enseigner en ZEP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

enseigner en ZEP

Message par corinne le Ven 2 Juil 2010 - 14:27

bonjour,
ce sujet rejoins un peu celui sur les premieres heures de cours:

à la rentrée je serai en ZEP, bon, une ZEP "cool" il parait, mais ZEP quand même. J'ai tj été assez stricte même si je me suis déjà faite un peu bouffer. Lors de l'entretien avec le CDE, il m'a demandé comment j'étais au niveau autorité, et m'a recommandée d'être "souple", de ne pas sanctionner trop vite, alors que je suis un peu comme Yasyas...Du coup je me pose des questions: comment rester moi même, avec MES exigences, sans me mettre les élèves à dos et sans me faire bouffer???

Des soluces???

merci!!! angedemon

corinne
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner en ZEP

Message par roxanne le Ven 2 Juil 2010 - 15:36

Ecoute , si ça a marché pour toi comme ça , continue.Surtout qu'il st toujours plus facile de mettre de l'eau dans son vin que devenir sévère d'un coup..

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner en ZEP

Message par Stered le Ven 2 Juil 2010 - 15:39

Disons que par "souplesse", on pourrait comprendre de ne pas avoir recours aux sanctions graves immédiatement (si tu vires le premier jour, que te reste-t-il ensuite ?). Ca ne signifie pas être laxiste.
Je le prendrai plutôt comme ça, mais seule toi peux nous dire dans quel esprit il te l'a dit Smile

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner en ZEP

Message par dandf le Ven 2 Juil 2010 - 18:23

J'enseigne en zep depuis un an et il est parfois difficile de trouver le subtil équilibre entre la discipline et l'adhésion des élèves! Je pense que les premières heures de cours sont primordiales et se montrer trop souple peut porter préjudice mais comme le dit Stered l'idéal est de respecter une gradation dans les sanctions. A savoir que lorsqu'ils ne te connaissent pas, ils t'observent et "pousser une gueulante" au premier écart de comportement, de façon à leur prouver que tu es là pour travailler peut être un bon point de départ pour asseoir ton autorité, même dans une zep difficile. Perso les premiers jours je ne laisse rien passer!

dandf
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner en ZEP

Message par moon le Sam 3 Juil 2010 - 9:53

Peut-être en premier lieu discuter tout de suite de ça avec tes collègues à la pré-rentrée : savoir quelles sont leurs exigences et adapter les tiennes à ce cadre. C'est tout bête, mais si par exemple c'est le genre de collège où on n'exige pas que ses élèves soit rangés au cordeau, et que toi tu arrives en leur demandant quelque chose que personne ne fait, ça risque d'être compliqué...renseigne-toi au maximum sur le niveau d'exigence, et sur les élèves particuliers. Je sais que cette année j'en ai eu un comme ça. Les collègues m'avaient prévenue que je n'aurais aucun travail, et qu'il n'écrirait rien en cours. Je me suis adaptée. Premier test le jour de la rentrée avec la casquette. Derrière effectivement, aucun travail. Je l'ai marqué à la culotte, j'avais toujours un crayon, une feuille, un livre à lui prêter, je lui faisais ramener son carnet qu'il "oubliait" par sa frangine, j'ai fait semblant d'avaler un nombre incroyable de bobards en proposant toujours une solution pour qu'il fasse son travail. Jusqu'à la fin de l'année il a écrit. Mais c'est clair que si on ne me l'avait pas dit, j'y serais allée au frontal et ça ne l'aurait pas fait du tout. Bref, adapte-toi au maximum au cadre environnant, sans lâcher tes exigences, mais en adaptant tes demandes et les sanctions. De toute façon, tu le sentiras très vite!

moon
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner en ZEP

Message par Cécilia le Sam 3 Juil 2010 - 10:18

La souplesse n'est pas le laxisme : il ne s'agit pas de ne pas réagir mais de réagir sans excès. On peut "ne rien laisser passer", au sens où on signale à l'élève chacun de ses manquements, mais ces rappels à l'ordre peuvent se faire d'un ton léger, voire avec humour, du moins dans un premier temps. Enfin, on parle là de manquements pas trop graves, c'est sûr qu'il y a des comportements face auxquels la souplesse n'est pas la meilleure réponse. Je te dirais quand même qu'après 6 ans en ZEP cette méthode permet de rendre les conflits beaucoup plus rares ; en revanche, elle repose sur ton énergie et ta patience, ce qui n'est pas simple dans les périodes de fatigue ou de stress. Sinon, le conseil de moon est très vrai : il faut espérer pour toi que tes futurs collègues maintiennent un niveau d'exigence convenable, et le respecter le cas échéant... mais dans le cas contraire, résiste à la tentation de passer en mode "justicier solitaire", c'est épuisant et peu productif.

Cécilia
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner en ZEP

Message par dandf le Dim 4 Juil 2010 - 10:48

@moon a écrit:Peut-être en premier lieu discuter tout de suite de ça avec tes collègues à la pré-rentrée : savoir quelles sont leurs exigences et adapter les tiennes à ce cadre. C'est tout bête, mais si par exemple c'est le genre de collège où on n'exige pas que ses élèves soit rangés au cordeau, et que toi tu arrives en leur demandant quelque chose que personne ne fait, ça risque d'être compliqué...

Très très bonne suggestion! La pré rentrée est idéale pour cela!

dandf
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner en ZEP

Message par corinne le Lun 5 Juil 2010 - 7:39

@moon a écrit:Peut-être en premier lieu discuter tout de suite de ça avec tes collègues à la pré-rentrée : savoir quelles sont leurs exigences et adapter les tiennes à ce cadre. C'est tout bête, mais si par exemple c'est le genre de collège où on n'exige pas que ses élèves soit rangés au cordeau, et que toi tu arrives en leur demandant quelque chose que personne ne fait, ça risque d'être compliqué...renseigne-toi au maximum sur le niveau d'exigence, et sur les élèves particuliers. Je sais que cette année j'en ai eu un comme ça. Les collègues m'avaient prévenue que je n'aurais aucun travail, et qu'il n'écrirait rien en cours. Je me suis adaptée. Premier test le jour de la rentrée avec la casquette. Derrière effectivement, aucun travail. Je l'ai marqué à la culotte, j'avais toujours un crayon, une feuille, un livre à lui prêter, je lui faisais ramener son carnet qu'il "oubliait" par sa frangine, j'ai fait semblant d'avaler un nombre incroyable de bobards en proposant toujours une solution pour qu'il fasse son travail. Jusqu'à la fin de l'année il a écrit. Mais c'est clair que si on ne me l'avait pas dit, j'y serais allée au frontal et ça ne l'aurait pas fait du tout. Bref, adapte-toi au maximum au cadre environnant, sans lâcher tes exigences, mais en adaptant tes demandes et les sanctions. De toute façon, tu le sentiras très vite!

excellent conseil!!
Merci à tous, il a des choses auxquellles je n'avais pas pensé.
Disons que je peux continuer à être "sèche" tt en étant souple au début...
C'est spécial ce boulot qd même non??? 1à ans que je suis dedans et que je patine encore heu

corinne
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner en ZEP

Message par moon le Lun 5 Juil 2010 - 10:27

non, je crois que c'est normal...on n'a jamais les mêmes personnes en face et autour de nous, donc forcément il faut s'adapter..
Essaie d'observer un maximum comment ça se passe autour de toi, c'est tout.
Ah oui, et prends le plus de repères possibles le jour de la pré-rentrée (billets d'appel, horaires, trajets pour monter ta classe en cours) histoire de ne pas être em....par les petits détails pratiques en plus. Que les gamins sentent que tu sais comment ça se passe.
Deux derniers conseils : toujours faire ce que tu dis (donc il ne vaut mieux pas annoncer au départ des sanctions impossibles à tenir) et éviter l'escarmouche en public. Si une situation s'envenime, coupe court et règle ça en tête à tête en fin d'heure.
Un truc qui marche très bien : le coup de fil aux parents. Souple, mais efficace!

moon
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner en ZEP

Message par mel93 le Lun 5 Juil 2010 - 10:56

Ce qui compte selon moi, c'est d'être la prof que tu es au fond de toi, de ne pas te forcer à telle ou telle attitude. La sincérité est essentielle pour ne pas tomber dans ses propres pièges, pour être à l'aise vis-à-vis des élèves il faut être clair vis à vis de soi-même.
flower Désolée pour le trip new age, mais j'y crois vraiment.... flower

mel93
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner en ZEP

Message par Bérilune le Jeu 8 Juil 2010 - 18:30

Je n'aime pas trop ce genre de demande, "être souple"! Chaque prof a sa façon de faire! J'enseigne en ZEP depuis 5 ans et ma "souplesse" m'a beaucoup desservie! Je pense effectivement qu'il vaut mieux être sévère au début et lâcher du leste peu à peu en fonction du comportement des élèves.
Ce que les élèves apprécient beaucoup en général, c'est le dialogue: aller les chercher en fin d'heure si tu as dû les reprendre pendant le cours, en discuter calmement. En général, ils admettent d'eux-mêmes que la punition est justifiée!
Dans le collège où je suis, le principal problème est celui de la langue: avec des parents qui ne parlent pas français à la maison (voire pas du tout), les enfants ont beaucoup de mal à l'écrit. Ils ont besoin de soutien, d'explications, et de valorisation...

Bérilune
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum