Motion du jury de l'agrég interne de maths (stagiaires)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Motion du jury de l'agrég interne de maths (stagiaires)

Message par neo le Lun 5 Juil 2010 - 17:04

La motion suivante a été votée par les membres du jury de l'agrégation interne de mathématiques :
49 membres
29 votes exprimés
28 pour
1 abstention

Motion sur la réforme de la formation et du recrutement des enseignants

Nous, membres du jury de la session 2010 de l'Agrégation Interne de Mathématiques, à la suite de la motion signée par la majorité des membres du jury de la session 2009, tenons à exprimer notre désaccord avec la mise en oeuvre de la réforme de la formation des enseignants.
Plus particulièrement, nous exprimons notre plus vive inquiétude sur trois points :
1. Les conditions de stage.
Dans la plupart des académies, les lauréats des concours seront affectés sur des postes à temps plein (15h pour les agrégés, 18h pour les certifiés), avec d'éventuels allègements de 2h, ce qui est dérisoire. Ce dispositif qui doit remplacer l'actuelle année de formation en tant que fonctionnaire stagiaire (6 à 8h en responsabilité, stage de formation professionnelle et pratique accompagnée) va entraîner une forte dégradation de l'entrée dans le métier, à la rentrée 2010, 16500 jeunes enseignants exerceront sans avoir reçu la moindre formation professionnelle.
Les quelques heures de formation en cours de Master prévues pour les promotions ultérieures sont très insuffisantes.
Nous pensons qu'une véritable formation professionnelle nécessite une première année de fonctionnaire stagiaire où l'enseignement en pleine responsabilité n'excède pas 1/3 du service.
2. L'année de M2.
Le calendrier des épreuves qui prévoit la prochaine session des écrits des concours (PE et CAPES) à l'automne 2010 ne permet pas d'assurer aux étudiants une préparation sérieuse.
Nous demandons un report de ces épreuves.
Par ailleurs, mener de front en quelques mois, préparation de l'oral du concours, stage, activité de recherche, rédaction d'un mémoire sera, pour la majorité des étudiants, tout simplement impossible. La réorientation supposée en fin de M1 des non admissibles aux concours vers « d'autres métiers » ou dans des parcours recherche est illusoire et déguise mal le fait que, pour la première fois, sera institutionnalisé le statut d'enseignant précaire, diplômé d'une spécialité « enseignement » et non fonctionnaire de l'Etat.
3. L'épreuve « Agir en fonctionnaire de l'état et de manière éthique et responsable ».
Il s'agit d'évaluer une compétence professionnelle. Cette épreuve a un poids non
négligeable à l'oral de l'agrégation et du CAPES. Mais qu'est-il possible d'évaluer à ce stade-là du concours où les candidats ne sont pas des fonctionnaires en exercice ?
Cette épreuve nous paraît pour le moins opaque, sur quels principes, sur quels critères pourrait-on décider d'une incompétence en matière d'éthique et de responsabilité ?
Nous demandons la suppression de cette épreuve.

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Motion du jury de l'agrég interne de maths (stagiaires)

Message par Daphné le Lun 5 Juil 2010 - 17:07

Dommage qu'ils ne se soient pas manifestés plus tôt

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Motion du jury de l'agrég interne de maths (stagiaires)

Message par olivier-np30 le Lun 16 Aoû 2010 - 22:57

Hum.. le point 3 me gêne le plus; qu'est-ce que cela cache ?

Un bon système éducatif c'est aussi un système où il y a de la liberté, le poids du "fonctionnariat", la rigidité me semblent désuets à une époque où c'est l'inverse de ce qui est attendu par la génération "montante" aussi bien côté élève qu'enseignant.

olivier-np30
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum