Panique à bord... demande de conseils pratiques de la part d'une ignare achevée pour une première année au collège.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Panique à bord... demande de conseils pratiques de la part d'une ignare achevée pour une première année au collège.

Message par arabeskankylose le Sam 3 Juil 2010 - 17:11

Bonjour à tous, je suis nouvelle ici, car je n'ai appris que depuis peu que j'enseignerai au collège l'an prochain.
J'ai eu une agrégation de lettres en 2004 et depuis, j'ai eu des reports de stages divers et variés pour un DEA, deux ans à l'étranger, puis 3 ans de thèse (pas encore achevée, groumpf) au cours desquels j'ai eu la chance d'enseigner à la fac et donc de court-circuiter l'année de stage.
Mais je serai l'an prochain T1 dans un collège, avec 18 heures de cours (...et donc pas assez de cran pour refuser les heures sup) et 2 niveaux de collège (4e et 3e), et je vous avoue platement mon grand désarroi assorti d'une panique généralisée à cette heure où je me rends compte, après avoir parcouru rapidement les programmes de ces classes, que je risque de massacrer environ 100 élèves l'an prochain si je ne prends pas le soin de me former comme je pourrai à l'enseignement au collège avant la rentrée. C'est en effet mon tout premier contact avec le collège depuis mon propre brevet, puisque je n'ai pas eu l'éminente chance de me faire instruire (et / ou abrutir) à l'IUFM.

Je me permets de vous poser des questions que j'espère formuler clairement et précisément pour ne pas trop vous fatiguer en cette veille de vacances :
1) A la lecture des programmes, je crois avoir compris le principe de la "séquence" qui "décloisonne" les savoirs et permet de croiser les compétences / connaissances.

a) Mais j'ai cru comprendre en lisant de récents ou moins récents topicsur ce forum, que même si les nouveaux programmes où les cloisons sont autorisées ne s'appliquent qu'aux 6e et 5e l'an prochain, on tolère néanmoins que pour les 4e et les 3e, le professeur recloisonne un peu les choses.

Pensez-vous qu'il soit raisonnable pour moi de faire une progression de grammaire -orthographe qui soit séparée des séquences de littérature -compréhension -vocabulaire -écriture, sachant que je serai forcément inspectée l'an prochain (puisque je n'ai pas de note du tout) ? Personnellement, je serais encline à étiqueter un jour grammaire dans la semaine pour activer leurs neurones grammaticaux et orthographiques régulièrement... Croyez-vous qu'une heure par semaine suffise ? Ou 2 h ? (A priori, vu le collège en question et son taux de réussite au brevet, ce ne seront pas des flèches, et je pense qu'il faudra insister sur certains fondamentaux de la grammaire).
Et cette méthode de "cloisonnement" de la grammaire impliquerait aussi que la "démarche inductive" serait un peu court-circuiter, ce qui risque de déclencher les foudres de l'inspection académique, non ? (Même si je peux toujours trouver des textes-prétextes juste pour le cours de grammaire et réintroduire de l'inductif pour éviter le cours dogmatique).

b) une séquence articule autour de textes plusieurs types d'exercices, certes. Mais en quoi consiste le texte de base de la séquence, ou plutôt quelles en sont les dimensions et le support ?
- Un poème (du type une fable ou un poème assez long), une scène de théâtre, un extrait de deux-trois pages d'un roman ?
- ou un groupement de textes (les mêmes éléments que ceux que je viens de citer précédemment, mais au nombre de 3, 4, 5 ...?)
- ou une nouvelle ou un acte de pièce de théâtre ou un chap de roman ?
- ou une oeuvre complète ?
Est-ce que tous ces formats sont possibles ? Si non, lesquels sont de rigueur ? Si oui, je suppose qu'il faut faire des séquences de tout type de format ?

c) Le fait d'étudier des images / tableaux me convient bien, mais je suppose que cela prend pas mal de temps dans une séquence... ?

d) Faut-il faire absolument étudier un film ? Si oui, quel type ? Plutôt un grand classique ou on peut essayer des choses plus contemporaines ? (D'ailleurs, je n'ai aucune idée pour des collégiens).

c) Les programmes ont l'air de dire que 12-15 heures par séquence est une bonne moyenne. Mais combien de séquences doit-on caser dans l'année ? Autant que de grands thèmes (poésie lyrique, argumentation, &c) ?

2) S'il n'est pas possible de prendre une oeuvre complète en support de séquence, dans quel cadre fait-on lire ces oeuvres ?
Fiches de lecture à l'ancienne, c'est possible ?
Ou lecture à la maison à cadence imposée par moi et contrôles de lecture réguliers ?
Prendre quelques heures "hors séquence" pour étudier certains aspects littéraires de l'oeuvre ?

Combien d'oeuvres peut-on faire dans l'année ? 3 - 4 - 5 ?

3) Combien d'évaluations est-il recommandé de faire en moyenne ? Je vous indique je type de contrôles que spontanément je pense faire, dites-moi combien vous en faites et indiquez-moi si certains exercices sont oubliés ou qui au contraire seraient inutiles.
- 1 dictée par mois ou plus ?
- rédaction / petits sujets d'écriture : une par séquence ?
- contrôles de grammaire : un tous les quinze jours ou c'est trop ?
- récitation : combien par an ? A l'oral ou à l'écrit ?
- tests de lecture ?
- contrôles de compréhension ?

4) et enfin, la progression, vous la faites plutôt avant la rentrée ou bien au fur et à mesure de l'année ?

Je vous épargne les questions annexes qui vont me travailler à partir de septembre, concernant le programme d'histoire des arts et le socle commun dont la principale était fière de m'annoncer la mise en place dès l'an prochain dans son établissement.
Je vous remercie de répondre, même brièvement, aux quelques questions pratiques qui me sont venues à l'esprit à la veille des vacances : vous contribuerez grandement à la grande détente dont j'ai besoin avant de franchir les portes d'un collège dont la réputation m'effraie un peu, moi qui sort de mes petits cours gentillets à la fac .

Enfin, si vous êtes las de votre année scolaire, vous pourrez peut-être me répondre indirectement en m'indiquant des liens utiles.

Merci d'avance et bonnes vacances (du moins à ceux qui ne sont pas déjà partis t qui auront eu le courage de lire ma trop longue prose).

Comme je plains les nouveaux stagiaires... ma situation m'alarme déjà, mais la nouvelle recrue aura les mêmes tracas que moi auxquels il faudra ajouter les stages IUFM et les rapports divers et variés...

arabeskankylose
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Panique à bord... demande de conseils pratiques de la part d'une ignare achevée pour une première année au collège.

Message par Nasopi le Sam 3 Juil 2010 - 19:33

La progression, moi, je la fais tout au début de l'année (enfin, là, j'ai déjà fait celles de l'année prochaine).
Pour la durée des séquences, ça peut être très variable : tu peux en faire des toutes petites d'une semaine, ou des plus longues ; l'idéal, c'est de ne pas dépasser un mois, parce qu'après les élèves se lassent, mais on n'y arrive pas toujours. Quant au nombre de séquences par an, moi, en général, j'arrive à en faire 7 ou 8 (comme tu le vois, ne pas dépasser un mois, c'est un idéal).
Les séquences s'articulent soit autour d'un groupement de textes (4 ou 5 textes, c'est un bon nombre) soit autour d'une oeuvre intégrale. Pense à demander s'il y a des séries d'oeuvres au CDI (ça permet d'éviter de faire acheter des livres aux élèves). Des oeuvres intégrales, tu peux en étudier 2 ou 3 dans l'année en classe, mais aussi en faire lire aux élèves à la maison sans l'étudier (dans ce cas-là, un petit contrôle pour vérifier la lecture est judicieux ; moi j'utilise aussi le "journal du lecteur" : ça marche très bien avec les petits ; avec les 4e ou les 3e, je ne sais pas trop. C'est un cahier qu'ils présentent comme ils veulent et où ils doivent laisser une trace de TOUTES leurs lectures pendant l'année, en présentant les livres à chaque fois d'une façon différente et originale si possible).
Après, pour les évaluations, je fais dans chaque séquence plusieurs "petits contrôles" (dictée, récitation, contrôle de lecture, contrôle ponctuel sur un point de grammaire...) et à la fin de la séquence je fais une grosse évaluation finale qui fait un peu le bilan de tout ce qu'on a vu.

Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Panique à bord... demande de conseils pratiques de la part d'une ignare achevée pour une première année au collège.

Message par Nell le Sam 3 Juil 2010 - 19:45

@arabeskankylose a écrit:
Je me permets de vous poser des questions que j'espère formuler clairement et précisément pour ne pas trop vous fatiguer en cette veille de vacances :
1) A la lecture des programmes, je crois avoir compris le principe de la "séquence" qui "décloisonne" les savoirs et permet de croiser les compétences / connaissances.

a) Mais j'ai cru comprendre en lisant de récents ou moins récents topicsur ce forum, que même si les nouveaux programmes où les cloisons sont autorisées ne s'appliquent qu'aux 6e et 5e l'an prochain, on tolère néanmoins que pour les 4e et les 3e, le professeur recloisonne un peu les choses.

Pensez-vous qu'il soit raisonnable pour moi de faire une progression de grammaire -orthographe qui soit séparée des séquences de littérature -compréhension -vocabulaire -écriture, sachant que je serai forcément inspectée l'an prochain (puisque je n'ai pas de note du tout) ? Personnellement, je serais encline à étiqueter un jour grammaire dans la semaine pour activer leurs neurones grammaticaux et orthographiques régulièrement... Croyez-vous qu'une heure par semaine suffise ? Ou 2 h ? (A priori, vu le collège en question et son taux de réussite au brevet, ce ne seront pas des flèches, et je pense qu'il faudra insister sur certains fondamentaux de la grammaire).
Et cette méthode de "cloisonnement" de la grammaire impliquerait aussi que la "démarche inductive" serait un peu court-circuiter, ce qui risque de déclencher les foudres de l'inspection académique, non ? (Même si je peux toujours trouver des textes-prétextes juste pour le cours de grammaire et réintroduire de l'inductif pour éviter le cours dogmatique).

Pour ma part, je cloisonne. je ne me donne pas un temps imparti par semaine, c'est au fial des textes, des possibilités que je m'offre. En l'occurence, je dois y accorder bien la moitié du temps sur une semaine Mais je trouve ça essentiel.

b) une séquence articule autour de textes plusieurs types d'exercices, certes. Mais en quoi consiste le texte de base de la séquence, ou plutôt quelles en sont les dimensions et le support ?
- Un poème (du type une fable ou un poème assez long), une scène de théâtre, un extrait de deux-trois pages d'un roman ?
- ou un groupement de textes (les mêmes éléments que ceux que je viens de citer précédemment, mais au nombre de 3, 4, 5 ...?)
- ou une nouvelle ou un acte de pièce de théâtre ou un chap de roman ?
- ou une oeuvre complète ?
Est-ce que tous ces formats sont possibles ? Si non, lesquels sont de rigueur ? Si oui, je suppose qu'il faut faire des séquences de tout type de format ?

En support, OI ou groupement de textes. En ce qui concerne le choix des textes, il faut aussi voir nécessairement avec le manuel pour éviter de photocopier à tout va...

c) Le fait d'étudier des images / tableaux me convient bien, mais je suppose que cela prend pas mal de temps dans une séquence... ?

mon gros point faible, je n'en fais que très peu. cela dit, les notions d'étude de l'image à inculquer ne sont pas très nombreuses et même moi (qui suis une bille en la matière ou pas loin), je les maîtrise.

d) Faut-il faire absolument étudier un film ? Si oui, quel type ? Plutôt un grand classique ou on peut essayer des choses plus contemporaines ? (D'ailleurs, je n'ai aucune idée pour des collégiens).

Je ne le fais pas. Je visione si je le peux la pièce de théâtre que l'on étudie en classe. et en 6ème, je travaille sur Shrek dans le cadre du conte. c'est tout ce que je me permets.

c) Les programmes ont l'air de dire que 12-15 heures par séquence est une bonne moyenne. Mais combien de séquences doit-on caser dans l'année ? Autant que de grands thèmes (poésie lyrique, argumentation, &c) ?

Environ 10 (plus ou moins). Mais il y a un fossé entre ce qui est écrit et ce qui est faisable...

2) S'il n'est pas possible de prendre une oeuvre complète en support de séquence, dans quel cadre fait-on lire ces oeuvres ?
Fiches de lecture à l'ancienne, c'est possible ?
Ou lecture à la maison à cadence imposée par moi et contrôles de lecture réguliers ?
Prendre quelques heures "hors séquence" pour étudier certains aspects littéraires de l'oeuvre ?

Combien d'oeuvres peut-on faire dans l'année ? 3 - 4 - 5 ?

3 OI et 3 LC au moins dans l'année. Tu en fais tant que tu veux après mais pense aussi que tout le monde ne peut s'acheter les livres que tu choisiras. Les fiches de lecture sont possibles bien entendu, tu es maître à bord!
Pour les LC, le souci est de contrôler la lecture puisqu'elles ne font pas l'objet d'un contrôle normalement (ou ce ne sont pas des cursives!)

3) Combien d'évaluations est-il recommandé de faire en moyenne ? Je vous indique je type de contrôles que spontanément je pense faire, dites-moi combien vous en faites et indiquez-moi si certains exercices sont oubliés ou qui au contraire seraient inutiles.
- 1 dictée par mois ou plus ?
- rédaction / petits sujets d'écriture : une par séquence ?
- contrôles de grammaire : un tous les quinze jours ou c'est trop ?
- récitation : combien par an ? A l'oral ou à l'écrit ?
- tests de lecture ?
- contrôles de compréhension ?

J'en fais trop: environ 15 par trimestre. Une dictée par semaine pour ma part (mon cheval de bataille), une rédac par séquence (avec travaux d'écriture en classe en fonction du sujet d'étude), une éval formtive à chaque point de grammaire ou pas loin, une récitation pour les petites classes (6ème, plus rarement 5ème), une grosse éval de fin de séquence portant donc sur l'ensemble. Des exposés/travail de recherches si la séquence s'y prête.

4) et enfin, la progression, vous la faites plutôt avant la rentrée ou bien au fur et à mesure de l'année ?

Avant! Pour savoir où je vais et comment et surtout, ne rien oublier. Mais elle est refaite au fur et à mesure en fonction de l'avancée des élèves. C'est juste un cadre en l'occurence pour ma part, je navigue ensuite comme je veux et surtout comme je peux avec eux.

Je vous épargne les questions annexes qui vont me travailler à partir de septembre, concernant le programme d'histoire des arts et le socle commun dont la principale était fière de m'annoncer la mise en place dès l'an prochain dans son établissement.
Je vous remercie de répondre, même brièvement, aux quelques questions pratiques qui me sont venues à l'esprit à la veille des vacances : vous contribuerez grandement à la grande détente dont j'ai besoin avant de franchir les portes d'un collège dont la réputation m'effraie un peu, moi qui sort de mes petits cours gentillets à la fac .


_________________
Impose ta chance, sers ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront. (R. Char)

Nell
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Panique à bord... demande de conseils pratiques de la part d'une ignare achevée pour une première année au collège.

Message par painbeurre le Sam 3 Juil 2010 - 20:38

@arabeskankylose a écrit:
a) Mais j'ai cru comprendre en lisant de récents ou moins récents topicsur ce forum, que même si les nouveaux programmes où les cloisons sont autorisées ne s'appliquent qu'aux 6e et 5e l'an prochain, on tolère néanmoins que pour les 4e et les 3e, le professeur recloisonne un peu les choses.
En fait les nouveaux programmes préconisent le retour au cloisonnement, et ces programmes ne s'appliquent pour le moment que pour les classes de 6e (depuis la rentrée 2009) et de 5e (rentrée 2010 - 4e = rentrée 2011 et 3e = rentrée 2012). Après ça ne t'empêche pas de prendre de l'avance sur les nouveaux programmes dans la manière de fonctionner si tu trouves cela plus logique!

b) une séquence articule autour de textes plusieurs types d'exercices, certes. Mais en quoi consiste le texte de base de la séquence, ou plutôt quelles en sont les dimensions et le support ?
- Un poème (du type une fable ou un poème assez long), une scène de théâtre, un extrait de deux-trois pages d'un roman ?
- ou un groupement de textes (les mêmes éléments que ceux que je viens de citer précédemment, mais au nombre de 3, 4, 5 ...?)
- ou une nouvelle ou un acte de pièce de théâtre ou un chap de roman ?
- ou une oeuvre complète ?
Est-ce que tous ces formats sont possibles ? Si non, lesquels sont de rigueur ? Si oui, je suppose qu'il faut faire des séquences de tout type de format ?
Pour bâtir une séquence tu as le choix entre un groupement de textes (GT) autour d'un thème ou une oeuvre intégrale (OI). Perso j'essaie d'alterner GT et OI et comme Nell j'essaie d'en faire 3 dans l'année. On en conclura donc que je ne fais que 6 séquences dans l'année (en terminant la dernière en juin ^^)! Pour les GT, tu es libre de choisir les textes, ils peuvent être de différents genres littéraires et de différentes longueurs. Perso je dépasse rarement la page A4, sauf pour les nouvelles.

c) Le fait d'étudier des images / tableaux me convient bien, mais je suppose que cela prend pas mal de temps dans une séquence... ?
ça me prend une séance par séquence, une heure, deux maxi

d) Faut-il faire absolument étudier un film ? Si oui, quel type ? Plutôt un grand classique ou on peut essayer des choses plus contemporaines ? (D'ailleurs, je n'ai aucune idée pour des collégiens).
Les films ça dépend de ta séquence déjà, le mieux c'est quand même de choisir quelque chose d'enrichissant pour les élèves tout en étant accessible! Après, je n'ai étudié personnellement que des passages de films, pas des films en entier

c) Les programmes ont l'air de dire que 12-15 heures par séquence est une bonne moyenne. Mais combien de séquences doit-on caser dans l'année ? Autant que de grands thèmes (poésie lyrique, argumentation, &c) ?
Comme je l'ai dit plus haut, 6 séquences pour moi dans l'année. Pour des idées de séquences, tu peux rechercher sur le forum des propositions postées par les membres, c'est très utile comme point de départ pour se lancer ^^

2) S'il n'est pas possible de prendre une oeuvre complète en support de séquence, dans quel cadre fait-on lire ces oeuvres ?
Fiches de lecture à l'ancienne, c'est possible ?
Ou lecture à la maison à cadence imposée par moi et contrôles de lecture réguliers ?
Prendre quelques heures "hors séquence" pour étudier certains aspects littéraires de l'oeuvre ?
Combien d'oeuvres peut-on faire dans l'année ? 3 - 4 - 5 ?
En lecture cursive j'essaie de leur donner du travail qui ne ressemble pas vraiment à du travail, style imaginer une illustration, relever un passage qu'ils ont aimé, faire un abécédaire... Tu trouveras des idées géniales sur le forum!!! Pour le nombre de lectures cursives dans l'année, l'idéal c'est une par séquence mais j'avoue que des fois je n'ai pas le temps de tout lancer!


3) Combien d'évaluations est-il recommandé de faire en moyenne ? Je vous indique je type de contrôles que spontanément je pense faire, dites-moi combien vous en faites et indiquez-moi si certains exercices sont oubliés ou qui au contraire seraient inutiles.
- 1 dictée par mois ou plus ?
- rédaction / petits sujets d'écriture : une par séquence ?
- contrôles de grammaire : un tous les quinze jours ou c'est trop ?
- récitation : combien par an ? A l'oral ou à l'écrit ?
- tests de lecture ?
- contrôles de compréhension ?
Pour les évaluations, je propose systématiquement 2 travaux d'écriture par séquence, des contrôles de grammaire après chaque séance de grammaire, des dictées après les points d'orthographe. Pour les récitations je n'en fais que rarement (j'aimerai en faire plus mais pas le temps!) et je ne donne que peu de contrôles surprises parce que je préfère qu'ils essaient de réviser avant (déjà que les résultats ainsi ne sont pas fameux fameux... Very Happy). Mais sans doute faudrait-il être plus régulière comme tu as prévu, en plus avec la progression séparée en grammaire ça changera les choses (je ne suis pas encore familiarisée avec les nouveaux programmes!)

4) et enfin, la progression, vous la faites plutôt avant la rentrée ou bien au fur et à mesure de l'année ?
Pour la progression ma première année (année de stage) je l'ai faite au fur et à mesure. Cette année (T1) je l'avais travaillée pendant les vacances, dans les grandes lignes, les grands enchaînements, mais tout a été fait au fur et à mesure (et d'ailleurs j'espère avoir moins de boulot l'année prochaine en ayant des niveaux que j'ai déjà eus mais on verra bien ^^)

painbeurre
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Panique à bord... demande de conseils pratiques de la part d'une ignare achevée pour une première année au collège.

Message par arabeskankylose le Dim 4 Juil 2010 - 0:03

Merci beaucoup pour les réponses que vous avez pris le temps de rédiger (et continuerez peut-être de rédiger). J'ai bien compris que ce petit site était bien documenté, j'avais déjà parcouru quelques topics pour découvrir un peu, et c'est sa qualité qui m'a incité à lancer une bouteille dans cette mer-là et pas une autre.
Je vais prendre un peu de vacances avant de me mettre à bosser pour mes nouveaux collégiens et de faire mes gammes en matière de "séquence" ; grâce à vos encouragements et conseils, je me sens moins seule... Vous me reverrez, peut-être un jour en conseillère...

arabeskankylose
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Panique à bord... demande de conseils pratiques de la part d'une ignare achevée pour une première année au collège.

Message par Daphné le Dim 4 Juil 2010 - 10:54

Bienvenue ici Arabeskankylose

Je ne te donnerai pas de conseils car je ne suis pas prof de lettres mais je sais que tu auras de l'aide sur ce forum, et surtout ne t'affole pas, aucun risque que tu "massacres 100 élèves environ" !!
Vu leur niveau tu ne massacreras rien, mais le plus difficile sera justement de t'adapter à ce niveau.
Alors bonnes vacances dans un premier temps.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Panique à bord... demande de conseils pratiques de la part d'une ignare achevée pour une première année au collège.

Message par Frisouille le Dim 4 Juil 2010 - 16:07

Bienvenue... mais je dois dire que ton pseudo m'étonne....

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Panique à bord... demande de conseils pratiques de la part d'une ignare achevée pour une première année au collège.

Message par mel93 le Dim 4 Juil 2010 - 16:29

@arabeskankylose a écrit:
1) A la lecture des programmes, je crois avoir compris le principe de la "séquence" qui "décloisonne" les savoirs et permet de croiser les compétences / connaissances.
Tu peux oublier aussi sec ces notions qui ne sont plus en odeur de sainteté.

a) Mais j'ai cru comprendre en lisant de récents ou moins récents topicsur ce forum, que même si les nouveaux programmes où les cloisons sont autorisées ne s'appliquent qu'aux 6e et 5e l'an prochain, on tolère néanmoins que pour les 4e et les 3e, le professeur recloisonne un peu les choses.
cf ma remarque précédente.

Pensez-vous qu'il soit raisonnable pour moi de faire une progression de grammaire -orthographe qui soit séparée des séquences de littérature -compréhension -vocabulaire -écriture, sachant que je serai forcément inspectée l'an prochain (puisque je n'ai pas de note du tout) ? Personnellement, je serais encline à étiqueter un jour grammaire dans la semaine pour activer leurs neurones grammaticaux et orthographiques régulièrement... Croyez-vous qu'une heure par semaine suffise ? Ou 2 h ? (A priori, vu le collège en question et son taux de réussite au brevet, ce ne seront pas des flèches, et je pense qu'il faudra insister sur certains fondamentaux de la grammaire).
Et cette méthode de "cloisonnement" de la grammaire impliquerait aussi que la "démarche inductive" serait un peu court-circuiter, ce qui risque de déclencher les foudres de l'inspection académique, non ? (Même si je peux toujours trouver des textes-prétextes juste pour le cours de grammaire et réintroduire de l'inductif pour éviter le cours dogmatique).
La progression distincte en grammaire est, selon moi, indispensable. Personnellement, je n'affecte pas mes heures de la semaine à tel ou tel point (parce qu'un cours déborde souvent sur l'heure suivante), en revanche j'alterne : un cours sur deux lecture, les autres grammaire, orthographe, écriture, oral...

b) une séquence articule autour de textes plusieurs types d'exercices, certes. Mais en quoi consiste le texte de base de la séquence, ou plutôt quelles en sont les dimensions et le support ?
- Un poème (du type une fable ou un poème assez long), une scène de théâtre, un extrait de deux-trois pages d'un roman ?
- ou un groupement de textes (les mêmes éléments que ceux que je viens de citer précédemment, mais au nombre de 3, 4, 5 ...?)
- ou une nouvelle ou un acte de pièce de théâtre ou un chap de roman ?
- ou une oeuvre complète ?
Est-ce que tous ces formats sont possibles ? Si non, lesquels sont de rigueur ? Si oui, je suppose qu'il faut faire des séquences de tout type de format ?
Tout ce que tu suggères peut être envisagé, en gros, soit tu fais un GT (groupement de textes thématique, générique, chronologique...), soit une Oeuvre complète dont tu étudies certains extraits en classe.

c) Le fait d'étudier des images / tableaux me convient bien, mais je suppose que cela prend pas mal de temps dans une séquence... ?
Une heure pour moi, et je ne le fais pas systématiquement.

d) Faut-il faire absolument étudier un film ? Si oui, quel type ? Plutôt un grand classique ou on peut essayer des choses plus contemporaines ? (D'ailleurs, je n'ai aucune idée pour des collégiens).
Tu peux juste étudier une séquence d'un film, pas le film en entier, par exemple comparer un extrait de roman et sa transposition au cinéma. Tu trouveras sur ce forum des fils avec les films souvent étudiés.
4e : Les Autres, Ridicule...
3e : Cyrano, Persepolis...


c) Les programmes ont l'air de dire que 12-15 heures par séquence est une bonne moyenne. Mais combien de séquences doit-on caser dans l'année ? Autant que de grands thèmes (poésie lyrique, argumentation, &c) ?
J'arrive à faire environ 8 séquences, certaines plutôt courtes (10 heures), d'autres plus longues (plus de vingt heures), j'essaie de ne pas rester plus de six semaine sur un objet d'étude.

2) S'il n'est pas possible de prendre une oeuvre complète en support de séquence, dans quel cadre fait-on lire ces oeuvres ?
Fiches de lecture à l'ancienne, c'est possible ?
Ou lecture à la maison à cadence imposée par moi et contrôles de lecture réguliers ?
Prendre quelques heures "hors séquence" pour étudier certains aspects littéraires de l'oeuvre ?

Combien d'oeuvres peut-on faire dans l'année ? 3 - 4 - 5 ?
On peut très bien étudier une oeuvre complète : les élèves lisent le livre en entier mais on étudie un choix d'extraits en classe.
La fiche de lecture se pratique toujours, ainsi que le contrôle de lecture.
Je fais lire un livre à chaque vacances (4) et j'étudie 3 oeuvres complètes en classe = 7 livres lus intégralement dans l'année.

3) Combien d'évaluations est-il recommandé de faire en moyenne ? Je vous indique je type de contrôles que spontanément je pense faire, dites-moi combien vous en faites et indiquez-moi si certains exercices sont oubliés ou qui au contraire seraient inutiles.
- 1 dictée par mois ou plus ?
- rédaction / petits sujets d'écriture : une par séquence ?
- contrôles de grammaire : un tous les quinze jours ou c'est trop ?
- récitation : combien par an ? A l'oral ou à l'écrit ?
- tests de lecture ?
- contrôles de compréhension ?
Je regroupe dictée+contrôle de grammaire (éval d'une heure) une fois par séquence, une rédac et un contrôle de compréhension par séquence aussi, récitation à l'oral une séquence sur deux, un test de lecture à chaque rentrée de vacances.

4) et enfin, la progression, vous la faites plutôt avant la rentrée ou bien au fur et à mesure de l'année ?
Au fur et à mesure, en fonction de la classe que j'ai en face de moi.

mel93
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Panique à bord... demande de conseils pratiques de la part d'une ignare achevée pour une première année au collège.

Message par arabeskankylose le Lun 5 Juil 2010 - 14:17

@Frisouille a écrit:Bienvenue... mais je dois dire que ton pseudo m'étonne....

Parfois, je suis perplexe face à la structure de mon cerveau ... le pseudo vient de là...

arabeskankylose
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Panique à bord... demande de conseils pratiques de la part d'une ignare achevée pour une première année au collège.

Message par arabeskankylose le Lun 5 Juil 2010 - 14:54

@mel93 a écrit:
@arabeskankylose a écrit:
1) A la lecture des programmes, je crois avoir compris le principe de la "séquence" qui "décloisonne" les savoirs et permet de croiser les compétences / connaissances.
Tu peux oublier aussi sec ces notions qui ne sont plus en odeur de sainteté.

C'est-à-dire que pour se faire bien voir de l'inspecteur (qui va venir, je n'en doute pas, il me faut une note), on doit suivre le contenu des programmes de 3e de 1996 mais les lire selon "l'esprit" 2008 ? D'ailleurs, quel est cet esprit ? Y a-t-il des terminologies sacrées cette fois-ci, ou a-t-on le droit de faire jouer le bon sens ?
Enfin, je pose ces questions pour voir un peu à quoi je dois m'attendre, mais dans la pratique, je doute que j'arrive à jouer le jeu et à parler un jargon d'emprunt... Quand je fais cours, j'ai vraiment tendance à faire flèche de tout bois et à recourir à tous les moyens du bords pour faire comprendre ce que je dois expliquer.
D'ailleurs, je suppose que si l'on suit les programmes, on ne va tout de même pas se faire reprocher de ne pas employer le dialecte pédagogique du moment ?


a) Mais j'ai cru comprendre en lisant de récents ou moins récents topicsur ce forum, que même si les nouveaux programmes où les cloisons sont autorisées ne s'appliquent qu'aux 6e et 5e l'an prochain, on tolère néanmoins que pour les 4e et les 3e, le professeur recloisonne un peu les choses.
cf ma remarque précédente.


Pensez-vous qu'il soit raisonnable pour moi de faire une progression de grammaire -orthographe qui soit séparée des séquences de littérature -compréhension -vocabulaire -écriture, sachant que je serai forcément inspectée l'an prochain (puisque je n'ai pas de note du tout) ? Personnellement, je serais encline à étiqueter un jour grammaire dans la semaine pour activer leurs neurones grammaticaux et orthographiques régulièrement... Croyez-vous qu'une heure par semaine suffise ? Ou 2 h ? (A priori, vu le collège en question et son taux de réussite au brevet, ce ne seront pas des flèches, et je pense qu'il faudra insister sur certains fondamentaux de la grammaire).
Et cette méthode de "cloisonnement" de la grammaire impliquerait aussi que la "démarche inductive" serait un peu court-circuiter, ce qui risque de déclencher les foudres de l'inspection académique, non ? (Même si je peux toujours trouver des textes-prétextes juste pour le cours de grammaire et réintroduire de l'inductif pour éviter le cours dogmatique).
La progression distincte en grammaire est, selon moi, indispensable. Personnellement, je n'affecte pas mes heures de la semaine à tel ou tel point (parce qu'un cours déborde souvent sur l'heure suivante), en revanche j'alterne : un cours sur deux lecture, les autres grammaire, orthographe, écriture, oral...

Moi aussi, cela me semble plus sain de faire une progression de grammaire séparée du reste (je ne vois pas comment on peut faire autrement... et la lecture des programmes m'avait vraiment désarçonnée sur ce point. Leur système de séquence décloisonnée, avec la grammaire inductive intégrée dans les textes, c'est un peu comme si l'on demandait à un jeune conducteur de deviner le sens des panneaux et la signalétique du code de la route au fur et à mesure qu'il rencontre les panneaux...).
Pour le reste, je vais peut-être imposer une heure par semaine, et faire comme si la grammaire était une discipline indépendante (je suis une maniaque de la grammaire, au point d'avoir failli faire une thèse de grammaire française)


b) une séquence articule autour de textes plusieurs types d'exercices, certes. Mais en quoi consiste le texte de base de la séquence, ou plutôt quelles en sont les dimensions et le support ?
- Un poème (du type une fable ou un poème assez long), une scène de théâtre, un extrait de deux-trois pages d'un roman ?
- ou un groupement de textes (les mêmes éléments que ceux que je viens de citer précédemment, mais au nombre de 3, 4, 5 ...?)
- ou une nouvelle ou un acte de pièce de théâtre ou un chap de roman ?
- ou une oeuvre complète ?
Est-ce que tous ces formats sont possibles ? Si non, lesquels sont de rigueur ? Si oui, je suppose qu'il faut faire des séquences de tout type de format ?
Tout ce que tu suggères peut être envisagé, en gros, soit tu fais un GT (groupement de textes thématique, générique, chronologique...), soit une Oeuvre complète dont tu étudies certains extraits en classe.

Mon rêve serait de pouvoir faire 3 OI en séquences, et quelques lectures cursives avec évaluations un peu atypique qui leur donne envie de lire... Mais mon souci est que mon collège accueille des familles un peu "à la rue" (le principal parle de "grande mixité sociale", pour être politiquement correct), et que certains rechignent à acheter à leur gamin un cahier par matière et une trousse correcte. Je pense que si je leur demande d'acheter plusieurs livres, cela va être dur.
Du coup, je me demande si pour les lectures cursives, je ne vais pas leur proposer de faire tous une oeuvre différente, à partir de livres qu'ils pourront trouver au CDI.
Pour les OI, je n'aurai pas vraiment le choix : le CDI n'a qu'une seule série, L'Avare, et a priori, ils l'ont déjà fait en 4e (mais ils auront peut-être oublié ???)


c) Le fait d'étudier des images / tableaux me convient bien, mais je suppose que cela prend pas mal de temps dans une séquence... ?
Une heure pour moi, et je ne le fais pas systématiquement.

Oui, même une demi-séance par-ci par-là, cela peut parfois détendre l'atmosphère, on verra.


d) Faut-il faire absolument étudier un film ? Si oui, quel type ? Plutôt un grand classique ou on peut essayer des choses plus contemporaines ? (D'ailleurs, je n'ai aucune idée pour des collégiens).
Tu peux juste étudier une séquence d'un film, pas le film en entier, par exemple comparer un extrait de roman et sa transposition au cinéma. Tu trouveras sur ce forum des fils avec les films souvent étudiés.
4e : Les Autres, Ridicule...
3e : Cyrano, Persepolis...


c) Les programmes ont l'air de dire que 12-15 heures par séquence est une bonne moyenne. Mais combien de séquences doit-on caser dans l'année ? Autant que de grands thèmes (poésie lyrique, argumentation, &c) ?
J'arrive à faire environ 8 séquences, certaines plutôt courtes (10 heures), d'autres plus longues (plus de vingt heures), j'essaie de ne pas rester plus de six semaine sur un objet d'étude.

2) S'il n'est pas possible de prendre une oeuvre complète en support de séquence, dans quel cadre fait-on lire ces oeuvres ?
Fiches de lecture à l'ancienne, c'est possible ?
Ou lecture à la maison à cadence imposée par moi et contrôles de lecture réguliers ?
Prendre quelques heures "hors séquence" pour étudier certains aspects littéraires de l'oeuvre ?

Combien d'oeuvres peut-on faire dans l'année ? 3 - 4 - 5 ?
On peut très bien étudier une oeuvre complète : les élèves lisent le livre en entier mais on étudie un choix d'extraits en classe.
La fiche de lecture se pratique toujours, ainsi que le contrôle de lecture.
Je fais lire un livre à chaque vacances (4) et j'étudie 3 oeuvres complètes en classe = 7 livres lus intégralement dans l'année.

3) Combien d'évaluations est-il recommandé de faire en moyenne ? Je vous indique je type de contrôles que spontanément je pense faire, dites-moi combien vous en faites et indiquez-moi si certains exercices sont oubliés ou qui au contraire seraient inutiles.
- 1 dictée par mois ou plus ?
- rédaction / petits sujets d'écriture : une par séquence ?
- contrôles de grammaire : un tous les quinze jours ou c'est trop ?
- récitation : combien par an ? A l'oral ou à l'écrit ?
- tests de lecture ?
- contrôles de compréhension ?
Je regroupe dictée+contrôle de grammaire (éval d'une heure) une fois par séquence
Bonne idée... je suppose que dans le contrôle de grammaire, tu poses des questions stratégiques qui leur permettent de réfléchir sur certains points délicats de la dictée ?

, une rédac et un contrôle de compréhension par séquence aussi, récitation à l'oral une séquence sur deux, un test de lecture à chaque rentrée de vacances.

OK... je vais investir dans un paquet de Bic rouges.

4) et enfin, la progression, vous la faites plutôt avant la rentrée ou bien au fur et à mesure de l'année ?
Au fur et à mesure, en fonction de la classe que j'ai en face de moi.

C'est plutôt ce point-là qui me tracasse... Car si j'ai bien compris, outre je fait que ce ne seront pas exactement ce qu'on appelle des intellos (taux de réussite au brevet 72 %... faut le faire, non ?), il faudra aussi que je lutte contre les projectiles de toute sorte en direction du tableau et contre les batailles de chaises... Je sens que je vais m'amuser... ou être en arrêt maladie au bout de trois semaines...

arabeskankylose
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Panique à bord... demande de conseils pratiques de la part d'une ignare achevée pour une première année au collège.

Message par mel93 le Lun 5 Juil 2010 - 15:19

72 % ? J'ai vu bien pire. Oui, je pense que ce qui va te poser le plus de problèmes dans un premier temps c'est la gestion de classe, car tu as l'air déjà bien avancé dans ta réflexion pédagogique quant au contenu des cours. Pour les problèmes de discipline, tu trouveras ici des oreilles attentives et de précieux conseils.

mel93
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Panique à bord... demande de conseils pratiques de la part d'une ignare achevée pour une première année au collège.

Message par arabeskankylose le Lun 5 Juil 2010 - 15:23

@mel93 a écrit:72 % ? J'ai vu bien pire. Oui, je pense que ce qui va te poser le plus de problèmes dans un premier temps c'est la gestion de classe, car tu as l'air déjà bien avancé dans ta réflexion pédagogique quant au contenu des cours. Pour les problèmes de discipline, tu trouveras ici des oreilles attentives et de précieux conseils.

Comme beaucoup, j'ai passé des concours d'enseignement parce que j'aime bien enseigner, en revanche, question autorité et discipline, je risque de vraiment souffrir, vu que je suis plutôt du style à m'excuser auprès de mes élèves (à la fac) lorsque j'élève un peu trop la voix.

arabeskankylose
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Panique à bord... demande de conseils pratiques de la part d'une ignare achevée pour une première année au collège.

Message par mel93 le Lun 5 Juil 2010 - 15:24

Ne pars pas défaitiste, tu sembles exigeante et consciencieuse, c'est déjà un bon début pour se faire respecter.

mel93
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Panique à bord... demande de conseils pratiques de la part d'une ignare achevée pour une première année au collège.

Message par arabeskankylose le Lun 5 Juil 2010 - 15:38

@mel93 a écrit:Ne pars pas défaitiste, tu sembles exigeante et consciencieuse, c'est déjà un bon début pour se faire respecter.

Tu as raison. En revanche, pour apprendre à m'imposer, je vais commencer par m'entraîner sur mon chat et sur mon copain .

arabeskankylose
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Panique à bord... demande de conseils pratiques de la part d'une ignare achevée pour une première année au collège.

Message par arabeskankylose le Lun 5 Juil 2010 - 16:10

Soit, optons pour la communication par signes...

arabeskankylose
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Panique à bord... demande de conseils pratiques de la part d'une ignare achevée pour une première année au collège.

Message par minnie le Lun 5 Juil 2010 - 16:24

Juste une chose en passant parce que je n'ai pas le temps de développer (je reviendrai).

Ne fait pas la même erreur que moi.
D'abord il faut FAIRE COURS, se faire respecter, instaurer une discipline, quitte à ne presque pas travailler.
Ensuite seulement tu pourras faire passer un contenu.

EN débarquant au collège après 5 ans de lycée, j'ai laissé passer des points de discipline pour avoir le temps de faire un peu cours. Et ce fut une erreur.

minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Panique à bord... demande de conseils pratiques de la part d'une ignare achevée pour une première année au collège.

Message par arabeskankylose le Lun 5 Juil 2010 - 16:39

@minnie a écrit:Juste une chose en passant parce que je n'ai pas le temps de développer (je reviendrai).

Ne fait pas la même erreur que moi.
D'abord il faut FAIRE COURS, se faire respecter, instaurer une discipline, quitte à ne presque pas travailler.
Ensuite seulement tu pourras faire passer un contenu.

EN débarquant au collège après 5 ans de lycée, j'ai laissé passer des points de discipline pour avoir le temps de faire un peu cours. Et ce fut une erreur.

Merci pour le conseil... En fait je vais essayer de contacter des collègues avant la rentrée, car en ce qui concerne la pédagogie et la "gestion de classe", je suis complètement détachée des réalités du collège. Si je ne fais pas un effort de préparation, je risque d'oublier de faire l'appel ou de ne pas savoir comment on met des heures de colles !
Mon caractère, c'est plutôt et pas trop ...

arabeskankylose
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Panique à bord... demande de conseils pratiques de la part d'une ignare achevée pour une première année au collège.

Message par Saa le Lun 5 Juil 2010 - 16:55

Puis-je me permettre quelques conseils pour débuter?
Pendant tes vacances, outre la préparation nécessaire de ta progression annuelle, liste tes impératifs: ce que j'attends, ce que j'exige, ce qui peut être acceptable.
Tu veux un exemple?
J'exige qu'on me rende des copies propres. (perso, pour les devoirs, je donne un modèle de présentation)
J'attends que chaque élève possède son propre matériel. (certains auront toujours oublié le manuel, le classeur, le stylo...Donne la liste de ce qu'ils doivent avoir pendant ton cours))
J'accepte qu'on me rende un devoir avec x jours de retard. (ce qui n'est pas mon cas!)

Bien sûr ta liste risque d'être longue, aussi dois-tu y revenir cent fois pour aboutir à quelque chose de concret et vivable.
Le premier jour, ces consignes tu les donneras à tes élèves.
Tu préciseras ce à quoi toi tu t'engages de ton côté (ne pas laisser les copies non corrigées traîner pendant 107 ans!)

Ces règles établies: TU T'Y TIENS!

Plus les élèves sont difficiles, plus ils sont en échec, plus ils ont besoin d'un vrai cadre. C'est à toi à leur fournir.

Crier, coller n'est pas la solution. Ignorer le chahut non plus...

Je me mets à ta disposition pour plus d'aide...

Ceci dit, n'aie pas peur! Si tu es dans un collège difficile, tu as toutes les chances de tomber sur une équipe très soudée qui t'apportera de l'aide... Si tu signales tes difficultés!

A bientôt!








Saa
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Panique à bord... demande de conseils pratiques de la part d'une ignare achevée pour une première année au collège.

Message par arabeskankylose le Lun 5 Juil 2010 - 17:10

Merci , c'est effectivement ce genre de méthodes qui me fait complètement défaut. Je suppose que l'on trouve des solutions et des astuces une fois qu'on a fait des erreurs, mais si on peut éviter les plus grosses en se faisant conseiller sagement par des collègues qui sont passés par là, autant en profiter
Je ferai des listes... J'imaginerai des situations (que faire si un élève cherche à défenestrer son voisin, que faire si personne ne sait repérer le sujet d'une phrase basique, &c).
Pour ce qui concerne mes devoirs à moi, me connaissant, tout sera respecté sans trop de mal (à moins d'un contretemps affreux sur les corrections). Le truc que je redoute, c'est l'oubli, dans le feu de l'action, de trucs importants, l'appel, les devoirs à la maison, les conseils à destinations des collégiens (je suppose qu'à chaque fois qu'on écrit un truc au tableau, il faut préciser la couleur du stylo qu'ils doivent utiliser, et autres subtilités ?)
Et je sais aussi que sur neoprof, je pourrai trouver ds oreilles compatissantes et des conseils. Je compte aussi sur mes collègues, mais je crois que dans mon collège, toutes les autres profs de français on moins de 3 ans d'expérience (ben oui, on n'est pas en centre ville à Paris, alors il n'y a que des jeunes avec peu de points...).

Pas mal ton image... J'ai cependant un doute, c'est une lune ou une faucille ?

arabeskankylose
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Panique à bord... demande de conseils pratiques de la part d'une ignare achevée pour une première année au collège.

Message par Saa le Lun 5 Juil 2010 - 17:45

@arabeskankylose a écrit:Merci , c'est effectivement ce genre de méthodes qui me fait complètement défaut. Je suppose que l'on trouve des solutions et des astuces une fois qu'on a fait des erreurs, mais si on peut éviter les plus grosses en se faisant conseiller sagement par des collègues qui sont passés par là, autant en profiter

Je ferai des listes... J'imaginerai des situations (que faire si un élève cherche à défenestrer son voisin, que faire si personne ne sait repérer le sujet d'une phrase basique, &c).
Il est parfois difficile de tout prévoir. je pense même que tu es en train de te faire un film noir. Pas de défenestration possible puisque normalement les fenêtres ne s'ouvrent pas suffisamment (sécurité). S'il ne trouve pas le sujet?... Ben tu seras là pour leur expliquer! Wink
Pour ce qui concerne mes devoirs à moi, me connaissant, tout sera respecté sans trop de mal (à moins d'un contretemps affreux sur les corrections). Le truc que je redoute, c'est l'oubli, dans le feu de l'action, de trucs importants, l'appel, les devoirs à la maison, les conseils à destinations des collégiens (je suppose qu'à chaque fois qu'on écrit un truc au tableau, il faut préciser la couleur du stylo qu'ils doivent utiliser, et autres subtilités ?)
Je ne sais pas si je peux citer une marque. D'avance je m'excuse donc auprès des admins du site si c'est interdit.
Donc je te propose de te munir d'un très bon carnet de bord: Charles Cyrrus (voir sur le Net).
Note TOUT!
Tu prendras vite le coup: Bonjour! Asseyez-vous. je vais d'abord faire l'appel. je vérifie le travail fait. etc, etc...
Tu vas devoir apprendre une certaine routine pour le premières minutes de cours.
Les élèves connaissent cette routine. Si un jour tu oublies un truc ils te diront: "madame, vous n'avez pas fait ça ou ça..."


Pour la couleur à utiliser: habituellement les élèves écrivent en bleu (quant à moi je refuse les bleus "outre-mer et autres couleurs farfelues!).
Dès le premier jour instaure un code couleur. Si tu es sur tableau-craie: ta craie blanche =le bleu pour eux; rouge, vert = idem pour eux; craie bleue = noir pour eux; etc. (voila un point de ta liste: indiquer le code couleur, voire la faire écrire en première page du classeur ou du cahier et préciser que tu leur donnes x jours pendant lesquels ils pourront te reposer la question. Au bout de ce délai: stop: j'ai donné la consigne!)
Si tu es sur tableau blanc, écris dans la couleur que tu veux qu'ils utilisent.
Mais encore une fois, ne te fais pas un sang d'encre: les élèves ne mangent pas de prof (ça les rend malades!)

Et je sais aussi que sur neoprof, je pourrai trouver ds oreilles compatissantes et des conseils. Je compte aussi sur mes collègues, mais je crois que dans mon collège, toutes les autres profs de français on moins de 3 ans d'expérience (ben oui, on n'est pas en centre ville à Paris, alors il n'y a que des jeunes avec peu de points...).
3 ans dans ces établissements, ça forme! vite et souvent bien!

Pas mal ton image... J'ai cependant un doute, c'est une lune ou une faucille ?

C'est une lune.... Et justement, ce sont mes élèves du collège le plus difficile que j'ai eu qui m'avaient choisi cet avatar! ("Vous êtes un peu sorcière madame, non?.... ?.... ben vous arrivez à nous faire travailler".... c'est pas du compliment ça?) Smile Smile Smile

Saa
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Panique à bord... demande de conseils pratiques de la part d'une ignare achevée pour une première année au collège.

Message par Saa le Lun 5 Juil 2010 - 17:51

Pour (encore) plus d'infos, tu peux me joindre en MP. Je peux éventuellement te faire passer quelques "trucs", des adresses utiles etc... N'hésite pas!

Saa
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Panique à bord... demande de conseils pratiques de la part d'une ignare achevée pour une première année au collège.

Message par lene75 le Lun 5 Juil 2010 - 17:55

Je compte aussi sur mes collègues, mais je crois que dans mon collège,
toutes les autres profs de français on moins de 3 ans d'expérience

Ça peut beaucoup aider, les collègues qui ont peu d'expérience, ça m'a beaucoup aidée pendant mon année de stage, parce qu'ils ont encore un peu les mêmes problèmes que les débutants mais commencent à mettre en place des stratégies pour y remédier. Les plus "anciens" n'ont parfois plus ces problèmes et donc ont plus de mal à trouver des solutions. Je me souviens que ma tutrice (elle était très bien, c'est pas ça, mais n'empêche) me disait, "en fait, il faudrait qu'ils ne te parlent pas comme ça", du coup, elle ne savait pas comment gérer parce qu'à elle, ils ne parlaient pas comme ça. En revanche, il y avait notamment une néotit' et une T2, pas du tout de ma discipline en l'occurrence, mais peu importe, qui me disaient, avant même que je ne dise quoi que ce soit : "Ils te disent ça, ils font ça, etc.", et moi "Oui, oui, exactement", et elles "J'ai exactement les mêmes !!! Alors, je ne m'en sors pas encore vraiment, mais je peux te donner 2-3 astuces que j'ai trouvées".

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Panique à bord... demande de conseils pratiques de la part d'une ignare achevée pour une première année au collège.

Message par Saa le Lun 5 Juil 2010 - 18:05


Ça peut beaucoup aider, les collègues qui ont peu d'expérience, ça m'a beaucoup aidée pendant mon année de stage, parce qu'ils ont encore un peu les mêmes problèmes que les débutants mais commencent à mettre en place des stratégies pour y remédier. Les plus "anciens" n'ont parfois plus ces problèmes et donc ont plus de mal à trouver des solutions. Je me souviens que ma tutrice (elle était très bien, c'est pas ça, mais n'empêche) me disait, "en fait, il faudrait qu'ils ne te parlent pas comme ça", du coup, elle ne savait pas comment gérer parce qu'à elle, ils ne parlaient pas comme ça. En revanche, il y avait notamment une néotit' et une T2, pas du tout de ma discipline en l'occurrence, mais peu importe, qui me disaient, avant même que je ne dise quoi que ce soit : "Ils te disent ça, ils font ça, etc.", et moi "Oui, oui, exactement", et elles "J'ai exactement les mêmes !!! Alors, je ne m'en sors pas encore vraiment, mais je peux te donner 2-3 astuces que j'ai trouvées".[/quote]

C'est tout à fait vrai... de plus, entre néotit et pas encore "blindés" on peut créer des énergies nouvelles, voire inverser des tendances!


Saa
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Panique à bord... demande de conseils pratiques de la part d'une ignare achevée pour une première année au collège.

Message par arabeskankylose le Lun 5 Juil 2010 - 18:09

@Saa a écrit:
@arabeskankylose a écrit:Merci , c'est effectivement ce genre de méthodes qui me fait complètement défaut. Je suppose que l'on trouve des solutions et des astuces une fois qu'on a fait des erreurs, mais si on peut éviter les plus grosses en se faisant conseiller sagement par des collègues qui sont passés par là, autant en profiter

Je ferai des listes... J'imaginerai des situations (que faire si un élève cherche à défenestrer son voisin, que faire si personne ne sait repérer le sujet d'une phrase basique, &c).
Il est parfois difficile de tout prévoir. je pense même que tu es en train de te faire un film noir. Pas de défenestration possible puisque normalement les fenêtres ne s'ouvrent pas suffisamment (sécurité). S'il ne trouve pas le sujet?... Ben tu seras là pour leur expliquer! Wink
Pour ce qui concerne mes devoirs à moi, me connaissant, tout sera respecté sans trop de mal (à moins d'un contretemps affreux sur les corrections). Le truc que je redoute, c'est l'oubli, dans le feu de l'action, de trucs importants, l'appel, les devoirs à la maison, les conseils à destinations des collégiens (je suppose qu'à chaque fois qu'on écrit un truc au tableau, il faut préciser la couleur du stylo qu'ils doivent utiliser, et autres subtilités ?)

Le film noir, c'était du second degré (enfin, je sais que je rirai jaune certains jours...).
Je me pose ce genre de questions parce que je m'aperçois que je vais vraiment changer de métier l'an prochain. Et puis mes inquiétudes sont le signe que je prends cette profession à coeur. Cela me travaille pas mal car c'est moi qui ai décidé cette année de refuser un x-ième ATER à la fac (= un CDD pour thésard) et de me lancer dans le secondaire. J'en avais vraiment marre d'être précaire (dans les sens financier et temporel du terme), et j'étais curieuse de voir comment cela se passait chez les petits. Ce à quoi je ne m'attendais pas en revanche, c'était de tomber dans un établissement dit difficile.

Je ne sais pas si je peux citer une marque. D'avance je m'excuse donc auprès des admins du site si c'est interdit.
Donc je te propose de te munir d'un très bon carnet de bord: Charles Cyrrus (voir sur le Net).
Note TOUT!
D'autant plus que j'ai une mémoire de poisson rouge pour ce genre de choses.
Tu prendras vite le coup: Bonjour! Asseyez-vous. je vais d'abord faire l'appel. je vérifie le travail fait. etc, etc...
Tu vas devoir apprendre une certaine routine pour le premières minutes de cours.
Les élèves connaissent cette routine. Si un jour tu oublies un truc ils te diront: "madame, vous n'avez pas fait ça ou ça..."


Pour la couleur à utiliser: habituellement les élèves écrivent en bleu (quant à moi je refuse les bleus "outre-mer et autres couleurs farfelues!).
Dès le premier jour instaure un code couleur. Si tu es sur tableau-craie: ta craie blanche =le bleu pour eux; rouge, vert = idem pour eux; craie bleue = noir pour eux; etc. (voila un point de ta liste: indiquer le code couleur, voire la faire écrire en première page du classeur ou du cahier et préciser que tu leur donnes x jours pendant lesquels ils pourront te reposer la question. Au bout de ce délai: stop: j'ai donné la consigne!)
Si tu es sur tableau blanc, écris dans la couleur que tu veux qu'ils utilisent.
Mais encore une fois, ne te fais pas un sang d'encre: les élèves ne mangent pas de prof (ça les rend malades!)

De toutes façons, il n'y a pas assez de viande pour tous... je suis haute comme trois pommes !
Et je sais aussi que sur neoprof, je pourrai trouver ds oreilles compatissantes et des conseils. Je compte aussi sur mes collègues, mais je crois que dans mon collège, toutes les autres profs de français on moins de 3 ans d'expérience (ben oui, on n'est pas en centre ville à Paris, alors il n'y a que des jeunes avec peu de points...).
3 ans dans ces établissements, ça forme! vite et souvent bien!

Pas mal ton image... J'ai cependant un doute, c'est une lune ou une faucille ?

C'est une lune.... Et justement, ce sont mes élèves du collège le plus difficile que j'ai eu qui m'avaient choisi cet avatar! ("Vous êtes un peu sorcière madame, non?.... ?.... ben vous arrivez à nous faire travailler".... c'est pas du compliment ça?) Smile Smile Smile
C'est extrêmement gratifiant, en effet !

arabeskankylose
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum