Progression 3ème : qu'en pensez-vous ?

Page 11 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Progression 3ème : qu'en pensez-vous ?

Message par Amaliah le Lun 2 Aoû 2010 - 8:38

Véronique, moi aussi tes textes m'intéressent beaucoup!

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression 3ème : qu'en pensez-vous ?

Message par V.Marchais le Lun 2 Aoû 2010 - 8:59

@cannelle21 a écrit: J'ai commencé à faire cette séquence dans mon petit collège quand je me suis rendue compte que 90% de mes élèves étaient pour la peine de mort, reproduisant ainsi le schéma parental. Alors sous couvert de débat c'est surtout la recherche d'arguments contre la peine de mort que nous travaillons en nous appuyant sur des textes, images, recherches d'informations. Mais j'envisage également les arguments en faveur de la peine de mort.

Ca ne m'étonne pas que 90% de tes élèves soient pour la peine de mort. L'abolition n'est pas passée démocratiquement - enfin, pas directement - et elle ne passerait toujours pas aujourd'hui par référendum, faut pas rêver. Bien sûr, Céléborn, qu'on peut trouver des arguments tout à fait recevables pour la peine de mort. On peut aussi en trouver contre la démocratie, pour la Charia... Mais, à mon sens, l'école est là pour dire non pas un vague "c'est mal" mais : La République dans laquelle vous vivez a affirmé en principes irréfragables la démocratie, l'égalité de droit des individus (à dire sans rire), le respect inaliéable dû à l'Homme, fût-il un criminel, qui rend impossible de le tuer. On peut aussi, encore une fois, faire l'historique de cet état des choses - mais la seule idée de faire de la classe la tribune effervescente des passions les plus abjectes me révulse.

J'ai eu cette année en Troisième une petite graine d'ayatollah qui passait son temps à éructer sa haine des femmes (des juifs, des pédés...). Quel plaisir cela a été de lui faire lire Simone de Beauvoir ! Mais comme cela aurait dégénéré si je lui avais permis de faire le coq et d'entraîner les copains, toujours bon public en la circonstance, dans un débat sur l'égalité homme / femme. Pas question de ça. On lit et on médite Simone - pour le reste, il y a le café du commerce.

Marre du relativisme - cette tiédeur dont se nourrissent les extrêmismes de tous horizons. Il y a des valeurs que nous devons défendre, c'est-à-dire affirmer avec vigueur.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression 3ème : qu'en pensez-vous ?

Message par sand le Lun 2 Aoû 2010 - 9:10

Personne ne fait les Lettres de poilus et les textes sur la première guerre ? C'est ma seconde séquence, je me demande si j'ai raison...

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression 3ème : qu'en pensez-vous ?

Message par Iphigénie le Lun 2 Aoû 2010 - 9:17

Véronique,+1000!
@Celeborn:
brevet du bon petit citoyen qui, forcément, est contre la peine de mort

eh bien oui ! Ce n'est pas un choix,c'est un principe fondamental, comme la démocratie , les droits de l'homme ou le fait que l'on ne peut être condamné que pour ses propres crimes et non ceux d'autrui.Oui la peine de mort existe dans certains états démocratiques mais au
même titre que Guantanamo ou autre "défauts" de démocratie.
Quant à exposer les différences des systèmes juridiques,c'est évidemment intellectuellement intéressant mais si on le fait en troisième
c'est forcément pas très sérieux.Donc je trouve plus clair de présenter cela comme un principe,point.C'est très ennuyeux quand on oublie la valeur des principes,on finit par ne plus avoir de Droit....
Véronique a raison,la démocratie ,ce n'est pas le café du commerce et le droit de débattre de tout et n'importe quoi.

Sinon,Badinter sur Inter ce matin;c'est bien les idées claires et nettes.


Dernière édition par iphigénie le Lun 2 Aoû 2010 - 9:30, édité 2 fois

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression 3ème : qu'en pensez-vous ?

Message par Amaliah le Lun 2 Aoû 2010 - 9:19

J'ai fait une année des textes sur la première guerre mondiale et maintenant je ne le fais plus, parce qu'entre le roman sur les camps de concentration que je veux absolument qu'ils lisent et Claude Gueux...


Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression 3ème : qu'en pensez-vous ?

Message par Celeborn le Lun 2 Aoû 2010 - 9:31

@iphigénie a écrit:Véronique,+1000!
@Celeborn:
brevet du bon petit citoyen qui, forcément, est contre la peine de mort
eh bien oui ! Ce n'est pas un choix,c'est un principe fondamental, comme la démocratie , les droits de l'homme ou le fait que l'on ne peut être condamné que pour ses propres crimes et non ceux d'autrui.C'est très ennuyeux quand on oublie la valeur des principes,on finit par ne plus avoir de Droit....Véronique a raison,la démocratie ,ce n'est pas le café du commerce et le droit de débattre de tout et n'importe quoi.

Sinon,Badinter sur Inter ce matin;c'est bien les idées claires et nettes.

Bien sûr que si, c'est un choix… On parle d'une loi, là, votée d'ailleurs depuis pas si longtemps que ça, pas de la démocratie. D'autres démocraties n'ont pas la même loi.

Je pense moi aussi que le chapitre sur l'argumentation n'est pas le café du commerce ; mais je pense également qu'il n'est pas un lieu de propagande, fût-ce pour des causes justes. L'argumentation, c'est de la technique, point. Je ne me vois pas moi y défendre une position devant les élèves. Quand j'ai traité de la place de la femme dans la société, par exemple, ce n'était certainement pas le café du commerce, mais on y a vu tout autant Montherlant qu'Olympes de Gouges. Ce qui m'intéresse dans ce chapitre, c'est la façon d'argumenter. Si les textes qui nous semblent aller dans le bon sens (Beauvoir ou Badinter, par exemple) convainquent les élèves au passage, tant mieux. Mais je ne suis pas là pour affirmer que le fait de ne pas avoir la peine de mort est un "principe fondamental" de notre république, qui était tout autant une république quand la peine de mort existait.

Et au passage, jusqu'à preuve du contraire, la démocratie, en France, c'est aussi le droit de débattre de la peine de mort. En revanche, en classe, nous ne sommes pas en démocratie, et nous sommes d'accord que c'est au professeur de fixer le cadre Wink.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression 3ème : qu'en pensez-vous ?

Message par Iphigénie le Lun 2 Aoû 2010 - 9:45

Mais je ne suis pas là pour affirmer que le fait de ne pas avoir
la peine de mort est un "principe fondamental" de notre
république,
Si le droit de vie ou de mort n'est pas un point fondamental du droit,je ne vois pas bien ce qu'est un principe.
Sinon,il me semble que c'est contre les dérives du "débat" à tout va que s'insurgeait Véronique (et moi par ricochet) ,je ne doute pas de la qualité des débats dans la classe de Celeborn!
Cela dit,l'argumentation comme enseigner une"technique" indépendamment du contenu:oui,bof....j'y crois moyen!Là je "tiendrais(comme disent nos élèves )plutôt pour Platon que pour Gorgias....Tiens voilà un bon sujet de débat,non?
bon,ok Platon n'est pas un très grand démocrate,mais.....


Dernière édition par iphigénie le Lun 2 Aoû 2010 - 10:21, édité 2 fois

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression 3ème : qu'en pensez-vous ?

Message par Celeborn le Lun 2 Aoû 2010 - 9:52

Nous sommes d'accord sur les dérives du débat à tout va, Iphigénie. C'est déjà ça Smile

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression 3ème : qu'en pensez-vous ?

Message par V.Marchais le Lun 2 Aoû 2010 - 10:30

Je crois qu'Iphigénie comprend bien ce que je veux dire.

Outre des remises en cause gênantes, je crois que ce genre de débat passionnel est fort peu propice à l'apprentissage de l'argumentation et de ses techniques, parce qu'on se laisse justement emporter par les passions. Dans ces débats philosophiques non tranchés, il est très facile, même pour le professeur, de confondre argument et opinion, et très difficile, par conséquent, d'apprendre la valeur de l'argument. A mon avis, des sujets aussi brûlants sont à proscrire en classe, sauf à la marge.
On apprend beaucoup mieux la technique d'argumentation avec des sujets non (ou moins) polémiques, par exemple des sujets scientifiques ou... littéraires ! Sur des thèmes comme les manipulations génétiques, il est tout de même plus facile pour de jeunes esprits de comprendre la différence entre thèse, argument, exemple.

Je ne veux pas donner dans le passéisme, mais je trouve que la dissertation littéraire et l'obligation de faire thèse / antithèse / synthèse avait un très grand mérite : celui d'obliger à penser loin de toute opinion personnelle (sur des sujets sur lesquels l'élève n'a en général aucune opinion, voire dont il n'a rien à battre) et loin de toute passion. Parce que c'est la consigne, on cherche les arguments pour, contre, on synthétise. On est dans la technique pure - rien à faire, finalement, d'affirmer plutôt ceci ou cela. Ca ne dérape jamais parce que ça reste littéraire, il n'y a ni vérité ni enjeu personnel (ex : Milady est-elle un monstre ? Dans quelle mesure vous reconnaissez-vous dans la vision du bonheur selon Créon, selon Antigone ? etc.). Là, on apprend vraiment de la technique, très loin du déballage d'opinions auquel nous sommes habitués et où il devient difficile d'extraire l'argument réel de l'assertion avec effets de manche. Cet exercice était très formateur. Je regrette qu'il ait disparu du lycée même. Il me semble que le niveau général d'argumentation n'a jamais été aussi lamentable que depuis qu'on a remplacé l'exercice austère et impersonnel (salvatricement impersonnel) de la dissertation par "l'étude du discours argumentatif". Mais c'est peut-être aussi dû au développement de certains médias.
Pour ma part, en bon dinosaure, je continue tant bien que mal à initier les élèves, régulièrement, d'oeuvre en oeuvre, à cette argumentation littéraire. Il n'en ont souvent pas grand chose à faire, et c'est pour cela qu'ils progressent, parce qu'ils parviennent enfin au décentrage et à une forme d'objectivité qui passe par la technique.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression 3ème : qu'en pensez-vous ?

Message par Celeborn le Lun 2 Aoû 2010 - 10:34

@V.Marchais a écrit:Je crois qu'Iphigénie comprend bien ce que je veux dire.

Outre des remises en cause gênantes, je crois que ce genre de débat passionnel est fort peu propice à l'apprentissage de l'argumentation et de ses techniques, parce qu'on se laisse justement emporter par les passions. Dans ces débats philosophiques non tranchés, il est très facile, même pour le professeur, de confondre argument et opinion, et très difficile, par conséquent, d'apprendre la valeur de l'argument. A mon avis, des sujets aussi brûlants sont à proscrire en classe, sauf à la marge.
On apprend beaucoup mieux la technique d'argumentation avec des sujets non (ou moins) polémiques, par exemple des sujets scientifiques ou... littéraires ! Sur des thèmes comme les manipulations génétiques, il est tout de même plus facile pour de jeunes esprits de comprendre la différence entre thèse, argument, exemple.

Je ne veux pas donner dans le passéisme, mais je trouve que la dissertation littéraire et l'obligation de faire thèse / antithèse / synthèse avait un très grand mérite : celui d'obliger à penser loin de toute opinion personnelle (sur des sujets sur lesquels l'élève n'a en général aucune opinion, voire dont il n'a rien à battre) et loin de toute passion. Parce que c'est la consigne, on cherche les arguments pour, contre, on synthétise. On est dans la technique pure - rien à faire, finalement, d'affirmer plutôt ceci ou cela. Ca ne dérape jamais parce que ça reste littéraire, il n'y a ni vérité ni enjeu personnel (ex : Milady est-elle un monstre ? Dans quelle mesure vous reconnaissez-vous dans la vision du bonheur selon Créon, selon Antigone ? etc.). Là, on apprend vraiment de la technique, très loin du déballage d'opinions auquel nous sommes habitués et où il devient difficile d'extraire l'argument réel de l'assertion avec effets de manche. Cet exercice était très formateur. Je regrette qu'il ait disparu du lycée même. Il me semble que le niveau général d'argumentation n'a jamais été aussi lamentable que depuis qu'on a remplacé l'exercice austère et impersonnel (salvatricement impersonnel) de la dissertation par "l'étude du discours argumentatif". Mais c'est peut-être aussi dû au développement de certains médias.
Pour ma part, en bon dinosaure, je continue tant bien que mal à initier les élèves, régulièrement, d'oeuvre en oeuvre, à cette argumentation littéraire. Il n'en ont souvent pas grand chose à faire, et c'est pour cela qu'ils progressent, parce qu'ils parviennent enfin au décentrage et à une forme d'objectivité qui passe par la technique.

Là, nous nous retrouvons. Tout va bien, alors !

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression 3ème : qu'en pensez-vous ?

Message par sand le Lun 2 Aoû 2010 - 10:42

Je mens à mes élèves : ils croient qu'au lycée, on leur fera faire des dissertations et les obliger (comme je le fais) à se mettre dans la peau de quelqu'un qui ne pense pas comme eux. Je sais, c'est moche.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression 3ème : qu'en pensez-vous ?

Message par moi le Lun 2 Aoû 2010 - 10:45

Euh... Je fais pareil!

_________________
"Il existe un autre monde mais il est dans celui-ci." (W.B. Yeats)

moi
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression 3ème : qu'en pensez-vous ?

Message par doctor who le Lun 2 Aoû 2010 - 10:51

Mais au lycée, on en fait encore des dissert'. Bon, les consignes de corrections sont aussi cool que celles des rédacs du brevet. Mais ça reste une dissert'.

Sinon, pour la peine de mort, j'avais lu sur Mezetulle, site d'une républicaine hardcore, qu'il fallait distinguer les principes démocratique (sans quoi elle ne peut fonctionner) et les valeurs d'une société. L'argument était de dire qu'il fallait défendre les acquis démocratique comme des principes et non comme des valeurs, ce qui a le mérite de s'exonérer de l'arbitraire. Distinguons encore les lois votées par une démocratie, qui peuvent aller contre les principes, ou les valeurs d'une société.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression 3ème : qu'en pensez-vous ?

Message par Iphigénie le Lun 2 Aoû 2010 - 11:58

Là, nous nous retrouvons. Tout va bien, alors !

ah oui alors!

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression 3ème : qu'en pensez-vous ?

Message par arabeskankylose le Ven 6 Aoû 2010 - 11:35

Je ferai l'an prochain ma première année au collège, et j'ai commencé à réfléchir à une progression pour ma classe de 3e. J'ai parcouru l'ensemble des réponses qui précèdent pour me donner quelques idées. J'avoue que je suis médiocrement attirée par la thématique de la guerre ou de la peine de mort, bien que le programme oriente nettement vers ces réflexions joyeuses ; j'ai essayé de "contourner" ce thème dans l'étude des discours argumentatifs et dans le récit autobiographique / de témoignage.

Voici une ébauche de ma progression qui est toute théorique puisque je n'ai aucune idée de sa mise en oeuvre effective, par manque d'expérience : pouvez-vous me dire ce que vous en pensez, sachant que ma classe sera faible, si j'en crois mes futurs collègues ? J'ai tendance à penser que si l'on ne prends par des textes absurdement difficiles, toute oeuvre peut être comprise par n'importe quel élève, si l'on accepte d'ajuster le niveau du cours, mais peut-être est-ce une illusion de débutante. Croyez-vous que je devrais ajouter une courte séquence très simple sur l'argumentation, avec un thème "passe-partout" pour mieux travailler l'analyse du texte argumentatif et la mise en place de la technique de l'écriture argumentative ?

Séquence 1 : "Histoires de fous", révisions sur le texte narratif à partir d'un groupement de nouvelles du XIXe siècle ayant pour thème la folie (nouvelles de Zola, Maupassant, Dostoïevski, Mérimée, Poe, Flaubert : GT en construction)

Séquence 2 : "Aperçus sur l'autobiographie" : GT constitué à partir de quelques "grands classiques" de l'autobiographie : Montaigne mon idole (pardon pour les agrégatifs !), Rousseau (Confessions et Rêveries), Chateaubriand, Stendhal/Beyle, Sartre, Leiris, Sarraute, Perec et Beauvoir.

Séquence 3 : "Entre autobiographie et histoire sociale" : OI, La Place d'Annie Ernaux - le titre de la séquence est à préciser, car je ne pense pas que l'expression "histoire sociale" soit très bien choisie, même si elle met en exergue la problématique que je veux traiter, entre expression individuelle (particulière) et témoignage de nature sociologique (à valeur générale).

Séquence 4 : "Histoires de bêtes : dénoncer par la caricature animale", GT pour introduire l'argumentation : une fable de La Fontaine (avec la gravure originelle de Chauveau, et éventuellement un groupement d'images avec plusieurs illustrateurs du XVIIIe avec Oudry au XXe avec Chagall) ; quelques portraits balzaciens bien choisis, avec des gravures de Daumier ; Orwell, La Ferme des animaux en lecture cursive ; Ionesco, Rhinocéros (extraits) ; Je suis un chat, de Natsume Soseki (extraits) et peut-être d'autres textes à trouver (connaissez-vous des BD qui obéissent ce principe par exemple ?)

Séquence 5 : "Une dystopie à vocation critique" OI : Fahrenheit 451 de Bradbury, avec quelques extraits du film de Truffaut. Dégager la dimension argumentative du texte, mais aussi la dimension historique (regard sur le monde contemporain).
Séquence 5 bis : bref GT d'accompagnement sur l'utopie pour faire travailler l'argumentation sur la notion de monde meilleur, d'organisation /réglementation de la société, &c.

Séquence 6 : "Dire l'amour contre la guerre : quelques poètes de la seconde guerre mondiale" : choix de poèmes lyriques et de poèmes engagés de Eluard, Aragon, Cadou, Desnos, Char, présentés en deux volets (chaque auteur sera représenté par deux poèmes, un poème d'amour et un poème engagé contre la guerre). Accompagné du tableau de Picasso : La Guerre et la Paix, et peut-être Guernica.

Séquence 7 : "Le tragique : de l'antiquité à la modernité" : Antigone, d'Anouilh, accompagné de quelques extraits de la tragédie de Sophocle.

Séquence 8 : Révisions sur l'argumentation à partir de grands textes de l'Histoire : Traité sur la tolérance de Voltaire remis dans le contexte de l'affaire Calas ; "J'accuse" de Zola et l'affaire Dreyfus ; le "manifeste des 121" et la guerre l'Algérie ; "I have a dream" de Mandela...

J'ai volontairement privilégié le XXe, choix tactique : comme c'est ma première classe de 3e et que le programme change dans deux ans, j'ai voulu faire d'une pierre deux coups et orienter ma progression vers le nouveau programme XXe, par anticipation.
Par ailleurs, je ferai une progression grammaticale séparée, à raison de 2h ou 2h30 par semaine (2h de grammaire par semaine + 1 dictée et des exercices d'orthographe une heure tous les quinze jours)

Merci d'avance pour vos avis, vos conseils, vos critiques (ou censures !).

arabeskankylose
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression 3ème : qu'en pensez-vous ?

Message par Lo le Ven 6 Aoû 2010 - 12:17

@arabeskankylose a écrit:Je ferai l'an prochain ma première année au collège, et j'ai commencé à réfléchir à une progression pour ma classe de 3e. J'ai parcouru l'ensemble des réponses qui précèdent pour me donner quelques idées. J'avoue que je suis médiocrement attirée par la thématique de la guerre ou de la peine de mort->bienvenue au club!, bien que le programme oriente nettement vers ces réflexions joyeuses ; j'ai essayé de "contourner" ce thème dans l'étude des discours argumentatifs et dans le récit autobiographique / de témoignage.

Voici une ébauche de ma progression qui est toute théorique puisque je n'ai aucune idée de sa mise en oeuvre effective, par manque d'expérience : pouvez-vous me dire ce que vous en pensez, sachant que ma classe sera faible, si j'en crois mes futurs collègues ? J'ai tendance à penser que si l'on ne prends par des textes absurdement difficiles, toute oeuvre peut être comprise par n'importe quel élève, si l'on accepte d'ajuster le niveau du cours, mais peut-être est-ce une illusion de débutante->je suis moi-même trop débutante (je sors de mon stage) pour te répondre. Croyez-vous que je devrais ajouter une courte séquence très simple sur l'argumentation->non, ton GT sur les animaux suffit je pense., avec un thème "passe-partout" pour mieux travailler l'analyse du texte argumentatif et la mise en place de la technique de l'écriture argumentative ?

Séquence 1 : "Histoires de fous", révisions sur le texte narratif à partir d'un groupement de nouvelles du XIXe siècle ayant pour thème la folie (nouvelles de Zola, Maupassant, Dostoïevski, Mérimée, Poe, Flaubert : GT en construction)->j'adore!

Séquence 2 : "Aperçus sur l'autobiographie" : GT constitué à partir de quelques "grands classiques" de l'autobiographie : Montaigne mon idole (pardon pour les agrégatifs !), Rousseau (Confessions et Rêveries), Chateaubriand, Stendhal/Beyle, Sartre, Leiris, Sarraute, Perec et Beauvoir.

Séquence 3 : "Entre autobiographie et histoire sociale" : OI, La Place d'Annie Ernaux - le titre de la séquence est à préciser, car je ne pense pas que l'expression "histoire sociale" soit très bien choisie, même si elle met en exergue la problématique que je veux traiter, entre expression individuelle (particulière) et témoignage de nature sociologique (à valeur générale). ->Je ne connais pas la place, donc je ne peux me prononcer.

Séquence 4 : "Histoires de bêtes : dénoncer par la caricature animale", GT pour introduire l'argumentation : une fable de La Fontaine (avec la gravure originelle de Chauveau, et éventuellement un groupement d'images avec plusieurs illustrateurs du XVIIIe avec Oudry au XXe avec Chagall) ; quelques portraits balzaciens bien choisis, avec des gravures de Daumier ; Orwell, La Ferme des animaux en lecture cursive ; Ionesco, Rhinocéros (extraits) ; Je suis un chat, de Natsume Soseki (extraits) et peut-être d'autres textes à trouver (connaissez-vous des BD qui obéissent ce principe par exemple ?)

Séquence 5 : "Une dystopie à vocation critique" OI : Fahrenheit 451 de Bradbury, avec quelques extraits du film de Truffaut. Dégager la dimension argumentative du texte, mais aussi la dimension historique (regard sur le monde contemporain).
Séquence 5 bis : bref GT d'accompagnement sur l'utopie pour faire travailler l'argumentation sur la notion de monde meilleur, d'organisation /réglementation de la société, &c.

Séquence 6 : "Dire l'amour contre la guerre : quelques poètes de la seconde guerre mondiale" : choix de poèmes lyriques et de poèmes engagés de Eluard, Aragon, Cadou, Desnos, Char, présentés en deux volets (chaque auteur sera représenté par deux poèmes, un poème d'amour et un poème engagé contre la guerre). Accompagné du tableau de Picasso : La Guerre et la Paix, et peut-être Guernica. ->très bonne idée pour faire d'une pierre deux coups (poésie lyrique+engagée).

Séquence 7 : "Le tragique : de l'antiquité à la modernité" : Antigone, d'Anouilh, accompagné de quelques extraits de la tragédie de Sophocle.

Séquence 8 : Révisions sur l'argumentation à partir de grands textes de l'Histoire : Traité sur la tolérance de Voltaire remis dans le contexte de l'affaire Calas ; "J'accuse" de Zola et l'affaire Dreyfus ; le "manifeste des 121" et la guerre l'Algérie ; "I have a dream" de Mandela... ->pas mal pour les révisions pré-brevet (ça leur fait revoir l'histoire en même temps)

J'ai volontairement privilégié le XXe, choix tactique : comme c'est ma première classe de 3e et que le programme change dans deux ans, j'ai voulu faire d'une pierre deux coups et orienter ma progression vers le nouveau programme XXe, par anticipation.
Par ailleurs, je ferai une progression grammaticale séparée, à raison de 2h ou 2h30 par semaine (2h de grammaire par semaine + 1 dictée et des exercices d'orthographe une heure tous les quinze jours)

Merci d'avance pour vos avis, vos conseils, vos critiques (ou censures !).

Peut-être est-ce un peu ambitieux, mais tu adapteras sans doute quand tu connaîtras ta classe.
Tu alternes bien GT et OI et on a l'impression que tu veux vraiment leur faire découvrir des textes, sans trop te laisser "manger" par le programme!
Pense aussi aux LC.

_________________
"Fuir! là-bas fuir! Je sens que des oiseaux sont ivres
D'être parmi l'écume inconnue et les cieux!"

MALLARME, Brise Marine

__________________________________________________________
2011-2012: 1ère en français et latin, Terminale en latin et grec
2010-2011: Une 5ème et deux 3ème en français, tous les niveaux du collège en latin.
2009-2010: 4ème en français, 2nde en latin.

Lo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression 3ème : qu'en pensez-vous ?

Message par Lo le Ven 6 Aoû 2010 - 12:40

Ce qui est bien aussi, c'est que la 1° séquence fait le lien avec le fantastique étudié en 4°!

_________________
"Fuir! là-bas fuir! Je sens que des oiseaux sont ivres
D'être parmi l'écume inconnue et les cieux!"

MALLARME, Brise Marine

__________________________________________________________
2011-2012: 1ère en français et latin, Terminale en latin et grec
2010-2011: Une 5ème et deux 3ème en français, tous les niveaux du collège en latin.
2009-2010: 4ème en français, 2nde en latin.

Lo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression 3ème : qu'en pensez-vous ?

Message par Kiki le Ven 6 Aoû 2010 - 12:46

"I have a dream" de Mandela...
Je croyais que c'était Martin Luther King ?
Mandela a écrit un pastiche ?

Kiki
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression 3ème : qu'en pensez-vous ?

Message par moi le Ven 6 Aoû 2010 - 12:55

Ta progression le semble riche et intéressante. Moi aussi j'aime beaucoup ta séquence 1 Twisted Evil

_________________
"Il existe un autre monde mais il est dans celui-ci." (W.B. Yeats)

moi
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression 3ème : qu'en pensez-vous ?

Message par Lo le Ven 6 Aoû 2010 - 13:00

@moi a écrit:Ta progression le semble riche et intéressante. Moi aussi j'aime beaucoup ta séquence 1 Twisted Evil

J'ai fait quelques recherches suite au post en question, mais c'est assez dur de trouver des extraits je trouve.

_________________
"Fuir! là-bas fuir! Je sens que des oiseaux sont ivres
D'être parmi l'écume inconnue et les cieux!"

MALLARME, Brise Marine

__________________________________________________________
2011-2012: 1ère en français et latin, Terminale en latin et grec
2010-2011: Une 5ème et deux 3ème en français, tous les niveaux du collège en latin.
2009-2010: 4ème en français, 2nde en latin.

Lo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression 3ème : qu'en pensez-vous ?

Message par arabeskankylose le Ven 6 Aoû 2010 - 13:33

@Kiki a écrit:"I have a dream" de Mandela...
Je croyais que c'était Martin Luther King ?
Mandela a écrit un pastiche ?

Oui, évidemment, tu as raison : en fait, je pensais faire deux textes : "I have a dream" de ML King et le discours de Mandela le jour de sa libération... en tapant de mémoire ma progression, j'ai contracté les deux ! Merci pour la correction, honte à moi de ne pas avoir noté l'erreur en relisant !

arabeskankylose
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression 3ème : qu'en pensez-vous ?

Message par arabeskankylose le Ven 6 Aoû 2010 - 13:36

@Elo86 a écrit:Ce qui est bien aussi, c'est que la 1° séquence fait le lien avec le fantastique étudié en 4°!

Merci : cela fera bien si j'ajoute ta remarque dans les objectifs de cette séquence. Comme je n'ai pas de 4e, je n'avais pas pensé à lire les programmes, mais la folie sera une transition entre le fantastique et la focalisation interne propre à l'autobio, un bon début pour le changement de points de vue.

arabeskankylose
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression 3ème : qu'en pensez-vous ?

Message par Lo le Ven 6 Aoû 2010 - 13:44

@arabeskankylose a écrit:
@Elo86 a écrit:Ce qui est bien aussi, c'est que la 1° séquence fait le lien avec le fantastique étudié en 4°!

Merci : cela fera bien si j'ajoute ta remarque dans les objectifs de cette séquence. Comme je n'ai pas de 4e, je n'avais pas pensé à lire les programmes, mais la folie sera une transition entre le fantastique et la focalisation interne propre à l'autobio, un bon début pour le changement de points de vue.


_________________
"Fuir! là-bas fuir! Je sens que des oiseaux sont ivres
D'être parmi l'écume inconnue et les cieux!"

MALLARME, Brise Marine

__________________________________________________________
2011-2012: 1ère en français et latin, Terminale en latin et grec
2010-2011: Une 5ème et deux 3ème en français, tous les niveaux du collège en latin.
2009-2010: 4ème en français, 2nde en latin.

Lo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression 3ème : qu'en pensez-vous ?

Message par arabeskankylose le Ven 6 Aoû 2010 - 13:50

Et pour répondre à tous : merci de vos remarques, je vais pouvoir commencer à travailler dans le détail pour préparer la séquence 1 jusqu'à la Toussaint.
En tout cas, je suis rassurée que vous me disiez que mes séquences sur l'argumentation suffisent, car je n'eusse qu'avec grand dégoût proposé un GT de presse et autres textes superficiels sur le téléphone portable, les OGM ou la téléréalité (d'autant que je n'ai plus la télé depuis au moins 6 ans...)

Elo, pour le GT n° 1, je n'ai pas noté le détail des textes, mais j'ai déjà repéré une demi-douzaine de nouvelles, je pense que cela suffit, et il doit être possible d'en trouver plus. Maupassant est une mine en la matière, et pour cause, Poe n'est pas mal dans le genre, Zola a écrit une nouvelle intitulée "Histoire d'un fou" qui est traumatisante, et pour Zweig et Dostoïevski, j'ai pensé à la monomanie du "joueur". J'avais aussi pensé à Antonin Artaud, mais là, cela risque d'être un peu trop abstrus pour des 3e.

Une dernière question : j'avais pensé donner d'entrée de jeu un sujet de brevet le premier jour, pour leur donner une idée de la présentation de l'examen et du type de questions. Est-ce que vous faites cela ? Est-ce une bonne idée ? Comme ce sera les premiers cours de ma vie en collège, je risque d'être mal à l'aise en commençant ainsi, en interrogeant des élèves que je ne connais pas sur des questions d'examen insipides plutôt que sur des textes littéraires complets qui m'intéressent beaucoup plus. Mais cela peut aussi aider à donner le ton et à embrayer les habitudes de travail.
De plus, le sujet du DNB 2010 m'a profondément ennuyée, je déteste Colette, je préférerais commencer l'année avec le sujet 2009 de Le Clézio... ce qui risque de faire des redites pour les éventuels redoublants (si du moins leur mémoire du brevet est encore suffisamment vive !)

arabeskankylose
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression 3ème : qu'en pensez-vous ?

Message par Lo le Ven 6 Aoû 2010 - 13:59

@arabeskankylose a écrit:Et pour répondre à tous : merci de vos remarques, je vais pouvoir commencer à travailler dans le détail pour préparer la séquence 1 jusqu'à la Toussaint.
En tout cas, je suis rassurée que vous me disiez que mes séquences sur l'argumentation suffisent, car je n'eusse qu'avec grand dégoût proposé un GT de presse et autres textes superficiels sur le téléphone portable, les OGM ou la téléréalité (d'autant que je n'ai plus la télé depuis au moins 6 ans...)->horreur!

Elo, pour le GT n° 1, je n'ai pas noté le détail des textes, mais j'ai déjà repéré une demi-douzaine de nouvelles, je pense que cela suffit, et il doit être possible d'en trouver plus. Maupassant est une mine en la matière, et pour cause, Poe n'est pas mal dans le genre, Zola a écrit une nouvelle intitulée "Histoire d'un fou" qui est traumatisante, et pour Zweig et Dostoïevski, j'ai pensé à la monomanie du "joueur". J'avais aussi pensé à Antonin Artaud, mais là, cela risque d'être un peu trop abstrus pour des 3e. ->tu peux éventuellement leur faire lire un extrait d'Erasme en prolongement, ou encore l'article "folie" du Dictionnaire Philosophique, non? En revanche, je te conseille de choisir des nouvelles courtes, ou de délimiter des extraits, pour ne pas trop traîner sur la première séquence, ce qui est toujours tentant!

Une dernière question : j'avais pensé donner d'entrée de jeu un sujet de brevet le premier jour, pour leur donner une idée de la présentation de l'examen et du type de questions. Est-ce que vous faites cela ? Est-ce une bonne idée ? Comme ce sera les premiers cours de ma vie en collège, je risque d'être mal à l'aise en commençant ainsi, en interrogeant des élèves que je ne connais pas sur des questions d'examen insipides plutôt que sur des textes littéraires complets qui m'intéressent beaucoup plus. Mais cela peut aussi aider à donner le ton et à embrayer les habitudes de travail.
De plus, le sujet du DNB 2010 m'a profondément ennuyée, je déteste Colette, je préférerais commencer l'année avec le sujet 2009 de Le Clézio... ce qui risque de faire des redites pour les éventuels redoublants (si du moins leur mémoire du brevet est encore suffisamment vive !)

Je vais avoir deux classes de 3°, et il est hors de question que je leur donne le sujet de brevet 2010, ils vont me rire au nez. Je crois que je vais laisser tomber cette idée. Si tu veux, donne régulièrement des questions "type brevet" lors des études de texte, note tes dictées avec le barème du brevet, fais fréquemment des réécritures courtes, et éventuellement donne une évaluation de 1° ou 2° séquence sous la forme d'un sujet de brevet.
Ca devrait suffire.

_________________
"Fuir! là-bas fuir! Je sens que des oiseaux sont ivres
D'être parmi l'écume inconnue et les cieux!"

MALLARME, Brise Marine

__________________________________________________________
2011-2012: 1ère en français et latin, Terminale en latin et grec
2010-2011: Une 5ème et deux 3ème en français, tous les niveaux du collège en latin.
2009-2010: 4ème en français, 2nde en latin.

Lo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression 3ème : qu'en pensez-vous ?

Message par arabeskankylose le Ven 6 Aoû 2010 - 14:22

Merci Elo.
Poser un sujet de brevet entre soi et les élèves le premier jour n'est pas une bonne idée, tu as raison. Pour faire connaissance, nous pourrons lire une nouvelle entière à voix haute, à tour de rôle et commencer à l'analyser à partir de questions bien ciblées.

Pour le GT 1, je pensais prendre des extraits seulement, sauf pour la nouvelle de Zola et Madame Hermet de Maupassant qui sont d'une efficacité redoutable (pas de scènes superflues). En effet, pas question de leur donner l'entièreté du Horla dans un GT : seulement des passages clefs (la scène de vampirisation face au miroir, par exemple). Deux nouvelles brèves entières et quelques extraits des autres nouvelles feront l'affaire, sinon, cela va durer jusqu'à Noël !

Par ailleurs, je pense ne pas donner de textes annexes : je voulais me centrer sur la période précise du XIX. La folie d'Erasme est d'une tout autre nature que celle de mes nouvelles, et si je prends des textes théoriques, ce serait plutôt un texte de Freud ou d'un psychiatre contemporain qui décrirait ce type de folie qui fait "très XIX", avec une atmosphère un peu décadente en arrière-fond.
Je préfère prendre un genre, une époque et un thème, car sinon, j'ai peur de n'être pas assez claire et rigoureuse dans mes distinctions alors que j'aimerai faire passer l'esprit d'une époque précise.

arabeskankylose
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Page 11 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum