Que faire après l'exclusion ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Que faire après l'exclusion ?

Message par Artémis le Mar 30 Sep 2008 - 20:33

J'ai une élève à problèmes (c'est peu de le dire !) : très provocatrice, qui sort jusqu'à 4h du matin en semaine avec des marginaux de plus de 20 ans, qui est depuis une semaine placée en foyer, tout ça à 14 ans... C'est une pauvre gamine, certes, mais tout dialogue est impossible avec elle, surtout lorsqu'elle se trouve face à une interlocutrice... Sa première révolte avec moi a eu lieu il y a 10 jours en fin de séance, car je gardais la classe 2 mn de plus après la sonnerie pour finir mes explications. Je l'ai collée. Vendredi dernier, retour après une longue absence, je l'avais 2h de suite, j'ai fait semblant de ne pas la voir pendant 1h15, puis j'ai été obligée de lui demander de se mettre au travail, par rapport aux autres, et devant sa nouvelle révolte ("j'en ai rien à foutre, j'ai pas envie d'être ici !"), je l'ai exclue. Cet après-midi, elle arrive avant les autres car elle avait été exclue du cours précédent, et je n'ai réussi à la garder que 5 mn... Elle s'amuse à provoquer, à être vulgaire, à dire devant toute la classe que "ça la fait chier". Je ne peux pas la garder en classe, et le CPE m'a appris que la vie sco l'avait eue presque toute la journée.
J'avoue que je suis tout à fait démunie face à elle, qui cherche à amuser les autres en se faisant exclure à chaque cours, qui fascine certains élèves influençables et en même temps agace ceux qui veulent travailler. Toute l'équipe en fait est démunie, mais moi je me sens particulièrement en échec car je suis PP de cette classe et je ne peux parler avec elle. Exclure est la seule solution dans l'urgence, mais j'ai l'impression que c'est une facilité, une fuite, même si je ne vois pas quoi faire d'autre devant une gamine qui me pousse à bout...
Si vous avez des conseils et idées, je prends, car là j'avoue que je ne sais plus trop quoi faire, à part accumuler les rapports en vue d'un futur conseil de discipline, comme l'envisagent le CPE et le principal...

Artémis
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire après l'exclusion ?

Message par Invité le Mar 30 Sep 2008 - 20:40

@Artémis a écrit:J'ai une élève à problèmes (c'est peu de le dire !) : très provocatrice, qui sort jusqu'à 4h du matin en semaine avec des marginaux de plus de 20 ans, qui est depuis une semaine placée en foyer, tout ça à 14 ans... C'est une pauvre gamine, certes, mais tout dialogue est impossible avec elle, surtout lorsqu'elle se trouve face à une interlocutrice... Sa première révolte avec moi a eu lieu il y a 10 jours en fin de séance, car je gardais la classe 2 mn de plus après la sonnerie pour finir mes explications. Je l'ai collée. Vendredi dernier, retour après une longue absence, je l'avais 2h de suite, j'ai fait semblant de ne pas la voir pendant 1h15, puis j'ai été obligée de lui demander de se mettre au travail, par rapport aux autres, et devant sa nouvelle révolte ("j'en ai rien à foutre, j'ai pas envie d'être ici !"), je l'ai exclue. Cet après-midi, elle arrive avant les autres car elle avait été exclue du cours précédent, et je n'ai réussi à la garder que 5 mn... Elle s'amuse à provoquer, à être vulgaire, à dire devant toute la classe que "ça la fait chier". Je ne peux pas la garder en classe, et le CPE m'a appris que la vie sco l'avait eue presque toute la journée.
J'avoue que je suis tout à fait démunie face à elle, qui cherche à amuser les autres en se faisant exclure à chaque cours, qui fascine certains élèves influençables et en même temps agace ceux qui veulent travailler. Toute l'équipe en fait est démunie, mais moi je me sens particulièrement en échec car je suis PP de cette classe et je ne peux parler avec elle. Exclure est la seule solution dans l'urgence, mais j'ai l'impression que c'est une facilité, une fuite, même si je ne vois pas quoi faire d'autre devant une gamine qui me pousse à bout...
Si vous avez des conseils et idées, je prends, car là j'avoue que je ne sais plus trop quoi faire, à part accumuler les rapports en vue d'un futur conseil de discipline, comme l'envisagent le CPE et le principal...

Elle est suivie par un éducateur???

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire après l'exclusion ?

Message par Reine Margot le Mar 30 Sep 2008 - 20:43

d'après ce que tu décris, le cas de cette élève dépasse largement le seul cadre scolaire. seule, l'école ne peut rien pour elle, malheureusement; elle nécessiterait un cadre et un accompagnement spécifiques que nous ne pouvons lui apporter au milieu de 25 gosses.
le mieux pour elle est effectivement d'être placée en foyer et avoir des éducateurs spécialisés.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire après l'exclusion ?

Message par djak le Mar 30 Sep 2008 - 20:44

il y a peut-être aussi la possibilité d'organiser une équipe éducative pour la gamine, avant le conseil de discipline.

voir aussi s'il n'y a pas un prof avec qui elle est "correcte" et qui pourrait dialoguer avec elle.

lui faire rencontrer assistante sociale ou médecin scolaire, qui sont des adultes plus tolérables pour certains élèves, et qui pourraient peut-être avoir un contact plus constructif avec elle.

essayer de parler avenir, projet, orientation... mais à un moment calme, pas au cours d'une crise sinon ce sera l'échec.

djak
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire après l'exclusion ?

Message par Aïnara le Mar 30 Sep 2008 - 21:03

Ce type d'élèves est mon lot quotidien depuis ...attends, je compte.... 12 ans, et face à une gamine de ce type, il n'y a rien à faire. Tu ne peux en effet que cumuler les rapports afin qu'elle soit exclue. Elle n'attend que cela, et fait tout pour être dans la confrontation. Je n'aime pas dire ça, mais là, je te conseillerais de renoncer.
Je pense que tu ne peux rien faire.
Courage à toi !

_________________
Ces gens-là ne sont pas nos amis.

Aïnara
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire après l'exclusion ?

Message par kimy le Mar 30 Sep 2008 - 21:05

J'ai un élève de ce type: il est placé en lieu de vie.
Depuis le début de l'année, il a été exclue deux fois: 3 jours puis 1 semaine.
Son but: se faire virer...
Résultat: on met des mots dans le carnet, on fait des rapports d'incident, ... comme nous l'ont prescrit le CDE et la CPE afin d'avoir de la matière pour un conseil de discipline.

kimy
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire après l'exclusion ?

Message par Artémis le Mar 30 Sep 2008 - 21:27

Bon, en un sens, vos réponses me déculpabilisent ! C'est vrai que son but, c'est de se faire exclure (elle est arrivée dans l'établissement à la rentrée, après avoir été "contrainte" de partir d'un autre l'an dernier). Djak, je ne sais pas si elle peut avoir un dialogue constructif avec d'autres adultes ; elle ne fait que dire "j'en ai marre de parler aux gens". Elle m'a dit (quand elle me parlait encore !) qu'elle voulait qu'on la laisse tranquille, que de toute façon elle ne voulait rien faire plus tard et que ça ne nous regardait pas... Je m'étais déjà sentie inutile, mais jamais à ce point !

Artémis
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire après l'exclusion ?

Message par Eloah le Mar 30 Sep 2008 - 21:40

Comme Aïnara, ce genre d'élève est mon quotidien ... et malheureusement ici non plus nous ne trouvons guère de solution. Comme toi, je culpabilise toujours (je n'arrive pas à m'y faire malgré les années qui passent !) j'essaye de me dire que c'est plus un échec du système scolaire dans son ensemble qu'un échec personnel, mais ça réconforte peu.
Courage !

Eloah
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum