classe partagée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

classe partagée

Message par Leelou le Mar 17 Aoû 2010 - 23:15

je sais qu'à la rentrée j'aurai un classe de 4ème que je vais partager avec une autre collègue .
Comment s'organiser ? Comment feriez-vous ? Quel matériel me conseillez-vous pour cette classe ? Cahier ou classeur ? Toute suggestion m'intéresse .

Leelou
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: classe partagée

Message par MIA le Mar 17 Aoû 2010 - 23:20

Quelle galère! affraid
Je n'ai jamais fait l'expérience mais une de mes collègues m'a dit ne jamais vouloir retenter le coup. Elle avait pris en charge la grammaire, l'autre l'analyse littéraire.

MIA
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: classe partagée

Message par Celeborn le Mar 17 Aoû 2010 - 23:27

Combien d'heures chacun ?

la solution de facilité (qui est à mon avis la meilleure), c'est que l'un se charge de la langue, et l'autre de l'étude des textes.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: classe partagée

Message par Leto le Mer 18 Aoû 2010 - 7:52

Bonjour, j'ai partagé une classe une année.
Déjà, je dirais que tout dépend du collègue avec qui tu la partages.
Dans mon cas, on s'était très bien entendus, et j'avais pour repère deux autres collègues qui avaient aussi une classe partagée, au même niveau ( 6° ) et c'était moins évident pour elles.

Ensuite, je déconseillerais vraiment de partager cela en l'une fait la langue, l'autre la littérature !
Je m'y étais opposé à l'époque, car si on travaille en séquence, fragmenter ainsi est à l'opposé de l'idée même de la séquence à mon avis. Certes, on peut travailler à partir d'un même texte l'un la langue, l'autre la littérature, mais comment ne pas déborder l'un ou l'autre à un moment donné sur la langue ou l'étude du texte?
Cela reviendrait à dire "mardi, tu as grammaire, jeudi, tu as lecture suivie" !!!
De plus, notre Inspecteur de Lettres nous disait récemment qu'il faudrait consacrer un quart de la séquence à l'étude de langue. Aurais-tu un quart de temps de la classe ?
Et puis, personnellement, je ne me verrais pas faire une année d'étude de langue avec une classe ! L"horreur !

Bref, tout ça pour te conseiller ( et je ne détiens aucunement la solution idéale ) de ne pas séparer langue et littérature.
Nous, on avait décidé de poursuivre les séquences débutées, là où l'autre collègue en était quand c'était notre cours. Cela demande peut-être un peu plus de coordination, et davantage de travail en commun, mais nous avions apprécié de procéder ainsi, et les élèves n'étaient pas perdus.
Par contre, c'est contraignant, et je ne souhaiterais pas recommencer, c'est sûr !

Bonne chance ( ou bon courage ? ) à toi.



Leto
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: classe partagée

Message par Leelou le Mer 18 Aoû 2010 - 15:03

merci pour vos réponses .
Nous aurons chacune 2 heures .
On pensait justement partager en langue et litttérature . pfff ! quelle galère !
heureusement que je m'entends très bien avec elle .

Leelou
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: classe partagée

Message par MIA le Mer 18 Aoû 2010 - 15:22

Bon courage Leelou!fleurs2
En même temps dis-toi que c'est une bonne expérience...enfin surtout formatrice qui va vous obliger à respecter le temps consacré à chaque texte parce que si vous commencez à débordez sur l'heure de l'autre ... titanic

MIA
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: classe partagée

Message par Celeborn le Mer 18 Aoû 2010 - 15:26

@Leelou a écrit:merci pour vos réponses .
Nous aurons chacune 2 heures .
On pensait justement partager en langue et litttérature . pfff !

Si vous n'êtes pas des inconditionnelles totales de la séquence, c'est de loin le mieux, et tout à fait en accord avec les nouveaux programmes (qui ne s'appliquent pas encore en 4e, je sais, mais dont la philosophie peut tout à fait être adoptée).
2h litt/2h langue, c'est ce que je fais, à titre indicatif.

Au passage, Leto :

Cela reviendrait à dire "mardi, tu as grammaire, jeudi, tu as lecture suivie" !!!

C'est ce que je pratique, et ça fonctionne très bien.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: classe partagée

Message par Leelou le Jeu 19 Aoû 2010 - 12:00

merci pour vos encouragements .
je pense que j'aurai d'autres4èmes et que pour celle qui est partagée ça va être très différent , comme un niveau en plus .
C'est sûr que c'est formateur , je pense que ça va être dur pour les gamins aussi .
Non , non , nous ne sommes pas des inconditionnelles des séquences .
Qui fera la rédaction ? Comment faire apparaître sur les bulletins? deux sous colonnes pour le français ?

Leelou
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: classe partagée

Message par Celeborn le Jeu 19 Aoû 2010 - 14:48

@Leelou a écrit:merci pour vos encouragements .
je pense que j'aurai d'autres4èmes et que pour celle qui est partagée ça va être très différent , comme un niveau en plus .
C'est sûr que c'est formateur , je pense que ça va être dur pour les gamins aussi .
Non , non , nous ne sommes pas des inconditionnelles des séquences .
Qui fera la rédaction ? Comment faire apparaître sur les bulletins? deux sous colonnes pour le français ?

Une amie et néanmoins collègue d'histoire géo partageait une clase l'année dernière. A priori, elles s'arrrangeait entre les 2 collègues pour ne faire qu'une seule moyenne (si tu es informatisée dans ton établissement, en gros, tout était rentré sous la session de l'une).

A priori, la rédac', ça va avec la littérature, je dirais. Mais si le partage semble trop disproportionné niveau correction de copies, il doit y avoir moyen de s'arranger.

J'ai partagé une classe une année, dans le sens où j'y faisais 1h. J'étais monsieur BLED

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: classe partagée

Message par Leelou le Jeu 19 Aoû 2010 - 14:59

merci pour tous ces conseils
je vous tiendrai au courant

Leelou
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: classe partagée

Message par Provence le Jeu 19 Aoû 2010 - 15:10

Je serais également d'avis de vraiment cloisonner les enseignements: partager une classe, c'est difficile pour les professeurs et aussi pour les élèves. Il faut faire en sorte qu'ils s'y retrouvent convenablement. Quant à l'étude de la langue, je trouve que n'y consacrer qu'un quart du temps, c'est ridicule et proprement scandaleux. Les inspecteurs ont leurs dadas, certes, mais il faut aussi savoir être efficace. Fifty-fifty, ça me paraît raisonnable.

En ce qui me concerne, je fixe des heures précises dans l'emploi du temps pour chacune des activités et cela fonctionne très bien. Si je manque un peu de temps, je sacrifie l'étude de textes plutôt que la grammaire. La maîtrise de la langue avant tout.

Bon courage à toi, je devine que la situation est un véritable casse-tête.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: classe partagée

Message par Leelou le Jeu 19 Aoû 2010 - 16:31

à Provence : je faisais déjà plus d'une heure par semaine consacrée à la grammaire .
merci

Leelou
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: classe partagée

Message par henriette le Jeu 19 Aoû 2010 - 17:27

L'année où j'ai dû faire cela - en 3e - on avait partagé : moi la langue, et la collègue la lecture. De toute façon, on n'avait guère le choix, car les EDT étaient ainsi faits qu'on ne pouvait jamais se voir (on était toutes les deux sur deux bahuts en plus...). Cela n'a posé aucun problème.
Et j'aurais bien aimé que quiconque vienne me faire la moindre remarque là-dessus : ces aberrations de partages de classe sont antipédagogiques au possible, alors qu'on ne vienne pas nous prendre la tête avec ce qui est mieux pédagogiquement parlant, car le mieux, c'est de ne pas partager de classe, point à la ligne.

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: classe partagée

Message par Leelou le Ven 20 Aoû 2010 - 10:56

tu as tout à fait raison henriette , si on est inspectée avec cette classe , je pense que l'inspectrice sera / devra être indulgente . C'est déjà atypique comme ça .

Leelou
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: classe partagée

Message par Invité le Ven 20 Aoû 2010 - 12:37

@Leto a écrit:Bonjour, j'ai partagé une classe une année.
Déjà, je dirais que tout dépend du collègue avec qui tu la partages.
Dans mon cas, on s'était très bien entendus, et j'avais pour repère deux autres collègues qui avaient aussi une classe partagée, au même niveau ( 6° ) et c'était moins évident pour elles.

Ensuite, je déconseillerais vraiment de partager cela en l'une fait la langue, l'autre la littérature !
Je m'y étais opposé à l'époque, car si on travaille en séquence, fragmenter ainsi est à l'opposé de l'idée même de la séquence à mon avis. Certes, on peut travailler à partir d'un même texte l'un la langue, l'autre la littérature, mais comment ne pas déborder l'un ou l'autre à un moment donné sur la langue ou l'étude du texte?
Cela reviendrait à dire "mardi, tu as grammaire, jeudi, tu as lecture suivie" !!!
De plus, notre Inspecteur de Lettres nous disait récemment qu'il faudrait consacrer un quart de la séquence à l'étude de langue. Aurais-tu un quart de temps de la classe ?
Et puis, personnellement, je ne me verrais pas faire une année d'étude de langue avec une classe ! L"horreur !

Bref, tout ça pour te conseiller ( et je ne détiens aucunement la solution idéale ) de ne pas séparer langue et littérature.
Nous, on avait décidé de poursuivre les séquences débutées, là où l'autre collègue en était quand c'était notre cours. Cela demande peut-être un peu plus de coordination, et davantage de travail en commun, mais nous avions apprécié de procéder ainsi, et les élèves n'étaient pas perdus.
Par contre, c'est contraignant, et je ne souhaiterais pas recommencer, c'est sûr !

Bonne chance ( ou bon courage ? ) à toi.



La séquence, telle que tu la décris, c'est fini et ouf...même mon inspecteur me l'a confirmé.
Un quart du temps à l'étude de la langue, je ne m'étonne plus du niveau déplorable des élèves... ma fille en quatrième n'a jamais vu l'accord avec le participe passé employé avec avoir ni la voix passive, merveilleux...le B A Ba c'est d'apprendre à lire et à écrire correctement aux gamins.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: classe partagée

Message par gabulle le Ven 20 Aoû 2010 - 13:12

Cette année 2 collègues de lettres vont partager une classe. Après plusieurs hésitations, elles ont choisi de la prendre à mi-temps : la première collègue prend en charge la classe jusque février il me semble, et l'autre le reste de l'année.

gabulle
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: classe partagée

Message par Leelou le Sam 21 Aoû 2010 - 16:48

là , à cette époque de l'année c'est-à-dire à 10 jours de la rentrée c'est trop tard pour dire à la direction que nous souhaiterions partager l'année . Tu as raison gabulle c'était une bonne solution .
Je suis sûre que nous aurons 2 heures chacune .

Leelou
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: classe partagée

Message par thrasybule le Sam 21 Aoû 2010 - 18:09

morgane9513 a écrit:
@Leto a écrit:Bonjour, j'ai partagé une classe une année.
Déjà, je dirais que tout dépend du collègue avec qui tu la partages.
Dans mon cas, on s'était très bien entendus, et j'avais pour repère deux autres collègues qui avaient aussi une classe partagée, au même niveau ( 6° ) et c'était moins évident pour elles.

Ensuite, je déconseillerais vraiment de partager cela en l'une fait la langue, l'autre la littérature !
Je m'y étais opposé à l'époque, car si on travaille en séquence, fragmenter ainsi est à l'opposé de l'idée même de la séquence à mon avis. Certes, on peut travailler à partir d'un même texte l'un la langue, l'autre la littérature, mais comment ne pas déborder l'un ou l'autre à un moment donné sur la langue ou l'étude du texte?
Cela reviendrait à dire "mardi, tu as grammaire, jeudi, tu as lecture suivie" !!!
De plus, notre Inspecteur de Lettres nous disait récemment qu'il faudrait consacrer un quart de la séquence à l'étude de langue. Aurais-tu un quart de temps de la classe ?
Et puis, personnellement, je ne me verrais pas faire une année d'étude de langue avec une classe ! L"horreur !

Bref, tout ça pour te conseiller ( et je ne détiens aucunement la solution idéale ) de ne pas séparer langue et littérature.
Nous, on avait décidé de poursuivre les séquences débutées, là où l'autre collègue en était quand c'était notre cours. Cela demande peut-être un peu plus de coordination, et davantage de travail en commun, mais nous avions apprécié de procéder ainsi, et les élèves n'étaient pas perdus.
Par contre, c'est contraignant, et je ne souhaiterais pas recommencer, c'est sûr !

Bonne chance ( ou bon courage ? ) à toi.



La séquence, telle que tu la décris, c'est fini et ouf...même mon inspecteur me l'a confirmé.
Un quart du temps à l'étude de la langue, je ne m'étonne plus du niveau déplorable des élèves... ma fille en quatrième n'a jamais vu l'accord avec le participe passé employé avec avoir ni la voix passive, merveilleux...le B A Ba c'est d'apprendre à lire et à écrire correctement aux gamins.
+1!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: classe partagée

Message par percehaie le Sam 21 Aoû 2010 - 18:46

Refuse !!

percehaie
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: classe partagée

Message par Leelou le Dim 22 Aoû 2010 - 21:48

refuse quoi ? on n'a pas le choix !

Leelou
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: classe partagée

Message par Leto le Lun 23 Aoû 2010 - 13:03


Je ne pense pas qu'on puisse refuser.
Au mieux, le faire une année, puis demander à ce qu'on évite ce fonctionnement à l'avenir, si possible... ou signaler qu'on a "déjà donné" et que si ce genre de fonctionnement se reproduit, que ce soit une autre collègue, histoire de tourner.

Pour la séquence, j'ai été pourtant inspecté cette année sur des séquences telles que je les décris et l'inspecteur était très content de ce fonctionnement.
Cela dit, je suis bien obligé de faire des heures d'étude de langue détachées, je ne parviens pas à toujours les intégrer dans la séquence en cours.

De toute façon, même en se partageant la Langue d'une part et l'étude des textes d'autre part, celle qui fait la langue aura recours aux textes étudiés par l'autre collègue, et vice versa, durant l'étude des textes, il y aura des références aux cours de langue.

Leto
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: classe partagée

Message par henriette le Lun 23 Aoû 2010 - 13:58

Pour l'avoir vécu, comme dit, le plus important est que cette "cohabitation" forcée ne soit pas trop chronophage : donc choisissez, si m'en croyez, la formule nécessitant le moins de concertation possible, sinon vous allez passer votre vie au collège...

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum