[5ème] Terre des Lettres - lecture analytique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[5ème] Terre des Lettres - lecture analytique

Message par Lonie le Mar 20 Juil 2010 - 16:09

Bonjour à tous,

Petite question pratique (en particulier pour V. Marchais) concernant la lecture analytique dans le manuel Terre des Lettres :
J'avais l'habitude de travailler - dès la 6ème - selon des axes de lecture... J'avoue n'avoir jamais été vraiment satisfaite car mes lectures étaient souvent trop longues.

Or je constate que dans le Terre des Lettres, il n'y a pas d'axes de lecture mais des étapes (Comprendre, Analyser et Interpréter). Je me demandais donc comment travailler en classe... Quelle place pour la trace écrite (seulement l'étape interpréter) ?
je ne sais pas si je suis claire... Mais, j'ai du mal à comprendre le passage entre Analyser/ interpréter.

Actuellement, je travaille sur le texte 1 "La bête de l'Apocalypse" : l'objectif de l'étude de ce texte est - pour moi - d'introduire le symbolisme dragon/ serpent.

_________________
"Si j'avais su, j'aurais pas venu"

Lonie
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5ème] Terre des Lettres - lecture analytique

Message par Yolatengo le Mar 20 Juil 2010 - 16:37

Je n'ai pas beaucoup pratiqué le manuel mais préparé ma première séquence en m'en inspirant : la première partie des questionnaires se prêtent bien à un échange oral pour vérifier la compréhension immédiate du texte.
Dans un deuxième temps, je pense leur faire répondre par écrit aux questions de la deuxième partie (analyser) afin d' d'insister sur certains passages qui ont échappé à la première lecture et qui permettent une compréhension plus approfondie,plus riche du texte. Celle-ci amène à une interprétation plus fine du texte étudié dans ce qu'il véhicule comme vision de monde, dans l'éclairage qu'il peut apporter sur d'autres textes.
Je pense que cette dernière partie,plus complexe, peut se construire à l'oral avec l'ensemble de la classe et faire l'objet d'un bilan écrit seul ou pas ,à la maison ou en classe si le temps le permet.

Oups, en relisant ton message, je m'aperçois que tu t'adressais à V. Marchais, tant pis, je te laisse ma façon de voir les choses.

Yolatengo
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5ème] Terre des Lettres - lecture analytique

Message par Lonie le Mar 20 Juil 2010 - 19:51

@Yolatengo a écrit:
Oups, en relisant ton message, je m'aperçois que tu t'adressais à V. Marchais, tant pis, je te laisse ma façon de voir les choses.

Du tout ! Mon message s'adressait à tout le monde (mais comme c'est elle qui a conçu le manuel)... Ton analyse m'a d'ailleurs beaucoup aidé... Donc, concrètement, c'est les questions d'interprétations qui constituent le bilan (la trace écrite) de la lecture du passage.

J'aime bien ton analyse :
- Comprendre = oral
- Analyser = individuel
- Interprétation = bilan collectif

Merci de ton aide ! En travaillant ainsi, cela permet en effet de réduire la trace écrite à l'essentiel (et donc peut-être de réussir des lectures analytiques en une heure !)

_________________
"Si j'avais su, j'aurais pas venu"

Lonie
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5ème] Terre des Lettres - lecture analytique

Message par hermione le Mar 20 Juil 2010 - 19:54

voilà qui m'aide bien aussi,merci Lonie d'avoir posé la question (je me demandais aussi comment faire)et merci Yolatengo pour la réponse, ça me parait une bonne démarche!

_________________
Il faut toujours un coup de folie pour bâtir un destin.
Marguerite Yourcenar

hermione
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5ème] Terre des Lettres - lecture analytique

Message par V.Marchais le Mar 20 Juil 2010 - 22:24

Coucou Lonie, bonsoir à tous.

Avant de répondre à tes questions, Lonie, je voudrais dire rapidement ce que c'est à mes yeux qu'un manuel, et ce ce que ce n'est pas.

Un manuel est d'abord un livre que l'élève a à sa disposition et (rêvons un peu) qu'il peut feuilleter, parcourir pour découvrir des histoires. Pour le professeur, c'est un support qui lui fournit un nombre non limitatif de textes au programme ainsi qu'un appareil pédagogique qu'il peut exploiter à sa guise, totalement ou en partie, selon ses besoins, sa classe, sa progression, ses projets. C'est parce que nous disposons de ces outils que nous pouvons gagner du temps sur la préparation de cours, la conception des exercices, et consacrer ce temps à l'individualisation des corrections, des suivis, etc.
Mais un manuel, s'il relève nécessairement d'un certain nombre de choix des auteurs, n'est pas une prescription pédagogique. Il ne présuppose pas une méthode plutôt qu'une autre, n'a pas à imposer de déroulement de cours.
Pourquoi ce préambule ? Pour affirmer clairement que bien d'autres que moi auront toute légitimité à répondre sur la manière de s'emparer de ce support, que chacun aura sa manière de faire, adaptée à ses élèves, ses objectifs, mais qu'aucune ne sera jamais la seule valable.
Ceci dit, je veux bien expliquer comment moi, non pas l'auteur, mais le professeur Véronique M., je conduis le questionnement en classe.

La partie comprendre, comme son nom l'indique, vérifie la compréhension orale du texte. C'est aussi le moment, très important pour les élèves et pour moi, où nous échangeons nos impressions de lecture : c'était terrible / affreux / stimulant / bouleversant, pourquoi ? C'est important qu'on en cause, qu'on puisse dire que tel personnage, on le trouve vraiment dégueu, que celui-ci nous impressionne par son courage, qu'on éprouve de la compassion pour celui-là : le bonheur de lire vient d'abord du bonheur de mettre des mots sur ces impressions-là et d'échanger à ce sujet. Impensable pour moi de partir bille en tête dans l'analyse sans avoir profité de ce moment-là. Cela va passer par la compréhension claire de la situation et des événements, l'élucidation des motivations des personnages - mais à vrai dire, c'est souvent assez décousu, au gré des réactions des élèves, et il est bien rare que nous suivions scurpuleusement l'ordre des questions.
Quand nous nous sommes bien plongés dans l'histoire et son intérêt, notre travail va être de comprendre comment, techniquement, l'auteur a su créer telle ou telle impression. C'est l'objet de la partie analyser. A partir de là, nous allons essayer de tirer une conclusion, dégager l'essentiel du texte, qui a pu nous échapper à première lecture. C'est le but des questions "interpréter".
Mais là encore, au moins pour les questions d'analyse, je crois qu'il ne faut pas s'arcbouter sur ces rubriques : il arrive bien souvent, quand un élève me dit, dès les premiers échanges (partie comprendre) : "Ca fait peur" ou "Y a de l'action", que je lui demande quels passages exactement font peur / donnent ce sentiment qu'il y a beaucoup d'action, quels mots / phrases, pourquoi... et nous anticipons sur telle ou telle question de la partie analyser.
Concrètement, je surfe sur la dynamique de la classe et les questions arrivent souvent dans le désordre. Quand ça se tasse, si des remarques importantes restent en attente, je pose tout de même une question précise.
Bref, tout se fait à l'oral, j'aime cette dimension, cette spontanéité. Je note au tableau, au fur et à mesure, les notions à retenir (défintion de telle figure, nom de tel mètre) - mais je suis loin de rédiger chaque réponse. La synthèse aussi est collective, à partir des questions proposées, que nous pouvons élargir, compléter si les élèves ont des choses à dire. Sur certains textes, c'est l'occasion d'un vrai débat oral (exemple tiré du manuel de Sixième : Phaéton est-il un héros positif ou négatif ? Il n'y a pas de bonne réponse, c'est en discuter qui est intéressant et qui révèle l'enjeu du texte).
A partir de là, rédaction écrite d'une synthèse collective. En Sixième, je demande rarement de rédiger tout seul cette réponse, c'est encore trop difficile. Je le propose seulement au troisième trimestre, et encore, ça dépend des classes. Par contre, très souvent, je demande de reprendre à la maison une ou deux question à laquelle nous avons déjà répondu : l'élève a tous les élèments pour répondre - le texte a été expliqué et toutes les notions nécessaires ont été notées dans le cahier - mais il doit s'appliquer à rédiger cette réponse correctement, et c'est un vrai travail, surtout en Sixième.
De temps en temps, mais de temps en temps seulement, parce que cela peut vite devenir fastidieux, nous prenons une partie et nous en rédigeons ensemble chaque question, pour donner des habitudes de rédaction.
La partie vocabulaire, elle, est faite individuellement à l'écrit, chacun avec son dictionnaire (enfin, un par table), et en temps limité - sinon, on peut y passer une heure entière. En une dizaine de minutes, certains auront tout fait, d'autres seulement une ou deux questions, mais on corrige, et tout le monde doit apprendre pour la séance suivante. C'est au prix de ce rythme imposé que les plus lents finissent par faire des progrès dans l'utilisation du dictionnaire.

Pour revenir à l'approche des textes proprement dite, effectivement, je n'aime pas imposer des axes de lecture. Bien sûr, on n'épuise pas un texte, surtout au collège, et on ne peut pas non plus partir dans tous les sens. Ces axes, même non mentionnés, ont présidé au choix des questions, notamment dans la partie analyse. Mais je trouve que les imposer explicitement aux élèves, comme une vérité conçue par un cerveau supérieur et à laquelle il n'y aurait plus qu'à adhérer, cela n'aide pas à la lecture autonome. Je préfère (et j'ai développé) une démarche qui apprend à vérifier la compréhension littérale du texte, développe la sensibilité à ses émotions et apprend à faire confiance à cette sensibilité pour aller chercher les éléments signifiants du texte. Il y a de l'action, oui, c'est indéniable : où ? pourquoi ? comment ? voilà les questions que l'on doit désormais se poser. Je veux apprendre aux élèves qu'ils peuvent faire confiance à leurs impressions de lecteur pour approfondir leur lecture et leur compréhension du texte. C'est le sens de la démarche.

Ma réponse est longue, j'ai la flemme de me relire : vous voudrez bien excuser maladresse et fautes d'orthographe.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5ème] Terre des Lettres - lecture analytique

Message par Serge le Mer 21 Juil 2010 - 0:01

Merci beaucoup au contraire pour cette réponse

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5ème] Terre des Lettres - lecture analytique

Message par InvitéePh le Mer 21 Juil 2010 - 7:01

Je trouve sympa cette démarche. Mais pour ma part, je continue avec les axes de lecture. Ils ne sont pas imposés: on peut partir des remarques des élèves, de questions ouvertes, noter tout ça et ensuite leur proposer de "classer" en axes. On peut partir d'une remarque d'élève et rester dans cette direction (tiens, Kevina nous parle de l'humour du texte,on y va: où est l'humour? Comment est-il mis en place? etc... et hop, un axe.).
Pour rebondir sur la reflexion sur la trace écrite, quand j'ai été inspectée cette année, l'inspecteur m'a surprise: il trouvait très bien que les axes de lecture soient mis en place de cette manière mais me dit: "Quand vous faites ceci, pas la peine de faire une trace écrite. A quoi ça sert? A rien!". Ben si quand même, à ce qu'ils conservent un exemple de réponses rédigées. Il m'a dit qu'il était ok mais que du coup, il ne fallait faire une trace écrite que pour une ou deux séance de LA dans la séquence: . Enfin... c'est bête mais j'y tiens à la trace écrite, moi!
Et autre chose, V. j'aime le Terres des lettres!

InvitéePh
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5ème] Terre des Lettres - lecture analytique

Message par V.Marchais le Mer 21 Juil 2010 - 8:11

phedre034 a écrit:Et autre chose, V. j'aime le Terres des lettres!

Merci, Phèdre. Ca fait vraiment plaisir.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5ème] Terre des Lettres - lecture analytique

Message par hermione le Mer 21 Juil 2010 - 8:18

Merci beaucoup Véronique pour toutes tes précisions

_________________
Il faut toujours un coup de folie pour bâtir un destin.
Marguerite Yourcenar

hermione
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5ème] Terre des Lettres - lecture analytique

Message par Reine Margot le Mer 21 Juil 2010 - 8:22

j'ai hâte de découvrir ce manuel...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5ème] Terre des Lettres - lecture analytique

Message par Reine Margot le Mer 21 Juil 2010 - 8:27

sinon au fait à propos des deux progressions séparées lecture-écriture/grammaire, si on admet qu'on fait des liens entre elles, est-ce si différent d'intégrer la grammaire dans une séquence?

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5ème] Terre des Lettres - lecture analytique

Message par pandora51 le Mer 21 Juil 2010 - 9:35

Je me pose beaucoup de questions sur la trace écrite et la conduite des lectures analytiques. J'ai eu une formation sur la mise en œuvre des nouveaux programmes, j'ai essayé d'appliquer ce qu'on avait vu et je me rends compte que ma démarche en axe devient un peu factice. Les inspecteurs ont préconisé de partir des impressions de lecture puis aller vers l'interprétation (ce que tu dis Véronique). Ma question est de savoir ce que l'on fait écrire aux élèves: est-ce qu'on fait écrire une trace de la démarche puis un bilan (ce que je fais avec les axes) ou seulement un bilan. J'ai vu des éléments de réponse sur le fil de la discussion mais je n'arrive pas à avoir une idée claire et précise.

pandora51
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5ème] Terre des Lettres - lecture analytique

Message par Lonie le Mer 21 Juil 2010 - 9:55

Merci pour toutes vos réponses qui vont m'aider à mieux aborder l'étude des textes... Jusqu'à présent, j'avais le sentiment de ne pas aller dans la profondeur des textes (et de ne les utiliser que comme prétexte à la découverte d'un outil narratologique, par exemple).

Je vais peut-être enfin réussir faire de vraies séances de lecture !!!!

_________________
"Si j'avais su, j'aurais pas venu"

Lonie
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5ème] Terre des Lettres - lecture analytique

Message par Lonie le Mer 21 Juil 2010 - 9:57

J'oubliais : le manuel terre des Lettres est vraiment une mine (choix des textes, étude du vocabulaire...) !
je suis ravie que mon collège ait choisi ce manuel pour l'année prochaine (et j'ai grande hâte de découvrir celui de la classe de 3ème... dans deux ans !)

_________________
"Si j'avais su, j'aurais pas venu"

Lonie
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5ème] Terre des Lettres - lecture analytique

Message par Serge le Mer 21 Juil 2010 - 10:12

Je dois dire que de toutes pratique d'enseignement, celle de la lecture analytique est la seule qui ne me parait pas évidente dans la façon de la mener.
Jusqu'à présent, je ne faisais noter dans le classeur que les traces écrites qui sont à apprendre ( sinon les élèves ne s'y retrouvent plus surtout lors du classement par séquence ) et je faisais donc les questions de lecture à l'oral le plus souvent. Seules les questions demandant un vrai repérage, une analyse grammaticale, etc. étaient faites à l'écrit mais sur un cahier de brouillon, pas dans le classeur, sauf si la synthèse mettait en avant un point du programme à apprendre.


Voici d'autres questions qui me viennent en tête.

- Demandez-vous aux élèves de lire le texte et de chercher quelques mots de vocabulaire avant la séance ou tout se fait en classe ?

- Ont-ils des questions à préparer à la maison pour "débalayer" le chemin ?

- Comment vous y prenez-vous pour la fameuse "trace écrite collective" ?

J'ai du mal à faire formuler une synthèse collective sans que ce soit artificiel ( en fait sans que ce soit moi au final qui donne la trace écrite à faire noter, même si les remarques viennent d'eux et sont notées au tableau sous forme d'idées clées, sinon ils perdent un temps fou à la mettre en forme eux-mêmes, chacun en a une différente, ils tentent de regarder sur le voisin et d'autres écrivent un charabia peu compréhensible ou n'écrivent rien, faute d'oser dire qu'ils n'y arrivent pas ... et sans un passage systématique et individuel, ceci me parait très difficile à mettre en oeuvre. Et les parents perplexes le soir en découvrant ça et en paniquent parce qu'ils ne comprennent rien et se demandent si c'est "un truc à apprendre". D'autant que, même si ce genre de traces écrites sont brèves, j'imagine que vous avez plusieurs traces écrites de L.A. sur une même feuille du coup ?

Comment vous y prenez-vous concrètement pour cette fameuse trace écrite ?


Dernière édition par Serge le Mer 21 Juil 2010 - 10:16, édité 1 fois

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5ème] Terre des Lettres - lecture analytique

Message par syrinxx le Mer 21 Juil 2010 - 10:15

J'aime beaucoup cette démarche [comprendre, analyser, interpréter] , elle prépare beaucoup mieux les élèves à être autonome et ... au lycée.
Mes collègues ont choisi le TDL pour la 5e, mais... je n'ai pas de 5e , je me contente de le feuilleter ... Very Happy
Là où je me pose pas mal de questions c'est pour la gestion du temps : combien de temps dure l'échange oral ?
J'ai essayé cette démarche , mais pour que la lecture reste très spontanée et que les élèves soient un peu guidés quand même, la réflexion se fait au maximum à l'oral . Du coup l'écrit ne vient qu'en toute fin de séance. Or au bout de 20-25 min en 6e l'oral ne passe plus....
Au contraire, quand je faisais une LA par axe, j'arrivais beaucoup plus à rythmer la séance: je pose des questions à l'oral (compréhension) , puis les élèves répondent à un certain nombre de questions à l'écrit , suivi d'un mini bilan collectif et écrit de l'axe, puis on passe à un autre axe selon le même processus. De ce fait on alterne beaucoup plus les phases oral/écrit; collectif/individuel.
la question: comment faites-vous pour gérer le temps de cette partie oral?

syrinxx
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5ème] Terre des Lettres - lecture analytique

Message par harry james le Mer 21 Juil 2010 - 10:20

mon éablissement ne l'a pas choisi visiblement, selon les dires du chef Suspect, mais tant pis je m'en servirai quand même!!!

cette réponse était limpide v.marchais! veneration

_________________
Merdre lachez tout! Partez sur les routes!


Out of sorrow entire worlds have been built
Out of longing great wonders have been willed
[...]
Outside my window, the world has gone to war
Are you the one that I've been waiting for?

harry james
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5ème] Terre des Lettres - lecture analytique

Message par Celeborn le Mer 21 Juil 2010 - 10:21

@Serge a écrit:
Voici d'autres questions qui me viennent en tête.

- Demandez-vous aux élèves de lire le texte et de chercher quelques mots de vocabulaire avant la séance ou tout se fait en classe ?

Ça m'arrive parfois.

- Ont-ils des questions à préparer à la maison pour "débalayer" le chemin ?

Ça m'arrive parfois.

- Comment vous y prenez-vous pour la fameuse "trace écrite collective" ?

Ils notent le cours. Ça m'arrive parfois d'y introduire une phrase/remarque d'élève, mais soyons honnête, mon cours est prêt avant que je voie les élèves ^^

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5ème] Terre des Lettres - lecture analytique

Message par Serge le Jeu 22 Juil 2010 - 17:25

En reprenant l'idée de comprendre, analyser, interpréter, peut-on se passer d'axes de lecture définis précisément.
Il me semble me rappeler d'un topic où des membres disaient que c'était le cas et que l'approfondissement du texte par ce biais devait pouvoir se suffire à lui seul.

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5ème] Terre des Lettres - lecture analytique

Message par cristal le Mer 11 Aoû 2010 - 22:36

Je relance ce sujet que je viens de découvrir, avide de conseils et assez curieuse de savoir comment font les collègues.
Pour ma part, je ne suis pas d'axes de lecture pour mener une LA.
Après lecture du texte en classe, je demande aux élèves ce qui se passe dans le texte, histoire de vérifier la compréhension. J'en viens rapidement à l'intérêt/le but du texte et aux moyens utilisés par l'auteur pour y arriver. Mais j'avoue que c'est un peu pêle-mêle et parfois un peu rapide.
Le plus souvent, on rédige une trace écrite collectivement. Elle peut prendre la forme d'un petit résumé élaboré par les élèves suivi de quelques trucs à retenir que je donne.

cristal
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5ème] Terre des Lettres - lecture analytique

Message par profpic le Jeu 12 Aoû 2010 - 12:51

En ce qui me concerne, j'ai toujours une trace écrite préparée à l'avance au cas où...

Cependant j'essaye aussi de rédiger avec mes élèves une trace collective, ce qui n'est pas toujours évident (mais fortement recommandé par l'inspecteur qui est venu me rendre une petite visite cette année!): tout dépend des classes et des niveaux...

Sinon, il m'arrive aussi de "compiler" les deux: je pars de ma trace écrite, histoire que le bilan soit correctement rédigé, et je m'arrête à des moments clés pour que les élèves complètent eux-mêmes.
Je trouve que c'est un bon système afin de contrôler ce que les élèves ont retenu (et compris!). Cela me permets aussi, parois voire souvent mêm!, de mettre les élè
ves en difficulté n valeur car, en général!, les élèves trouvent toujours les réponses attendues et ils ont ainsi l'impression de réalliser eux-mêmes le bilan.

profpic
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5ème] Terre des Lettres - lecture analytique

Message par cristal le Jeu 12 Aoû 2010 - 14:22

@profpic a écrit:Sinon, il m'arrive aussi de "compiler" les deux: je pars de ma trace écrite, histoire que le bilan soit correctement rédigé, et je m'arrête à des moments clés pour que les élèves complètent eux-mêmes.

Il m'arrive parfois que cette trace écrite se présente sous forme de texte à trous lorsqu'il y a notamment "beaucoup" de vocabulaire à retenir. Il s'agit à peu près du même principe.

cristal
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5ème] Terre des Lettres - lecture analytique

Message par adlidi le Ven 13 Aoû 2010 - 11:01

Je viens de lire avec intérêt ce sujet et j'en suis ravie.

_________________
"La vie c'est comme une boîte de chocolats, on ne sait jamais sur quoi on va tomber."

adlidi
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5ème] Terre des Lettres - lecture analytique

Message par Almalo le Lun 16 Aoû 2010 - 22:26

Même chose pour moi, j'aime beaucoup cette discussion et j'y reviendrai pour bien m'en imprégner...Je découvre mon nouveau collège cette année, dans lequel je serai stagiaire, et je ne connais donc pas le manuel qu'ils ont. J'espère que ce sera celui-là, ou Fleur d'Encre que j'ai utilisé l'an dernier ce qui a fait que j'ai travaillé sur photocopies car mes élèves avaient une vieillerie ignoble. Rolling Eyes

Almalo
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum