pauvre petit garçon de Buzzati en 3ème

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: pauvre petit garçon de Buzzati en 3ème

Message par Stered le Ven 20 Aoû - 16:30

C'est fait Angua Smile

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: pauvre petit garçon de Buzzati en 3ème

Message par Acis le Ven 20 Aoû - 16:31

@dandf a écrit:Oui c'est ça Acis
Alors je l'ai moi-même étudiée quand j'étais en 3ème. Pas de souci d'interprétation à mon souvenir... Et quelle chute !

Acis
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: pauvre petit garçon de Buzzati en 3ème

Message par dandf le Ven 20 Aoû - 16:35

Bon ça me conforte dans mon choix!! Razz

dandf
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: pauvre petit garçon de Buzzati en 3ème

Message par reve le Ven 20 Aoû - 16:37

je la fais depuis plusieurs années et les élèves ne sont jamais tombés dans le "le pauvre sa vie aurait pu être différente si" ... pour eux, la chute consistait à avoir éprouvé de la pitié pour quelqu'un qui au final leur fait horreur, ils avaient le sentiment d'avoir été manipulés par l'auteur ce qui est le principe de la nouvelle à chute
cette nouvelle fonctionne très bien

reve
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: pauvre petit garçon de Buzzati en 3ème

Message par gream le Ven 20 Aoû - 23:25

@Angua a écrit:Stered, cette biographie m'intéresse aussi... tu veux bien me l'envoyer?

Je m'incruste dans la conversation... Je vais faire cette nouvelle également et la biographie m'intéresse beaucoup. Pourrais-tu me l'envoyer s'il-te-plaît ?

gream
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: pauvre petit garçon de Buzzati en 3ème

Message par Stered le Sam 21 Aoû - 8:18

C'est fait Smile

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: pauvre petit garçon de Buzzati en 3ème

Message par Reine Margot le Sam 21 Aoû - 8:22

fait en évaluation l'an dernier et les élèves aiment, par contre peu d'entre eux avaient compris qui était Dolphi au départ.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: pauvre petit garçon de Buzzati en 3ème

Message par Emma3529 le Sam 21 Aoû - 10:11

Ah bon ? Moi ça ne m'est jamais arrivé ! Mais je la fais à chaque fois en début d'année, ils ne le connaissent encore très peu. Sinon jamais eu de réaction de pitié des élèves envers Hitler non plus.
Ces deux phrases de la chute l'en empêchent : Alors le bambin se remit à sangloter à cœur fendre, son visage devint subitement laid, un rictus dur lui plissa la bouche.
" Oh ! ces enfants ! quelles histoires ils font pour un rien ! s'exclama l'autre dame agacée en les quittant. Allons, au revoir, madame Hitler ! "


_________________
Prof de français en collège : 2 6ème, 1 4ème et 1 3ème !

Emma3529
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: pauvre petit garçon de Buzzati en 3ème

Message par cristal le Sam 21 Aoû - 10:29

Stered, je ne suis pas encore sûre d'étudier cette nouvelle, mais je veux bien aussi Rolling Eyes
Je t'envoie mon mail en MP

cristal
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: pauvre petit garçon de Buzzati en 3ème

Message par gream le Sam 21 Aoû - 12:53

@Stered a écrit:C'est fait Smile

Merci beaucoup !

gream
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: pauvre petit garçon de Buzzati en 3ème

Message par godin le Ven 10 Sep - 15:54

Bonjour,

Pourrais-je aussi avoir cette biographie s'il te plaît?
Merci d'avance.

godin
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: pauvre petit garçon de Buzzati en 3ème

Message par ariane le Dim 17 Oct - 14:55

Le point de vue de cette nouvelle est bien omniscient? C'est bien ce point de vue qui permet l'ironie de la nouvelle? Je doute, à force de lire tout et son contraire deci delà....cela n'empêche pas l'adoption de points de vue internes: celui de la mère, de Dolfi et des autres enfants?

ariane
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: pauvre petit garçon de Buzzati en 3ème

Message par Emma3529 le Dim 17 Oct - 20:13

Non omniscient dans la situation initiale : on sait par exemple que mme Klara vient tous els après-midi dans le parc. Dans l'élément perturbateur et jusqu'à la fin de la nouvelle : c'est du point de vue interne, celui de Dolfi d'abord jusqu'à l'élément de résolution où on passe à celui de Mme klara (quand elle se pose 36 questions sur l'avenir de son Dolfi). Enfin on termine par un point de vue omniscient juste au moment du commentaire du narrateur sur le rictus de Dolfi.
On n'est jamais dans le point de vue des enfants car il faut ménager la chute.

_________________
Prof de français en collège : 2 6ème, 1 4ème et 1 3ème !

Emma3529
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: pauvre petit garçon de Buzzati en 3ème

Message par traviata le Dim 17 Oct - 20:32

@dandf a écrit:
@Yolatengo a écrit: avec des troisièmes on aboutit à une conclusion très simpliste qui me gêne.
Sand c'est ça que je redoute: J'ai peur qu'ils s'imaginent que d'une certaine façon Buzzati cherche à expliquer le comportement d'Hitler.

ça dépendra de la façon dont tu les guides. je l'étudie tjs sous l'angle humaniste : les conséquence psychologiques qd on méprise les autres. et ça montre au contraire qu'Hitler n'était pas un grand homme mais bien un raté.

traviata
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: pauvre petit garçon de Buzzati en 3ème

Message par nath. le Mar 19 Oct - 19:20

Bonsoir !
Je suis nouvelle sur le forum et je voulais juste confirmer vos remarques... J'étudie cette nouvelle avec des élèves de troisièmes et elle fonctionne remarquablement bien. Ceci dit je l'utilise également pour construire l'étude du discours narratif. Pour ma part, les élèves ne tombent pas dans le piège du pathos mais s'interrogent toujours sur la véracité du récit.
J'avoue que je ne m'en lasse pas flower

nath.
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: pauvre petit garçon de Buzzati en 3ème

Message par malo21 le Ven 31 Aoû - 17:16

Stered puis-je à mon tour te l'a demandée?

malo21
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: pauvre petit garçon de Buzzati en 3ème

Message par Malicou le Ven 31 Aoû - 17:36

Moi aussi je serais intéressée par cette biographie!^
Que de succès!

Malicou
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: pauvre petit garçon de Buzzati en 3ème

Message par Circé le Ven 31 Aoû - 17:41

Je la fait étudier depuis plusieurs années et aussi en lien avec la biographie (que je connaissais avant Buzzati Razz ) et elle fonctionne très bien...pas de souci, go, go, go. Je ne la fait pas cette année car un peu lassée mais je vais la donner en cursive avec un questionnaire dont la correction ne manquera pas de les intéresser car ils vont passer à côté des indices historiques...

Circé
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: pauvre petit garçon de Buzzati en 3ème

Message par Ruggera7 le Ven 31 Aoû - 21:57

Moi je ne connais pas cette biographie: où peut-on se la procurer? Je découvre ce sujet...

Ruggera7
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: pauvre petit garçon de Buzzati en 3ème

Message par Serge le Ven 31 Aoû - 22:47

Je veux bien aussi cette biographie Smile

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: pauvre petit garçon de Buzzati en 3ème

Message par Robin le Sam 1 Sep - 8:05

Questions sur le texte :

1) Cherchez des renseignements sur la vie et sur l’œuvre de Dino Buzzati
2) Chercher la définition du mot "nouvelle"
3) Quel est le point de vue narratif de ce texte ?
4) Délimitez la situation initiale, l'élément modificateur et la situation finale.
5) Les indications de temps et de lieu sont-elles précises ? Pourquoi ?
6) Pourquoi les autres enfants ont-ils surnommé Dolfi "Laitue"
7) Le portrait contrasté de Dolfi et celui des autres enfants : sur quoi le narrateur insiste-t-il (notations physiques, psychologiques, sociales) ?
8) Caractérisez l'attitude de la mère et des autres enfants vis-à-vis de Dolfi (citez le texte)
9) "Ce jour-là, Dolfi avait un fusil tout neuf qui tirait même de petites cartouches, inoffensives bien sûr, mais c'était quand même un fusil ! Quel est le point de vue (focalisation) - relevez toutes les occurrences du mot "fusil", précisez à chaque fois le point de vue et faites l'analyse grammaticale du groupe nominal ayant pour noyau le nom "fusil".
10) Transposez à la première personne du pluriel depuis "Les autres enfants jusqu'à "Ils étaient forts et lui faible." Faites toutes les modifications nécessaires ("Nous jouions habituellement à la guerre...")
11) Relevez le champ lexical de la guerre. Quel est l'effet produit ?
12) Le piège : quel effet le narrateur cherche-t-il à produire ?
13) Que pensez-vous de la réaction de la mère de Dolfi ?
14) Comment Dolfi réagit-il à sa mésaventure ? (deux réactions distinctes)
15) Montrez que ce récit est une "nouvelle à chute". Relevez les indices qui permettent de deviner la chute du récit.
16) Quelle morale peut-on tirer de ce texte ?

Robin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: pauvre petit garçon de Buzzati en 3ème

Message par Stered le Sam 1 Sep - 8:34

Oups, ça fait longtemps que je n'avais pas lu ce fil et je ne suis pas sûre d'avoir envoyé la bio à ceux qui ne me l'ont pas demandée par MP...

Je vous la mets ci-dessous, mais je n'ai pas les sources par contre Embarassed

QUELQUES ELEMENTS BIOGRAPHIQUES SUR HITLER

Hitler est né le 20 avril 1889 à Braunau-sur-Inn, petite localité frontalière entre l’Autriche et l’Allemagne. Sa mère, Klara, était la troisième femme d’un mari plus vieux de 23 ans, Alois.
L’enfance d’Hitler fut marquée par une série de déménagements. Son père était autoritaire avec lui. Quand Hitler entra au lycée technique de Linz, les conflits avec son père se cristallisèrent au sujet de la carrière future du jeune Hitler et de ses idées politiques: fonctionnaire ou artiste-peintre.
C’est d’après son propre témoignage qu’Hitler devint antisémite à cette époque. Ses résultats scolaires n’étaient pas reluisants. Son indolence augmenta après la mort de son père en 1903. Il vécut auprès de sa mère des années très heureuses. Celle-ci fut peut-être son seul véritable amour, mais un cancer l’emporta en 1907 et c’est la même année qu’Hitler échoua à l’académie des beaux-arts de Vienne.
Lors de la guerre 1914-1918, Hitler se porta volontaire. La défaite le frappa fortement. Il n’a jamais dépassé le grade de caporal obtenu dès nov. 1914. On pense donc que ses chefs le considéraient comme inapte au commandement. Il a été blessé deux fois après avoir été gazé et s’est retrouvé dans un hôpital à la fin de la guerre. Sa fréquentation de l’arrière et des hôpitaux a renforcé ses ressentiments pour les profiteurs de guerre et les défaitistes. A la fin de la guerre, il retarda le plus possible sa sortie de l’armée et fut même employé à donner des cours nationalistes aux soldats. C’est à ce moment-là qu’il découvrit son talent d’orateur.
Au cours d’un putsch mal préparé qui échoua en 1923, Hitler se retrouva en prison. Durant son incarcération, il écrivit le premier tome de Mein Kampf, « Mon combat ». Il y développe sa théorie de la race aryenne et exprime les raisons de son antisémitisme. En voici deux extraits :
« Les faits à la charge de la juiverie s’accumulèrent à mes yeux quand j’observais son activité dans la presse, en art, en littérature et au théâtre […] C’était une peste, une peste morale, pire que la peste noire de jadis, qui, en certains endroits, infectait le peuple. Et en quelles doses massives ce poison était-il fabriqué et répandu ! »
« Nous ferons grandir une jeunesse qui fera trembler le monde. Une jeunesse violente et cruelle. C’est ainsi que je la veux. Elle saura supporter la douleur. Je ne veux en elle rien de faible ni de tendre. »

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: pauvre petit garçon de Buzzati en 3ème

Message par Malicou le Sam 1 Sep - 9:29

Merci!

Malicou
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: pauvre petit garçon de Buzzati en 3ème

Message par Ruggera7 le Sam 1 Sep - 13:07

Merci, Stered, je crois que ça va bien m'aider!

Ruggera7
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: pauvre petit garçon de Buzzati en 3ème

Message par John le Mer 19 Sep - 14:53

J'ai reçu ceci, donc je transmets :

Si l'on réfléchit bien et que l'on possède un minimum de connaissances en psychologie ou psychanalyse,on constate que le petit "Dolfi" ne peut être le petit Hitler.
Max ou un de ses camarades ferait mieux l'affaire...
Hitler, petit, puisqu'il est devenu psychotique, pervers, présentait forcément déjà certains traits de caractère qui prédisaient sa future haine des juifs et de l'humanité. Il était cruel et faisait du mal aux animaux, frappait ses camarades, les entraînait au mal avec plaisir, se réjouissant du pouvoir qu'il avait, car c'était un petit meneur, en rébellion contre son père : il n'a pas reçu d'amour dans son enfance, ni de morale : il ne connaissait pas la pitié, il était insensible et dur. C'est ainsi que peut se construire une structure de psychopathe conduite entre autres par la mégalomanie et l'envie du pouvoir.
"DOLFI"est tout le contraire : malheureux, touchant, ne voulant pas faire de mal ; il est attachant : on l'aime!
Or ce n'est pas le but recherché, il semblerait...
Erreur monumentale de mr Buzzati
bien à vous
Un collègue


Dolfi est tout le contraire : malheureux, mais touchant, ne voulant pas faire de mal aux autres ; attachant : on l'aime !
Mr BUZZATI a fait une monumentale erreur !

Bien à vous

Un collègue

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: pauvre petit garçon de Buzzati en 3ème

Message par clems le Mer 19 Sep - 14:58

Lorsque j'ai fait cette nouvelle en 3ème à deux reprises, c'est tombé à l'eau car les élèves ignoraient qui était Hitler... Nouvelle traitée sans doute trop tôt dans l'année ......

clems
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum