (ou les fiches de ce "précieux Cahier de Fiches Repères" (c) ) au séminaire ? Ou alors Mme Monlibert est shootée à la Sainte Vierge, je vois que ça...

Kensei
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ode lyrique au socle commun

Message par Pseudo le Jeu 1 Juil 2010 - 13:14

Et bien, la maison ne recule devant aucune grandiloquence, aucune enflure... Ca s'écoute parler tout ça !

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ode lyrique au socle commun

Message par Ruthven le Jeu 1 Juil 2010 - 13:22

@John a écrit:

Le mythe de Pygmalion est l'un des plus beaux et des plus riches de notre mythologie européenne. Je vous souhaite à tous une belle œuvre de sculpteurs, je vous encourage tous à donner vie à nos statues, élèves solidement campés sur leur socle, élèves sortis de leur glaise originelle et prêts à épanouir les compétences qui leur sont propres, élèves véritablement É-DUQUÉS.


"Tandis qu’en ce succès sa juste défiance
Tient son espoir en trouble, et sa joie en balance,
Et qu’en touchant toujours, par ce sensible essai,
Il cherche à s’assurer si son bonheur est vrai,
De l’Objet si chéri qui fait toutes ses peines,
En lui tenant le bras, il sent battre les veines,
Et ne peut plus douter que d’un corps animé
Dans ce qui fut Statue il n’ait le cœur charmé.
Alors plein d’une joie à nulle autre pareille,
Il rend grâce à Vénus d’une telle merveille,
Et commence à baiser, non comme auparavant
Un visage formé par un Art décevant,
Mais une aimable Fille, en qui l’Amour étale
L’éclat d’une beauté qui n’eut jamais d’égale.
L’heureux Pygmalion, ravi de l’embrasser,
Lui marque sa tendresse et ne s’en peut lasser.
Par la prompte rougeur qui sur son front prend place,
Elle marque d’abord qu’elle sent qu’on l’embrasse,
Et haussant vers le Ciel les yeux timidement,
Dès qu’elle voit le jour, elle voit son Amant.
Vénus fait leur hymen, et s’y trouve présente,
Et le Ciel qui consent à remplir leur attente,
D’un Fils après neuf mois leur accorde le don.
Il est nommé Paphus, et l’Ile en prend le nom. "

Si on se transforme tous en Pygmalion, on va avoir des soucis avec la justice ...

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ode lyrique au socle commun

Message par totoro le Jeu 1 Juil 2010 - 13:22

Heu... compte tenu de la fragilité du piédestal, on fait comment pour qu'elle tienne le coup la statue?

_________________

La réforme du collège en clair :
http://www.reformeducollege.fr/

totoro
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ode lyrique au socle commun

Message par cristal le Jeu 1 Juil 2010 - 13:25

@John a écrit:http://eduscol.education.fr/cid51667/programme.html


Certains d'entre vous se sont déjà mis en chemin et leur engagement est remarquable de maturité dans la réflexion et d'efficacité dans la mise en œuvre. Vous nous en avez donné des témoignages précieux qui vont permettre de diffuser les bonnes pratiques.


Je vous remercie du rôle fondamental que vous allez tenir dans cette appropriation du socle commun et de tous les enjeux qu'il implique. Nous essaierons, nous aussi, de tenir notre rôle en vous accompagnant.



cristal
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ode lyrique au socle commun

Message par Lo le Jeu 1 Juil 2010 - 13:47

J'imagine bien les élèves "solidement campés sur leur socle"...

Lo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ode lyrique au socle commun

Message par Nasopi le Jeu 1 Juil 2010 - 16:11


Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ode lyrique au socle commun

Message par Iphigénie le Jeu 1 Juil 2010 - 17:17

D’un Fils après neuf mois leur accorde le don.
Il est nommé Paphus, et l’Ile en prend le nom. "

Si on se transforme tous en Pygmalion, on va avoir des soucis avec la justice ...

oui!c'est pousser la mission éducative un peu loin...
surtout que dans la version d'Ovide,le fils est une fille et sa descendance est une vraie cata....Comme modèle d'éducation on pouvait choisir mieux...

Comparer les élèves à de la glaise,par ailleurs,hum.....Quant aux profs:ce texte est vraiment à psychanalyser:
Vous avez cette bonne parole du LPC à transmettre : vous pouvez vous
appuyer sur tous les documents qui vous ont été distribués dont ce
précieux Cahier de Fiches Repères, élaboré par tout un groupe de
travail composé aussi bien d'enseignants, de formateurs que d'IPR, d'IG
et de nous-mêmes. Ce cahier sera bientôt mis en ligne sur Eduscol.
N'hésitez pas non plus à faire appel à nous : nous sommes là pour vous
accompagner

Le ministère=Dieu/Les professeurs=les brebis en quête du pasteur:/es élèves eux,c'est de la glaise.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum