Sévère mais juste, ça paye ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Sévère mais juste, ça paye ?

Message par Passerose le Ven 2 Juil 2010 - 21:37

@lene75 a écrit:Pour moi, comme leyade, en fait, ça dépend des classes, mais peut-être pas pour les mêmes raisons : l'année dernière (1re année), bordélisée par mes deux classes, dont une vraiment odieuse (enfin, une bonne dizaine d'élèves sur 35 odieux et décidés à me faire craquer), l'autre beaucoup plus sympa mais encore plus "agitée" (c'est peu de le dire), cette année, à l'inverse, ça s'est très bien passé avec mes 4 classes, à la fois au niveau de la discipline et de l'ambiance parce que j'étais dans un lycée privilégié, mais même avec ces classes, je me rends bien compte que si ça se passe bien, ça tient à eux, je voyais bien que s'ils avaient voulu me bordéliser, je n'aurais pas pu les empêcher, je n'avais pas l'impression d'avoir prise sur eux, simplement, ils m'ont été livrés "dressés", dès le 1er jour, j'avais le silence, ils levaient la main, etc., je n'ai rien eu à faire pour ça. Donc bref, je sais que pour ma 3e année avec un autre "public", ça risque de se passer différement.

Donc, il faut prendre confiance pour te dire que tu l'as fait, quelle qu'en soit ton interprétation. Donc, tu pourras le refaire. Tu les as peut-être eus dréssés, mais ça ne s'est pas non plus dégradé à cause de toi.

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sévère mais juste, ça paye ?

Message par Libé-Ration le Ven 2 Juil 2010 - 21:53

Dans mes classes de français, j'instaure le IIIe Reich : plan de classe, tout le monde debout en début dheure, sortie de classe en rang, etc. Je ne laisse rien passer, je suis ultra exigeante... ce qui ne veut pas dire que je n'instaure pas une relation très proche de mes élèves dans les classes agréables.

En Classe d'Accueil, je les materne, je les cocoone, je les apprivoise, pour qu'ils se sentent suffisamment en confiance pour apprendre le français... Par contre, si ça dérape... Achtung, je sors l'artillerie lourde, une ou deux fois par an, ça les terrorise, ils redeviennent de doux agneaux...

Mais là aussi, j'ai une relation très proche avec mes élèves, je sais quelles sont les forces et les faiblesses de chacun et je fais en sorte que tous réussissent, que chaque compétence soit valorisée. Je ne rabaisse jamais, je peux expliquer de dix mille façons différentes, je suis très très exigeante, mais je donne tous les moyens à tous les élèves d'arriver à ce niveau d'exigence.

Libé-Ration
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sévère mais juste, ça paye ?

Message par V.Marchais le Ven 2 Juil 2010 - 21:56

Une petite précision... En mettant "mère" entre parenthèses, je pensais aux propos de Pauline Kergomar, qui disait que l'école devait être pour les enfants comme une mère bienveillante et exigeante. Mais pas question de materner les élèves au sens propre du terme.
Beurk.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sévère mais juste, ça paye ?

Message par Reine Margot le Ven 2 Juil 2010 - 22:00

j'ai eu des hauts et des bas, des classes avec lesquelles j'ai bien travaillé mais cette année a été très dure, surtout depuis que j'ai de plus en plus de mal à supporter les perturbateurs et que j'ai par conséquent peu de patience et de bienveillance avec eux...

vivement la fin...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sévère mais juste, ça paye ?

Message par lolote le Ven 2 Juil 2010 - 22:28

moi, je ne sais pas où j'en suis...au 1er conseil de classe, les 3èmes ont dit qu'ils me trouvaient "trop sévère". Ensuite, ils ont réussi à me mener en bateau à partir du moment où j'ai essayé de dialoguer avec eux sur les conseils de leur PP qui était père de deux de mes élèves...la suite de l'année a été infernale, car je ne voulais pas faire trop de concessions mais ai été parfois injuste et faible. même les 6èmes faisaient n'importe quoi à la fin de l'année; je ne sais pas comment rattraper le tout...enfin, d'abord, repos...

lolote
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sévère mais juste, ça paye ?

Message par hophophop le Ven 2 Juil 2010 - 22:34

Je ne crois pas (plus ?) avoir de réels pbs de discipline.

Néanmoins j'ai des pbs de bavardages dans mes cours, et je n'arrive pas tjs à voir ce qui s'écrit discrètement sur une table ou le petit coup en douce d'un loustic juste à la sonnerie, quand on va pour sortir. J'aspire à + de rigueur et + de justice (pcq en ne voyant pas tout, je commets parfois des injustices peut-être). Néanmoins les élèves savent je crois que l'on peut discuter avec moi que je ne suis pas inhumaine (au fil de l'année je le deviens avec certains qui dépassent très clairement les bornes et à qui je ne passe plus rien dès le mois d'octobre, eux perdent ma confiance quasiment à tout jamais, je le reconnais, et n'auront plus voix au chapitre sur les punitions ou autres trucs que je mets en place pour les empêcher de nuire), que souvent les pbs peuvent se résoudre en discutant à la fin du cours. Je supporte de moins en moins que le cours ne s'interrompe pour que chacun exprime son souci avec le voisin qui a piqué une règle, l'autre qui veut un mouchoir, un 3ème qui n'a plus de cartouche... et finalement j'ai qd même du mal à gérer ce genre d'interruptions. Dans ce cas-là je tance, voire, oui, je "casse" bien sèchement pour faire cesser le truc le + vite possible.

Les rituels aident bcp à poser son autorité je trouve surtout en début d'année et avec les petites classes (plans de classe qui tournent à chq vacances, élèves au fond de la salle qui attendent que je les appelle, les place et vérifie leur matos,, attente en rang "séparés" avant l'entrée en classe, pour qu'ils ne se vautrent pas les uns sur les autres en chuchotant, attente de mon autorisation pour se lever bien sûr à la sonnerie, sachant que le 1er qui ose ranger ses affaires avant que j'en aie donné le droit sortira le dernier après avoir rangé les chaises oubliées par les autres et effacé le tableau... )

GLobalement, je vis bien mes cours, je n'en ressors pas lessivée, malheureuse ou gravement insatisfaite... mais j'ai bcp de mal à savoir ce que peuvent penser de moi élèves, parents et collègues.

A me lire, tiens, vous me rangeriez où ? la prof bordelisée qui fait un déni (qqfois cette idée m'angoisse) ? la prof normale avec points forts et faiblesses ? La prof tyrannique (non là je suis pas crédible ;-))

Je devrais faire un sondage ;-)

hophophop
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sévère mais juste, ça paye ?

Message par LM le Sam 3 Juil 2010 - 8:27

Bah...moi je pense que je suis véritablement trop gentille...pas laxiste mais gentille.
J'ai pas mal souffert cette année dans deux classes sur quatre.
Pourtant, plan de classe, sanctions aussi, règles claires...
Pour septembre, je réfléchis à une autre position en classe.
Beaucoup d'élèves à problèmes cette année, impossible d'éviter les discussions avec eux pour essayer de les aider.
Dans ma vie perso aussi, j'ai pas mal souffert cette année, je sais que tout est lié.
Fatiguée, "coupée" du "vrai" monde, sur les nerfs, plus fragile moralement> ça n'a pas manqué, je me suis fait bordéliser.

LM
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sévère mais juste, ça paye ?

Message par Reine Margot le Sam 3 Juil 2010 - 8:39

les plans de classe, vous les faites comment en début d'année quand vous ne connaissez pas les élèves?

moi j'en fais un quand je les connais, avant c'est comme ils veulent, je crains les mauvais hasards de l'alphabet...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sévère mais juste, ça paye ?

Message par roxanne le Sam 3 Juil 2010 - 9:02

Cette année , (sur les suggestions d'un neoprof) j'ai laissé entrer les filles, une par table et après , j'ai placé les garçons (pour éviter les "choix" parfois méchants)..et ça a tenu à peu près jusqu'à la fin de l'année sans grand changement , à part chez les zoos où le plan a dû être refait..Sinon , sur 4 classes , 2 roulaient sans problème , une en gueulant et punissant (à chaque cours et après on pouvait bosser) et puis les zoos ...où là ce ne fut pas le brordel , mais l'agitation , un fond sonore permanent ... et pourtant ce furent les seuls à me remercier "de les avoir fait travailler " !

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sévère mais juste, ça paye ?

Message par hophophop le Sam 3 Juil 2010 - 9:19

Je fais le plan de classe en fonction de ce qu'on me dit des élèves que je ne connais pas de l'année d'avant, donc en discutant avec les collègues, voire avec les instits de CM2 (j'en connais plusieurs, ça aide). Ca laisse juste assez de place au hasard (mais il en faut aussi, et puis certaines alchimies sont bénéfiques, il faut leur laisser leur chance aussi !)

hophophop
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sévère mais juste, ça paye ?

Message par leyade le Sam 3 Juil 2010 - 11:55

@roxanne a écrit:Cette année , (sur les suggestions d'un neoprof) j'ai laissé entrer les filles, une par table et après , j'ai placé les garçons (pour éviter les "choix" parfois méchants)..et ça a tenu à peu près jusqu'à la fin de l'année sans grand changement , à part chez les zoos où le plan a dû être refait..Sinon , sur 4 classes , 2 roulaient sans problème , une en gueulant et punissant (à chaque cours et après on pouvait bosser) et puis les zoos ...où là ce ne fut pas le brordel , mais l'agitation , un fond sonore permanent ... et pourtant ce furent les seuls à me remercier "de les avoir fait travailler " !


Je crois que c'est moi!

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sévère mais juste, ça paye ?

Message par kimy le Sam 3 Juil 2010 - 12:01

Je fais cela aussi et ce par ordre alphabétique.

kimy
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sévère mais juste, ça paye ?

Message par Stered le Sam 3 Juil 2010 - 12:23

Idem en prévenant que tout changement apporté pour perturbation au plan de classe sera assorti d'une heure de colle.

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sévère mais juste, ça paye ?

Message par Passerose le Sam 3 Juil 2010 - 12:26

@hophophop a écrit:Je ne crois pas (plus ?) avoir de réels pbs de discipline.

Néanmoins j'ai des pbs de bavardages dans mes cours, et je n'arrive pas tjs à voir ce qui s'écrit discrètement sur une table ou le petit coup en douce d'un loustic juste à la sonnerie, quand on va pour sortir. J'aspire à + de rigueur et + de justice (pcq en ne voyant pas tout, je commets parfois des injustices peut-être). Néanmoins les élèves savent je crois que l'on peut discuter avec moi que je ne suis pas inhumaine (au fil de l'année je le deviens avec certains qui dépassent très clairement les bornes et à qui je ne passe plus rien dès le mois d'octobre, eux perdent ma confiance quasiment à tout jamais, je le reconnais, et n'auront plus voix au chapitre sur les punitions ou autres trucs que je mets en place pour les empêcher de nuire), que souvent les pbs peuvent se résoudre en discutant à la fin du cours. Je supporte de moins en moins que le cours ne s'interrompe pour que chacun exprime son souci avec le voisin qui a piqué une règle, l'autre qui veut un mouchoir, un 3ème qui n'a plus de cartouche... et finalement j'ai qd même du mal à gérer ce genre d'interruptions. Dans ce cas-là je tance, voire, oui, je "casse" bien sèchement pour faire cesser le truc le + vite possible.

Les rituels aident bcp à poser son autorité je trouve surtout en début d'année et avec les petites classes (plans de classe qui tournent à chq vacances, élèves au fond de la salle qui attendent que je les appelle, les place et vérifie leur matos,, attente en rang "séparés" avant l'entrée en classe, pour qu'ils ne se vautrent pas les uns sur les autres en chuchotant, attente de mon autorisation pour se lever bien sûr à la sonnerie, sachant que le 1er qui ose ranger ses affaires avant que j'en aie donné le droit sortira le dernier après avoir rangé les chaises oubliées par les autres et effacé le tableau... )

GLobalement, je vis bien mes cours, je n'en ressors pas lessivée, malheureuse ou gravement insatisfaite... mais j'ai bcp de mal à savoir ce que peuvent penser de moi élèves, parents et collègues.

A me lire, tiens, vous me rangeriez où ? la prof bordelisée qui fait un déni (qqfois cette idée m'angoisse) ? la prof normale avec points forts et faiblesses ? La prof tyrannique (non là je suis pas crédible ;-))

Je devrais faire un sondage ;-)

Je suis exactement comme toi sur les passages en gras !

_________________
Si tes paroles ne valent pas mieux que le silence, alors mieux vaut le silence.
(Kwai Chang Caine)

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sévère mais juste, ça paye ?

Message par InvitéePh le Sam 3 Juil 2010 - 12:32

Plan de classe dès qu'un élève a bavardé: garçon-fille et( on le voit vite: ): timide-extraverti!

InvitéePh
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum