demande exos passe simple

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

demande exos passe simple

Message par Galadriel29 le Mar 30 Sep 2008, 20:20

bonjour,
j'essaie de faire une fiche de pédagogie différenciée sur le passé simple pour des elèves en grande difficulté.
est ce que quelqu'un aurait des exercices en stock?
merci

Galadriel29
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: demande exos passe simple

Message par Sicrette le Mar 30 Sep 2008, 20:50

je pensais aux contes du miroir de Rivais. Il y a un conte "la petite poule rousse" fondé uniquement sur des erreurs de passé simple. Je le donnais souvent en exercice à mes élèves. Ils devaient corriger les fautes. C'était ludique et cela marchait assez bien

Sicrette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: demande exos passe simple

Message par Esméralda le Mer 01 Oct 2008, 14:39

Oh mais ça m'intéresse !

Esméralda
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: demande exos passe simple

Message par Clochettebwoy le Jeu 02 Oct 2008, 18:51

Je n'ai pas trouvé cette petite poule rousse !

Clochettebwoy
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: demande exos passe simple

Message par bebe le Jeu 02 Oct 2008, 19:46

si quelqu'un l'a en stock, ça m'intéresserait également!

bebe
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: demande exos passe simple

Message par Kan-gourou le Jeu 09 Oct 2008, 09:32

La petite poule rousse
Un jour, la petite poule rousse sorta de chez elle pour aller en ville. Elle metta la clé dans sa poche. Hélas, la poche était percée et la clé tombit par terre. La petite poule ne s'en aperceva pas et poursuiva son chemin.
Tandis qu'elle s'éloignait, maitre Renard appa¬raissa. Depuis longtemps, il avait envie de croquer la poulette. Quand il voya la clé perdue, il la ramassit et coura ouvrir la porte de la maisonnette. Il entrit chez la poule. (Ensuite, il refermit la porte et lancit la clé dehors par la fenêtre pour que la petite poule ne se méfie de rien.) Puis il attenda.
Bientôt, la petite poule rousse revena de la ville avec son panier rempli de provisions. Elle metta la main dans sa poche pour prendre sa clé, mais ne la trouvit pas. «Tiens, se disa-t-elle, je l'ai perdue.» Et elle la cherchit sur le sol. « Ah! La voilà! »
La petite poule rousse se dirigit vers sa maison¬nette, enfoncit la clé dans la serrure, et ouvra la porte. Mais à peine était-elle entrée que le méchant renard bondissa sur elle ! Ah ! Quelle peur ! La pe¬tite poule rousse batta des ailes et s'envolit sur le haut de l'armoire. «Tu ne m'attraperas pas, maudit re¬nard! »
Le renard grimacit et se metta à ricaner. Il sorta un grand sac de sa poche et le déposit au pied de l'armoire. Puis il commencit à tourner autour du sac de plus en plus vite. Il tournit, tournit, tournit ; la petite poule rousse le suiva des yeux, et soudain, elle senta que sa tête tournait elle aussi. La poulette devena si étourdie qu'elle tombit droit dans le sac ! Le renard refermit le sac aussitôt !
- Ah ! Ah ! ria-t-il. Je la tiens, la poule ! »
Et il parta vite fait vers son terrier, en portant le sac sur son dos. Mais la route était longue et le soleil brillait : Renard se senta assoiffé. Il faisa halte au bord d'une rivière. Il boiva un bon coup. Puis il se couchit dans l'herbe pour faire la sieste et il s'endorma.
Alors la poulette attrapit ses ciseaux dans la poche de son tablier. Cric ! Crac ! Elle coupit le fond du sac et elle en sorta.
- Vite ! Une grosse pierre pour me remplacer ! Et vite, vite, la petite poule recousa le sac. Et elle prena la fuite. Quand Renard s'éveillit, il voya que le sac était toujours là. Il le caressit. Il disa, d'un air satisfait :
- Comme elle est grosse, la poule ! Nous ferons un bon déjeuner en famille !
Il jetit le sac sur son dos et se remetta en marche. Il arrivit chez lui à la nuit tombante. La renarde et les renardeaux lui faisérent fête.
- Que rapportes-tu ?
- La poule rousse !
La famille dansit de joie. La renarde remplissa une grande marmite d'eau bouillante. Renard attrapit le sac par le fond pour jeter la poule rousse dans l'eau. Plouf ! La grosse pierre tombit ! Elle éclaboussit le méchant renard ! Il poussit de grands cris car il était ébouillanté! C'est bien fait.

Yak RIVAIS, Contes du miroir


Personnellement j'ai des 2ndes donc je préfère reprendre leurs fautes et les faire se corriger seuls.

Kan-gourou
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: demande exos passe simple

Message par Aïnara le Ven 10 Oct 2008, 19:13

Je te copie-colle, en vrac, quelques exercices que j'ai tapés, tu feras le tri :

Fiche 1:
Copier ce texte en écrivant les verbes soulignés au passé simple :
Le jour où Lullaby décide qu'elle n'irait plus à l'école, c'était encore très tôt le matin, vers le milieu du mois d'octobre. Elle quitte son lit, elle traverse pieds nus sa chambre et elle écarte les lames des stores pour regarder au dehors.

Conjuguer au passé simple les verbes suivants :
Veiller – jouer – se contrôler – compter – se peigner – faiblir – remplir – répondre – vivre (verbe difficile, penser au passé composé).

Les verbes soulignés sont conjugués au présent de l'indicatif. Copier ces phrases en mettant les verbes au passé simple :
1) En sortant, j'éteins les lumières du CDI par souci d'économie.
2) Ce pilote de F1 accomplit le dernier tour en un temps record.
3) Le messager transmet un courrier urgent au général.
4) Nous nous asseyons à la terrasse du restaurant.
5) Vous écrivez à vos amis partis au Mexique.
6) Écrasé de fatigue, tu t'endors immédiatement.
7) Un violent orage te contraint à faire demi-tour avant le sommet.

Conjuguer les verbes suivants au passé simple :
Être – avoir – faire- dire- devenir – rougir – descendre.

Fiche 2 :Mets les verbes au passé simple :
Je (saluer)……………………..mes équipiers. – Tu (oublier)……………………….ton parapluie. – Il (fermer)…………………… la porte. – Paul (avouer)…………………….. son erreur. – Nous (boucher)…………………………..le flacon. – Vous (écouter)………………..
un disque. – Les feuilles (se détacher)……………………………… et (voler)………………..
dans l’air léger. – Ils (chanter)………………………… - Elles (arranger) …………………….
une robe.

Mets les verbes au passé simple :
Nous (changer) …………………………de wagons. – Les trains (siffler)……………………
dans la nuit. – Tu (placer)…………………….le vase sur la cheminée. – Vous (tracer) …………………… deux droites parallèles. – Il (partager)………………………..son pain. – Le chien (nager) …………………………vers la rive. – Je (percer) …………………….. mes chaussures. – Les habitants (organiser)……………………………une cérémonie.

Mets les verbes au passé simple :

Les joueurs (lancer)…………………………….la balle avec force. – Nous (longer) …………………………..la rivière. – Sylvain (tracer) …………………………un carré. – La sonnerie (annoncer)………………………….la récréation. – Tu (jeter)…………………… une pierre dans le gouffre. – Vous (balayer)……………………………..le couloir. -

Mets les phrases suivantes au pluriel :
Le singe grimaça : les ……………………………………………………………………….
L’astronaute répara la sonde : ……………………………………………………………….
La lampe éclaira la pièce : ……………………………………………………………………
L’éclair illumina le ciel : ……………………………………………………………………….
L’orage ravagea les plantations : ……………………………………………………………….
Le présentateur annonça l’émission : …………………………………………………………

Fiche 3 :
Mets les verbes au passé simple :
Je (remplir) …………………… le coffre de la voiture. – Tu (gravir)……………………… la côte à pied. – La sirène (retentir)……………………….dans la cour des pompiers. – Nous (réussir)…………………………. notre mission. – Vous (salir)………………………….votre tee-shirt. – Les secouristes (agir) ……………………….efficacement. – Le peintre (blanchir) ……………………….la toile avant de la peindre.

Mets les verbes au passé simple :
Les baigneurs (s’étendre)…………………………..sur le sable. – Le kayak (fendre) ……………………..les flots. – Tu (défendre)………………………….tes amis. – Nous (descendre)……………………………l’escalier. – Il (attendre)………………………le train. – La graisse (fondre)………………………dans la poêle. – Vous (rendre)…………………….
la liberté aux prisonniers. – Les coureurs (reprendre)……………………….. leur souffle.

Mets les verbes au passé simple :
Tu (tendre)……………………….la main à ton ami. – Je (vendre)……………………. des cassettes. – Le gendarme (surprendre)…………………………..le voleur. – Les voyageurs (attendre) ………………………….l’autobus. – Nous (perdre)………………………du temps. – Vous (tendre) ………………………….. une corde.

Mets les phrases suivantes au passé simple :
Tu répondais à la lettre de tes correspondants : ………………………………………………...
Elle mordait dans son sandwich : ………………………………………………………………
Le jardinier a tondu le gazon : …………………………………………………………………
Nous entendions l’orage gronder au loin : ……………………………………………………..
Les rafales de vent tordent les branches : ………………………………………………………
Vous rendiez la monnaie sans vous tromper : …………………………………………………
L’avion a perdu un réacteur : …………………………………………………………………..

Fiche 4 :
Ecoute les phrases suivantes qui te sont dictées, puis complète les pointillés.

1. Les enfants mangèrent tout le chocolat, puis montèrent dans leur chambre.
2. Quand il eut tout fini, il appela le gnome et lui donna le filtre magique.
3. Les contes de fées furent appréciés. Nous en voulûmes davantage encore. Le professeur nous en lut un certain nombre. Ce fut agréable.
4. L’elfe prit peur et cria.
5. Nous finîmes de travailler puis rangeâmes nos affaires.
6. Il est temps de partir, cria la maman de Jérôme.
7. Soudain il vit un horrible monstre qui s’approchait de lui ; il s’imagina en train de le vaincre. Cela le mit dans tous ses états !
8. La princesse montra à ses frères sa nouvelle robe : ils furent déçus parce qu’elle n’était pas aussi belle qu’ils se l’étaient imaginé.
9. Soudain je me trouvai entourée d’affreuses bêtes ; elles grimpèrent sur moi et l’une d’elle me regarda d’un sale œil.

Conjugue les verbes suivants au passé simple, à toutes les personnes :

Prendre








Avoir Etre






Parler








Conduire Faire




fiche 5 :Exercice : Tous les passés simples de ce conte sont faux, rétablis la bonne conjugaison.

La petite poule rousse

Un jour, la petite poule rousse sorta (………………) de chez elle pour aller en ville. Elle metta (……………) la clé dans sa poche. Hélas, la poche était percée et la clé tombit (…………………) par terre. Le petite poule ne s’en aperceva (…………………………) pas et poursuiva (……………………..) son chemin.
Tandis qu’elle s’éloignait, maître Renard apparaissa (……………….) Depuis longtemps, il avait envie de croquer la poulette. Quand il voya (……………..) la clé perdue, il la ramassit (……………………) et coura (………………….) ouvrir la porte de la maisonnette. Il entrit (…………………….) chez la poule. (Ensuite, il refermit (………………………….) la porte et lancit (………………….) la clé dehors par la fenêtre pour que la petite poule ne se méfie de rien.) Puis il attenda (…………………..).
Bientôt, la petite poule rousse revena (…………………..) de la ville avec son panier rempli de provisions. Elle metta (…………..) la main dans sa poche pour prendre sa clé, mais ne la trouvit (……………………..) pas. « Tiens, se disa (…………..)-t-elle, je l’ai perdue. » Et elle la cherchit (…………………..) sur le sol. « Ah ! La voilà ! »
La petite poule rousse se dirigit (…………………..) vers sa maisonnette, enfoncit (…………………..) la clé dans la serrure, et ouvra (…………………..) la porte. Mais à peine était-elle entrée que le méchant renard bondissa (…………………..) sur elle ! Ah ! Quelle peur ! La petite poule rousse batta (…………………..) des ailes et s’envolit (…………………..) sur le haut de l’armoire. « Tu ne m’attraperas pas, maudit renard ! »
Le renard grimacit (…………………..) et se metta (…………………..) à ricaner. Il sorta (…………………..) un grand sac de sa poche et le déposit (…………………..) au pied de l’armoire. Puis il commencit (…………………..) à tourner autour du sac de plus en plus vite. Il tournit (…………………..), tournit (…………………..), tounrit (…………………..) ; la petite poule rousse le suiva (…………………..) des yeux, et soudain, elle senta (…………………..) que sa tête tournait elle aussi. La poulette devena (…………………..) si étourdie qu’elle tombit (…………………..) droit dans le sac ! Le renard refermit (…………………..) le sac aussitôt !
- Ah ! Ah ! ria (…………………..)-t-il. Je la tiens, la poule !
Et il parta (…………………..) vite fait vers son terrier, en portant le sac sur son dos. Mais la route était longue et le soleil brillait : Renard se senta (…………………..) assoiffé. Il faisa (…………………..) halte au bord d’une rivière. Il boiva (………..) un bon coup. Puis il se couchit (…………………..) dans l’herbe pour faire la sieste et il s’endorma (…………………..).
Alors la poulette attrapit (…………………..) ses ciseaux dans la poche de son tablier. Cric ! Crac ! Elle coupit (…………………..) le fond du sac et elle en sorta (…………………..).
- Vite ! Une grosse pierre pour me remplacer !
Et vite, vite, la petite poule recousa (…………………..) le sac. Et elle prena (…………………..) la fuite. Quand Renard s’éveillit (…………………..), il voya (…………) que le sac était toujours là. Il le caressait. Il disa (……………..), d’un air satisfait :
- Comme elle est grosse, la poule ! Nous ferons un bon déjeuner en famille !
Il jetit (……………..) le sac sur son dos et se remetta (…………………..) en marche. Il arrivit (…………………..) chez lui à la nuit tombante ? La renarde et les renardeaux lui faisèrent (…………………..) fête.
- Que rapportes-tu ?
- La poule rousse !
La famille dansit (……………) de joie. La renarde remplissa (…………………..) une grande marmite d’eau bouillante. Renard attrapit (…………………..) le sac par le fond pour jeter la poule rousse dans l’eau. Plouf ! La grosse pierre tombit (…………………..) ! Elle éclaboussit (…………………..) le méchant renard ! Il poussit (…………………..) de grands cris car il était ébouillanté ! C’est bien fait

Les contes du miroir, Yak Rivais, Neuf de l’école des loisirs

Aïnara
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum