Maupassant et âmes sensibles

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Maupassant et âmes sensibles

Message par Iphigénie le Lun 26 Juil 2010 - 15:41

@Passerose a écrit:
morgane9513 a écrit:Le petit Fût , tu trouves cela réjouissant ?

Oui. Very Happy

"je cherche l'argument"


Y a pas d'argument! Fais ce qui te chante! et émeus toi à ta guise....Mais si tu te poses autant de questions pour la mort du chien,pour le récit de Théramène,tu fais quoi? tu appelles le Samu par précaution?

Pardonne-moi la violence du ton,mais tu m'as un peu échauffée....

sinon je trouve la réponse d'Angua tout à fait raisonnable.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maupassant et âmes sensibles

Message par Passerose le Lun 26 Juil 2010 - 15:52

Réponse à Iphigénie :
J'ai le choix entre plusieurs nouvelles et je me pose la question, oui. Je ne vois pas en quoi ce serait un problème (parlant de formulations qui échauffent... je rappelle ici tes propres termes). Je recherche des expériences de collègues qui l'ont testée pour me faire une idée. La réponse d'Angua me paraît tout à fait satisfaisante, même si je fais attention aussi à celle de Sand, qui me dit que ça les a rebutés.
Je penche plutôt pour la faire, cette nouvelle, mais peut-être qu'à partir des réponses qui me sont/me seront données, j'aurai des éléments pour mieux la présenter.

_________________
Si tes paroles ne valent pas mieux que le silence, alors mieux vaut le silence.
(Kwai Chang Caine)

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maupassant et âmes sensibles

Message par Invité le Lun 26 Juil 2010 - 17:42

J'ai relu "Pierrot", j'avoue que je ne me souvenais pas de cette nouvelle, dans le genre "Mademoiselle Cocotte " est bien pire... sinon il y a aussi l'histoire de l'âne qui crève aussi attaché à une arbre (le titre m'échappe)...moi perso, je ferais un bon petit ensemble( sans ironie)...ensuite tu passes au "chat noir'" de Poe, ça ouvre le Fantastique (les élèves adorent "Le chat noir" surtout quand l'animal perd son oeil et quand la femme reçoit un coup de hache).
Comme je suis très morbide (les élèves me le disent souvent), je n'hésite pas à faire ce genre de nouvelles, je n'en ai vu aucun traumatisé ou en larmes.

Par contre, je dois être moins morbide que toi Passerose, parce que je trouve le "petit fût" tristoune, sans être "horrible".

A savoir que comme le dit Lilith, les élèves voient bien pire... pour preuve le petit troisième qui poste ici, et qui vient dans la catégorie frissons et films d'horreur (où je poste souvent) du forum. Il regarde des films encore plus gores que moi

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maupassant et âmes sensibles

Message par Passerose le Lun 26 Juil 2010 - 18:13

Je suis morbide, c'est vrai, c'est pour ça que je me retiens. diable
Pour le Petit Fût, je trouve l'histoire plutôt amusante, parce que la grand-mère est elle-même cupide et le moyen inventé par l'aubergiste donne en soi (je trouve) une tonalité plus comique à la nouvelle (la grand-mère qui se saoûle et tombe dans les fossés, c'est assez improbable).
C'est une affaire de distance, je pense... Comme pour les films d'horreur, on supporte mieux ce qui n'est pas supposé arriver. Merci pour ta réponse, Morgane, c'était intéressant. Et je suis contente que tu aies relu exprès Pierrot... Comme j'ai lu, ce matin, Coco conseillé par Abraxas (je pense que c'est l'histoire du cheval à laquelle tu penses).

_________________
Si tes paroles ne valent pas mieux que le silence, alors mieux vaut le silence.
(Kwai Chang Caine)

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maupassant et âmes sensibles

Message par lilith888 le Lun 26 Juil 2010 - 18:21

@iphigénie a écrit:
Y a pas d'argument! Fais ce qui te chante! et émeus toi à ta guise....Mais si tu te poses autant de questions pour la mort du chien,pour le récit de Théramène,tu fais quoi? tu appelles le Samu par précaution?

disons qu'à ce rythme là, on arrive vite à la surenchère. Dans ce cas, pourquoi ne pas faire étudier Le Grand cahier en 3ème ? Après tout, ça parle de la guerre mondiale, donc c'est pile poil dans le programme !
Je pense quand même que tout ne peut pas se lire à n'importe quel âge.

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maupassant et âmes sensibles

Message par Celeborn le Lun 26 Juil 2010 - 18:27

@lilith888 a écrit:
disons qu'à ce rythme là, on arrive vite à la surenchère. Dans ce cas, pourquoi ne pas faire étudier Le Grand cahier en 3ème ?

Y'a eu. Ça a été assez médiatisé, d'ailleurs, si mes souvenirs sont bons.
Ensuite, entre la nouvelle de Maupassant et Le Grand Cahier, y'a quand même un monde.


_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maupassant et âmes sensibles

Message par Invité le Lun 26 Juil 2010 - 18:33

Ah, mince, moi qui croyais que c'était un âne... je crois que je vais me remettre à relire tout Maupassant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maupassant et âmes sensibles

Message par Reine Margot le Lun 26 Juil 2010 - 18:57

je dirais que ça dépend si on est soi-même à l'aise avec le texte ou pas...pierrot m'avait fait pleurer la 1ere fois que je l'avais lu et maintenant encore j'ai le coeur qui se serre mais ça va. Coco par contre, je n'ai jamais pu supporter...

donc si toi tu es à l'aise avec le texte, ça va, même si les élèves sont choqués ça peut être un point de départ d'une lecture.

Sinon certes ils en voient d'autres au ciné mais ça n'a à mon sens rien à voir, des 5e assez délurés ont été choqués par L'éducation de gargantua, (mais madame, c'est dégoutant!), comme quoi...


Dernière édition par marquisedemerteuil le Lun 26 Juil 2010 - 19:00, édité 1 fois

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maupassant et âmes sensibles

Message par Passerose le Lun 26 Juil 2010 - 18:58

morgane9513 a écrit:Ah, mince, moi qui croyais que c'était un âne... je crois que je vais me remettre à relire tout Maupassant.
Il y a peut-être aussi une histoire d'âne dans une autre nouvelle.
Le cheval blanc nommé Coco doit être déplacé tous les jours par un garçon de ferme et ce dernier, pas bien fini, décide qu'il ne le bougera plus et le laisse mourir sur pied.

_________________
Si tes paroles ne valent pas mieux que le silence, alors mieux vaut le silence.
(Kwai Chang Caine)

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maupassant et âmes sensibles

Message par Invité le Lun 26 Juil 2010 - 18:59

marquisedemerteuil a écrit:je dirais que ça dépend si on est soi-même à l'aise avec le texte ou pas...pierrot m'avait fait pleurer la 1ere fois que je l'avais lu et maintenant encore j'ai le coeur qui se serre mais ça va. Coco par contre, je n'ai jamais pu supporter...

Ma fille aînée c'est l'histoire de la chienne Cocotte qu'elle trouve terrible.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maupassant et âmes sensibles

Message par Passerose le Lun 26 Juil 2010 - 19:03

@Celeborn a écrit:
@lilith888 a écrit:
disons qu'à ce rythme là, on arrive vite à la surenchère. Dans ce cas, pourquoi ne pas faire étudier Le Grand cahier en 3ème ?

Y'a eu. Ça a été assez médiatisé, d'ailleurs, si mes souvenirs sont bons.
Ensuite, entre la nouvelle de Maupassant et Le Grand Cahier, y'a quand même un monde.


Je suis d'accord avec Lilith. D'autant plus que je lis en dessous (marquise de merteuil) que des personnes adultes sont encore marquées par de telles lectures. Donc, je ne me vois pas imposer ça à des élèves... Ou alors, je le répète, avec des précautions d'usage pour amener le récit.

_________________
Si tes paroles ne valent pas mieux que le silence, alors mieux vaut le silence.
(Kwai Chang Caine)

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maupassant et âmes sensibles

Message par Anacyclique le Lun 26 Juil 2010 - 19:06

Je fais Maupassant en 4° depuis des années (ben oui... je ne vois pas comment leur faire définir le fantastique sans m'appuyer sur le réalisme). Je n'ai jamais craint de les choquer ( ... ). Maupassant c'est grinçant à souhait; tout l'intérêt réside dans la cruauté, la noirceur, la critique. Mais attention, il faut contextualiser les histoires, leur parler des mentalités et des moeurs de l'époque.

Lors du travail en OI, j'utilisais quelques extraits de Coco, ou d'autres nouvelles animalières en grammaire ou dictée. Affligeant de voir combien ils s'apitoyaient ou étaient bouleversés concernant le sort du pauvre cheval blanc... alors que nous travaillions L'Enfant, La Folle, etc.
Une fois ce constat navrant fait, je n'ai choisi que des nouvelles axées sur la cruauté inter-humaine; exit les chevaux, les toutous et autres peluches maltraitées.

Pour la cupidité, le Petit fût est tout indiqué (une adaptation filmée existe).
Le Gueux pourrait aller aussi.
Tu devrais trouver ton bonheur ici :
http://maupassant.free.fr/

En tout cas, n'hésite pas. Sincèrement, ils adorent.


Dernière édition par Nellen le Lun 26 Juil 2010 - 19:37, édité 1 fois

Anacyclique
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maupassant et âmes sensibles

Message par Kiki le Lun 26 Juil 2010 - 19:16

Jamais eu de problème avec les nouvelles de Maupassant, y compris Pierrot.

Kiki
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maupassant et âmes sensibles

Message par miss sophie le Lun 26 Juil 2010 - 19:33

@Passerose a écrit:je lis en dessous (marquise de merteuil) que des personnes adultes sont encore marquées par de telles lectures. Donc, je ne me vois pas imposer ça à des élèves...
C'est justement parce que ces lectures marquent qu'il faut les faire ! Enfin quelque chose qui restera à nos élèves de leur passage en littérature...
Personnellement, j'ai fait lire cette année à mes 4es "Pierrot" (ainsi que "Aux champs", "La parure", "Le papa de Simon") et cela ne m'a posé aucun problème. J'ai été ravie des réactions des élèves, qui ont été TOUCHES par ces lectures (ils étaient effectivement choqués du traitement subi par le chien, mais également de la réaction du garçon dans "Aux champs").
Je me rappelle avoir une année lu à des 4es "Coco". Ils avaient le texte sous les yeux, dans leur manuel, mais très vite plus personne ne lisait, ils écoutaient avec une attention impressionnante, et je pouvais presque palper leur émotion. C'est un grand souvenir pour moi, et j'espère pour eux.

miss sophie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maupassant et âmes sensibles

Message par Celeborn le Lun 26 Juil 2010 - 19:35

@miss sophie a écrit:
C'est justement parce que ces lectures marquent qu'il faut les faire !

+1, +10, +100, +1000, +1 million.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maupassant et âmes sensibles

Message par Invité le Lun 26 Juil 2010 - 19:36

Non, Passerose c'est bien le récit en question avec le cheval.

Un jour, en réunion parents profs, je vois arriver un ancien élève qui venait pour sa soeur. Et bien, il m'a dit la chose la plus merveilleuse que j'ai entendue : "Vous m'avez fait aimer la littérature avec Maupassant", et j'ai un ami qui était dans ma classe en première et qui pensait la même chose.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maupassant et âmes sensibles

Message par liliepingouin le Lun 26 Juil 2010 - 19:41

On m'a offert Les contes de la Bécasse quand j'avais 9-10 ans et après la lecture de "Pierrot" j'ai refermé tout de suite le bouquin et voué une haine éternelle à Maupassant.
Mais j'ai fini par le rouvrir ce bouquin (beaucoup beaucoup plus tard) et c'est beaucoup mieux passé. En 3e Maupassant ne choquait plus mon âme pourtant très sensible. (y a pas une nouvelle dans les contes de la Bécasse où un soldat prussien est massacré à coups de fourche?)

ça ne m'étonne pas que les élèves soient plus choqués par les nouvelles où les animaux sont maltraités que les humains, (je crois que j'étais un peu comme eux en fait ) et je pense que c'est parce que l'animal représente l'innocence, et qu'il est totalement sans défense et sans mauvaises intentions, donc la violence contre un être foncièrement "gentil" est perçue comme purement gratuite et injuste, et donc elle choque davantage. Mais peut-être que je fais fausse route.

_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.

liliepingouin
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maupassant et âmes sensibles

Message par Passerose le Lun 26 Juil 2010 - 19:51

Merci. C'est très intéressant. Il ne faut pas toutefois que le propos (le traitement du chien) ne dépasse la visée (représenter l'avarice). Je vais l'étudier en sorte de toujours centrer sur cette "démonstration" (implicite, justement).
Nellen, je retiens les nouvelles dont tu me parles, et te remercie pour le lien. Smile

_________________
Si tes paroles ne valent pas mieux que le silence, alors mieux vaut le silence.
(Kwai Chang Caine)

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maupassant et âmes sensibles

Message par Reine Margot le Lun 26 Juil 2010 - 20:00

eh!je n'avais pas pour but de te détourner de faire cette nouvelle, attention! n'hésite pas à la faire si tu la trouves intéressante!

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maupassant et âmes sensibles

Message par John le Lun 26 Juil 2010 - 20:32

@Passerose a écrit:entre la guerre, les tranchées, la Shoah, on en arrive vite à ne leur faire lire que des horreurs.

@Passerose a écrit:La nouvelle Pierrot m'embête, car l'abandon du chien dans la marnière me paraît cruelle (même si je ne suis pas particulièrement neuneu), et j'ai peur que cela puisse choquer des élèves.

Shocked

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maupassant et âmes sensibles

Message par Carabas le Lun 26 Juil 2010 - 20:59

@liliepingouin a écrit:ça ne m'étonne pas que les élèves soient plus choqués par les nouvelles où les animaux sont maltraités que les humains, (je crois que j'étais un peu comme eux en fait ) et je pense que c'est parce que l'animal représente l'innocence, et qu'il est totalement sans défense et sans mauvaises intentions, donc la violence contre un être foncièrement "gentil" est perçue comme purement gratuite et injuste, et donc elle choque davantage. Mais peut-être que je fais fausse route.
Non, non, je suis d'accord avec toi.
Tout comme je suis d'accord avec l'idée que ce ne soit pas une raison suffisante pour ne pas faire ce texte ou tout autre du même genre. Cette cruauté est un aspect intéressant du réalisme.

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maupassant et âmes sensibles

Message par Passerose le Lun 26 Juil 2010 - 21:24

@John a écrit:
@Passerose a écrit:entre la guerre, les tranchées, la Shoah, on en arrive vite à ne leur faire lire que des horreurs.

@Passerose a écrit:La nouvelle Pierrot m'embête, car l'abandon du chien dans la marnière me paraît cruelle (même si je ne suis pas particulièrement neuneu), et j'ai peur que cela puisse choquer des élèves.

Shocked

Ben, qu'est-ce qui te choque ? Pour la citation 1, il me semble que c'était aussi le sens de la réponse humoristique de Celeborn, en page 1.
Pour la citation 2, c'est un peu toute la discussion : plusieurs interventions en ont relevé le caractère choquant, je ne crois pas être la seule à penser cela.
Je ne suis pas sûre de comprendre ton smiley, là... heu
Ce qui m'intéresse et qui m'a apporté des éléments de réponse, c'est que ce soit justement pour cela qu'il faut le faire. Smile

_________________
Si tes paroles ne valent pas mieux que le silence, alors mieux vaut le silence.
(Kwai Chang Caine)

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maupassant et âmes sensibles

Message par John le Lun 26 Juil 2010 - 21:28

Ce qui me fait cligner des yeux, c'est que dans la mise en relation de la mort du chien avec les autres "horreurs" humaines, ce qui t'interroge c'est de savoir si tu feras ou non la mort du chien chez Maupassant car elle risque de choquer les élèves.

Mais ce n'est pas tourné contre toi : j'ai bien vu que dans Indigènes, ce qui avait le plus choqué les élèves c'était la mort d'un cheval pendant la 2nde guerre mondiale.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maupassant et âmes sensibles

Message par Passerose le Lun 26 Juil 2010 - 21:39

@John a écrit:Ce qui me fait cligner des yeux, c'est que dans la mise en relation de la mort du chien avec les autres "horreurs" humaines, ce qui t'interroge c'est de savoir si tu feras ou non la mort du chien chez Maupassant car elle risque de choquer les élèves.

Mais ce n'est pas tourné contre toi : j'ai bien vu que dans Indigènes, ce qui avait le plus choqué les élèves c'était la mort d'un cheval pendant la 2nde guerre mondiale.

Je te rassure, je n'en suis plus là (ça m'est arrivé quand j'étais gamine, en regardant Jacquou le croquant). Le rapport a été d'ailleurs souligné mais, je pense, mal compris (sauf sur le fait que j'ai anticipé sur les réactions des élèves). Je vois des textes ou oeuvres l'an prochain parce qu'elles sont au programme (ou que je les ai en série), et ce n'est déjà pas réjouissant : L'Enfant de Vallès, L'Atelier de Grumberg... Je ne voudrais pas rajouter du gore à chaque séquence que je fais.

Je ne suis pas loin de penser que Maupassant a "utilisé" l'innocence, comme le disait littlepingouin, d'un animal ou d'un enfant, pour mieux servir la critique de la méchanceté mesquine et bête.

_________________
Si tes paroles ne valent pas mieux que le silence, alors mieux vaut le silence.
(Kwai Chang Caine)

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maupassant et âmes sensibles

Message par John le Lun 26 Juil 2010 - 21:41

j'ai anticipé sur les réactions des élèves

Je sais bien, c'est pour ça que j'ai écrit : "Mais ce n'est pas tourné contre toi : j'ai bien vu que dans Indigènes, ce qui avait le plus choqué les élèves c'était la mort d'un cheval pendant la 2nde guerre mondiale".

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maupassant et âmes sensibles

Message par Passerose le Lun 26 Juil 2010 - 21:53

@John a écrit:
j'ai anticipé sur les réactions des élèves

Je sais bien, c'est pour ça que j'ai écrit : "Mais ce n'est pas tourné contre toi : j'ai bien vu que dans Indigènes, ce qui avait le plus choqué les élèves c'était la mort d'un cheval pendant la 2nde guerre mondiale".

Je ne me souviens plus de la scène, d'ailleurs.

_________________
Si tes paroles ne valent pas mieux que le silence, alors mieux vaut le silence.
(Kwai Chang Caine)

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum